La torture cruelle du gavage utilisée sur les pratiquants de Falun Gong

Écrit par un correspondant à Shanghai, Chine

(Minghui.org) Le pratiquant de Falun Gong de Shanghai, M. Liu Peng, a été emmené à la prison de Tilanqiao de la ville de Shanghai le 10 mars 2009 ; la photo ci-dessous a été prise ce jour-là. M. Liu Peng avait été en grève de la faim pendant plus d’un an. La police l’a alimenté de force avec des liquides versés via un tube de plastique enfoncé dans une de ses narines. Ils l’ont torturé en laissant le tube enfoncé pendant de longues périodes.

2013-8-24-persecution-shanghai-01
Le pratiquant de Shanghai M. Liu Peng torturé par gavage

Le gavage est une torture extrêmement cruelle utilisée par les représentants du Parti communiste chinois (PCC). Ce n’est jamais pour améliorer l’état des pratiquants, mais pour les torturer. De telles méthodes visent à faire souffrir les pratiquants au point de leur faire souhaiter la mort.

La police à la prison de Tilanqiao verse du porridge dans l’estomac des pratiquants, endommageant la sonde nasogastrique et leurs parois intestinales. Ils ajoutent en plus du sel au porridge et restreignent les victimes assoiffées en eau potable pour les torturer davantage. Dans le processus du gavage, ils introduisent et retirent le tube à répétition afin d’infliger une extrême douleur. Des drogues inconnues sont aussi ajoutées, qui empoisonnent peu à peu les prisonniers.

M. Liu Peng est gavé et torturé

Les 12 et 20 mars 2009, le site Minghui a exposé le cas de M. Liu Peng. M. Liu Peng a été arrêté le 21 février 2008 et a plus tard été détenu au centre de détention du district de Xuhui. Le 22 avril 2008, il a entamé une grève de la faim pour protester contre la persécution.

Lorsque le site Minghui a relaté son cas, M. Liu Peng était en grève de la faim depuis un an. Les informateurs ont dit qu’il n’avait plus aucune graisse sur son corps et que son estomac avait gravement rétréci. Pendant sa grève de la faim, il a été emmené à l’Hôpital général de la prison de Shanghai, où on l’a attaché à un lit et gavé. Il a été à l’hôpital pendant environ dix jours. En mai 2008, on l’a renvoyé au centre de détention et de nouveau gavé.

M. Liu Peng avait été enseignant au Collège de police de Shanghai. Lui et Mme Zhang Xumei, son épouse, ont obtenu leur maîtrise de l’école d’études supérieures de l’Université des enseignants de l’est de la Chine. Ils étaient mariés depuis moins d’un an lorsque le PCC a commencé à persécuter le Falun Gong en juillet 1999. Le couple a été surveillé de près et a été détenu et arrêté à maintes reprises depuis.

Au début de juillet 2000, lorsque son fils n’avait que trois mois, M. Liu Peng a été arrêté et emmené dans le premier camp de travaux forcés de Shanghai à Sichahe, ville de Dafeng, province du Jiangsu, où il a subi un lavage de cerveau et a été torturé. En août 2003, six mois après la libération de M. Liu Peng, il a été arrêté par des agents de police de la Division de la sécurité intérieure du district de Minhang et a été condamné à un an et demi de travaux forcés.

Il a plus tard été détenu dans le troisième camp de travaux forcés de la ferme de Qingdong de la ville de Shanghai. En février 2008, M. Liu Peng et son épouse, Mme Zhang Xumei, ont de nouveau été arrêtés par des policiers de la Division de la sécurité intérieure du district de Xuhui. Cette fois-ci, M. Liu Peng a été condamné à cinq ans de prison. Le 10 mars 2009, M. Liu Peng a été emmené dans la prison de Tilanqiao de la ville de Shanghai. Il aurait dû être libéré en février 2013, mais personne n’a jamais entendu parler de sa libération.

M. Qu Yanlai est gavé et torturé

M. Qu Yanlai, né en 1977, est diplômé du Département de génie énergétique de l’Université de Jiaotong à Shanghai. Il était hautement qualifié et avait un très bon caractère. Il était lauréat des Olympiades nationales, classé exceptionnel en chimie et excellant en mathématiques. Il a commencé à pratiquer le Falun Dafa en juillet 1999 et se disciplinait de façon stricte en conformité avec les principes Authenticité-Bienveillance-Tolérance. Quiconque le rencontrait disait qu’il était une très bonne personne, honnête, gentil, tolérant et sincère.

2013-8-24-persecution-shanghai-02
M. Qu Yanlai, considéré être excellent à la fois au niveau académique et de son caractère personnel

À minuit le 30 septembre 2002, M. Qu Yanlai a été arrêté chez lui par des agents de police du Département de police du district de Putuo. Plus tard, il a été condamné à cinq ans de prison. Dès qu’il a été arrêté, il a entamé une grève de la faim pour protester contre la persécution. Pendant cette période, il a été gravement battu et gavé, ce qui lui a provoqué des saignements à l’estomac à quatre reprises. Il a été à l’hôpital pendant quatre mois et sa vie était en danger. M. Qu Yanlai, un homme solide de 180 cm/70 kg (5 pied 11, 154 livres) a été torturé jusqu’à l’invalidité. Il pouvait seulement rester étendu sur son lit ou s’asseoir dans un fauteuil roulant, sans aucune capacité pour s’occuper de lui-même.

En chemin vers la chambre où il allait être gavé, les gardes le traînait intentionnellement de haut en bas des escaliers. Les jambes de M. Qu Yanlai étaient épuisées, elles saignaient et des os étaient exposés. En 2007, lorsque M. Qu Yanlai était en grève de la faim depuis plus de quatre ans et demi, il a été menotté et emmené de la sixième branche de la prison à la deuxième branche de la prison, où la torture a continué. Sa vie a été en danger début mars 2007 et il a été emmené à l’hôpital de la prison.


Reconstitution de torture : gavage

La famille de Qu Yanlai a engagé pour lui M. Guo Guoting, avocat des droits de l’homme de Shanghai, mais M. Guo a finalement été arrêté. Plus tard, il n’a pas pu faire autrement que de s’enfuir à l’étranger.

Le 20 mars 2007, Mme Qu Yanyan, la sœur cadette de M. Qu Yanlai, est venue de loin pour lui rendre visite, mais la nuit de son arrivée, elle a été arrêtée par des agents de police de la Division de la sécurité intérieure de Shanghai. Elle a plus tard été condamnée à la prison.

M. Xiong Wenqi est gavé et torturé

M. Xiong Wenqi, 40 ans, est diplômé du Département de génie énergétique de l’Université de Jiaotong de Shanghai. Il était lauréat de Olympiades nationales et reconnu comme étant exceptionnel en chimie et excellait en mathématiques. Il avait été un employé à l’Administration industrielle et commerciale du district de Putuo à Shanghai. Il travaillait très fort et avait reçu les honneurs en tant qu’employé supérieur pendant trois années consécutives. Il a commencé à pratiquer le Falun Gong en octobre 1997. M. Xiong Wenqi a été arrêté à maintes reprises depuis le début de la persécution du Falun Gong par le PCC en juillet 1999.

Le 3 mai 2001, M. Xiong Wenqi a de nouveau été arrêté dans le district de Yangpu de Shanghai. Il a entamé une grève de la faim pour protester contre la persécution. Des gardes du centre de détention du district de Putuo à Shanghai l’ont torturé cruellement pendant plus de six mois. Il a plus tard été condamné à la prison pendant quatre ans et demi et a été emmené à la prison de Tilanqiao.


Reconstitution de torture : lit de mort

Comme il avait entamé une grève de la faim, les gardes l’ont torturé en employant la torture du lit de mort. Ils lui ont attaché les bras et les jambes au lit en utilisant cinq longues cordes, puis ont inséré de force un tube dans l’une de ses narines. M. Xiong a été soumis à cette torture pendant plus d’un an. En tentant de le forcer à abandonner la grève de la faim, tous les moyens possibles de torture ont été employés. Dans la prison de Tilanqiao, il a été placé en isolement et a été privé de visites familiales. Il a été attaché à un lit jour et nuit, sept jours par semaine et n’a pas été autorisé à utilisé les toilettes. Le directeur de la prison a dit à M. Xiong Wenqi : « Quand tu vas admettre que le Falun Gong est une secte, nous allons te libérer immédiatement ». M. Xiong a refusé d’abandonner ses croyances.

En mars 2005, M. Xiong Wenqi a été transféré au quatrième groupe du premier district de la prison, où de sérieux criminels étaient détenus. Des agents de police ont convenu que plusieurs criminels qui avaient obtenu des peines de mort avec sursit et des emprisonnements à vie surveillent M. Xiong. Les gardes ont ordonné à ces criminels : « Même si vous ne lui laissez qu’un souffle de vie, ça va, tant que vous ne le battez pas à mort. » On a également promis aux criminels qu’ils recevraient deux ans de réduction sur leur peine pour avoir obtempéré. En conséquence, ils ont très activement et cruellement torturé M. Xiong.

M. Xiong a été attaché à un lit pendant plus d’un an, ce qui lui a provoqué une dystrophie musculaire. Il était très faible. Des gardes le punissaient en le faisant s’asseoir sur un petit disque en plastique de 5 h à 21 h. Le disque rond avait une surface saillante qui entraînait inconfort et douleur. On a forcé M. Xiong à s’asseoir sans bouger jusqu’au soir ou alors, il n’avait pas l’autorisation de dormir. Le but était de broyer sa volonté. Ils lui ont frappé la tête contre le sol en béton, l’ont suspendu par les menottes, puis l’ont frappé contre le mur, lui ont griffé les côtes, les hanches et le dos avec leurs ongles et l’ont violemment frappé aux jambes, aux genoux et à la poitrine avec leur pied.

M. Xiong a été battu à être couvert de bleus. Il a été gavé avec de la poudre de poivre. Ils luis ont mis de l’eau de toilette parfumée et du baume d’huile essentiel dans la bouche, le nez et les yeux. Ils lui ont ouvert la bouche de force, ont inséré un tube en plastique, lui ont pincé le nez et lui ont versé de l’eau dans la bouche. Il ne pouvait pas respirer. Les substances sont entrées dans sa trachée, ce qui l’a rendue enflammée et ses poumons ont été gravement infectés.

Conclusion

Il y a toujours des centaines de pratiquants de Falun Gong qui sont emprisonnés dans la prison de la ville de Tilanqiao dans la ville de Shanghai. L’environnement dans lequel ils vivent est atroce. Pendant la chaleur de cet été, lorsque la température la plus élevée était de 40 degrés Celsius, trois pratiquants ont été détenus chacun dans une petite cellule mesurant seulement 3.3 mètres carrés. Les pratiquants y ont été privés de leur droits humains les plus fondamentaux et leur vie a été en danger. Nous demandons aux gens de ce monde d’aider à les secourir !

Nous voulons également avertir ces agents de police et ces criminels qui ont participé à la persécution des pratiquants de Falun Gong que les principes du Ciel dictent que le bien sera récompensé par la bonne fortune et que le mal recevra une rétribution. Vous devez cesser ces actes pervers et contrebalancer le mal par le bien. Sinon vos actions malveillantes seront poursuivies en justice et votre vie sera progressivement éliminée.

Un serment cité sur le site Internet de l’Organisation Mondiale pour Enquêter sur la Persécution du Falun Gong mentionne : « Pour enquêter sur la conduite criminelle de toutes les institutions, organisations et individus impliqués dans la persécution du Falun Gong; et mener ces enquêtes, peu importe le temps qu’il faut, peu importe l’étendue et la profondeur des recherches nécessaires, jusqu’à la conclusion complète de l’affaire afin d’exercer les principes fondamentaux de l’humanité et rétablir et maintenir la justice dans la société.

Personnes et organismes impliqués dans la persécution :

Prison de Tilanqiao de la ville de Shanghai : +86-21-55589900

Dai Weidong (戴卫东), gardien de la prison de Tilanqiao : +86-21-65848922, +86-13701851126

Wen Yong (文勇), commissaire politique : +86-21-65378143

Directeur du premier district de la prison : +86-21-65412374

Traduit de l’anglais au Canada

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2013/10/20/142831.html

Version chinoise : “强制灌食”是中共迫害法轮功学员的酷刑

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s