Une femme âgée guérit d’une cirrhose du foie incurable

Écrit par un pratiquant de Falun Dafa dans la province du Heilongjiang, Chine

(Minghui.org) L’an dernier, j’ai fait la connaissance d’une femme de soixante ans. Avant de prendre sa retraite, elle était employée médicale et avait un mari aimant. Leur fille était mariée et avait un garçon mignon. Le couple âgé était plutôt riche et vivait dans une grande demeure, envié d’autres personnes.

Une cirrhose du foie

Il y a quatre ans, des médecins lui ont diagnostiqué une hépatite C et une cirrhose du foie au premier stade. Ce diagnostic a eu l’effet d’un coup de poing sur la dame âgée, car elle savait que ses chances de guérir complètement étaient minces. Des traitements médicaux étaient disponibles pour aider à ralentir la progression de la maladie mais les médicaments étaient chers.

Elle a donc vendu sa demeure et a acheté une petite maison. Au cours des quelques années suivantes, elle s’est rendue dans de nombreux hôpitaux réputés, dépensant près de 500 000 yuans à la recherche d’un traitement. Les économies du couple étaient presque épuisées. Pour payer son traitement, son mari retraité est retourné travailler. Les dépenses médicales de la femme atteignaient plusieurs milliers de yuans, partagées entre des médicaments coûteux et des compléments en herbes médicinales. Toutefois, sa santé a continué de se détériorer malgré ses efforts.

En 2014, la femme souffrait de fatigue et de faiblesse extrême. Elle ne pouvait pas grimper les trois volées d’escaliers pour arriver chez elle sans s’arrêter fréquemment pour se reposer. Incapable de cuisiner, elle devait se faire livrer des plats tout préparés lorsque ses symptômes surgissaient. Malgré son désir de maintenir une maison propre, elle manquait de force pour y arriver et ne pouvait nettoyer que de petites parties à la fois en étant assise sur le sol. À cette époque, elle s’était résignée à vivre au jour le jour, avec peu d’espoir en l’avenir.

Rencontrer le Falun Dafa

Durant l’été 2014, elle a décidé de faire repeindre les murs intérieurs de sa maison tant qu’elle pouvait encore bouger.

Elle vivait dans le quartier résidentiel en face de notre magasin et c’était une cliente régulière. Lorsqu’elle est entrée dans notre magasin, j’ai été choqué de voir son apparence. Son visage était pâle et blafard et elle parlait d’une voix très faible. Dans notre conversation, elle m’a parlé de son état physique. Par sympathie envers sa situation, je lui ai parlé du Falun Dafa et de la persécution et lui ai demandé de se souvenir des mots « Falun Dafa est bon ; Authenticité Bienveillance Tolérance est bon ».

Au départ sceptique envers mes paroles, elle a été quelque peu émue après que je lui ai décrit les bienfaits que mes amis et membres de ma famille avaient obtenu en pratiquant Dafa. Finalement, avant qu’elle ne parte, je l’ai raccompagnée jusque la porte et lui ai dit : « Essayez seulement. Vous devez seulement réciter ces mots en silence dans votre cœur. Tant que vous êtes sincère, vous verrez certainement des améliorations. Elle m’a souri avant de sortir. J’ai cependant remarqué que ses pas étaient légèrement plus énergiques et que ses yeux étaient plus brillants qu’avant, me laissant espérer qu’elle avait accepté mes paroles.

Accepter et pratiquer Dafa

Quelques jours plus tard, un pratiquant de notre magasin est allé peindre ses murs. Il a saisi l’occasion pour la convaincre de démissionner du Parti communiste chinois et de ses organisations affiliées, ce qu’elle a accepté avec joie. Quelques jours plus tard, elle est venue dans notre magasin pour emprunter un exemplaire du Zhuan Falun, le livre principal du Falun Dafa. J’avais un exemplaire sous la main et le lui ai prêté. En tenant le précieux livre avec précaution, elle est rentrée joyeusement chez elle.

Quelques jours plus tard, elle a distribué toutes ses statues de Bouddha et a fait enlever l’autel dans sa maison. Elle a commencé à se concentrer sur l’étude du Fa. Pendant ce temps, quelques pratiquants dont je faisais partie, se sont relayés pour lui faire écouter les conférences de Fa données par le Maître à Guangzhou. Après chaque conférence, nous lui avons enseigné les exercices de Dafa. Elle a pris ces sessions avec sérieux, écoutant attentivement les conférences et copiant nos mouvements avec tant de sincérité et de dévouement que cela nous a émus.

Une guérison miraculeuse

C’était un été chaud et la plupart d’entre nous portions des vêtements d’été légers. Par contre, la femme âgée était si frêle en raison de sa maladie qu’elle portait des vêtements d’automne à longues manches avec de grosses chaussettes de laine pour garder son corps au chaud. Mais le troisième jour après avoir commencé à apprendre Dafa, elle a commencé à enlever des couches de vêtements pour ne garder à la fin que des vêtements d’été légers. À son grand étonnement, son corps a commencé à se rétablir à grands pas.

À la fin de la série des neuf conférences (en DVD), elle avait arrêté de prendre ses médicaments et a observé des changements importants dans sa santé. Elle pouvait maintenant monter sans s’arrêter les trois volées d’escaliers pour aller chez elle en portant près de cinq cents grammes de légumes.

Sa confiance en Dafa renforcée, elle a commencé à étudier le Fa et à pratiquer les exercices chaque jour. Elle a commencé à écouter les conférences de Fa chaque jour et venait au magasin chaque fois qu’elle avait des questions. J’ai remarqué que ses joues devenaient plus roses, ses yeux plus brillants et sa peau plus claire. Son humeur et son optimisme étaient ravivés.

Diffuser la bonté de Dafa

La femme âgée a aussi parlé à son mari et ses proches de sa guérison rapide après avoir appris le Falun Dafa. Ses sœurs aînées avaient aussi une mauvaise santé et elle leur a dit de se souvenir que « Falun Dafa est bon, Authenticité Bienveillance Tolérance est bon ». Ayant été témoins de sa guérison, ses sœurs ont accepté d’essayer. Ses proches sont venus lui rendre visite pendant le Nouvel An chinois et se sont aussi réjouis de voir les changements en elle.

Ayant été témoin de son rétablissement improbable, son mari a apporté un incroyable soutien dans sa pratique de Dafa. Inquiet de la distraire quand elle étudiait les livres de Dafa, il fermait doucement sa porte et mettait le volume de la télévision au minimum. Il lui a aussi dit : « Ma plus grande bénédiction que tu peux nous donner à moi et notre enfant est de maintenir ta bonne santé ! »

Traduit de l’anglais en Belgique

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2015/12/29/154276.html
Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2015/12/5/320063.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s