Des pratiquants de Yueyang, province du Hunan, emmenés dans des centres de lavage de cerveau

Écrit par un pratiquant de Falun Gong de la province du Hunan, Chine

(Minghui.org) Comme ordonné par le Bureau 610 de la ville de Yueyang, plus de dix pratiquants de Falun Gong ont été forcés à participer à des sessions de lavage de cerveau, où les autorités forcent les pratiquants à renoncer à leur croyance en le Falun Gong, une discipline spirituelle persécutée par le régime communiste chinois.

Deux sessions ont eu lieu au centre de lavage de cerveau de Yueyang dans le village de Xiuhua depuis janvier 2016. Les pratiquants qui ont été contraints d’assister à la première session sont : Duan Shumei, Bai Lianying, Wang Ling, Chen Pingjun, Li Xuanmei, Ceng Yuanxiang et Zhong Tiemei.

Au moins quatre pratiquants ont été forcés à assister à la deuxième session de lavage de cerveau.

Les agents du Bureau 610 du district de Junshan ont arrêté la pratiquante Mme Peng Xiaohui et l’ont emmenée au centre de lavage de cerveau le 26 mai.

Le personnel du bureau de la communauté de Guanyinge et les policiers de la division de sécurité intérieure du district de Yueyanglou et du poste de police de Luxianting se sont rendus chez Mme Chen Yuanlin pour l’emmener au centre de lavage de cerveau. Quand elle a refusé d’aller avec eux, les policiers ont persuadé son mari et son beau-frère de coopérer. Ensemble, ils l’ont traînée dans une voiture et l’ont emmenée au centre de lavage de cerveau.

Mme Tang Rongwen a été portée dans une voiture de police et emmenée au centre de lavage de cerveau le 26 mai.

Mme Hu Gan, une enseignante à l’école élémentaire de Yuecheng, a été emmenée au centre de lavage de cerveau le 27 mai.

Les agents et les policiers du Bureau 610 de la ville de Yueyang, du Bureau 610 du district Junshan, et de la division de sécurité intérieure du district de Yueyanglou ont participé aux tentatives de lavage de cerveau infligées aux pratiquants.

Lorsque Mme Peng a refusé de signer des déclarations de garantie renonçant au Falun Gong, trois policiers l’ont saisie et ont apposé de force ses empreintes sur le papier.

Les quatre pratiquantes ont été libérées le 1er juin.

Beaucoup d’autres pratiquants ont été harcelés par les autorités, dont Fang Yuer, Liu Dan, Zhang Lihong, Xu Yujiao, Yang Mucun, Yao Chengzhi, Li Hongxiang, Zhou Chunmo, Xu Yuliang, Zhou Lanxiang, Zeng Jiechun, Chen Ying, Sun Zhizhen, Luo Ziyou, Li Huizhen, Li Zhenhong, Tang Dongan et Ou Zhaoan.

Traduit de l’anglais en Europe

Version anglaise :
http://en.minghui.org/html/articles/2016/7/17/157855.html

Version chinoise :
岳阳“法制教育基地”实施洗脑迫害

Quatre pratiquantes âgées de Qiqihar condamnées à des peines de prison

Écrit par un pratiquant de Falun Gong de la province du Heilongjiang, Chine

(Minghui.org) Quatre pratiquantes de Falun Gong de la ville de Qiqihar ont été condamnées à de trois à trois ans et demi de prison. Toutes étaient âgées de plus de 70 ans.

Mme Zhao Xiuzhi, 78 ans ; Mme Li Guizhi, 76 ans ; Mme Li Fengqin, 72 ans ; et Mme Peng Shurong, 70 ans ; ont été arrêtées par des policiers du poste de police de Liming. Mme Wang Qiuyan, une autre pratiquante, a également été arrêtée. Les cinq pratiquantes ont été emmenées alors qu’elles collaient des affiches d’information sur le Falun Gong dans les communautés de quartier le 21 octobre 2015. Elles ont été interrogées puis emmenées au centre de détention N° 1 de Qiqihar. Mme Wang a fait une grève de la faim pendant neuf jours. Elle a été libérée le 3 novembre.

Les quatre pratiquantes âgées ont été détenues dans le centre de détention et jugées par la cour du district de Jianhua les 18 et 20 avril 2016.

Un jour avant le procès, les autorités judiciaires ont emmené Mme Peng et Mme Li dans la salle d’audience et y ont convoqué les membres de leurs familles. Le fils de Mme Peng l’a maltraitée et grondée, puis il s’est mis à genoux et l’a priée de renoncer au Falun Gong et de rejeter son avocat. Le tribunal a promis d’alléger sa peine si elle renvoyait l’avocat. Mme Peng a succombé à leur pression et a décidé de renvoyer son avocat.

Le tribunal a délivré des cartes d’admission à tout membre de la famille qui ferait pression sur Mme Peng ou Mme Li. Les autres membres de la famille n’ont pas été autorisés à entrer dans la salle d’audience à la date du procès.

Mme Li Fengqin avait de nombreux ulcères dans la bouche pendant plus d’un mois avant le procès et ne pouvait pas manger ni dormir. Son avocat a demandé au tribunal de la libérer, mais cela a été refusé. Le jour du procès, elle a dû se traîner de la voiture à la salle d’audience.

Le tribunal a condamné les quatre pratiquantes six semaines plus tard.

Information de contact de la cour du district de Qiqihar Jianhua :

Zhang Fang, juge présidente : + 86-452-2565327 (Bureau),+ 86-138-36293888 (Mobile)

Shi Yan, juge suppléant : + 86-452-2561214 (Bureau), + 86-139-45268058 (Mobile)

Traduit de l’anglais en Europe

Version anglaise :
http://en.minghui.org/html/articles/2016/7/15/157826.html
Version chinoise :
http://www.minghui.org/mh/articles/2016/6/30/330703.html

Washington : Le Falun Gong se voit récompensé de la meilleure prestation du défilé du Jour de l’Indépendance de Kirkland

Écrit par un pratiquant de Falun Gong à Seattle

(Minghui.org) La 17e célébration du défilé du Jour de l’Indépendance de Kirkland a été organisé à Kirkland, Washington, le 4 juillet 2016. Au total 81 groupes, y compris le Club Rotary de Kirkland et l’Académie de musique de Kirkland, ont participé au défilé. Les pratiquants de Falun Gong (également connu sous le nom de Falun Dafa) de Seattle ont participé à ce défilé comme le seul groupe chinois et il a été nommé la meilleure prestation du défilé.

Le cortège des pratiquants présentait une danse du lion, un char de fleur de lotus, les tambourins de ceinture et les joueurs de tanggu (un tambour traditionnel chinois), ajoutant à l’ambiance festive le long du parcours de l’ensemble du défilé.

2016-7-8-falun-dafa-seattle-01
Les pratiquants de Falun Gong participent à la célébration du défilé du Jour de l’Indépendance de Kirkland.

2016-7-8-falun-dafa-seattle-02

2016-7-8-falun-dafa-seattle-03
Les pratiquants présentent les exercices de Falun Gong sur le char.

2016-7-8-falun-dafa-seattle-04
Les pratiquants jouent les tambourins de ceinture dans le défilé.

Comme le cortège du Falun Gong passait devant l’estrade principale d’observation, l’annonceur a présenté le groupe comme « une pratique de l’école de Bouddha avec le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance. Elle est pratiquée dans le monde entier. » Elle l’a dit deux fois et a mentionné : « Y a-t-il quelque chose de meilleur ? Je vous remercie pour votre participation au défilé ! »

Certains spectateurs chinois ont pris des photos et applaudi chaleureusement quand le cortège du Falun Gong a passé.

Le membre du Congrès de l’État de Washington, Suzan DelBene, a participé au défilé. Son groupe était juste derrière le cortège du Falun Gong. Elle et cinq autres représentants de la Chambre ont écrit au Président chinois Xi Jinping, le 20 juin, pour exprimer leur préoccupation concernant les pratiquants de Falun Gong persécutés en Chine, dont six qui sont des membres de la famille ou des amis des résidents de l’État de Washington.

La républicaine DelBene a co-parrainé la résolution 343 de la Chambre, « exprimant la préoccupation par des rapports persistants et crédibles du prélèvement d’organes systématique, approuvé par l’État, sur des prisonniers de conscience non consentants dans la République populaire de Chine, y compris un grand nombre de pratiquants de Falun Gong et les membres d’autres minorités religieuses et ethniques ».

Le défilé a duré une heure et quinze minutes. Un homme a dit aux pratiquants : « J’étais tellement content de voir votre cortège coloré et splendide dans le défilé. Le Falun Dafa était attrayant ! » Une dame a dit : « J’ai été impressionnée que chaque pratiquant de Falun Gong était souriant du fond de son cœur ! »

Le membre du conseil, Penny Sweet, coordonnatrice générale du défilé, est venue au stand du Falun Gong et a annoncé que celui-ci avait été nommé la meilleure prestation parmi les 81 groupes. Elle a dit : « Votre prestation a impressionné les gens à Kirkland. Deux juges et des centaines de milliers de spectateurs avaient le même résultat de vote. » Elle a ajouté que le Falun Gong a montré un merveilleux message qui correspond au thème du défilé de « C’est un petite monde ».

Traduit de l’anglais au Canada

Version anglaise :
http://en.minghui.org/html/articles/2016/7/10/157762.html
Version chinoise :
http://www.minghui.org/mh/articles/2016/7/9/331129.html

Mme Zhang Chunmei condamnée à 42 mois de prison pour la pratique du Falun Gong

Écrit par un correspondant de Minghui dans la province du Hunan, en Chine

(Minghui.org) Mme Zeng Chunmei, âgée de 55 ans, a été condamnée à 3 ans et demi de prison lors d’un procès secret de la cour à la fin avril 2016. Il est prévu qu’elle purge sa peine dans la prison pour femmes du Hunan à Changsha.

Arrêtée et son domicile fouillée

Mme Zeng Chunmei a vécu dans un complexe de logements résidentiels dans la cité de Hongjiang. Sept agents du Département de police de Hongjiang, dont Xiao Wei, Tang Xing, Xiang Qiliang et une agente de police, Liang Lin, se sont rendus au domicile de Mme Zeng le 20 octobre 2015.

Deux agents, Tang Xing et Liang Lin, sont arrivés en premier. Ils ont affirmé qu’ils étaient du Département des affaires civiles et venaient voir le mari malade de Mme Zeng. Après avoir ouvert la porte, Mme Zeng a réalisé que cette visite était suspecte. Elle a refusé de les laisser rentrer et a refermé la porte.

Tang et Liang ont insisté sur le fait qu’ils étaient du Département des affaires civiles et ont montré de fausses cartes d’identité pour convaincre Mme Zeng. Une fois qu’elle a ouvert à nouveau la porte, les policiers se sont précipités à l’intérieur et ont fouillé toutes les pièces. D’autres agents sont alors entrés. Les policiers Xiang et Liang ont retenu Mme Zeng tandis que les autres ont fouillé sa maison. Un policier a filmé l’incident.

Les policiers ont confisqué les livres de Falun Gong et des objets personnels d’une valeur de 30 000 yuans. Mme Zeng a été mise en détention.

L’arrestation de Mme Zeng a porté un coup terrible à sa famille. Son mari souffre d’un état physique épouvantable et sa belle-fille était sur le point d’avoir un bébé. Mme Zeng leur a donné l’assistance nécessaire.

Persécution antérieure

Depuis que le régime communiste chinois a commencé la persécution du Falun Gong, Mme Zeng a été arrêtée à plusieurs reprises. Elle a été envoyée au camp de travail de Baimalong en novembre 2000 pour un an où elle a été torturée à plusieurs reprises. Les autorités du camp de travail ont assigné les détenus à la surveiller en permanence. Elle a été forcée de travailler de nombreuses heures. Elle était privée de l’utilisation de la salle de bains et privée de sommeil. Tout cela était dans la tentative de forcer Mme Zeng à arrêter de pratiquer le Falun Gong.

Traduit de l’anglais en Suisse

Version anglaise :
http://en.minghui.org/html/articles/2016/6/24/157543.html
Version chinoise :
非法关押半年后 湖南怀化曾春梅被秘密判刑

Le Parlement européen passe une déclaration écrite demandant que des mesures soient prises pour mettre fin aux prélèvements d’organes en Chine

(Minghui.org) Plus de la moitié des députés européens ont co-signé une déclaration écrite (2016/WD48) le 12 juillet. La déclaration écrite demande au Parlement européen d’agir pour arrêter les prélèvements forcés d’organes autorisés par l’État en Chine.

Les pratiquants de Falun Gong de treize pays européens ont tenu des rassemblements devant l’édifice de l’Union européenne à Strasbourg en France du 6 au 8 juillet, éveillant la conscience des gens pour qu’ils expriment leur soutien à la déclaration WD48. La déclaration écrite a été initiée par douze députés européens.


Arne Gericke, un député européen qui est l’un de ceux à avoir instauré la déclaration WD48, croit qu’arrêter les prélèvements forcés d’organes est non seulement important pour le peuple chinois, mais aussi pour les Européens.

Arne Gericke a dit que le Parlement européen devrait adopté des lois qui interdisent à l’assurance médicale de couvrir les transplantations d’organes qui proviennent du commerce illégal d’organes.

Hans-Olaf Henkel, un député européen de l’Allemagne, a dit que bien qu’il soit bien informé au sujet des prélèvements d’organes et qu’il ait écrit aux organisations chinoises pour exprimer son inquiétude, les preuves nouvellement découvertes sur les prélèvements d’organes l’ont davantage choqué. Il a dit qu’il devrait faire tout son possible pour arrêter cela.

Plusieurs législateurs sont venus rencontrer les groupes de pratiquants au cours de ces trois jours et les ont encouragés à continuer leur résistance pacifique.


Julie Ward, députée européenne du Royaume-Uni, a dit que nous devrions clairement nous faire entendre. Les prélèvements forcés d’organes ne devraient pas se produire au 21e siècle.

2016-7-13-falun-gong-europe-03
Gerald Batten, député européen du Royaume-Uni, s’est entretenu avec des pratiquants pendant trente minutes et il a écouté deux pratiquants parler de leurs propres expériences de torture en Chine.

M. Batten a dit être content de soutenir cette déclaration. C’est sa responsabilité a-t-il dit. Il a aussi fait l’éloge des pratiquants de Falun Gong pour leur courage qui l’émeut profondément. Il croit que les pratiquants vont continuer leur résistance pacifique jusqu’à ce qu’ils gagnent.


Hunne Kelam, député européen de l’Estonie et un sympathisant de longue date du Falun Gong, a dit que les résultats de l’enquête indépendante sur les prélèvements d’organes avaient un profond impact. Il a dit que les gens devraient savoir ce qu’ils ne savent pas.

Hunne Kelam a dit que les gouvernements européens n’ont pas averti leurs citoyens et les gens ne savent pas que le peuple chinois est en train de se faire tuer pour ses organes. Il a dit que cela relève de la responsabilité de l’Europe.


Seb Dance, député européen du Royaume-Uni, a dit que plusieurs personnes, y compris des législateurs, ont été témoins des activités des pratiquants qui éveillent la conscience du public. Il a dit que c’est remarquable.

« Votre voix sera entendue dans le monde entier »

Jonathan Tessier, un journaliste indépendant de Paris, soutient totalement les efforts pacifiques de résistance du Falun Gong face à la persécution. Il a dit : « J’espère que votre voix sera entendue par le Parlement européen. C’est un crime qui a été rapporté par plusieurs médias. J’espère que votre voix sera entendue dans le monde entier. »

2016-7-13-falun-gong-europe-04
Jonathan Tessier a signé la pétition et espère que l’Union européenne agira bientôt.

Jauffrray, un garde de sécurité de l’édifice de l’Union européenne, a entendu parler des prélèvements d’organes par ses collègues de travail. Il a lu les documents et est venu vers les pratiquants pour avoir plus d’information.

2016-7-13-falun-gong-europe-05
Jauffray a signé la pétition en disant : « Tout le monde devrait avoir la liberté, physiquement et spirituellement. »

2016-7-13-falun-gong-europe-06
Matthis Halldorsson, un physicien d’Irlande, a condamné les prélèvements d’organe et il a signé la pétition en disant : « C’est un meurtre. »

2016-7-13-falun-gong-europe-07
Tue Lundkvist, un avocat danois, a dit que tout le monde devrait soutenir la résistance.

Voir aussi (en chinois) :
http://www.minghui.org/mh/articles/2016/7/14/331371.html

Traduit de l’anglais au Canada

Version anglaise :
http://en.minghui.org/html/articles/2016/7/15/157833.html
Version chinoise :
http://www.minghui.org/mh/articles/2016/7/14/331370.html

Canada : le cortège du Falun Gong excelle lors du défilé du Stampede de Calgary

Écrit par un pratiquant de Falun Gong de Calgary, Canada

(Minghui.org) Le grand défilé annuel lors de l’ouverture du Stampede de Calgary a eu lieu le 8 juillet 2016, dans le centre-ville de Calgary. Le cortège du Falun Gong a reçu un accueil chaleureux de la part des spectateurs et a remporté la troisième place dans la catégorie culture.

Plus de 300 000 personnes se tenaient le long du parcours du défilé de 4,5 km de long et des centaines de milliers ont regardé le défilé en direct à la télévision.

2016-7-11-falun-dafa-calgary-01
Des pratiquants de Falun Gong participent au défilé d’ouverture.

2016-7-11-falun-dafa-calgary-02
La Fanfare du pays céleste ouvrait le cortège du Falun Gong.

2016-7-11-falun-dafa-calgary-03
Le char du Falun Gong a gagné le troisième prix dans la catégorie culture.

2016-7-11-falun-dafa-calgary-04
Des pratiquantes de Falun Gong habillées en fées célestes

2016-7-11-falun-dafa-calgary-05
Le groupe des tambourins de ceinture du Falun Gong

Le Falun Gong, aussi appelé Falun Dafa, est une pratique spirituelle qui a été enseignée la première fois en public en Chine en 1992. Depuis lors, il a été adopté dans plus de 110 pays et plus de 100 millions de personnes le pratiquent maintenant.

Le cortège du Falun Gong se composait de la Fanfare du pays céleste, des fées célestes, d’un char et du groupe des tambourins de ceinture. Des applaudissements et des acclamations enthousiastes de la foule les ont suivis tout le long du parcours du défilé.

De nombreux spectateurs ont été impressionnés par la présence du Falun Gong, commentant que la musique était particulièrement agréable. Les costumes des fées célestes exquis et leur danse gracieuse a fréquemment suscité des louanges. Tandis que le char passait, de temps à autre des spectateurs lisaient à haute voix les mots qui y étaient inscrits : « Falun Dafa est bon. »

M. Liu, du nord-est de la Chine, a admiré la musique du groupe et était heureux de voir des visages asiatiques dans le défilé. Beaucoup de gens à proximité qui regardaient le défilé lui ont posé des questions tandis que le cortège du Falun Gong passait, voulant en savoir plus sur la pratique. M. Liu s’est senti fier du Falun Gong ce jour-là.

Chere Musselwhite, un membre de l’organisation du Stampede, a également eu des mots d’admiration pour le groupe. Elle a dit que d’autres groupes ont pris une pause entre les sélections, mais la Fanfare du pays céleste a joué morceau après morceau. Elle a dit qu’elle pouvait sentir une forte énergie émanant de tous les artistes.

2016-7-11-falun-dafa-calgary-06
La Fanfare du pays céleste reçoit un prix pour leur participation.

John Musselwhite, un autre membre de l’organisation du Stampede, a donné à la Fanfare du pays céleste un prix pour leur participation. Le comité a remercié le groupe pour ses performances exceptionnelles. John a dit qu’il avait remarqué à quel point la foule avait réagi à leur musique. Il sentait un type particulier d’énergie quand ils jouaient et était très curieux au sujet de la pratique. Il a appris les cinq exercices des pratiquants.

Le lendemain de la cérémonie d’ouverture, la Fanfare du pays céleste a été invitée à se produire lors d’un rassemblement pour le petit-déjeuner et d’un défilé communautaire dans le district de Hawkwood. Leur performance a beaucoup attiré l’attention des passants. Les gens tapaient des mains avec la musique. Beaucoup ont marché avec le groupe du début jusqu’à la fin du défilé.

2016-7-11-falun-dafa-calgary-08
La Fanfare du pays céleste joue lors du rassemblement pour le petit-déjeuner et du défilé communautaire dans le district de Hawkwood.

Traduit de l’anglais au Canada

Version anglaise :
http://en.minghui.org/html/articles/2016/7/13/157807.html
Version chinoise :
http://www.minghui.org/mh/articles/2016/7/12/331278.html

Appel à la liberté pour le Falun Gong au centre de la Liberty Bell [Cloche de la liberté]

(Minghui.org) Même si le temps était très chaud avec 32°C, John Blystone, producteur et réalisateur sur la chaîne WAG TV au Royaume-Uni, s’est assis avec les pratiquants de Falun Gong sur la pelouse en face de la Liberty Bell à Philadelphie.

Portant une lourde réplique en métal de l’armure d’un noble chevalier britannique du 13e siècle, Blystone écrivait un documentaire sur la Magna Carta [Grande Charte des libertés d’Angleterre] et l’esprit occidental traditionnel de liberté à Philadelphie quand il a rencontré des pratiquants de Falun Gong devant la Liberty Bell le 19 juin 2016.

Blystone avait entendu parler du Falun Gong et de la persécution en Chine. Il a dit qu’il soutenait la résistance pacifique du Falun Gong.

2016-7-10-falun-gong-philly-00
John Blystone, un producteur et réalisateur de télévision britannique (à gauche, en armure de métal), a déclaré qu’il soutenait la liberté, qu’il pense être le thème principal de la Magna Carta.

Les pratiquants de Falun Gong à Philadelphie ont régulièrement organisé des événements à la Liberty Bell et dans le quartier chinois cet été pour sensibiliser le public à la persécution du Falun Gong par le régime communiste chinois.

2016-7-10-falun-gong-philly-01
Une pratiquante de Falun Gong (au milieu, en jaune) informe le public sur la persécution.

Dominique Richaidson, qui travaille dans les hôpitaux locaux, a passé près des banderoles des pratiquants et a salué leurs efforts. Elle a lancé : « Plus de gens doivent savoir cela. Je ne peux imaginer un crime aussi brutal », se référant à la mise à mort, autorisée par l’État de Chine, de pratiquants de Falun Gong pour utiliser leurs organes dans des transplantations

2016-7-10-falun-gong-philly-02
Dominique a demandé des documents sur le Falun Gong et a dit qu’elle voulait en savoir plus sur la pratique méditative. « Cela semble paisible. J’aime ça. Je vais en parler à mes amis. Les gens devraient aider à mettre fin à la persécution. »

2016-7-10-falun-gong-philly-03
Luann Ruyak, une enseignante locale, avec son petit-fils, a croisé les pratiquants de Falun Gong dans le quartier chinois. Luann a été choquée par la persécution. « Il ne fait aucun doute que tout le monde devrait avoir la liberté de croyance », a-t-elle dit.

M. Wang, de Xi’an, en Chine, était en visite chez sa fille. Il a vu l’événement du Falun Gong dans le quartier chinois et a parlé aux pratiquants pendant un long moment.

M. Wang a dit : « La Chine est dans le chaos maintenant. Tous les responsables du gouvernement sont corrompus. Les bonnes personnes ne peuvent pas vivre là-bas. L’ensemble du système est complètement pourri et de bonnes personnes sont persécutées. Je ne veux plus adhérer au Parti communiste. »

M. Wang a traversé le processus de démissionner du Parti avec l’aide des pratiquants. Avant de partir, il leur a dit : « Je vous remercie de m’avoir aidé à démissionner du Parti. Je sais que les pratiquants de Falun Gong sont un groupe de bonnes personnes. »

M. Lin du Guangxi, Chine, a également eu l’occasion de parler aux pratiquants dans le quartier chinois. Il a dit : « Vous ne pouvez pas comparer la Chine à l’Amérique. Nous ne pouvons pas apprendre la vérité en Chine. J’ai lu le journal plus tôt au déjeuner et j’ai appris les prélèvements forcés d’organes. Les responsables gouvernementaux tuent des gens pour le profit. C’est terrifiant. Le Parti communiste est vraiment pervers. »

M.Lin a également démissionné du Parti avec l’aide des pratiquants.

2016-7-10-falun-gong-philly-05
Irine Foxson (à droite) a tenu la banderole du Falun Gong au soleil pendant trois heures.

Irine Foxson, une employée de banque locale, a déclaré que si les gens savaient à quel point le Falun Gong était merveilleux, ils se joindraient à la pratique. « Le Falun Gong a changé ma vie. Je suis heureuse et plus détendue. Je suis plus efficace au travail et je traite les autres plus gentiment. »

Irene a poursuivi : « Mais beaucoup de Chinois ont été trompés par la propagande du Parti communiste. Je veux qu’ils sachent ce qu’est vraiment le Falun Gong et qu’ils [les pratiquants de Falun Gong] sont persécutés en Chine. »

Traduit de l’anglais au Canada

Version anglaise :
http://en.minghui.org/html/articles/2016/7/12/157781.html
Version chinoise :
http://www.minghui.org/mh/articles/2016/7/11/331208.html