Reportages sur l’arrestation en Chine de Chun Ting-pang, un pratiquant de Falun Gong de Taïwan

(Minghui.org) Chung Ting-pang, un pratiquant de Falun Gong et gérant de la Hsinchu High Tech Company, est allé rendre visite à des parents dans la province du Jiangxi en Chine, le 15 juin. En retournant à Taïwan, il a été arrêté par la police du Parti communiste chinois (PCC) à l’aéroport de Ganzhou pour «qu’il aide à l’enquête sur le Falun Gong.» Les médias de Taïwan ont exprimé leur inquiétude pour la sécurité des Taïwanais en Chine.

MSN News Channel: un Taïwanais pratiquant le Falun Gong est arrêté par le PCC

Le 22 juin, les nouvelles de la chaîne MSN ont rapporté l’arrestation de M. Chung dans un reportage intitulé «Un Taïwanais pratiquant le Falun Gong est arrêté par le PCC». On rapporte que Chung Ting-pang, gérant de la Hsinchu High Tech Company et pratiquant de Falun Gong, est allé rendre visite à des parents dans la province du Jiangxi le 15 juin. La police du PCC à l’aéroport de Ganzhou l’a arrêté alors qu’il retournait à Taïwan pour «qu’il aide à l’enquête sur le Falun Gong.» La famille de M. Chung, accompagnée de membres du conseil législatif et d’un représentant de l’Association du Falun Dafa de Taïwan, ont tenu une conférence de presse le 22 juin au Conseil législatif et ont exhorté le gouvernement à communiquer avec les autorités du continent pour le libérer.

L’épouse de M. Chung a dit que M. Chung est âgé de 53 ans et a un fils et une fille. Il est honnête et toujours aimable avec les gens. Son père, un vétéran, est arrivé à Taïwan en 1949 et est décédé il y a 15 ans. M. Chung a deux demi-frères en Chine et les aide souvent. M. Chung pratique le Falun Gong depuis un certain temps.

L’épouse de M. Chung a dit: «Mon mari devait revenir à Taïwan le 18 juin. Il n’a pas contacté sa famille à Taïwan après avoir quitté sa parenté à l’aéroport de Ganzhou. Ses parents l’ont cherché et ont découvert que la police locale l’avaient emmené. La raison de sa détention illégale est afin qu’il «aide à l’enquête sur le Falun Gong.» Son épouse a dit, «Ne tuez pas mon mari.»

La mère de M. Chung a exhorté le gouvernement à aider son fils. Elle pleurait et a dit: «J’espère que le continent libérera mon fils bientôt. Le Falun Dafa est bon. Ce n’est pas un crime de pratiquer le Falun Gong. Le Falun Gong ne devrait pas être persécuté en Chine.»

L’Association de Falun Dafa de Taïwan a également publié une liste de 14 cas d’arrestations ou de condamnations de pratiquants de Taïwan en Chine. Le directeur Chang Ching-hsi a dit que Cheng Xi avait reçu la plus longue peine d’emprisonnement. Elle était allée rendre visite à des parents à Shenzhen en 2002 et avait été emprisonnée pendant quatre ans. Les fonctionnaires impliqués dans l’arrestation de pratiquants de Falun Gong en Chine sont promus. You Mei-nu, un membre du Conseil législatif, a dit qu’il était ridicule qu’il y ait une «infraction» au moment où les gouvernements des deux cotés du détroit parlent d’accords sur la sécurité.

Apple Daily: un pratiquant de Falun Gong emprisonné en Chine, sa famille demande sa libération

Le 22 juin, le Hong Kong Apple Daily a rapporté que Chung Ting-pang avait été emmené par le personnel du Bureau national de la sécurité pour «aider à l’enquête sur le Falun Gong» alors qu’il rendait visite à des parents dans le Jiangxi le 15 juin. Personne ne sait où il se trouve. La mère de M. Chung, son épouse et les membres du Conseil législatif Cheng Li-chun et You Mei-nu ont tenu une conférence de presse, exhortant le gouvernement à lui porter secours.

Central News

Le 22 juin, le Central News a rapporté que la famille de l’homme d’affaire taiwanais, Chung Ting-pang avait dit que M. Chung était allé en Chine pour rendre visite à des parents le 15 juin. Il devait revenir à Taïwan le 18 juin mais il semblerait qu’il ait été arrêté par la police. Sa famille demande au gouvernement de lui porter secours.

Le matin du 19 juin, Ma Shao-chang, le secrétaire général adjoint de la Strait Exchange Foundation, a déclaré lors d’un interview après la réception de la pétition de la famille de M. Chung, que la fondation avait envoyé une lettre à l’Association for Cross-Strait Relations et avait demandé l’aide des autorités du continent.

Voice of America

La Voix de l’Amérique a rapporté que la membre du Conseil législatif You Mei-nu, qui est au courant des cas des droits de l’homme à Taïwan, a dit que la famille de M. Chung ne savait pas où il se trouvait. Qu’il était ridicule qu’il y ait une «infraction» au moment où les gouvernements des deux cotés du détroit parlent d’accords sur la sécurité.

Elle a ajouté, «Nous demandons au gouvernement de Ma d’assurer la sécurité personnelle des habitants de Taïwan en Chine si nous voulons signer un accord pour investir dans la sécurité.»

Taipei Times

Le Taipei Times a signalé qu’au sujet de l’arrestation de Chung Ting-pang en Chine, la membre du Conseil législatif Cheng Li-chun a exhorté le PCC à respecter la liberté de croyance et à libérer sans conditions Chung Ting-pang. Elle exhorte le gouvernement de Ma à Taïwan à protéger la sécurité des Taïwanais en Chine.

Traduit de l’anglais au Canada

Version anglaise: http://en.minghui.org/html/articles/2012/6/24/134103.html
Version chinoise: http://www.minghui.org/mh/articles/2012/6/23/259282.html

About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s