Je suis reconnaissante envers le Maître de m’avoir éveillée à la vérité de la vie

Écrit par une nouvelle pratiquante de Falun Gong en Chine

(Minghui.org) Réfléchir à la vérité de la vie et de l’univers faisait partie de ma vie avant que je commence à pratiquer le Falun Gong. J’aimais lire les livres de philosophie lorsque j’allais dans les librairies, j’ai une fois essayé la religion lorsque je me sentais désespérée et je me suis prise à vouloir en apprendre plus sur l’univers, en conséquence de ma curiosité envers les prophéties maya.

De mes propres recherches, j’ai fini par comprendre que la vie, l’âme, la religion et l’univers sont liés entre eux. J’ai commencé à attendre d’immenses changements pour l’univers et l’humanité et je pensais qu’un Sage de Chine deviendrait le catalyseur de ces changements. Mais je n’en savais pas beaucoup plus.

Je suis restée dans ce genre d’ornière jusqu’en juillet 2012, lorsque j’ai rencontré une femme qui m’a présenté le Falun Gong. Selon ses recommandations, j’ai lu le livre Zhuan Falun. J’étais heureuse de trouver les réponses que j’avais cherchées et j’ai commencé à pratiquer le Falun Gong avec elle.

Traiter le karma de maladie avec des pensées droites

Mon esprit s’est éclairci au sujet de la cause des maladies après que j’ai pratiqué le Falun Gong. Avec mes pensées droites, la majorité de mes maladies et autres gênes physiques ont disparu. Cependant, la douleur que j’endurais au cours de mes règles était un défi, alors j’ai fait une pause dans ma pratique des exercices lorsque j’ai eu mes règles au cours du premier mois de pratique.

Le mois suivant est arrivé avec les crampes menstruelles habituelles. Durant ces quelques jours, je me jetais sur le divan dès que je rentrais du travail à la maison. La femme qui m’avait présenté le Falun Gong, que je désignerai ci-après comme mon amie pratiquante, est un jour venue me rendre visite.

Alors que je parlais avec elle, une pensée m’est soudain apparue que je devais pratiquer quoi qu’il arrive. Le soir même, j’ai donc décidé de pratiquer. De façon assez surprenante, je n’ai ressenti aucune douleur.

J’ai essayé de ne pas penser à l’inconfort lorsque la douleur a repris et progressivement, la douleur a diminué. Autrefois, j’évitais de toucher des choses froides pendant mes règles, mais désormais, je pouvais laver des vêtements à l’eau froide et apprécier de manger de la crème glacée sans aucune crainte.

Réussir à méditer pendant une heure

La méditation assise avec les deux jambes pliées l’une par-dessus l’autre a été pour moi un défi au début. Il semblait que je ne puisse pas dépasser 40 minutes de méditation assise. Dans une tentative de m’aider, mon amie pratiquante a partagé qu’un pratiquant occidental avec l’œil céleste ouvert avait observé que le Maître ajuste le corps des pratiquants pendant qu’ils méditent.

Encouragée par le partage et la persévérance des autres pratiquants pendant la méditation de plusieurs heures, j’ai réussi à méditer pendant une heure pour la première fois.

Le Maître a enseigné dans le Zhuan Falun :

« Quand vous êtes vraiment en plein désastre ou au milieu des épreuves, essayez donc ; c’est difficile à endurer, endurez-le quand même ; lorsque cela vous paraît impossible à faire, ou si on dit que c’est difficile à faire, essayez donc pour voir si c’est vraiment impossible. Si vous pouvez vraiment y arriver, vous découvrirez qu’après avoir passé sous l’ombrage des saules, il y a l’éclat des fleurs et un autre village à l’horizon. »

Je suis devenue plus confiante en sachant que je pouvais méditer pendant une heure, mais durant les deux semaines suivantes, j’ai pleuré chaque jour pendant la méditation. Mes jambes me faisaient tellement souffrir que mon esprit n’était plus en paix non plus. Je voulais déplier les jambes, mais une voix me disait que je devais continuer. J’ai dit au Maître dans mon cœur : « Maître, je ne déplierai pas les jambes. »

Deux semaines plus tard, je ne ressentais plus autant de douleur qu’avant. Mon amie et moi avons continué de nous encourager l’une l’autre pendant la méditation assise. Maintenant, je peux sentir un fort champ d’énergie pendant l’exercice assis et j’arrive souvent à entrer dans l’état de tranquillité comme le Maître a dit dans le Zhuan Falun :

« […] une sensation merveilleuse apparaît, comme si vous étiez installé dans une coquille d’œuf, c’est une sensation extrêmement agréable […] »

Les livres du Falun Gong et les livres ordinaires

J’aimais lire, comme j’étais diplômée en arts libéraux. Je m’étais même fixé un objectif lorsque je venais de commencer à pratiquer le Falun Gong – je lirais encore quelques livres ordinaires chaque jour, 50 pages pour être précise. Plus tard, j’ai pris conscience que les livres du Falun Gong (ou Falun Dafa) sont essentiels à la pratique et que je dois donc les lire plus afin de guider ma cultivation.

J’ai progressivement abandonné mon désir de lire d’autres livres, même lorsque je sentais que ces livres pourraient être utiles à mon travail. J’ai pris conscience qu’ils véhiculaient divers messages qui pourraient interférer avec ma pratique, comme ceux de différentes voies de cultivation ou différentes cultures influencées par le Parti communiste chinois (PCC).

Cela étant dit, les connaissances et les aptitudes pertinentes dans ces livres sont toujours nécessaires pour devenir un étudiant ou un chercheur scientifique accompli. Par exemple, apprendre une langue étrangère est nécessaire à ceux qui prévoient d’étudier à l’étranger. La clé est de trouver un équilibre entre les livres du Falun Gong et les livres ordinaires. Nous devons lire des livres ordinaires afin d’acquérir les connaissances nécessaires à notre travail, mais la cultivation reste toujours notre plus grande priorité, ce qui veut dire que nous devrions lire les livres du Falun Gong autant que possible.

En progressant dans la pratique, j’ai découvert que je suis plus sage qu’avant et que je suis devenue aussi plus apte et efficace dans mon travail.

Éliminer mon attachement à l’Internet

Dans le passé, j’avais l’habitude de naviguer sur Internet à la recherche d’informations et de blogs. J’ai développé divers attachements, comme la curiosité au sujet des informations, un esprit de compétition dans les débats ou sur les informations négatives et un attachement à la luxure. Il m’a été difficile d’arrêter de naviguer sur Internet même après avoir commencé à pratiquer le Falun Gong.

Le Maître m’a rappelé ce problème à plusieurs reprises. L’ordinateur était déconnecté chaque fois que je voulais naviguer sur Internet. J’ai compris le message, mais ensuite j’ai continué à l’oublier rapidement. J’ai continué à naviguer sur Internet, alors même que j’avais juré d’arrêter.

Le Maître m’a rappelé ce problème dans un rêve, dans lequel mon bras était couvert de toiles d’araignée sur laquelle rampait une araignée. J’ai pris conscience de mon problème de céder à l’Internet et après m’être réveillée, je me suis déterminée à changer. Il est intéressant de noter que depuis, il n’y a plus jamais eu de problème de connexion à Internet.

En effet, notre cœur humain interfère avec notre pratique, comme le Maître l’a dit dans le Zhuan Falun :

« Si vous voulez vous élever, vous devez chercher à l’intérieur de vous-même et concentrer vos efforts sur votre esprit. Et c’est seulement alors que vous pourrez vraiment vous élever et entrer dans la tranquillité pendant la méditation assise ; la capacité d’entrer dans la tranquillité, c’est déjà du gong ; la profondeur de votre force de recueillement est l’indication de votre niveau. »

Abandonner les attachements aux émotions humaines

Mon téléphone portable a été volé alors que je rentrais dans ma ville natale après avoir rendu visite à ma mère pendant la période des fêtes.

Je me suis d’abord inquiétée parce que mon téléphone contenait les livres de Dafa, mon CV et d’autres informations personnelles. Je me suis calmée après avoir espéré que la personne qui aurait trouvé mon téléphone en apprendrait plus sur le Falun Gong.

Comme je l’avais promis, j’ai appelé ma mère après être rentrée chez moi dans l’après-midi. Mais personne n’a décroché le téléphone. Personne ne semblait être là lorsque j’ai appelé plusieurs fois dans la soirée. Je me suis à nouveau inquiétée que la famille ait eu des problèmes en raison de mon téléphone portable volé. Je ne pouvais pas me concentrer sur l’étude du Fa et je ne pouvais m’empêcher de pleurer.

Mon amie pratiquante m’a suggéré de rester calme avec des pensées droites et m’a assurée que les choses s’arrangeraient. En suivant son conseil, j’ai commencé à réciter « Qu’y a-t-il à craindre » dans Hong Yin II. J’ai retrouvé mon calme une demi-heure plus tard.

Mon amie m’a rappelé qu’il était possible que le téléphone de ma mère ait un problème quelconque. J’ai suivi son conseil et le lendemain matin, j’ai appelé l’entreprise de téléphonie de ma ville natale. Rapidement, ma mère m’a appelé, disant que le problème de téléphone avait été réglé.

J’ai fini par voir que tout cela était une épreuve pour déterminer si je pouvais éliminer mes attachements. La situation aurait pu se transformer en mal si j’avais été submergée par ce qui s’était passé.

S’habiller de façon appropriée

Autrefois, je me maquillais et m’habillais bien chaque jour, mais après avoir commencé à pratiquer le Falun Gong, j’ai prêté de moins en moins attention à mon apparence. Au contraire, je me suis davantage concentrée pour progresser dans ma cultivation. Progressivement, j’ai perdu intérêt dans les nouveaux vêtements et je n’ai plus utilisé de maquillage. Je portais une paire de grosses lunettes et j’avais l’air très quelconque.

L’autre jour, ma colocataire a acheté une jolie robe et voulait me la vendre. Je l’ai essayée et les compliments ont commencé à pleuvoir. Lorsque j’ai rendu visite à une pratiquante d’âge moyen, elle m’a dit : « Vous paraissez si belle dans cette robe. Il est important que nos pratiquants de Falun Gong s’habillent de la sorte. »

Je suis d’accord avec cette pratiquante. S’habiller de façon appropriée sans attachement est ce que nous devons faire. Dès lors, j’ai recommencé à me maquiller et bien m’habiller. Lorsque nous faisons bonne impression, les gens à qui nous clarifions la vérité seront plus réceptifs envers les sujets que nous abordons.

Abandonner mon esprit de compétition

Cela a été un défi pour moi d’abandonner l’esprit de compétition dans ma cultivation en raison de la façon dont je traite les désagréments ou les conflits. Une de mes collègues est très attentive aux détails et elle aime examiner chaque petit détail de ses projets. J’étais énervée chaque fois qu’elle essayait de corriger mes erreurs.

J’ai essayé d’accepter ses critiques, mais au début, ce n’était pas facile. Un jour, je me suis sentie mal et j’ai fini par avoir les larmes aux yeux après m’être disputée avec elle. Mais j’étais déterminée à faire mieux la fois suivante, au moins en surface. Elle a aussi semblé s’élever d’une façon ou d’une autre.

Les choses se déroulaient de différentes façons parfois, mais j’ai remarqué que son attitude changeait si je restais positive. En d’autres termes, l’environnement changeait en fonction des changements dans mon propre cœur. En réalité, c’était une occasion pour moi de m’élever et j’aurais dû la remercier de m’avoir offert une telle occasion.

Tandis que je m’élevais davantage, elle a aussi significativement changé. Nous sommes devenues bonnes amies, nous mangions et marchions ensemble. Elle a aussi obtenu une meilleure compréhension du Falun Gong. En réalité, le Maître a enlevé tant de mauvaises choses en moi lorsque je me suis déterminée à mieux faire.

Mémoriser les enseignements de Dafa

Étudier le Fa est très important pour la cultivation. Avec mon emploi du temps chargé, j’essayais de me lever tôt pour étudier le Fa autant que possible. Encouragée par mon amie pratiquante et d’autres pratiquants, j’ai commencé à aller chez mes voisins à 5 h chaque matin pour réciter le Fa.

Tout en m’assimilant à Dafa, j’ai accompli des progrès substantiels dans ma cultivation. Aujourd’hui, je ne m’inquiète plus de grand-chose comme je le faisais autrefois. Lorsque je rencontre un conflit, je peux rester calme et me contrôler comme le Maître l’a enseigné dans le Zhuan Falun :

« Si vous avez toujours le cœur plein de bonté et de compassion, lorsqu’une difficulté surgit brusquement, vous aurez de la marge pour l’amortir et y réfléchir. »

Sauver les gens avec diligence

Grâce à l’étude du Fa, j’ai eu les idées plus claires au sujet de la rectification de Fa et du danger auquel font face les Chinois. Je voulais aider à sauver les êtres. J’ai donc commencé à passer des appels téléphoniques, distribuer des documents et parler aux gens directement afin qu’ils puissent prendre conscience de ce qui se passe concernant le Falun Gong.

Parler aux gens au téléphone peut refléter combien nous nous sommes cultivés et si notre cœur est pur et calme. Si je lis les informations liées au Parti communiste chinois et que mon esprit de compétition émerge, la personne à l’autre bout du fil se dispute généralement avec moi. Donc, étudier davantage le Fa m’aide à sauver les gens.

Un jour, une personne m’a demandé : « Avez-vous peur que je vous dénonce ? »

J’ai répondu : « C’est pour votre propre bien. J’espère que vous pourrez être sauvé. Vous êtes vraisemblablement une bonne personne et je parie que vous ne ferez pas une telle chose. »

Mes pensées droites l’ont changé. Nous avons discuté et il m’a dit qu’il avait en réalité lu le Zhuan Falun auparavant.

Les forces anciennes interféraient parfois avec moi lorsque j’essayais de passer des appels téléphoniques. Un jour j’ai ressenti une terrible douleur d’estomac avant de passer des appels téléphoniques. J’ai dit au Maître : « Maître, veuillez m’aider à nier l’interférence des forces anciennes afin que je puisse sauver plus de gens. » Et je me suis sentie bien lorsque j’ai réellement commencé à passer des appels téléphoniques.

Remarque finale

J’espère que mon expérience de ces deux dernières années sera utile aux nouveaux pratiquants. Élevons-nous comme un seul corps, répondons aux attentes du Maître et remplissons nos vœux.

Traduit de l’anglais en Belgique

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2015/1/17/148001.html

Version chinoise : 感谢师尊让我得到苦寻的答案

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s