Des députés européens expriment leur soutien envers les pratiquants de Falun Gong dans l’affaire des droits de l’homme du Heilongjiang

Écrit par un pratiquant de Falun Gong en Allemagne

(Minghui.org) Plus de 20 députés européens (MPE) ont envoyé une lettre collective le 3 février à l’ambassadeur de Chine en Allemagne, aux tribunaux locaux dans la province du Heilongjiang et au Bureau 610 provincial pour exiger la libération immédiate des quatre pratiquants de Falun Gong arrêtés en mars 2014.

La lettre condamne aussi les actes illégaux des tribunaux locaux et du département de police et demande aux autorités provinciales d’invalider le verdict rendu lors du procès illégal. La dernière audience a eu lieu le 8 janvier 2015. Le verdict n’a pas été rendu public.

Les quatre pratiquants ont été arrêtés en même temps avec quatre avocats des droits de l’homme, alors qu’ils se rencontraient dans un hôtel de Jiansanjiang du Heilongjiang pour discuter des moyens à prendre pour secourir les autres pratiquants détenus dans le centre de lavage de cerveau de Qinglongshan, officiellement connu sous le nom « centre d’éducation juridique de la ferme de Jiansanjiang ». Les avocats ont tous été libérés à la mi-avril, mais les quatre pratiquants sont toujours détenus.

En plus d’avoir fait l’effort de prendre en main la lettre collective, le député européen Klaus Buchner a aussi condamné ouvertement la persécution sur sa page Facebook le 5 février :

« Les 15 ans et plus de persécution du Falun Gong et des prélèvements systématiques d’organes sur des pratiquants de Falun Gong vivants par le Parti communiste chinois violent non seulement la liberté de croyance, la liberté de se forger un avis et aussi d’autres droits fondamentaux protégés par la Constitution chinoise, mais aussi les conventions que la Chine a signées, comme par exemple, la Convention des Nations Unies contre la torture ».

C’est la deuxième fois que M. Buchner exprime son soutien envers le Falun Gong, suite à une précédente note affichée sur sa page Facebook le 7 janvier 2015. M. Buchner a continué en février et a affiché sur sa page Facebook :

« Pour mettre fin à ce crime contre l’humanité sur la base de l’article 7 du Statut de Rome de la Cour pénale internationale, à ce génocide contre les pratiquants de Falun Gong sur la base de l’article 6 du Statut de Rome de la Cour pénale internationale, une résolution contre les prélèvements d’organes en Chine a été adoptée le 12 décembre 2013 à Strasbourg ».

« La résolution exige que le Parti communiste chinois libère immédiatement tous les pratiquants de Falun Gong emprisonnés et cesse immédiatement de prélever des organes sur les pratiquants de Falun Gong, d’autres prisonniers politiques non-violents et les membres des minorités religieuses et ethniques ».


Copie de l’écran de la page Facebook de M. Kalus Buchner, député européen.

La lettre collective du 3 février a été envoyée à l’ambassadeur Shi Mingde de l’Ambassade de Chine en Allemagne, à Zhang Dejiang, président de l’Assemblée nationale populaire du Parti communiste chinois (PCC) ; à Zhou Qiang, président de la Cour suprême ; à Wang Xiankui, secrétaire du Comité du PCC de la province du Heilongjiang ; à Gu Songhaï, directeur du Bureau 610 de la province du Heilongjiang ; à Zhang Shuyuan, président de la Haute cour de la province du Heilongjiang et à Fu Wen, président de la Cour des terres exploitées de Jiangsanjiang.

Voici une liste plus détaillée des requêtes :

1. Libérer immédiatement les quatre pratiquants de Falun Gong, Shi Mengwen, Wang Yanxin, Li Guifang et Meng Fanli, qui sont détenus depuis leur arrestation en mars 2014 ;

2. Garantir la liberté et la sécurité à ces quatre pratiquants de Falun Gong, aux membres de leurs familles et aux avocats de la défense ;

3. Ne pas révoquer le permis d’exercice des avocats de la partie défenderesse ;

4. Libérer immédiatement tous les pratiquants de Falun Gong emprisonnés dans la province du Heilongjiang ;

5. Invalider la décision de la Cour des terres exploitées de Jiansanjiang qui a été rendue après la tenue d’un procès illégal en janvier ;

6. Enquêter sur les actions illégales de la Cour des terres exploitées de Jiansanjiang, le Parquet des terres exploitées de Jiansanjiang et le Bureau de la sécurité publique de Jiansanjiang.

En ce qui concerne le procès illégal des quatre pratiquants de Falun Gong devant la Cour des terres exploitées de Jiansanjiang, M. Buchner a communiqué avec l’ambassadeur Yang Yanyi de la Mission chinoise européenne, le 8 janvier 2015. Il a aussi protesté contre le régime communiste sur sa page Facebook.

Il a écrit dans un essai intitulé « Accent sur la Chine » publié sur Facebook : « Les pratiquants de Falun Gong ont été persécutés et sont détenus en raison de leurs croyances. Même leurs avocats de la défense ont été arrêtés ou torturés. La liberté de croyance stipulée dans la Constitution de la République populaire de Chine doit être accordée à ces croyants ».

En ce qui concerne la propagande haineuse du Parti communiste chinois et ses assasinats des pratiquants pour leurs organes, M. Buchner a indiqué que la propagande ouvre la voie à la persécution du Falun Gong par le régime ; c’est l’un des moyens les plus pervers utilisé par les régimes totalitaires et dictatoriaux. La répression s’applique à un grand nombre de personnes, même à une religion toute entière ou à une population du pays. « Les pays européens doivent agir », a-t-il dit.

Ayant été témoin du génocide des nazis contre les juifs, M. Buchner a exprimé que l’objectif du régime communiste chinois est d’abolir la croyance et la liberté spirituelles des gens en contrôlant étroitement leur esprit. Le régime ne permet pas aux gens de mener une vie spirituelle puisque cela peut apporter aux gens la liberté et de saines relations.

M. Buchner a déclaré : « Nous, Européens, nous soucions vraiment de ces situations et nous protestons contre de tels actes. Nous disons aussi à ces autorités-là, que nous ne voulons pas que de telles choses se produisent et que cela peut vraiment affecter nos relations ».

Il a également indiqué que lui et d’autres députés européens suivraient le développement de l’affaire, qu’ils continueraient de secourir les pratiquants de Falun Gong impliqués et soutiendraient leurs avocats de la défense.

Retour en arrière sur l’affaire des droits de l’homme du Heilongjiang

L’affaire de mars est concentrée sur le centre de lavage de cerveau de Qinglongshan. Selon Wang Quanzhang, il y a des centaines de prisons noires semblables ou des centres de détention extrajudiciaires en Chine. De telles installations fonctionnent avec discrétion depuis des années et ont effectivement remplacé les camps de travaux forcés qui ont été officiellement fermés en 2013.

Les quatre avocats des droits de l’homme, les pratiquants de Falun Gong détenus dans le centre de lavage de cerveau du Qinglongshan et les membres de famille des pratiquants se sont rendus au centre de lavage de cerveau le 20 mars 2014. On leur a refusé l’entrée, ils ont fait appel, près de l’entrée, pour que les pratiquants détenus soient libérés.

Le lendemain, les avocats et sept pratiquants ont été arrêtés lors d’une rencontre dans un hôtel local. Quatre des sept pratiquants sont détenus depuis.

Les avocats ont été torturés en détention : la police a battu l’avocat Me Tang Jitian et les autres avocats. Les quatre avocats ont eu en tout 24 côtes de fracturées. Trois pratiquants de Falun Gong ont été torturés jusqu’au seuil de la mort.

Me Wang Yu, Me Zhang Weiyu et six autres avocats représentaient les quatre pratiquants depuis environ un an. Ils ont connu des harcèlements et des interférences pendant qu’ils essayaient d’exercer leurs devoirs de conseil en tant qu’avocats de la défense.


Les quatre pratiquants de Falun Gong arrêtés en mars sont toujours détenus et ont été récemment jugés.

Les huit avocats ont protesté contre les procès à huis clos et ont déposé des plaintes devant la Haute cour du Heilongjiang, le Parquet provincial, le Parquet de la branche des terres exploitées et l’Assemblée nationale populaire de la province du Heilongjiang.


Les avocats Me Wang Yu et Me Zhang Weiyu protestent devant la Cour des terres exploitées de Jiansanjiang pour leur droit de défendre les pratiquants de Falun Gong.

Jusqu’à présent, plus de 60 avocats en Chine ont rejoint le groupe de soutien judiciaire de Jiansanjiang, qui fournit de l’aide juridique aux avocats et aux représentants des familles. Le groupe demande la fin des procès illégaux et la révocation du jugement de la Cour des terres exploitées.

Quatre des membres de famille des pratiquants et les avocats Me Gong Xiangdong et Me Zhang Weiyu ont essayé de rendre visite aux quatre pratiquants au centre de détention de Jiansanjiang le 28 janvier 2015, mais leur demande a été refusée. Au lieu de cela, ils ont été battus et insultés par des policiers dirigés par le directeur du centre de détention.

Traduit de l’anglais au Canada

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2015/2/8/148266.html

Version chinoise : 二十多名欧洲议员声援法轮功学员

New York : Les élèves d’un séminaire de Falun Dafa de neuf jours persévèrent en pleines tempêtes hivernales

Écrit par le correspondant pour Minghui Shanguo à New York

(Minghui.org) Malgré l’annonce de deux énormes tempêtes de neige à New York ces deux dernières semaines, les participants d’un séminaire des vidéos des conférences de Falun Dafa de neuf jours ont réussi à ne pas manquer un seul jour.

Le séminaire, organisé à la Librairie Tianti à Manhattan, était initialement programmé pour débuter le 26 janvier 2015. Malheureusement, les prévisions météo pour ce jour-là annonçaient une tempête de neige potentiellement catastrophique dans le nord des États-Unis. Les vols étaient annulés et les écoles fermées. Les métros et trains étaient à l’arrêt. Le gouverneur de New York a publié une interdiction de se déplacer pour la journée du 26, demandant aux gens de rester chez eux ce soir-là. Le séminaire de conférences a dû être reporté de deux jours.

Au bout du sixième jour du séminaire de neuf jours, une énorme tempête du même acabit était à nouveau sur le point de s’abattre. Les participants qui avaient assisté au séminaire jusque-là se sont demandés s’ils devaient continuer à venir.

Parmi eux se trouvait Diana, enceinte de sept mois de jumeaux. Elle avait entendu parler de la série des vidéos des conférences il y a un an sans avoir jamais trouvé le temps d’y assister. Sachant qu’elle aurait encore moins de temps une fois les bébés arrivés, elle était déterminée à terminer le séminaire cette fois-ci.

« Si je n’étais pas enceinte et si peu sûre sur mes deux pieds, ce mauvais temps ne m’aurait pas retenue d’aller à cet atelier », a expliqué Diana. « L’autre jour, j’ai glissé même pour sortir d’un taxi ! »


Les participants au séminaire de Falun Dafa de neuf jours visionnent les conférences de Maître Li Hongzhi.


Les élèves apprennent les exercices de Falun Dafa.


Diana, enceinte de jumeaux, apprend les exercices de Falun Dafa.

Un bénévole a dit à Diana qu’il était tout à fait compréhensible qu’elle ne puisse pas venir au séminaire le sixième jour et l’a encouragée à rattraper plus tard.

Ceux qui qui sont arrivés à l’heure ont été d’accord pour attendre ceux qui étaient en retard en raison de la météo. Il s’est avéré que personne n’a manqué le cours ce jour-là.

Lorsque Diana a monté les escaliers, un autre élève l’a saluée avec enthousiasme : « Bienvenue à vous trois ! »

Ces élèves du séminaire représentaient le creuset de la ville de New York. Ils venaient de neuf pays différents : États-Unis, Canada, Royaume-Uni, Roumanie, Chine, Guatemala, Iran, Japon et Argentine.

Traduit de l’anglais en Europe

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2015/2/4/148230.html

Version chinoise : 九天班:两场风雪 九国同堂

Ma mère nonagénaire chute dans un escalier – rien de cassé

Écrit par un pratiquant de Shanghai, en Chine

(Minghui.org) Ma mère est âgée de 96 ans. Elle a fait une mauvaise chute dans un escalier le 15 octobre 2009 et elle ne pouvait plus se relever.

Une ambulance l’a emmenée aux urgences. Le médecin a scruté tous les résultats de ses examens attentivement, mais il n’a pu trouver aucun problème chez elle. Il était très surpris et s’est écrié qu’il n’avait jamais rien vu de tel auparavant, dans toutes ses années de pratique de la médecine.

Pour ma mère – dans ses 90 ans – faire une aussi mauvaise chute et ne se briser aucun os, le médecin disait que c’était un miracle, qu’elle était bénie.

Je me suis rappelée que ma mère répétait tous les jours : « Falun Dafa est bon, Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon. » Elle portait aussi son amulette de Falun Dafa tous les jours. C’était le Maître du Falun Dafa qui avait sauvé ma mère.

Toute ma famille a été témoin de ce qui lui est arrivé et cela les a changés. En fait, ma sœur et sa collègue et la mère de sa collègue ont même commencé à pratiquer le Falun Dafa.

Ma sœur

Ma sœur souffrait d’une maladie cardiaque grave. Elle avait eu des attaques et avait dû être envoyée aux urgences plusieurs fois. Son médecin lui a suggéré un stent cardiaque. Ma sœur avait peur de subir une intervention chirurgicale, elle avait refusé. Après ce qui était arrivé à notre mère, elle a reconnu que Dafa était extraordinaire et miraculeux.

Elle a emprunté mes livres de Dafa et ma vidéo des exercices. Elle a commencé à pratiquer et son problème cardiaque est parti. Elle n’avait plus de difficulté à marcher, ni même à monter des marches. Son teint s’est amélioré et elle était remplie de joie.

La collègue de ma sœur

Une collègue de ma sœur a remarqué à quel point elle avait changé. Elle était curieuse et lui a demandé de lui dire son secret, comment elle avait été guérie, quel médicament elle avait pris. Ma sœur a dit : « Je viens juste de pratiquer le Falun Dafa. Il a purifié mon corps et m’a sauvé la vie. »

Elle a parlé de ce qui était arrivé à notre mère et comment elle avait été capable de marcher quelques jours seulement après sa mauvaise chute.

Sa collègue pensait que c’était incroyable. Sa propre mère était âgée dans les 80 ans et elle était paralysée et alitée depuis longtemps. Récemment, elle avait été incapable de manger et sa famille pensait qu’elle allait mourir.

« Dafa est extraordinaire », a dit ma sœur. « Tu peux emprunter mon livre du Falun Dafa sur mon e-book et lire la conférence du Maître à ta mère. Elle va récupérer. »

Sa collègue a fait exactement cela et après quelques jours, sa mère pouvait manger à nouveau et même s’asseoir d’elle-même. Mère et fille ont dit qu’elles croient en Dafa et sont déterminées à pratiquer.

Traduit de l’anglais au Canada

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2015/2/3/148211.html

Version chinoise : 九旬老母在楼梯上摔倒之后

Shen Yun laisse les spectateurs canadiens émerveillés et inspirés

Écrit par Zhang Yun, un correspondant de Minghui

(Minghui.org) Shen Yun Performing Arts a achevé sa tournée canadienne 2015 après six représentations à Toronto, du 21 au 25 janvier. La compagie a présenté un total de trente spectacles dans huit villes au Canada depuis le 27 décembre 2014. Des responsables gouvernementaux, des directeurs d’entreprise et de nombreux spectateurs ont été émerveillés par la beauté et la culture chinoise authentique que Shen Yun présente dans ses représentations magistralement conçues.


Les villes canadiennes où Shen Yun s’est produit récemment : rangée du haut : Hamilton et Ottawa ; deuxième rangée : Kitchener, Hamilton et Québec ; rangée du bas : Montréal et Toronto.

Présenter « les principes les plus élevés de la nature humaine »


M. Peter Kent, député conservateur, lors de la représentation de Shen Yun le 24 janvier.

« Les principes qui sont présentés dans les différentes danses sont les plus hauts principes de la nature humaine, de la culture et de la civilisation humaine », a commenté Peter Kent, député conservateur de la circonscription de Thornhill et ancien ministre de l’Environnement.

« C’est toujours inspirant – les danses traitent de l’essence de la civilisation et de l’humanité, le bien et le mal », a-t-il dit.

Il a aussi noté : « Il traite des principes et des vertus d’une société attentionnée avec le sens du partage. »

« Une performance de classe mondiale »


Ezra Levant, animateur de télévision et chroniqueur, est venu voir Shen Yun Performing Arts avec ses filles pour une deuxième fois au Centre Sony le 24 janvier.

« C’est de premier ordre, de première classe, une performance de classe mondiale ! », a déclaré l’animateur de télévision et chroniqueur, Ezra Levant. Le 24 janvier, il est venu voir le spectacle pour une deuxième fois avec ses filles.

Parlant du contenu du spectacle, M. Levant était content que Shen Yun soit aussi éducationnel pour ses enfants.

« C’est un plaisir d’être ici », a-t-il dit.

« Génial » et « harmonieux »


Kerry Stratton, chef d’orchestre du Toronto Concert Orchestra, s’est senti « grandement diverti » par Shen Yun.

Kerry Stratton, le chef d’orchestre du Toronto Concert Orchestra, s’est senti « grandement diverti » après avoir vu la production de Shen Yun le 25 janvier au Centre Sony.

« Celui qui a fait les arrangements de l’orchestration a vraiment très bien réfléchi à tout », a-t-il fait remarquer.

M. Stratton a aussi fait attention à la prestation de chaque soliste. « Il y a de si nombreux bons solos dans l’orchestre », a-t-il dit. « L’orchestre joue tellement bien – c’est merveilleux ! »

La combinaison des instruments occidentaux et chinois lui a paru « très belle ».

Il a aussi été attiré par la présentation visuelle de Shen Yun. « Les effets visuels – ça n’arrête jamais – tant énergie », a-t-il dit.

Il a qualifié les animations incorporées dans le spectacle de « géniales » et « harmonieuses ».

« Incroyable » et « fantastique »


M. Yuri Shymko, président du Conseil international pour le soutien de l’Ukraine, a qualifié Shen Yun d’« incroyable » et « fantastique ».

« J’ai été tellement impressionné », a déclaré Yuri Shymko, président du Conseil international pour le soutien de l’Ukraine.

Il s’est exclamé : « C’était incroyable, incroyable ! Tout simplement fantastique ! J’ai appris beaucoup de choses sur la Chine que je ne connaissais pas – une grande civilisation et un grand peuple ! »

« Je souhaiterais que [Shen Yun] puisse rester ici pendant un mois entier de sorte que tous les Torontois puissent le voir. Tout simplement stupéfiant ! », a-t-il dit.

D’une beauté touchante et inspirante


Severine Arnaud, PDG d’AltaVista, a assisté au spectacle le 16 janvier avec son mari M. Hazel. Tous deux ont été captivés par la beauté de Shen Yun.

Severine Arnaud, PDG de la société de consultants AltaVista et présidente de la Chambre de commerce francophone de Vancouver, a été stupéfaite par la représentation de Shen Yun le 16 janvier.

« Stupéfiant, tout simplement magnifique », a-t-elle dit pour décrire son expérience avec Shen Yun.

Son mari, M. Hazel, principal formateur d’une société de lunetterie, a été touché par la beauté éthérée de la danse classique chinoise.

«Il y a eu quelques moments où j’étais au bord des larmes, ému simplement par la pure beauté du mouvement des danseurs sur scène », a-t-il dit.

Mme Arnaud était intriguée par les différents styles de costumes faits main. « Ouah, j’ai vraiment aimé ça ! Cela m’a donné des idées », a-t-elle-dit. « Magnifique. Très inspirant. »

M. Hazel a aussi été impressionné par l’orchestre de Shen Yun. « Stupéfiant, sérieusement – la musique est fantastique », a-t-il dit, en ajoutant que chaque morceau était impeccable.

« C’est si bon et si bien synchronisé et amplifié dans la salle que c’est comme pré-enregistré, mais ce n’est pas le cas, parce que je peux les voir juste là devant moi [dans la fosse d’orchestre]. C’est bien réel ! »

Shen Yun continuera à se produire aux États-Unis à Costa Mesa, Californie du 29 janvier au 1er février, à Baltimore, Maryland du 30 janvier au 1er février et à La Nouvelle-Orléans, Louisiane, les 30 et 31er janvier. Pour plus d’informations sur les billets et les dates, veuillez visiter http://shenyun.com .

Traduit de l’anglais au Canada

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2015/1/31/148176.html

Version chinois : 神韵加拿大巡演落幕 观众感动落泪

Sept pratiquants de Falun Gong arrêtés, suite à des arrestations coordonnées

Écrit par un correspondant de Minghui de la province du Sichuan

(Minghui.org) Sept résidents du canton de Lingshui, province du Sichuan, ont été jugés le 15 janvier 2015, près de six mois après leurs arrestations à cause de leur pratique du Falun Gong, un système de cultivation persécuté par le Parti communiste chinois.

Les sept pratiquants ont témoigné que la police les avait maltraités lors des interrogatoires, dans le but de leur soutirer des aveux. Ils ont été frappés sur les poignets avec des bouteilles d’eau et privés de sommeil. Une jeune pratiquante a été giflée au visage et n’a pas été autorisée à fermer les yeux durant plusieurs jours consécutifs.

Quelques pratiquants âgés ont aussi révélé que la police avait menacé d’impliquer leurs enfants s’ils refusaient de se soumettre aux demandes de la police.

Les pratiquants ont demandé que la juge jette les « rapports d’interrogatoires » recueillis sous la contrainte.

Trois avocats de la défense ont affirmé que les actions de la police en tentant de soutirer des aveux enfreignaient la loi. Ils ont aussi pointé que les agents de police ont saccagé les résidences des pratiquants sans mandats d’arrestation, ce qui constitue clairement une violation des procédures légales.

Incapable de réfuter les arguments de la défense, la juge a appelé ses supérieurs pour avoir leur avis. Le procureur public était aussi souvent à court de mots lorsqu’il a été interrogé par les avocats. Un huissier du tribunal a alors menacé les avocats et demandé qu’ils cessent leur interrogatoire.

La juge a interrompu le procès à plusieurs reprises et finalement mis fin à l’audience sans verdict. Elle a annoncé qu’une nouvelle date de procès serait déterminée ultérieurement.

Arrestations coordonnées

Les sept pratiquants ont été arrêtés ainsi que quatorze autres, le 25 juillet 2014.

Le gouvernement provincial du Sichuan s’est approprié plus de 400 000 yuans pour financer les arrestations de juillet. Les agents des gouvernements provinciaux et locaux ont été déployés pour suivre et cerner les pratiquants locaux.

Un total de 21 résidents locaux ont été arrêtés et envoyés dans divers hôtels, centres de détention et postes de police locaux. Les agents de police et même les employés de diverses agences gouvernementales, dont le Bureau de la science et de la technologie, le Bureau des audits et le Bureau des taxes ont été envoyés pour surveiller les personnes arrêtées toute la journée durant.

Certains pratiquants ont, plus tard, été libérés. Les sept pratiquants jugés, Wang Zhengfeng (王正锋), Tang Sulan (唐素兰), Xu Kaiqong (徐开琼), Li Kunju (李坤菊), Zhong Dongsheng (钟东胜), Luo Xuefang (罗学放) et Zhang Bilan (张碧兰), sont maintenant détenus en divers endroits.

Les personnes responsables de l’arrestation : Luo (罗), Feng Xiaojuan (冯晓娟), Hu Biao (胡彪) Lingshui. Code postal du canton : 638500

Teng Mingjie (滕明杰), président du tribunal du canton de Lingshui : +86-13982662543 (portable)

Zheng Bin (郑斌), président adjoint : +86-15982604888 (portable)

Wu Taisong (吴太松), président adjoint : +86-15908282971 (portable)

Hu Xuepin (胡学品), président adjoint : +86-13696173325 (portable)

Yu Tao (余涛), président adjoint : +86-15983452528 (portable)

Qin Jichuan (秦继川), président adjoint : +86-13696182480 (portable)

Qiu Gang (邱刚), président adjoint : +86-13982604050 (portable)

Traduit de l’anglais en Europe

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2015/1/26/148109.html

Version chinoise : 四川邻水县法轮功学员当庭揭露刑讯逼供

Mon dos voûté depuis 30 ans redressé en 3 jours

Écrit par une pratiquante de Dafa de la province de Jilin en Chine

(Minghui.org) J’ai commencé à pratiquer le Falun Gong en décembre 1998. Durant toutes ces années de cultivation, j’ai expérimenté personnellement le pouvoir miraculeux de Dafa. Le Maître a purifié mon corps et redressé mon dos voûté. De tout cœur, je remercie le Maître pour sa grâce infinie.

Je suis née dans une famille d’agriculteurs pauvres. J’ai cessé d’aller à l’école après la deuxième année, parce que je devais aider aux travaux des champs. Je devais également chercher de l’eau. Le poids lourd constant a fait que mon dos s’est voûté lentement à un jeune âge. Ensuite, après mon mariage, le travail acharné a continué de voûter mon dos.

Lorsque je ne faisais pas les travaux aux champs, je cousais jour et nuit. J’étais profondément bouleversée par l’état de mon dos et je souhaitais qu’il soit normal comme ceux des autres.

Un jour peu de temps après être devenue une pratiquante, lorsque je faisais les exercices du Falun Gong, j’ai pensé : « Ce serait merveilleux si je pouvais être là où le Maître enseigne la Loi. Il redresserait sûrement mon dos voûté. » Une autre pensée m’est venue : « Le Maître nous a enseigné : ‘Un vrai pratiquant de Dafa peut obtenir le même résultat en lisant ce livre …’ » (2e Leçon du Zhuan Falun) Alors je me suis vue sur un site d’enseignement du Fa dans une autre dimension et le Maître nettoyait tout le monde, moi y compris.

Au moment de faire le troisième exercice « Pénétrer les deux pôles cosmiques » j’ai soudain entendu un son « crac, crac, crac » venant de mon dos. Je ne me sentais pas bien et pendant trois jours, je ne pouvais pas tourner la tête sans ressentir une douleur traversant tout mon corps. Trois jours plus tard, cependant, je me sentais légère et détendue. J’ai alors réalisé que le dos voûté que j’avais eu pendant plus de 30 ans avait été redressé !

J’ai presque 60 ans, mais j’ai l’air plus jeune. Je suis pleine d’énergie. Mon visage est si rose et lumineux, alors les gens ont dit qu’ils pensaient que j’étais la mère de ma petite-fille. Les membres de ma famille ont dit : « Le Falun Gong est vraiment merveilleux ! » Les gens qui me connaissent pensent que le Falun Gong est miraculeux et que son pouvoir est inimaginable !

Traduit de l’anglais en Suisse

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2015/1/11/147925.html

Version chinoise : 三十多年的驼背三天直起来了

Je suis reconnaissante envers le Maître de m’avoir éveillée à la vérité de la vie

Écrit par une nouvelle pratiquante de Falun Gong en Chine

(Minghui.org) Réfléchir à la vérité de la vie et de l’univers faisait partie de ma vie avant que je commence à pratiquer le Falun Gong. J’aimais lire les livres de philosophie lorsque j’allais dans les librairies, j’ai une fois essayé la religion lorsque je me sentais désespérée et je me suis prise à vouloir en apprendre plus sur l’univers, en conséquence de ma curiosité envers les prophéties maya.

De mes propres recherches, j’ai fini par comprendre que la vie, l’âme, la religion et l’univers sont liés entre eux. J’ai commencé à attendre d’immenses changements pour l’univers et l’humanité et je pensais qu’un Sage de Chine deviendrait le catalyseur de ces changements. Mais je n’en savais pas beaucoup plus.

Je suis restée dans ce genre d’ornière jusqu’en juillet 2012, lorsque j’ai rencontré une femme qui m’a présenté le Falun Gong. Selon ses recommandations, j’ai lu le livre Zhuan Falun. J’étais heureuse de trouver les réponses que j’avais cherchées et j’ai commencé à pratiquer le Falun Gong avec elle.

Traiter le karma de maladie avec des pensées droites

Mon esprit s’est éclairci au sujet de la cause des maladies après que j’ai pratiqué le Falun Gong. Avec mes pensées droites, la majorité de mes maladies et autres gênes physiques ont disparu. Cependant, la douleur que j’endurais au cours de mes règles était un défi, alors j’ai fait une pause dans ma pratique des exercices lorsque j’ai eu mes règles au cours du premier mois de pratique.

Le mois suivant est arrivé avec les crampes menstruelles habituelles. Durant ces quelques jours, je me jetais sur le divan dès que je rentrais du travail à la maison. La femme qui m’avait présenté le Falun Gong, que je désignerai ci-après comme mon amie pratiquante, est un jour venue me rendre visite.

Alors que je parlais avec elle, une pensée m’est soudain apparue que je devais pratiquer quoi qu’il arrive. Le soir même, j’ai donc décidé de pratiquer. De façon assez surprenante, je n’ai ressenti aucune douleur.

J’ai essayé de ne pas penser à l’inconfort lorsque la douleur a repris et progressivement, la douleur a diminué. Autrefois, j’évitais de toucher des choses froides pendant mes règles, mais désormais, je pouvais laver des vêtements à l’eau froide et apprécier de manger de la crème glacée sans aucune crainte.

Réussir à méditer pendant une heure

La méditation assise avec les deux jambes pliées l’une par-dessus l’autre a été pour moi un défi au début. Il semblait que je ne puisse pas dépasser 40 minutes de méditation assise. Dans une tentative de m’aider, mon amie pratiquante a partagé qu’un pratiquant occidental avec l’œil céleste ouvert avait observé que le Maître ajuste le corps des pratiquants pendant qu’ils méditent.

Encouragée par le partage et la persévérance des autres pratiquants pendant la méditation de plusieurs heures, j’ai réussi à méditer pendant une heure pour la première fois.

Le Maître a enseigné dans le Zhuan Falun :

« Quand vous êtes vraiment en plein désastre ou au milieu des épreuves, essayez donc ; c’est difficile à endurer, endurez-le quand même ; lorsque cela vous paraît impossible à faire, ou si on dit que c’est difficile à faire, essayez donc pour voir si c’est vraiment impossible. Si vous pouvez vraiment y arriver, vous découvrirez qu’après avoir passé sous l’ombrage des saules, il y a l’éclat des fleurs et un autre village à l’horizon. »

Je suis devenue plus confiante en sachant que je pouvais méditer pendant une heure, mais durant les deux semaines suivantes, j’ai pleuré chaque jour pendant la méditation. Mes jambes me faisaient tellement souffrir que mon esprit n’était plus en paix non plus. Je voulais déplier les jambes, mais une voix me disait que je devais continuer. J’ai dit au Maître dans mon cœur : « Maître, je ne déplierai pas les jambes. »

Deux semaines plus tard, je ne ressentais plus autant de douleur qu’avant. Mon amie et moi avons continué de nous encourager l’une l’autre pendant la méditation assise. Maintenant, je peux sentir un fort champ d’énergie pendant l’exercice assis et j’arrive souvent à entrer dans l’état de tranquillité comme le Maître a dit dans le Zhuan Falun :

« […] une sensation merveilleuse apparaît, comme si vous étiez installé dans une coquille d’œuf, c’est une sensation extrêmement agréable […] »

Les livres du Falun Gong et les livres ordinaires

J’aimais lire, comme j’étais diplômée en arts libéraux. Je m’étais même fixé un objectif lorsque je venais de commencer à pratiquer le Falun Gong – je lirais encore quelques livres ordinaires chaque jour, 50 pages pour être précise. Plus tard, j’ai pris conscience que les livres du Falun Gong (ou Falun Dafa) sont essentiels à la pratique et que je dois donc les lire plus afin de guider ma cultivation.

J’ai progressivement abandonné mon désir de lire d’autres livres, même lorsque je sentais que ces livres pourraient être utiles à mon travail. J’ai pris conscience qu’ils véhiculaient divers messages qui pourraient interférer avec ma pratique, comme ceux de différentes voies de cultivation ou différentes cultures influencées par le Parti communiste chinois (PCC).

Cela étant dit, les connaissances et les aptitudes pertinentes dans ces livres sont toujours nécessaires pour devenir un étudiant ou un chercheur scientifique accompli. Par exemple, apprendre une langue étrangère est nécessaire à ceux qui prévoient d’étudier à l’étranger. La clé est de trouver un équilibre entre les livres du Falun Gong et les livres ordinaires. Nous devons lire des livres ordinaires afin d’acquérir les connaissances nécessaires à notre travail, mais la cultivation reste toujours notre plus grande priorité, ce qui veut dire que nous devrions lire les livres du Falun Gong autant que possible.

En progressant dans la pratique, j’ai découvert que je suis plus sage qu’avant et que je suis devenue aussi plus apte et efficace dans mon travail.

Éliminer mon attachement à l’Internet

Dans le passé, j’avais l’habitude de naviguer sur Internet à la recherche d’informations et de blogs. J’ai développé divers attachements, comme la curiosité au sujet des informations, un esprit de compétition dans les débats ou sur les informations négatives et un attachement à la luxure. Il m’a été difficile d’arrêter de naviguer sur Internet même après avoir commencé à pratiquer le Falun Gong.

Le Maître m’a rappelé ce problème à plusieurs reprises. L’ordinateur était déconnecté chaque fois que je voulais naviguer sur Internet. J’ai compris le message, mais ensuite j’ai continué à l’oublier rapidement. J’ai continué à naviguer sur Internet, alors même que j’avais juré d’arrêter.

Le Maître m’a rappelé ce problème dans un rêve, dans lequel mon bras était couvert de toiles d’araignée sur laquelle rampait une araignée. J’ai pris conscience de mon problème de céder à l’Internet et après m’être réveillée, je me suis déterminée à changer. Il est intéressant de noter que depuis, il n’y a plus jamais eu de problème de connexion à Internet.

En effet, notre cœur humain interfère avec notre pratique, comme le Maître l’a dit dans le Zhuan Falun :

« Si vous voulez vous élever, vous devez chercher à l’intérieur de vous-même et concentrer vos efforts sur votre esprit. Et c’est seulement alors que vous pourrez vraiment vous élever et entrer dans la tranquillité pendant la méditation assise ; la capacité d’entrer dans la tranquillité, c’est déjà du gong ; la profondeur de votre force de recueillement est l’indication de votre niveau. »

Abandonner les attachements aux émotions humaines

Mon téléphone portable a été volé alors que je rentrais dans ma ville natale après avoir rendu visite à ma mère pendant la période des fêtes.

Je me suis d’abord inquiétée parce que mon téléphone contenait les livres de Dafa, mon CV et d’autres informations personnelles. Je me suis calmée après avoir espéré que la personne qui aurait trouvé mon téléphone en apprendrait plus sur le Falun Gong.

Comme je l’avais promis, j’ai appelé ma mère après être rentrée chez moi dans l’après-midi. Mais personne n’a décroché le téléphone. Personne ne semblait être là lorsque j’ai appelé plusieurs fois dans la soirée. Je me suis à nouveau inquiétée que la famille ait eu des problèmes en raison de mon téléphone portable volé. Je ne pouvais pas me concentrer sur l’étude du Fa et je ne pouvais m’empêcher de pleurer.

Mon amie pratiquante m’a suggéré de rester calme avec des pensées droites et m’a assurée que les choses s’arrangeraient. En suivant son conseil, j’ai commencé à réciter « Qu’y a-t-il à craindre » dans Hong Yin II. J’ai retrouvé mon calme une demi-heure plus tard.

Mon amie m’a rappelé qu’il était possible que le téléphone de ma mère ait un problème quelconque. J’ai suivi son conseil et le lendemain matin, j’ai appelé l’entreprise de téléphonie de ma ville natale. Rapidement, ma mère m’a appelé, disant que le problème de téléphone avait été réglé.

J’ai fini par voir que tout cela était une épreuve pour déterminer si je pouvais éliminer mes attachements. La situation aurait pu se transformer en mal si j’avais été submergée par ce qui s’était passé.

S’habiller de façon appropriée

Autrefois, je me maquillais et m’habillais bien chaque jour, mais après avoir commencé à pratiquer le Falun Gong, j’ai prêté de moins en moins attention à mon apparence. Au contraire, je me suis davantage concentrée pour progresser dans ma cultivation. Progressivement, j’ai perdu intérêt dans les nouveaux vêtements et je n’ai plus utilisé de maquillage. Je portais une paire de grosses lunettes et j’avais l’air très quelconque.

L’autre jour, ma colocataire a acheté une jolie robe et voulait me la vendre. Je l’ai essayée et les compliments ont commencé à pleuvoir. Lorsque j’ai rendu visite à une pratiquante d’âge moyen, elle m’a dit : « Vous paraissez si belle dans cette robe. Il est important que nos pratiquants de Falun Gong s’habillent de la sorte. »

Je suis d’accord avec cette pratiquante. S’habiller de façon appropriée sans attachement est ce que nous devons faire. Dès lors, j’ai recommencé à me maquiller et bien m’habiller. Lorsque nous faisons bonne impression, les gens à qui nous clarifions la vérité seront plus réceptifs envers les sujets que nous abordons.

Abandonner mon esprit de compétition

Cela a été un défi pour moi d’abandonner l’esprit de compétition dans ma cultivation en raison de la façon dont je traite les désagréments ou les conflits. Une de mes collègues est très attentive aux détails et elle aime examiner chaque petit détail de ses projets. J’étais énervée chaque fois qu’elle essayait de corriger mes erreurs.

J’ai essayé d’accepter ses critiques, mais au début, ce n’était pas facile. Un jour, je me suis sentie mal et j’ai fini par avoir les larmes aux yeux après m’être disputée avec elle. Mais j’étais déterminée à faire mieux la fois suivante, au moins en surface. Elle a aussi semblé s’élever d’une façon ou d’une autre.

Les choses se déroulaient de différentes façons parfois, mais j’ai remarqué que son attitude changeait si je restais positive. En d’autres termes, l’environnement changeait en fonction des changements dans mon propre cœur. En réalité, c’était une occasion pour moi de m’élever et j’aurais dû la remercier de m’avoir offert une telle occasion.

Tandis que je m’élevais davantage, elle a aussi significativement changé. Nous sommes devenues bonnes amies, nous mangions et marchions ensemble. Elle a aussi obtenu une meilleure compréhension du Falun Gong. En réalité, le Maître a enlevé tant de mauvaises choses en moi lorsque je me suis déterminée à mieux faire.

Mémoriser les enseignements de Dafa

Étudier le Fa est très important pour la cultivation. Avec mon emploi du temps chargé, j’essayais de me lever tôt pour étudier le Fa autant que possible. Encouragée par mon amie pratiquante et d’autres pratiquants, j’ai commencé à aller chez mes voisins à 5 h chaque matin pour réciter le Fa.

Tout en m’assimilant à Dafa, j’ai accompli des progrès substantiels dans ma cultivation. Aujourd’hui, je ne m’inquiète plus de grand-chose comme je le faisais autrefois. Lorsque je rencontre un conflit, je peux rester calme et me contrôler comme le Maître l’a enseigné dans le Zhuan Falun :

« Si vous avez toujours le cœur plein de bonté et de compassion, lorsqu’une difficulté surgit brusquement, vous aurez de la marge pour l’amortir et y réfléchir. »

Sauver les gens avec diligence

Grâce à l’étude du Fa, j’ai eu les idées plus claires au sujet de la rectification de Fa et du danger auquel font face les Chinois. Je voulais aider à sauver les êtres. J’ai donc commencé à passer des appels téléphoniques, distribuer des documents et parler aux gens directement afin qu’ils puissent prendre conscience de ce qui se passe concernant le Falun Gong.

Parler aux gens au téléphone peut refléter combien nous nous sommes cultivés et si notre cœur est pur et calme. Si je lis les informations liées au Parti communiste chinois et que mon esprit de compétition émerge, la personne à l’autre bout du fil se dispute généralement avec moi. Donc, étudier davantage le Fa m’aide à sauver les gens.

Un jour, une personne m’a demandé : « Avez-vous peur que je vous dénonce ? »

J’ai répondu : « C’est pour votre propre bien. J’espère que vous pourrez être sauvé. Vous êtes vraisemblablement une bonne personne et je parie que vous ne ferez pas une telle chose. »

Mes pensées droites l’ont changé. Nous avons discuté et il m’a dit qu’il avait en réalité lu le Zhuan Falun auparavant.

Les forces anciennes interféraient parfois avec moi lorsque j’essayais de passer des appels téléphoniques. Un jour j’ai ressenti une terrible douleur d’estomac avant de passer des appels téléphoniques. J’ai dit au Maître : « Maître, veuillez m’aider à nier l’interférence des forces anciennes afin que je puisse sauver plus de gens. » Et je me suis sentie bien lorsque j’ai réellement commencé à passer des appels téléphoniques.

Remarque finale

J’espère que mon expérience de ces deux dernières années sera utile aux nouveaux pratiquants. Élevons-nous comme un seul corps, répondons aux attentes du Maître et remplissons nos vœux.

Traduit de l’anglais en Belgique

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2015/1/17/148001.html

Version chinoise : 感谢师尊让我得到苦寻的答案