Une pratiquante de Falun Gong porte plainte contre Jiang Zemin devant les plus hautes instances de justice de la Chine

Écrit par un correspondant de Minghui en Chine

(Minghui.org) Une pratiquante de Falun Gong, en Chine, a déposé des accusations criminelles contre l’ancien chef du Parti communiste chinois (PCC) Jiang Zemin pour avoir lancé et soutenu la persécution du Falun Gong.

Contrairement à certains pays occidentaux où c’est le gouvernement qui poursuit les défenseurs pour des accusations criminelles, les citoyens chinois sont autorisés à être les plaignants dans les causes criminelles.

Mme Zhu Hefei a exercé son droit légal, en déposant, le 16 mai 2015, une plainte devant la Cour suprême populaire et le 19 mai, devant le Parquet suprême populaire.

Elle a écrit dans sa plainte : « La Cour suprême populaire et le Parquet suprême populaire portent la responsabilité de protéger la Constitution chinoise et de faire respecter la justice. Il est le temps de tenir Jiang Zemin responsable. »

Mme Zhu a commencé à pratiquer le Falun Gong en 1996, date à laquelle elle était chef du département de l’organisation du PCC et directrice du personnel de la Seconde Université Normale de Jiangsu (anciennement connue comme étant l’Institut de l’Éducation de Jiangsu). Elle avait été promue au titre de secrétaire de la Commission de l’Inspection de la Discipline à l’université en 1998.

Elle a été congédiée par la province du Jiangsu peu de temps après que la persécution a commencé en juillet 1999, et a depuis été illégalement détenue, arrêtée et soumise aussi à la torture dans un hôpital psychiatrique à Nanjing, la capitale de la province du Jiangsu. Sa dernière arrestation a eu lieu en juillet 2013.

Mme Zhu argumente dans sa plainte que Jiang Zemin a imposé sa volonté personnelle aux autres membres du comité permanent du Politburo quand il a lancé la persécution. Ses actes ont violé les lois chinoises et la Constitution et ont conduit à une catastrophe d’origine humaine dans la société chinoise, qui dure depuis plus de dix ans.

« Beaucoup de gens au niveau provincial, des villes et du peuple sont sous la pression d’en haut pour mener la politique de persécution. Ils savent que les pratiquants de Falun Gong sont innocents, mais ils doivent commettre ces actes répréhensibles pour garder leur emploi, vivre et s’auto-protéger. Ils sont eux aussi victimes de la persécution. Ma poursuite contre Jiang Zemin est aussi pour leur venir en aide », a écrit Mme Zhu dans sa plainte.

« S’ils ne corrigent pas leurs actes répréhensibles, ils seront eux aussi traduits en justice. Seul Jiang Zemin est listé en tant qu’accusé dans cette plainte parce que c’est lui qui a commencé tout ceci et c’est lui qui est responsable d’avoir créé cette situation dans laquelle de si nombreuses autres personnes ont reçu l’ordre de commettre des crimes. »

Historique

C’est tout seul que Jiang Zemin a décidé de persécuter le Falun Gong en 1999. Malgré le désaccord des autres membres du Comité permanent du Politburo, il a profité de sa position à l’époque de chef du Parti communiste chinois et a imposé sa volonté personnelle de lancer la persécution.

La persécution a conduit à la mort de nombreux pratiquants de Falun Gong au cours des 16 dernières années. Encore plus nombreux seraient ceux qui auraient été torturés et même qui auraient été tués pour leurs organes. Jiang Zemin et ses acolytes sont directement responsables d’avoir créé, fait avancer et soutenu la persécution.

Le 10 juin 1999, sous sa direction personnelle, le Parti communiste chinois a établi une agence de sécurité fondée par le Parti, appelée le Bureau 610. Elle a un pouvoir absolu sur l’administratif, le législatif et le judiciaire et exécute la politique de la persécution qui est de ruiner la réputation [des pratiquants de Falun Gong], de couper leurs ressources financières et de les éliminer physiquement

Pour plus d’informations, svp, visitez Traduire Jiang Zemin en justice

Traduit de l’anglais au Canada

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2015/5/24/150733.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2015/5/21/309801.html

Deux pratiquantes de Qiqihar arrêtées simplement pour avoir parlé du Falun Gong

Écrit par un correspondant de Minghui de la province du Heilongjiang

(Minghui.org) Les pratiquantes de Falun Gong, Mme Yang Xiuhua, 50 ans, et Mme Yu Guimin, 58 ans, ont été arrêtées le 1er mai 2015 et sont en détention depuis lors.

Les deux femmes parlaient du Falun Gong aux gens à l’extérieur d’un supermarché très fréquenté quand quelqu’un les a signalées à la police. Le chef de la police du poste de Hongan, Li Ruixin, a envoyé des policiers sur place. Les policiers ont malmené les pratiquantes et les ont emmenées au poste.

Elles ont été soumises à une fouille corporelle et la clé de la maison de Mme Yang a été prise. Aux alentours de 19 heures ce soir-là, la police est entrée au domicile de Mme Yang avec sa clé. Il n’y avait personne à la maison. Ils ont fouillé sans mandat et emporté un ordinateur portable, des livres de Falun Gong, et d’autres biens personnels.

Mme Yang travaille comme gardienne dans une aciérie locale. Mme Yu est comptable à la retraite. Elle est veuve et sa fille travaille dans un autre district. Les familles des deux femmes sont extrêmement préoccupées par leur sécurité.

Le 2 mai vers 14 heures, Mme Yang a été transférée au centre de détention de Qiqihar. Il a été signalé que les gardiens du centre de détention de Qiqihar avaient puni la pratiquante de Falun Gong Mme Chen Hong pour avoir fait les exercices de Falun Gong. On lui a fait porter de lourdes chaînes aux mains et aux jambes pendant six mois. Elle marche à présent le dos courbé d’avoir porté les chaînes.

Traduit de l’anglais en Europe

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2015/5/18/150621.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2015/5/10/308870.html

[Célébrer la Journée mondiale du Falun Dafa] L’ascension du Falun Dafa dans la ville de Wuhan

Écrit par un pratiquant de la province du Hubei en Chine

(Minghui.org) En l’honneur de la Journée mondiale du Falun Dafa, les pratiquants de la province du Hubei souhaitaient partager des histoires sur la façon dont le Falun Dafa s’était répandu dans leur ville natale.

M. Li Hongzhi, le fondateur du Falun Dafa, a présenté la pratique au public en Chine en 1992. Peu de temps après, l’Association de qigong de la ville de Wuhan a demandé à M. Li de donner un séminaire du 30 mars au 8 avril 1993. Le séminaire a été très bien reçu et à la demande populaire, Consultant en santé, une émission de radio de la station de radio à vocation économique du fleuve Yangtze du Hubei, a interviewé M. Li le 6 avril 1993.

Préparation pour la diffusion à la radio avec M. Li Hongzhi

L’émission a été très populaire et beaucoup de gens ont décidé d’écouter la diffusion.

Animateur de l’émission : Chers auditeurs, ici la Radio économique AM 1053 du fleuve Yangtze. Aujourd’hui, nous sommes le 6 avril 1993 et il est 9 h 30. Bienvenue à notre programme, Consultant en santé.

J’ai récemment assisté à un séminaire de qigong et je voudrais partager quelques histoires extraordinaires avec ceux qui sont à l’écoute de notre émission.

Des personnes ont voyagé depuis des régions éloignées en voiture et en bateau dans notre province pour assister au séminaire dans la ville de Wuhan. Beaucoup dans le public souffraient de maladies incurables depuis de nombreuses années. Néanmoins, à la stupéfaction de tous, un seul mot, un geste ou une conférence donnée par ce maître de qigong leur a redonné la santé.

La nuit dernière, l’homme qui était assis à côté de moi voulait enregistrer la conférence. Le maître de qigong a dit : « Si je voulais que vous l’enregistriez, vous pourriez. Si non, vous ne seriez pas en mesure de le faire. » Cet homme a dit : « C’est impossible. Comment peut-il contrôler le magnétophone ? » Alors, il a vérifié et le magnétophone était coincé.

J’ai personnellement vécu des changements physiques après avoir assisté au séminaire. Par exemple, je ne souffrais plus du mal de gorge douloureux que j’avais la veille – et c’est arrivé après que le maître de qigong s’est simplement tenu à côté de moi. Donc, aujourd’hui, j’ai invité le maître de qigong, M. Li Hongzhi, le fondateur du Falun Dafa, à notre émission.

Bonjour M. Li ! Bienvenue à notre émission en direct. Je sens que les gens à Wuhan sont très chanceux de vous avoir ici – y compris les gens qui vont appeler aujourd’hui. »

M. Li répond aux demandes des gens qui appellent

Les personnes qui appellent sont identifiés par des lettres de l’alphabet.

A : Je travaille dans un hôpital. Beaucoup d’entre nous à l’hôpital avons décidé d’écouter cette émission après que nous ayons entendu parler de cet interview. En raison de la nature de notre travail, nous sommes nombreux à avoir de l’hypertension artérielle et de l’hypercholestérolémie. M. Li peut-il nous aider ?

M. Li : Tout le monde à l’écoute de l’émission, s’il vous plaît, baissez la tête et détendez-vous. Continuez de vous détendre… bien ! Maintenant, étirez votre cou.

Les personnes qui avaient appelé ont rapidement découvert que leurs niveaux de pression artérielle et de cholestérol étaient revenus à la normale.

B : Je suis un étudiant et je souffre d’une grave rhinite depuis de nombreuses années. Mon nez est toujours congestionné. Pouvez-vous, s’il vous plaît, m’aider et tous les autres auditeurs qui souffrent de rhinite ?

M. Li : Tenez le téléphone et fermez les yeux. Ne pensez pas à votre nez et pensez à d’autres choses. (Pause) Bien ! Comment vous sentez-vous ? Pouvez-vous respirer maintenant ? »

La personne ayant appelé (B) a déclaré qu’il se sentait bien immédiatement et a remercié M. Li.

C : Je souffre d’une maladie coronarienne. M. Li peut-il me guérir ?

M. Li : Détendez-vous… Continuez de vous détendre… bien ! Comment allez-vous ? Est-ce que votre cœur est stable maintenant ? Et il devrait aussi être calme. »

C : Je me sens très bien maintenant. Mon cœur est calme en effet. Où M. Li tient-il son séminaire ? Je veux y participer.

Le Falun Dafa guide les gens à être bons

Beaucoup de gens ont commencé à pratiquer le Falun Dafa après avoir été témoins de la compassion de M. Li. Ainsi, ils sont venus de toute la province du Hubei pour assister au séminaire dans la ville de Wuhan.

Après le séminaire, beaucoup de gens ont appris à vivre en respectant le principe de la pratique, Authenticité-Bienveillance-Tolérance. De cette façon, ils sont devenus de meilleures personnes et ils ont essayé de toujours penser d’abord aux autres dans tout ce qu’ils faisaient et disaient. Ils ont également influencé et guidé leurs collègues à corriger leur attitude et leur comportement.

Maître Li a expliqué :

« Un responsable d’un centre de pratique s’est rendu dans une usine pour voir comment évoluaient les élèves pratiquant le Falun Dafa ; le directeur de l’usine l’a reçu personnellement : « Après avoir appris votre Falun Dafa, ces ouvriers arrivent au travail les premiers et partent les derniers. Ils travaillent avec zèle, ils acceptent volontiers les tâches que leur chef leur confie et ne se disputent plus pour des avantages personnels. Leur attitude a entraîné un changement d’esprit dans toute l’usine et la rentabilité de l’entreprise s’est même améliorée. Votre méthode est vraiment puissante et lorsque viendra votre maître, je participerai à son stage. » (Zhuan Falun)

Le Falun Dafa est bénéfique pour la Chine

Avec autant de gens pratiquant le Falun Dafa dans les années 90, il n’était pas difficile de trouver les innombrables façons dont il aidait les gens à travers le pays à se comporter avec plus d’altruisme.

La province du Hubei a connu de graves inondations au cours de l’été 1998. Les digues le long du fleuve Yangtsé se sont effondrées dans la Baie de Paizhou, canton de Jiayu, causant de grands dommages.

Beaucoup de pratiquants ont contribué de l’argent et des biens, et d’autres se sont portés volontaires pour aider à l’effort de secours. La zone de Wuhan a également été affectée par l’inondation et les pratiquants ont donné de l’argent de façon anonyme, avec une simple note expliquant qu’ils étaient des « pratiquants de Falun Dafa ». Les médias ont rapporté ces actes bienveillants des pratiquants et de nombreuses entreprises ont reconnu et loué les employés pratiquants pour leurs bonnes actions.

L’Administration générale des Sports de Chine a mené une enquête auprès des pratiquants en septembre 1998. Les résultats ont montré que 97,9 % des répondants avaient constaté une amélioration de la santé, dont 92 % rapportant que leur symptômes avaient totalement disparu.

Après l’enquête, plusieurs fonctionnaires retraités de l’Assemblée nationale populaire ont enquêté sur le Falun Dafa dans la seconde moitié de l’année 1998. Leur enquête a conclu : « Le Falun Dafa apporte d’innombrables avantages pour la nation et son peuple. Aucun danger pour la nation et son peuple n’a été trouvé. »

Quand les pratiquants ont suivi et respecté le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance du Falun Dafa, leur santé s’est améliorée en conséquence. Ils sont également devenus plus honnêtes, gentils, tolérants et pacifiques.

En date de juillet 1999, il y avait 100 millions de pratiquants en Chine lorsque Jiang Zemin et ses partisans ont commencé à persécuter la pratique. Depuis lors, le Falun Dafa est devenu encore plus populaire dans le monde entier et est maintenant pratiqué dans plus de 100 pays.

Pratiquer le Falun Dafa malgré la persécution

En Chine beaucoup de gens ont reconnu la vraie nature du Parti communiste chinois (PCC) et en date de mai 2015, plus de 200 millions de Chinois ont démissionné du PCC. Certaines personnes ont même commencé à pratiquer le Falun Dafa.

Par exemple, un homme de 60 ans avait perdu la vue deux ans auparavant et ne pouvait pas se permettre un traitement médical. Un pratiquant a suggéré qu’il récite sincèrement « Falun Dafa est bon. Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon », quand il rencontrerait des difficultés. Il a immédiatement récité les deux phrases et a recouvert la vue dans les 30 minutes.

Il a alors commencé à pratiquer le Falun Dafa. Non seulement sa santé s’est améliorée, mais sa vie de famille est devenue plus harmonieuse. Il dit maintenant à tous ceux qu’il rencontre de réciter « Falun Dafa est bon. Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon. »

Une femme de 60 ans a reçu un diagnostic de cancer il y a deux ans. Elle a cherché un traitement à l’hôpital de Tongji à Wuhan, mais son état de santé ne s’est pas amélioré. Les médecins ont admis qu’ils étaient incapables de l’aider.

Un pratiquant lui a recommandé de pratiquer le Falun Dafa. Alors, elle a appris les exercices et lu les livres de Dafa. Petit à petit, elle est redevenue en bonne santé. Elle a eu un examen trois mois plus tard et le médecin ne pouvait pas croire à quel point elle avait retrouvé la santé. Bien sûr, elle a raconté au médecin comment elle avait bénéficié du Falun Dafa.

Traduit de l’anglais au Canada

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2015/5/20/150655.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2015/5/14/308539.html

Des députés européens expriment leur soutien envers les pratiquants de Falun Gong dans l’affaire des droits de l’homme du Heilongjiang

Écrit par un pratiquant de Falun Gong en Allemagne

(Minghui.org) Plus de 20 députés européens (MPE) ont envoyé une lettre collective le 3 février à l’ambassadeur de Chine en Allemagne, aux tribunaux locaux dans la province du Heilongjiang et au Bureau 610 provincial pour exiger la libération immédiate des quatre pratiquants de Falun Gong arrêtés en mars 2014.

La lettre condamne aussi les actes illégaux des tribunaux locaux et du département de police et demande aux autorités provinciales d’invalider le verdict rendu lors du procès illégal. La dernière audience a eu lieu le 8 janvier 2015. Le verdict n’a pas été rendu public.

Les quatre pratiquants ont été arrêtés en même temps avec quatre avocats des droits de l’homme, alors qu’ils se rencontraient dans un hôtel de Jiansanjiang du Heilongjiang pour discuter des moyens à prendre pour secourir les autres pratiquants détenus dans le centre de lavage de cerveau de Qinglongshan, officiellement connu sous le nom « centre d’éducation juridique de la ferme de Jiansanjiang ». Les avocats ont tous été libérés à la mi-avril, mais les quatre pratiquants sont toujours détenus.

En plus d’avoir fait l’effort de prendre en main la lettre collective, le député européen Klaus Buchner a aussi condamné ouvertement la persécution sur sa page Facebook le 5 février :

« Les 15 ans et plus de persécution du Falun Gong et des prélèvements systématiques d’organes sur des pratiquants de Falun Gong vivants par le Parti communiste chinois violent non seulement la liberté de croyance, la liberté de se forger un avis et aussi d’autres droits fondamentaux protégés par la Constitution chinoise, mais aussi les conventions que la Chine a signées, comme par exemple, la Convention des Nations Unies contre la torture ».

C’est la deuxième fois que M. Buchner exprime son soutien envers le Falun Gong, suite à une précédente note affichée sur sa page Facebook le 7 janvier 2015. M. Buchner a continué en février et a affiché sur sa page Facebook :

« Pour mettre fin à ce crime contre l’humanité sur la base de l’article 7 du Statut de Rome de la Cour pénale internationale, à ce génocide contre les pratiquants de Falun Gong sur la base de l’article 6 du Statut de Rome de la Cour pénale internationale, une résolution contre les prélèvements d’organes en Chine a été adoptée le 12 décembre 2013 à Strasbourg ».

« La résolution exige que le Parti communiste chinois libère immédiatement tous les pratiquants de Falun Gong emprisonnés et cesse immédiatement de prélever des organes sur les pratiquants de Falun Gong, d’autres prisonniers politiques non-violents et les membres des minorités religieuses et ethniques ».


Copie de l’écran de la page Facebook de M. Kalus Buchner, député européen.

La lettre collective du 3 février a été envoyée à l’ambassadeur Shi Mingde de l’Ambassade de Chine en Allemagne, à Zhang Dejiang, président de l’Assemblée nationale populaire du Parti communiste chinois (PCC) ; à Zhou Qiang, président de la Cour suprême ; à Wang Xiankui, secrétaire du Comité du PCC de la province du Heilongjiang ; à Gu Songhaï, directeur du Bureau 610 de la province du Heilongjiang ; à Zhang Shuyuan, président de la Haute cour de la province du Heilongjiang et à Fu Wen, président de la Cour des terres exploitées de Jiangsanjiang.

Voici une liste plus détaillée des requêtes :

1. Libérer immédiatement les quatre pratiquants de Falun Gong, Shi Mengwen, Wang Yanxin, Li Guifang et Meng Fanli, qui sont détenus depuis leur arrestation en mars 2014 ;

2. Garantir la liberté et la sécurité à ces quatre pratiquants de Falun Gong, aux membres de leurs familles et aux avocats de la défense ;

3. Ne pas révoquer le permis d’exercice des avocats de la partie défenderesse ;

4. Libérer immédiatement tous les pratiquants de Falun Gong emprisonnés dans la province du Heilongjiang ;

5. Invalider la décision de la Cour des terres exploitées de Jiansanjiang qui a été rendue après la tenue d’un procès illégal en janvier ;

6. Enquêter sur les actions illégales de la Cour des terres exploitées de Jiansanjiang, le Parquet des terres exploitées de Jiansanjiang et le Bureau de la sécurité publique de Jiansanjiang.

En ce qui concerne le procès illégal des quatre pratiquants de Falun Gong devant la Cour des terres exploitées de Jiansanjiang, M. Buchner a communiqué avec l’ambassadeur Yang Yanyi de la Mission chinoise européenne, le 8 janvier 2015. Il a aussi protesté contre le régime communiste sur sa page Facebook.

Il a écrit dans un essai intitulé « Accent sur la Chine » publié sur Facebook : « Les pratiquants de Falun Gong ont été persécutés et sont détenus en raison de leurs croyances. Même leurs avocats de la défense ont été arrêtés ou torturés. La liberté de croyance stipulée dans la Constitution de la République populaire de Chine doit être accordée à ces croyants ».

En ce qui concerne la propagande haineuse du Parti communiste chinois et ses assasinats des pratiquants pour leurs organes, M. Buchner a indiqué que la propagande ouvre la voie à la persécution du Falun Gong par le régime ; c’est l’un des moyens les plus pervers utilisé par les régimes totalitaires et dictatoriaux. La répression s’applique à un grand nombre de personnes, même à une religion toute entière ou à une population du pays. « Les pays européens doivent agir », a-t-il dit.

Ayant été témoin du génocide des nazis contre les juifs, M. Buchner a exprimé que l’objectif du régime communiste chinois est d’abolir la croyance et la liberté spirituelles des gens en contrôlant étroitement leur esprit. Le régime ne permet pas aux gens de mener une vie spirituelle puisque cela peut apporter aux gens la liberté et de saines relations.

M. Buchner a déclaré : « Nous, Européens, nous soucions vraiment de ces situations et nous protestons contre de tels actes. Nous disons aussi à ces autorités-là, que nous ne voulons pas que de telles choses se produisent et que cela peut vraiment affecter nos relations ».

Il a également indiqué que lui et d’autres députés européens suivraient le développement de l’affaire, qu’ils continueraient de secourir les pratiquants de Falun Gong impliqués et soutiendraient leurs avocats de la défense.

Retour en arrière sur l’affaire des droits de l’homme du Heilongjiang

L’affaire de mars est concentrée sur le centre de lavage de cerveau de Qinglongshan. Selon Wang Quanzhang, il y a des centaines de prisons noires semblables ou des centres de détention extrajudiciaires en Chine. De telles installations fonctionnent avec discrétion depuis des années et ont effectivement remplacé les camps de travaux forcés qui ont été officiellement fermés en 2013.

Les quatre avocats des droits de l’homme, les pratiquants de Falun Gong détenus dans le centre de lavage de cerveau du Qinglongshan et les membres de famille des pratiquants se sont rendus au centre de lavage de cerveau le 20 mars 2014. On leur a refusé l’entrée, ils ont fait appel, près de l’entrée, pour que les pratiquants détenus soient libérés.

Le lendemain, les avocats et sept pratiquants ont été arrêtés lors d’une rencontre dans un hôtel local. Quatre des sept pratiquants sont détenus depuis.

Les avocats ont été torturés en détention : la police a battu l’avocat Me Tang Jitian et les autres avocats. Les quatre avocats ont eu en tout 24 côtes de fracturées. Trois pratiquants de Falun Gong ont été torturés jusqu’au seuil de la mort.

Me Wang Yu, Me Zhang Weiyu et six autres avocats représentaient les quatre pratiquants depuis environ un an. Ils ont connu des harcèlements et des interférences pendant qu’ils essayaient d’exercer leurs devoirs de conseil en tant qu’avocats de la défense.


Les quatre pratiquants de Falun Gong arrêtés en mars sont toujours détenus et ont été récemment jugés.

Les huit avocats ont protesté contre les procès à huis clos et ont déposé des plaintes devant la Haute cour du Heilongjiang, le Parquet provincial, le Parquet de la branche des terres exploitées et l’Assemblée nationale populaire de la province du Heilongjiang.


Les avocats Me Wang Yu et Me Zhang Weiyu protestent devant la Cour des terres exploitées de Jiansanjiang pour leur droit de défendre les pratiquants de Falun Gong.

Jusqu’à présent, plus de 60 avocats en Chine ont rejoint le groupe de soutien judiciaire de Jiansanjiang, qui fournit de l’aide juridique aux avocats et aux représentants des familles. Le groupe demande la fin des procès illégaux et la révocation du jugement de la Cour des terres exploitées.

Quatre des membres de famille des pratiquants et les avocats Me Gong Xiangdong et Me Zhang Weiyu ont essayé de rendre visite aux quatre pratiquants au centre de détention de Jiansanjiang le 28 janvier 2015, mais leur demande a été refusée. Au lieu de cela, ils ont été battus et insultés par des policiers dirigés par le directeur du centre de détention.

Traduit de l’anglais au Canada

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2015/2/8/148266.html

Version chinoise : 二十多名欧洲议员声援法轮功学员

New York : Les élèves d’un séminaire de Falun Dafa de neuf jours persévèrent en pleines tempêtes hivernales

Écrit par le correspondant pour Minghui Shanguo à New York

(Minghui.org) Malgré l’annonce de deux énormes tempêtes de neige à New York ces deux dernières semaines, les participants d’un séminaire des vidéos des conférences de Falun Dafa de neuf jours ont réussi à ne pas manquer un seul jour.

Le séminaire, organisé à la Librairie Tianti à Manhattan, était initialement programmé pour débuter le 26 janvier 2015. Malheureusement, les prévisions météo pour ce jour-là annonçaient une tempête de neige potentiellement catastrophique dans le nord des États-Unis. Les vols étaient annulés et les écoles fermées. Les métros et trains étaient à l’arrêt. Le gouverneur de New York a publié une interdiction de se déplacer pour la journée du 26, demandant aux gens de rester chez eux ce soir-là. Le séminaire de conférences a dû être reporté de deux jours.

Au bout du sixième jour du séminaire de neuf jours, une énorme tempête du même acabit était à nouveau sur le point de s’abattre. Les participants qui avaient assisté au séminaire jusque-là se sont demandés s’ils devaient continuer à venir.

Parmi eux se trouvait Diana, enceinte de sept mois de jumeaux. Elle avait entendu parler de la série des vidéos des conférences il y a un an sans avoir jamais trouvé le temps d’y assister. Sachant qu’elle aurait encore moins de temps une fois les bébés arrivés, elle était déterminée à terminer le séminaire cette fois-ci.

« Si je n’étais pas enceinte et si peu sûre sur mes deux pieds, ce mauvais temps ne m’aurait pas retenue d’aller à cet atelier », a expliqué Diana. « L’autre jour, j’ai glissé même pour sortir d’un taxi ! »


Les participants au séminaire de Falun Dafa de neuf jours visionnent les conférences de Maître Li Hongzhi.


Les élèves apprennent les exercices de Falun Dafa.


Diana, enceinte de jumeaux, apprend les exercices de Falun Dafa.

Un bénévole a dit à Diana qu’il était tout à fait compréhensible qu’elle ne puisse pas venir au séminaire le sixième jour et l’a encouragée à rattraper plus tard.

Ceux qui qui sont arrivés à l’heure ont été d’accord pour attendre ceux qui étaient en retard en raison de la météo. Il s’est avéré que personne n’a manqué le cours ce jour-là.

Lorsque Diana a monté les escaliers, un autre élève l’a saluée avec enthousiasme : « Bienvenue à vous trois ! »

Ces élèves du séminaire représentaient le creuset de la ville de New York. Ils venaient de neuf pays différents : États-Unis, Canada, Royaume-Uni, Roumanie, Chine, Guatemala, Iran, Japon et Argentine.

Traduit de l’anglais en Europe

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2015/2/4/148230.html

Version chinoise : 九天班:两场风雪 九国同堂

Ma mère nonagénaire chute dans un escalier – rien de cassé

Écrit par un pratiquant de Shanghai, en Chine

(Minghui.org) Ma mère est âgée de 96 ans. Elle a fait une mauvaise chute dans un escalier le 15 octobre 2009 et elle ne pouvait plus se relever.

Une ambulance l’a emmenée aux urgences. Le médecin a scruté tous les résultats de ses examens attentivement, mais il n’a pu trouver aucun problème chez elle. Il était très surpris et s’est écrié qu’il n’avait jamais rien vu de tel auparavant, dans toutes ses années de pratique de la médecine.

Pour ma mère – dans ses 90 ans – faire une aussi mauvaise chute et ne se briser aucun os, le médecin disait que c’était un miracle, qu’elle était bénie.

Je me suis rappelée que ma mère répétait tous les jours : « Falun Dafa est bon, Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon. » Elle portait aussi son amulette de Falun Dafa tous les jours. C’était le Maître du Falun Dafa qui avait sauvé ma mère.

Toute ma famille a été témoin de ce qui lui est arrivé et cela les a changés. En fait, ma sœur et sa collègue et la mère de sa collègue ont même commencé à pratiquer le Falun Dafa.

Ma sœur

Ma sœur souffrait d’une maladie cardiaque grave. Elle avait eu des attaques et avait dû être envoyée aux urgences plusieurs fois. Son médecin lui a suggéré un stent cardiaque. Ma sœur avait peur de subir une intervention chirurgicale, elle avait refusé. Après ce qui était arrivé à notre mère, elle a reconnu que Dafa était extraordinaire et miraculeux.

Elle a emprunté mes livres de Dafa et ma vidéo des exercices. Elle a commencé à pratiquer et son problème cardiaque est parti. Elle n’avait plus de difficulté à marcher, ni même à monter des marches. Son teint s’est amélioré et elle était remplie de joie.

La collègue de ma sœur

Une collègue de ma sœur a remarqué à quel point elle avait changé. Elle était curieuse et lui a demandé de lui dire son secret, comment elle avait été guérie, quel médicament elle avait pris. Ma sœur a dit : « Je viens juste de pratiquer le Falun Dafa. Il a purifié mon corps et m’a sauvé la vie. »

Elle a parlé de ce qui était arrivé à notre mère et comment elle avait été capable de marcher quelques jours seulement après sa mauvaise chute.

Sa collègue pensait que c’était incroyable. Sa propre mère était âgée dans les 80 ans et elle était paralysée et alitée depuis longtemps. Récemment, elle avait été incapable de manger et sa famille pensait qu’elle allait mourir.

« Dafa est extraordinaire », a dit ma sœur. « Tu peux emprunter mon livre du Falun Dafa sur mon e-book et lire la conférence du Maître à ta mère. Elle va récupérer. »

Sa collègue a fait exactement cela et après quelques jours, sa mère pouvait manger à nouveau et même s’asseoir d’elle-même. Mère et fille ont dit qu’elles croient en Dafa et sont déterminées à pratiquer.

Traduit de l’anglais au Canada

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2015/2/3/148211.html

Version chinoise : 九旬老母在楼梯上摔倒之后

Shen Yun laisse les spectateurs canadiens émerveillés et inspirés

Écrit par Zhang Yun, un correspondant de Minghui

(Minghui.org) Shen Yun Performing Arts a achevé sa tournée canadienne 2015 après six représentations à Toronto, du 21 au 25 janvier. La compagie a présenté un total de trente spectacles dans huit villes au Canada depuis le 27 décembre 2014. Des responsables gouvernementaux, des directeurs d’entreprise et de nombreux spectateurs ont été émerveillés par la beauté et la culture chinoise authentique que Shen Yun présente dans ses représentations magistralement conçues.


Les villes canadiennes où Shen Yun s’est produit récemment : rangée du haut : Hamilton et Ottawa ; deuxième rangée : Kitchener, Hamilton et Québec ; rangée du bas : Montréal et Toronto.

Présenter « les principes les plus élevés de la nature humaine »


M. Peter Kent, député conservateur, lors de la représentation de Shen Yun le 24 janvier.

« Les principes qui sont présentés dans les différentes danses sont les plus hauts principes de la nature humaine, de la culture et de la civilisation humaine », a commenté Peter Kent, député conservateur de la circonscription de Thornhill et ancien ministre de l’Environnement.

« C’est toujours inspirant – les danses traitent de l’essence de la civilisation et de l’humanité, le bien et le mal », a-t-il dit.

Il a aussi noté : « Il traite des principes et des vertus d’une société attentionnée avec le sens du partage. »

« Une performance de classe mondiale »


Ezra Levant, animateur de télévision et chroniqueur, est venu voir Shen Yun Performing Arts avec ses filles pour une deuxième fois au Centre Sony le 24 janvier.

« C’est de premier ordre, de première classe, une performance de classe mondiale ! », a déclaré l’animateur de télévision et chroniqueur, Ezra Levant. Le 24 janvier, il est venu voir le spectacle pour une deuxième fois avec ses filles.

Parlant du contenu du spectacle, M. Levant était content que Shen Yun soit aussi éducationnel pour ses enfants.

« C’est un plaisir d’être ici », a-t-il dit.

« Génial » et « harmonieux »


Kerry Stratton, chef d’orchestre du Toronto Concert Orchestra, s’est senti « grandement diverti » par Shen Yun.

Kerry Stratton, le chef d’orchestre du Toronto Concert Orchestra, s’est senti « grandement diverti » après avoir vu la production de Shen Yun le 25 janvier au Centre Sony.

« Celui qui a fait les arrangements de l’orchestration a vraiment très bien réfléchi à tout », a-t-il fait remarquer.

M. Stratton a aussi fait attention à la prestation de chaque soliste. « Il y a de si nombreux bons solos dans l’orchestre », a-t-il dit. « L’orchestre joue tellement bien – c’est merveilleux ! »

La combinaison des instruments occidentaux et chinois lui a paru « très belle ».

Il a aussi été attiré par la présentation visuelle de Shen Yun. « Les effets visuels – ça n’arrête jamais – tant énergie », a-t-il dit.

Il a qualifié les animations incorporées dans le spectacle de « géniales » et « harmonieuses ».

« Incroyable » et « fantastique »


M. Yuri Shymko, président du Conseil international pour le soutien de l’Ukraine, a qualifié Shen Yun d’« incroyable » et « fantastique ».

« J’ai été tellement impressionné », a déclaré Yuri Shymko, président du Conseil international pour le soutien de l’Ukraine.

Il s’est exclamé : « C’était incroyable, incroyable ! Tout simplement fantastique ! J’ai appris beaucoup de choses sur la Chine que je ne connaissais pas – une grande civilisation et un grand peuple ! »

« Je souhaiterais que [Shen Yun] puisse rester ici pendant un mois entier de sorte que tous les Torontois puissent le voir. Tout simplement stupéfiant ! », a-t-il dit.

D’une beauté touchante et inspirante


Severine Arnaud, PDG d’AltaVista, a assisté au spectacle le 16 janvier avec son mari M. Hazel. Tous deux ont été captivés par la beauté de Shen Yun.

Severine Arnaud, PDG de la société de consultants AltaVista et présidente de la Chambre de commerce francophone de Vancouver, a été stupéfaite par la représentation de Shen Yun le 16 janvier.

« Stupéfiant, tout simplement magnifique », a-t-elle dit pour décrire son expérience avec Shen Yun.

Son mari, M. Hazel, principal formateur d’une société de lunetterie, a été touché par la beauté éthérée de la danse classique chinoise.

«Il y a eu quelques moments où j’étais au bord des larmes, ému simplement par la pure beauté du mouvement des danseurs sur scène », a-t-il dit.

Mme Arnaud était intriguée par les différents styles de costumes faits main. « Ouah, j’ai vraiment aimé ça ! Cela m’a donné des idées », a-t-elle-dit. « Magnifique. Très inspirant. »

M. Hazel a aussi été impressionné par l’orchestre de Shen Yun. « Stupéfiant, sérieusement – la musique est fantastique », a-t-il dit, en ajoutant que chaque morceau était impeccable.

« C’est si bon et si bien synchronisé et amplifié dans la salle que c’est comme pré-enregistré, mais ce n’est pas le cas, parce que je peux les voir juste là devant moi [dans la fosse d’orchestre]. C’est bien réel ! »

Shen Yun continuera à se produire aux États-Unis à Costa Mesa, Californie du 29 janvier au 1er février, à Baltimore, Maryland du 30 janvier au 1er février et à La Nouvelle-Orléans, Louisiane, les 30 et 31er janvier. Pour plus d’informations sur les billets et les dates, veuillez visiter http://shenyun.com .

Traduit de l’anglais au Canada

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2015/1/31/148176.html

Version chinois : 神韵加拿大巡演落幕 观众感动落泪