Chine: Mme Li Yushu torturée quotidiennement dans la prison pour femmess du Heilongjiang

Site Clartés et Sagesse

Écrit par un correspondant de Minghui/Clartés et Sagesse de la province du Liaoning, Chine

Nom: Li Yushu (里玉书)
Sexe: féminin
Âge: 62 ans
Adresse: ville de Mohe, province du Heilongjiang (黑龙江省漠河市)
Profession: secrétaire de la commission d’éducation de l’ancien bureau de la forêt d’Amu’er dans la forêt montagneuse de Daxing’an
Date de l’arrestation la plus récente: 2002
Lieu le plus récent de détention: prison pour femmess du Heilongjiang (aussi connue sous le nom de prison pour femmess de Harbin) (黑龙江女子监狱)

Ville: Harbin

Province: Heilongjiang

Persécution subie: travaux forcés, lavage de cerveau, extorsion, domicile pillé, détention, emprisonnement

Persécuteurs principaux: Bao Rui (包锐), chef adjoint de la prison; le criminel Gao Fuyan (高福艳)

Mme Li Yushu, une pratiquante de 62 ans de la ville de Mohe, province du Heilongjiang, a été condamnée à 12 ans de prison sans procès en mai 2002. Elle a souffert plus de 9 ans de persécution dans la prison pour femmes du Heilongjiang. Elle a été détenue dans une petite cellule (1) une fois et dans une cellule d’isolation six fois. Elle a résisté à la persécution en faisant une grève de la faim durant presque sept ans. Elle est maintenant émaciée et souffre de tortures quotidiennement.

Mme Li Yushu, une ancienne secrétaire de la commission d’éducation du bureau de la forêt d’Amu’er dans la forêt montagneuse de Daxing’an, a commencé à pratiquer le Falun Gong en 1996. En janvier 2003, elle a été transférée à le quartier d’entraînement de la prison pour femmes du Heilongjiang. En mars, elle a été envoyée à la division n°1. À présent, elle est détenue dans le quartier 10, un quartier pour les prisonniers malades.

Mme Li a raconté les tortures dont elle a souffert récemment:

Au matin du 16 avril 2011, le jour avant la Fête des Lanternes, le chef adjoint de la prison Bao Rui, le chef politique Tao Shuping, le chef de section Cui Hongping, Zhao Lisha et d’autres, sont venus dans le quartier 10. À la demande de Bao Rui, les gardiens de la division anti-émeute sont venus aussi. Ces gardiens ont environ trente ans. Ils m’ont donné des coups de pieds, battue et piétiné mon corps. Ils ont mis du ruban adhésif sur ma bouche et tordu mes bras dans mon dos. Ils ont aussi coupé mon chandail et mes pantalons avec des ciseaux. Tous mes vêtements, incluant ceux d’hiver et d’été, vêtements d’extérieurs et sous-vêtements, furent emportés par eux de force. En tant qu’agents des services répressifs, Bao Rui avait violé la loi et avait ordonné aux officiers de police de me battre. Ils m’ont maltraitée, une femme de 62 ans. Dire que la gestion de la prison est humaine est carrément un mensonge.


Reconstitution de torture: passage à tabac brutal et piétinement


Reconstitution de torture: recouvrir la bouche avec du ruban adhésif

Le soir du 30 avril, la chef de section du quartier 10, Zhao Huihua, dirigea des malfrats pour me battre. Après cela, elle dirigea Wang Shanshan, une voyou de 28 ans pour me gifler, remplir ma bouche avec une serviette et ensuite mettre du ruban adhésif sur ma bouche. Wang a dit: «Personne n’ose désobéir après mes passages à tabac, je vais m’assurer qu’elles ne puissent même pas crier pour appeler à l’aide.» Quand je fus capable de crier pour de l’aide, Li Yingli et Xing Guohui me frappèrent à la bouche. Wang Shanshan me menaçait aussi en même temps. Ma bouche était blessée et avait enflé. La douleur était insupportable.

Le 3 mars, le chef de prison Bai Yingxian vint pour me «visiter». Le nombre de mes cangues (2) personnelles augmentèrent de 2 à 4. Les criminelles assignées pour me surveiller étaient Li Yubo, Xing Guohui, Wang Shuxian et Bai Yuming. Yang Quixiang dit à Bai Yingxian de me passer l’uniforme des prisonniers. Puis Gao Fuxian vint et commença à me ligoter avec des sangles. Je suis très mince après plusieurs années de tortures, alors dans le but de me causer plus de douleur, Gao Fuan fit plusieurs nouveaux trous dans les sangles pour les lier de façon plus serrée. J’ai souvent été ligotée de façon tellement serrée que mes mains et mes pieds devenaient violets.


Reconstitution de torture: ligoté

Le 11 avril, le chef de division Zhao Xiaofan me dit: « Ne fais pas les exercices de Falun Gong ce soir.» Je n’ai pas écouté.

Le 16 avril, Zhao Xiaofan vint avec la criminelle Gao Fuyan pour me ligoter. Gao était très brutale. À chaque fois qu’elle avait l’opportunité de me forcer à revêtir l’uniforme des prisonniers, elle en profitait pour me battre brutalement. Parfois, elle prenait mes jambes pour les frapper brutalement contre le lit. La douleur était si forte que je ne pouvais marcher par la suite. Mes blessures aux jambes prirent plus d’un mois pour guérir. Parfois, elle me prenait par les jambes, poussant ma tête en bas et ligotant mes jambes au lit en me tirant les cheveux. Ses actions irrationnelles ont parfois choqué même ses co-détenues.

Je suis maintenant ligotée chaque jour.

(1) Le détenu est enfermé dans une très petite cellule individuelle. Les gardiens menottent les pratiquants dans le dos dans une position fixe, dans laquelle les pratiquants ne peuvent ni bouger ni s’étendre. La petite cellule est très humide et les rayons de soleil n’y entrent pas. Les détenus doivent uriner et déféquer dans la cellule. La journée, seulement la moitié du repas est servie aux détenus qui sont enfermés dans la petite cellule. Durant la nuit, les rats courent autour. La puanteur est si grande dans la cellule qu’il est difficile de respirer.

(2) «Cangues personnelles» (il y avait des «cangues évidentes» et des «cangues secrètes»)[Note:cangue est le nom d’un instrument de torture, il est maintenant utilisé pour indiquer la personne désignée pour superviser le comportement des pratiquants.]

Traduit de l’anglais au Canada

version anglaise: http://clearwisdom.net/html/articles/2011/8/12/127426.html
version chinoise: http://www.minghui.org/mh/articles/2011/8/3/244859.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s