Toowoomba, Australie : Un grand festival accueille le Tian Guo Marching Band

Écrit par Zhao Lin, correspondante pour Minghui

(Minghui.org) Les pratiquants de Falun Dafa ont participé au 67e défilé du carnaval des fleurs qui s’est tenu à Toowoomba, Australie, le 17 septembre 2016. Chaque année depuis 2007, le Tian Guo Marching Band est invité à mener la parade.

Le carnaval des fleurs lancé en 1949 est la plus ancienne parade fleurie de l’hémisphère sud. Ce défilé primé a aussi fait gagner à Toowoomba, la seconde ville intérieure la plus peuplée du pays après la capitale Canberra, le beau surnom de « ville des jardins ».

Plus de 100 000 personnes ont assisté à la parade. Alors que les 56 membres du Tian Guo Marching Band apparaissaient à la tête de la parade, la mélodie de « Falun Dafa est bon » a immédiatement attiré l’attention et les chaleureux applaudissements des spectateurs.

« C’est excellent ! » disait l’un. « Remarquable », disait l’autre. Beaucoup de gens levaient leur pouce en signe d’approbation et prenaient des photos.

2016-9-17-toowoomba-1

2016-9-17-toowoomba-2
Le Tian Guo Marching Band

L’animateur, quand il a présenté la pratique, a dit : « Le Falun Dafa, aussi connu son le nom de Falun Gong, est un système d’amélioration de soi basé sur le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance. Depuis qu’il a été présenté au public en 1992, il est largement pratiqué dans plus de cent nations et a reçu des proclamations publiques venant de tous les échelons des organismes gouvernementaux. »

Une femme a dit qu’elle assiste à la parade chaque année et que la prestation du Tian Guo Marching Band était particulièrement mémorable.

Un couple a dit qu’ils étaient venus à la parade de nombreuses fois. « Nous l’aimons beaucoup. Chaque fois, après avoir vu leur prestation (celle du Tian Guo Marching Band), je veux aller regarder sur Internet des informations sur le Falun Dafa. Je ferai en sorte de le faire cette fois-ci. »

2016-9-17-toowoomba-3

2016-9-17-toowoomba-4
Les pratiquants ont été invité à participer à cet événement depuis 1999. Le Tian Guo Marching Band s’y produit depuis 2007.

Quelques étudiants chinois étaient aussi très enthousiastes de voir des pratiquants de Falun Dafa. « Je n’avais pas conscience que le Falun Gong était si populaire à l’étranger », a dit un étudiant, « je vais partager ces photos avec mes amis. »

Traduit de l’anglais en France

Version anglaise :
http://en.minghui.org/html/articles/2016/9/21/159236.html

Version chinoise :
http://www.minghui.org/mh/articles/2016/9/19/335223.html

Une tournée en voiture dans le Queensland, Australie, sensibilise le public et les médias à la persécution en Chine

(Minghui.org) La meilleure façon de mettre fin à l’injustice est de la faire connaître. Deux tournées en voiture ont débuté dans le Queensland, en Australie, le 22 septembre, avec pour mission de sensibiliser le public aux prélèvements d’organes programmés par l’État sur des pratiquants de Falun Gong en Chine.

Une équipe a pris la route du sud et a visité Stanthorpe, et l’autre équipe a visité trois villes dans le nord du Queensland, Gympie, Hervey Bay et Bundaberg.

Les tournées en voiture ont attiré l’attention des médias locaux et ont été chaleureusement soutenues par les habitants à chaque arrêt. Les gens ont été particulièrement touchés par l’expérience de l’une des participantes à la tournée en voiture, Anne Zhao, qui a été torturée en Chine pour avoir maintenu sa croyance dans le Falun Gong.

2016-9-24-queensland-01
Un journaliste du Gympie Times, un journal local, interviewe les pratiquants de Falun Gong.

Au premier arrêt sur la route du nord, le Gympie Times, un journal local, a interviewé les pratiquants. Horrifié par les prélèvements forcés d’organes par le régime communiste chinois sur des pratiquants de Falun Gong encore vivants, le journaliste a demandé des informations détaillées. Anne a dit au journaliste à quel point elle avait été battue avec des matraques électriques et attachée à une armature de fer dans une prison chinoise, seulement parce qu’elle a refusé de renoncer au Falun Gong.

Le journaliste a été surpris du peu de connaissances qu’il avait à propos du Falun Gong et de la persécution. Il a remercié les pratiquants pour l’organisation de la tournée en voiture et a promis de partager les informations.

2016-9-24-queensland-02
WIN TV à Hervey Bay interviewe des pratiquants.

La journaliste de WIN TV à Hervey Bay, a également été consternée par les atrocités des prélèvements d’organes. Les pratiquants ont montré à la journaliste des données récentes recueillies par des enquêteurs indépendants, qui ont compilé les statistiques de 700 hôpitaux chinois montrant que des milliers de pratiquants de Falun Gong en Chine ont été tués pour leurs organes depuis 2000.

La journaliste a aussi demandé à Anne Zhao des détails sur son expérience de la persécution. Au moment de partir, elle a dit aux pratiquants qu’elle admire leur esprit. Elle sent qu’ils sont en train de faire une grande chose en informant les Australiens d’un tel événement majeur.

La journaliste a demandé aux pratiquants de rester en contact et de la tenir au courant des développements en Chine. Elle a dit que ses collègues et elle vont faire de leur mieux pour transmettre les informations sur ce qui se passe en Chine.

2016-9-24-queensland-03
4BU Radio à Bundaberg interviewe les pratiquants.

Le gouvernement municipal de Bundaberg a soutenu avec enthousiasme la tournée en voiture. Ils ont organisé une conférence de presse, pour les pratiquants, à l’endroit le plus fréquenté de la ville et ont informé les médias locaux.

La station de radio 4BU a reçu le communiqué de presse et a interviewé les pratiquants. La journaliste a été attristée que tant de gens innocents soient tués au cours de la dernière décennie et était particulièrement inquiète que si peu de gens soient au courant. Elle a promis d’en parler à son auditoire de la radio sur ce qui se passe en Chine.

De nombreux habitants ont dit aux pratiquants qu’ils ont entendu parler de la tournée en voiture aux informations de la nuit précédente et ils soutiennent fortement la résistance pacifique des pratiquants contre les prélèvements forcés d’organes.

Une habitante a déclaré : « Certaines personnes ne veulent pas entendre de mauvaises nouvelles d’un pays aussi loin d’eux. C’est triste qu’ils ne veuillent pas savoir. Le silence des gens bien fait que la perversité est plus effrénée. »

La femme a ajouté qu’elle admire l’esprit et les efforts des pratiquants. « Votre persévérance va stopper la perversité. Continuez votre bon travail », a-t-elle encouragé les pratiquants.

2016-9-24-queensland-04

2016-9-24-queensland-05
La tournée en voiture s’arrête à Stanthorpe. Le journal local Stanthorpe Border Post a interviewé les pratiquants. Beaucoup de gens ont signé la pétition pour condamner la persécution en Chine.

Traduit de l’anglais au Canada

Version anglaise :
http://en.minghui.org/html/articles/2016/9/26/159302.html

Version chinoise :
http://www.minghui.org/mh/articles/2016/9/25/335463.html

Australie : La Conférence de partage d’expériences du Falun Dafa organisée à Melbourne

Écrit par Mu Wenqing et Hua Qing, correspondants pour Minghui

(Minghui.org) Près de 1000 pratiquants ont assisté à la Conférence de partage d’expériences du Falun Dafa à l’hôtel de ville de Melbourne en Australie le 4 septembre 2016. Vingt-trois pratiquants, chinois et occidentaux, ont parlé sur scène sur la façon dont ils avaient bénéficié du Falun Dafa, regardaient à l’intérieur pour s’élever et travaillaient pour remplir leurs vœux historiques.

2016-9-5-australia-fahui-01

2016-9-5-australia-fahui-02
Conférence de partage d’expériences du Falun Dafa 2016 à l’hôtel de ville de Melbourne en Australie le 4 septembre

Se cultiver soi-même

Mme Zhao, une coordonnatrice de l’Association du Falun Dafa, a partagé comment elle avait élevé son xinxing. Elle a expliqué comment elle craignait souvent que les pratiquants n’aient pas bien marché sur leurs chemins, mais un jour, elle s’est rendu compte que d’être trop inquiète à ce sujet indiquait effectivement qu’elle manquait de foi en le Maître et le Fa.

« Les coordinateurs peuvent ne pas être nécessairement ceux qui cultivent le mieux ni les plus intelligents, alors quand les pratiquants ont des opinions différentes, il est important de les accueillir et de les encourager, au lieu de, tout simplement dire non, insistant sur ses propres idées. » Un coordinateur doit être responsable de l’ensemble du groupe et en même temps impliquer davantage de pratiquants, a-t-elle expliqué.

Mme Mei, une coordinatrice régionale, a également parlé. Elle a raconté comment elle avait pu améliorer la qualité de son étude du Fa. Cela lui a permis de promouvoir Shen Yun avec un cœur plus pur et l’a aidée à s’élever en regardant à l’intérieur et à réfléchir sur les choses en se basant sur le Fa lorsqu’on éprouve des conflits. En outre, elle a commencé à essayer de mieux comprendre chaque pratiquant afin que leurs compétences particulières et leur sagesse soient pleinement réalisées.

Mme Li travaille dans plusieurs projets de Dafa. En conséquence, elle a appris plus sur la façon d’abandonner les conceptions humaines et l’égoïsme. Dans le passé, elle se limitait à ses propres pensées et attachements. Maintenant, elle est plus large d’esprit et se rend compte que nous devrions considérer les choses du point de vue d’aider le Maître dans la rectification de Fa. Cela, a-t-elle fait remarquer, est la seule voie vers le nouvel univers.

2016-9-5-australia-fahui-03

2016-9-5-australia-fahui-04
Des conférenciers à la Conférence de partage d’expériences du Falun Dafa d’Australie 2016 sauvent les gens

Mme Tao a pratiqué le Falun Dafa pendant 23 ans. Au cours des dernières années, elle a expliqué les faits sur le Falun Dafa aux Chinois qui visitent les sites touristiques locaux et a fait des appels téléphoniques en Chine, expliquant pourquoi démissionner du Parti communiste chinois (PCC) était essentiel pour leur avenir. « J’explique que puisque le Parti a commis tant de mauvaises actions en nuisant à des innocents, toute personne qui lui est affiliée subira des conséquences graves », a-t-elle dit.

En tant qu’instructrice bien connue en Chine, Mme Zhao a dit qu’elle a été en mesure de lâcher son attachement à la renommée et à l’intérêt matériel après avoir pratiqué le Falun Dafa.

En parlant aux Chinois sur les sites touristiques et sur Internet, elle était généralement perturbée en raison de l’influence de la culture du Parti qu’elle observait chez les personnes avec qui elle parlait.

Elle a réalisé qu’elle devrait abandonner cela et a commencé à agir en se conformant davantage au principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance, en regardant vers l’intérieur plutôt que vers l’extérieur. En conséquence, elle a été en mesure de communiquer plus efficacement avec les gens, lui rendant la tâche de les sauver beaucoup plus facile.

Mme Shi de Sydney a donné des exemples sur le maintien des pensées droites et des actions droites lors de la promotion de Shen Yun. « Nous devons être clairs sur ce que nous faisons. Lorsque des problèmes surgissent, l’occasion se présente pour dire les faits aux gens et pour les sauver. » Elle a dit qu’il était important de prêter attention aux différentes mentalités des diverses personnes et de les prendre en compte en communiquant avec elles.

Faire bien dans les divers projets

Mme Rui a dit qu’elle avait rejoint Epoch Times en 2002 et s’y consacrait depuis. Au cours de ce processus, elle s’est relâchée dans la cultivation authentique, considérant à tort que travailler sur des projets était la cultivation. Après avoir réalisé son erreur, elle y a apporté des corrections, a éliminé diverses conceptions et a été en mesure de mieux travailler en tant que membre de l’équipe.

Mme Zhang travaille pour Sound of Hope. Elle a dit que pendant une certaine période, elle manquait de motivation. Après avoir réalisé la sacré de la cultivation, elle s’est élevée par l’étude du Fa et la pratique des exercices et a été en mesure de faire beaucoup mieux dans la compilation des nouvelles de Chine pour la station de radio.

Mme Li travaille également pour Epoch Times. Elle a partagé comment elle avait quitté un emploi à l’Université de Melbourne pour travailler à plein temps dans le journal. « Ceci est une bonne occasion et mon cœur est plus pur maintenant », a-t-elle ajouté.

Le pratiquant occidental John interagissait avec des organismes gouvernementaux et divers autres organisations pendant une longue période. Après s’être rendu compte qu’il n’était pas aussi respectueux envers les autres comme il se devait de l’être, il a commencé à participer à d’autres activités avec diverses organisations pour la défense des droits de l’homme.

« J’ai hésité à le faire dans le passé, car cela demande beaucoup de temps et n’est pas directement lié à la persécution du Falun Gong. Maintenant, j’ai changé et je rejoins souvent de tels événements. » Il a constaté qu’il était toujours très bien accueilli et que cela lui fournissait beaucoup de nouvelles occasions pour parler aux gens de la répression du Falun Dafa en Chine.

Nouveaux pratiquants

M. Ren, un nouveau pratiquant de 70 ans, a commencé à pratiquer le Falun Dafa après qu’on lui a diagnostiqué un cancer du côlon. Peu après, sa santé s’est considérablement améliorée et il en est très reconnaissant. Il fait de son mieux pour suivre les principes du Falun Dafa, étudier le Fa et faire les exercices tous les jours et il se rend également sur des sites touristiques pour parler aux gens de la persécution en Chine.

Le jeune pratiquant Ming Zhen est issu d’une famille de pratiquants. Il a fait des appels téléphoniques en Chine et a rejoint diverses autres activités de Dafa. Cependant, il n’a pas bien fait dans la cultivation et est peu à peu devenu accroché aux jeux vidéo. Après avoir réalisé ce problème, il a demandé l’aide du Maître et les choses se sont améliorées de manière significative. « J’ai vraiment été témoin maintenant de combien le Falun Dafa est sacré et puissant », a-t-il dit.

Traduit de l’anglais au Canada

Version anglaise :
http://en.minghui.org/html/articles/2016/9/6/158575.html

Version chinoise :
http://www.minghui.org/mh/articles/2016/9/5/334031.html

Australie : Partager ses expériences et ses inspirations lors de la Conférence du Falun Dafa dans le Queensland

(Minghui.org) Éduquer ses enfants, clarifier les faits et apprendre à regarder vers l’intérieur – voici quelques-uns des sujets abordés à la Conférence annuelle de partage d’expériences du Falun Dafa dans le Queensland le week-end dernier. Les pratiquants de Dafa se sont réunis pour partager entre eux comment ils intègrent les enseignements du Falun Dafa dans leur vie quotidienne et comment ils contactent le public, à la fois en Australie et en Chine, pour présenter la pratique et dénoncer la persécution qui se déroule en Chine. Plus d’une dizaine de pratiquants ont présenté des discours préparés à la conférence.

« Comment traiter ses enfants en cas de conflits » a été le thème du discours de Louise Stevanovic. Pour Louise, l’important était de suivre le principe de Dafa Authenticité-Bienveillance-Tolérance et de regarder sans condition vers l’intérieur pour chercher ses propres lacunes.

Louise a partagé que lorsqu’elle regardait sincèrement à l’intérieur pour ses propres lacunes, elle pouvait se calmer lors d’un désaccord avec sa fille. Cela pouvait être difficile à faire, en particulier quand la faute de l’autre est évidente. Mais Louise a constaté que lorsqu’on est en mesure de le faire, le conflit se résout. « Quand je me suis calmée, ma fille a également pris la bonne décision », a déclaré Louise.

2016-8-9-queensland-1

2016-8-9-queensland-2

2016-8-9-queensland-3

2016-8-9-queensland-4
Les pratiquants donnent des discours lors de la conférence.

Regarder à l’intérieur, l’un des principaux enseignements du Falun Dafa, a été le thème de plusieurs des discours lors de la conférence.

Ziyin, qui a commencé à pratiquer le Falun Gong voici quatre ans a acquis une bonne compréhension de « regarder à l’intérieur ».

« Auparavant, je regardais à l’intérieur avec une motivation égoïste », a déclaré Ziyin. « Par exemple, quand j’étais malade, ma motivation pour regarder à l’intérieur était de réduire la douleur ; quand j’avais des conflits avec les autres, ma motivation pour regarder à l’intérieur était de rétablir une vie harmonieuse ; quand je rencontrais des difficultés dans la vie quotidienne, ma motivation pour regarder à l’intérieur était de m’assurer le confort.

« Quand je me trouvais au sein d’un conflit au travail, je me disais de regarder à l’intérieur, mais inconsciemment je cherchais les lacunes des autres », a déclaré Ziyin. « Heureusement, j’en suis venu peu à peu à la véritable compréhension de regarder à l’intérieur. Aujourd’hui, quand je regarde à l’intérieur, je me rappelle toujours de vérifier si j’ai un cœur égoïste. Si j’en vois un, je l’élimine immédiatement. »

Linda Huang, de Taïwan, a commencé à pratiquer le Falun Gong en 2003. Elle était très occupée au travail et parfois échouait à concilier le travail et la famille. Même si elle pensait qu’elle était désintéressée et qu’elle pouvait faire des sacrifices pour les autres, elle avait souvent des conflits avec les membres de sa famille, qui n’étaient plus favorables à sa pratique du Falun Gong.

Linda a regardé plus profondément à l’intérieur et a vu ses lacunes. Depuis, elle a mis de côté sa mentalité égoïste et essaie d’être à l’écoute des autres.

« En tant que pratiquant de Falun Gong, on devrait tolérer l’environnement avec compassion, au lieu de se disputer avec les autres à propos de qui a raison et qui a tort », a déclaré Linda dans son discours. « Quand je mets vraiment mon ego de côté et que je regarde à l’intérieur, je suis capable de voir mes propres lacunes et je suis en mesure de vraiment prendre les autres en compte. »

Kevin Xu, qui travaille au journal Epoch Times, a également partagé son expérience de regarder à l’intérieur.

« Il y a un bon moment, la rédaction ne publiait pas souvent les annonces que j’avais vendues avec peine. Je me suis plaint, mais c’était en vain. Alors j’ai essayé de me calmer et j’ai commencé à regarder vers l’intérieur. Je me suis aperçu que je ne traitais pas mes collègues de façon égale. Je n’étais pas compatissant envers certains collègues et je méprisais souvent certains autres. »

Kevin a partagé : « Quand j’ai vu ces problèmes, j’ai essayé de m’en débarrasser. Lorsque j’ai corrigé mon état d’esprit, j’ai pu mieux collaborer avec les autres et aucune des annonces que j’avais vendues n’a plus été omise. »

Les pratiquants ont également partagé des expériences qu’ils ont eues en parlant du Falun Gong aux gens, en partageant les bienfaits de la pratique et en dénonçant la brutale persécution du Falun Gong en Chine.

Traduit de l’anglais au Canada

Version anglaise :
http://en.minghui.org/html/articles/2016/8/11/158210.html
Version chinoise :
http://www.minghui.org/mh/articles/2016/8/10/332765.html

Sydney, Australie : Les habitants expriment leur soutien envers le Falun Gong

Écrit par Hua Qing, correspondant pour Minghui à Sydney, Australie

(Minghui.org) Le 11 juin, les pratiquants de Falun Gong locaux s’alignaient dans les rues de la communauté asiatique d’Eastwood, une banlieue de Sydney, en Australie, pour éveiller les consciences sur leur pratique spirituelle pacifique et la persécution qu’elle endure en Chine. Beaucoup de gens ont été choqués d’apprendre les atrocités de prélèvements d’organes visant les pratiquants de Falun Gong et d’autres prisonniers d’opinion.

2016-6-13-sydney-1

2016-6-13-sydney-2

2016-6-13-sydney-3

2016-6-13-sydney-4
Les pratiquants de Falun Gong de Sydney ont organisé des activités dans la communauté asiatique d’Eastwood.

« Les Chinois de l’étranger devraient s’avancer et dire ‘Non !’ »

M. Heng, un Malaisien de souche chinoise, propriétaire d’une entreprise en Australie, a déclaré : « Ce que vous faites est super ! J’espère que plus de gens vont être informés des crimes du PCC contre les pratiquants de Falun Gong. Vous n’avez jamais créé de problèmes pour qui que ce soit. Je vous ai observés en train de faire les exercices du matin et vos manifestations pacifiques. Aucun Australien ne s’est jamais plaint. Pourquoi le PCC persécute-t-il le Falun Gong ? Le gouvernement chinois devrait leur permettre de pratiquer ouvertement. »

M. Heng a affirmé catégoriquement que l’ancien dirigeant chinois Jiang Zemin, initiateur de la persécution, devrait être traduit en justice : « C’est très important ! »

2016-6-13-sydney-5
M. Heng, un Malaisien d’origine chinoise

M. Heng a dit : « Nous, Chinois à l’étranger, faisons de notre mieux pour faire honneur au peuple chinois. Mais le PCC nous fait honte et nous humilie avec ses crimes de persécution et de prélèvements d’organes. Les Chinois de l’étranger devraient s’avancer et dire « Non ! C’est crucial ! »

« Les gouvernements sont censés protéger les gens, mais le PCC ne le fait pas »

2016-6-13-sydney-6
Bernadette (milieu) et Nicole (à droite) signent une pétition demandant la fin des prélèvements d’organes.

Bernadette et Nicole ont toutes deux signé la pétition demandant la fin des prélèvements forcés d’organes en Chine. Bernadette a dit : « Les gouvernements sont censés protéger les gens, mais le PCC ne le fait pas. Comment peut-il persécuter des gens qui suivent le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance ? Ce que le gouvernement chinois est en train de faire est ridicule. »

Elle a dit qu’elle voyait les activités des pratiquants et des manifestations pacifiques dans de nombreux endroits, et elle les soutient toujours. Elle en a même parlé à d’autres et leur a demandé de signer la pétition.

Nicole a ajouté : « Nous devons dénoncer ce que le Parti est en train de faire pour le stopper. J’espère que vous ferez davantage pour renseigner les gens sur le Falun Gong. Je pense que le PCC va bientôt s’effondrer. »

La pratiquante Mme Gao a aidé plus de vingt Chinois à démissionner des organisations communistes ce jour-là. Elle a dit : « Beaucoup de jeunes gens de Chine n’en savent pas beaucoup sur la persécution du PCC contre le Falun Gong. Ils pensent que cela n’a rien à voir avec eux, mais après qu’ils ont lu le dépliant et appris davantage à ce sujet, ils ont accepté de démissionner des organisations communistes. Ceux qui ont déjà démissionné sont heureux de nous voir et nous traitent comme si nous étions de vieux amis. »

Les pratiquants de Falun Gong sont en train de dénoncer la persécution et d’aider les gens à se retirer des organisations communistes à Eastwood chaque week-end. De plus en plus de Chinois sont informés de la persécution. Des Chinois nouvellement immigrés acceptent avec grand enthousiasme les documents d’information pour connaître la vérité sur ce qui se passe en Chine.

Traduit de l’anglais au Canada

Version anglaise :
http://en.minghui.org/html/articles/2016/6/18/157465.html

Version chinoise :
http://www.minghui.org/mh/articles/2016/6/14/330036.html

Perth, Australie : « Je veux être une force pour un changement positif »

(Minghui.org) « Je veux aider », a dit un jeune homme appelé Junior, au groupe qui faisait appel pour que soit mis fin à la persécution du Falun Gong, en Chine. « Je veux être une force pour un changement positif. »

Le 11 juin, les pratiquants locaux de Falun Gong ont installé un stand dans le centre-ville de Perth, en Australie occidentale. Ils ont présenté les exercices de Falun Gong et éveillé les consciences au sujet de la persécution à laquelle la paisible pratique spirituelle continue de faire face en Chine aujourd’hui.

Le jeune homme a aussi appris que le Falun Gong est une ancienne cultivation et pratique chinoise qui favorise la santé physique et mentale et qui élève l’esprit. Il a signé une pétition faisant appel pour que soit mis fin à la persécution.

Deux autres passantes, Georgia Fealey et Catherine Vernon, ont demandé si elles pouvaient signer la pétition puisqu’elles n’avaient pas encore 18 ans. On leur a répondu que tout le monde pouvait aider et que de nombreuses personnes de leur âge ou plus jeunes encore pratiquent le Falun Gong, cependant elles étaient persécutées en Chine. Les deux jeunes filles ont signé la pétition les larmes aux yeux et elles ont demandé des documents pour aider à diffuser l’information sur leurs comptes de médias sociaux.

2016-6-16-falun-dafa-perth-1
Le 11 juin, présentation des exercices de Falun Gong dans le centre-ville, à Perth, en Australie

2016-6-16-falun-dafa-perth-2

2016-6-16-falun-dafa-perth-3

2016-6-16-falun-dafa-perth-4
Beaucoup de gens ont appris l’information au sujet de la persécution et ont signé une pétition la condamnant.

Mark Cleaver et son épouse Yara ont entendu parler de la répression des croyances en Chine et ils ont compris que le Parti communiste chinois veut seulement des gens qui croient ce que le Parti veut qu’ils croient.

Mais le couple n’avait jamais entendu parler des atrocités des prélèvements d’organes soutenus par l’État qui ont lieu en Chine ; ces prisonniers d’opinion sont tués pour le prélèvement de leurs organes qui sont vendus sur le marché noir. « C’est absolument inacceptable et cela doit cesser ! »

Rose Whitchurch ne pouvait pas en croire ses oreilles quand elle a entendu parler des atrocités des prélèvements d’organes. Les pratiquants lui ont montré des rapports préparés par des enquêteurs indépendants et elle a signé la pétition. Elle a dit qu’elle partagerait l’information avec ses amis et sa famille.

Un passant du nom de Paul Goerke a lu la pétition à haute voix. Il a décidé de la signer sur-le-champ et a trouvé parmi les signataires un de ses amis qui avait déjà signé. Il a dit que, chaque jour, il allait prier pour que soit mis fin à la persécution.

Un homme appelé Luke Hazel n’avait jamais entendu parler du Falun Gong. Il a été attiré par le champ d’énergie paisible des exercices de Falun Gong. Il a demandé ce que c’était et il a signé la pétition. Avant de partir, il a dit : « Continuez le bon travail parce que c’est dans un but compatissant. »

Trois Chinois ont essayé d’éviter les pratiquants quand ceux-ci ont tenté de leur donner une brochure. Un pratiquant a dit : « Ici, lire les documents de Falun Gong ce n’est pas contre la loi. Vous êtes libres de jeter un coup d’œil. Ici, vous êtes dans une société libre. Pourquoi ne saisissez-vous la chance d’apprendre ce qu’est vraiment le Falun Gong ? »

Leur attitude négative a disparu. Chacun a pris une brochure et a commencé à la lire sur-le-champ.

Traduit de l’anglais au Canada

Version anglaise :
http://en.minghui.org/html/articles/2016/6/18/157466.html
Version chinoise :
http://www.minghui.org/mh/articles/2016/6/17/330143.html

Sydney, Australie : Les pratiquants célèbrent la prochaine Journée mondiale du Falun Dafa

Écrit par Hua Qing, un correspondant de Minghui

(Minghui.org) Les pratiquants de Sydney, en Australie, se sont réunis le 7 mai 2016 à Hyde Park, dans le centre de Sydney, à l’approche de la Journée mondiale du Falun Dafa du 13 mai dont on fêtera le 17e anniversaire [cette année]. Ils ont également souhaité à M. Li Hongzhi, le fondateur du Falun Dafa, un joyeux anniversaire.

L’événement a commencé le matin par une pratique de groupe dans le parc, suivie d’une marche dans l’après-midi, menée par la Fanfare du pays céleste. Des membres du Parlement (députés), des conseillers municipaux et des défenseurs des droits de l’homme se sont joints aux activités, et ils ont remercié les pratiquants pour leur participation à la vie de la communauté.

2016-5-9-sydney-falun-dafa-day-1
Les pratiquants de Falun Dafa se sont rassemblés à Hyde Park.

2016-5-9-sydney-falun-dafa-day-2
De jeunes pratiquants à l’événement

2016-5-9-sydney-falun-dafa-day-3
La Fanfare du pays céleste a mené la marche.

Bénéfique pour la société

Craig Kelly, membre de la Chambre des représentants d’Australie, a déclaré que le Falun Dafa est un groupe de méditation paisible qui fait du bien à la société à bien des égards. Il a dit qu’au lieu de réprimer le Falun Dafa, le régime chinois devrait accepter le groupe et apporter encouragement et soutien. Selon lui, si la Chine faisait ainsi, elle deviendrait un pays meilleur et plus fort.

2016-5-9-sydney-falun-dafa-day-4
Le député australien Craig Kelly a dit qu’il est très heureux de voir tant de gens à l’événement.

M. James Shaw, conseiller municipal de Parramatta, a rejoint les pratiquants pour la marche : « Je viens ici pour soutenir le groupe du Falun Dafa, car c’est un important membre de la communauté. » Il a dit que les pratiquants suivent le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance, quelque chose qui non seulement leur apporte des bénéfices mais contribue aussi à bâtir une société meilleure.

2016-5-9-sydney-falun-dafa-day-5
Une banderole dans la marche

Andrew Wilson, un autre conseiller de la ville de Parramatta, a félicité les pratiquants à l’occasion de la 17e Journée mondiale du Falun Dafa. Il a dit que beaucoup d’Australiens avaient été informés de la persécution en Chine, dont les prélèvements d’organes sur des pratiquants de Falun Dafa vivants. Un exemple en est le documentaire Human Harvest: China’s Illegal Organ Trade (Prélèvements humains : le commerce illégal d’organes de la Chine), qui a reçu le prix Peabody et a été diffusé sur la chaîne nationale SBS en Australie le 7 avril 2015. Il a souligné que lorsque des gens innocents sont persécutés, il est particulièrement important pour les responsables gouvernementaux de s’avancer pour soutenir ces personnes.

Le défenseur des droits de l’homme Bob Vinnicombe a également assisté à l’événement. Il a expliqué que, sur la question des violations des droits de l’homme en Chine, le régime chinois réduisait de nombreuses personnes au silence en les menaçant. D’autre part, les travaux forcés et les prélèvements forcés d’organes sur des pratiquants de Falun Dafa vivants continuent en Chine. Il espère que davantage se joindront aux efforts pour dénoncer la brutalité du Parti communiste chinois (PCC), afin que ces atrocités prennent vite fin.

2016-5-9-sydney-falun-dafa-day-6

2016-5-9-sydney-falun-dafa-day-7
Exercices en groupe

Amélioration de qualité de vie

Nicholas Eaik, pratiquant de Falun Dafa depuis deux ans, a déclaré que la pratique lui a apporté une vie meilleure. « Je me suis débarrassé de l’anxiété et cela a considérablement amélioré ma vie, mon travail et ma famille. De plus, j’avais beaucoup de questions sur la vie et sur la société, mais personne ne pouvait y répondre. » Il a dit que, heureusement, les livres du Falun Dafa étaient très profonds et ils expliquaient tout. Un autre exemple est qu’il fumait avant et qu’il avait essayé d’arrêter de nombreuses fois, mais en vain. Miraculeusement, il a été en mesure de renoncer au tabac après avoir commencé la pratique du Falun Dafa.

2016-5-9-sydney-falun-dafa-day-8
Nicholas Eaik a dit qu’il était reconnaissant envers le Falun Dafa pour les changements positifs dans sa vie.

« Quand j’étais enfant, je me plaisais à donner des cadeaux à d’autres, car la joie du destinataire me rendait souvent heureux. » Il a dit qu’après avoir appris le principe du Falun Dafa, Authenticité-Bienveillance-Tolérance, il se sentait de nouveau relié avec le cœur pur qu’il avait dans son enfance. « Pour moi, la pratique du Falun Dafa est le meilleur voyage de ma vie. »

Tian pratique le Falun Dafa depuis trois ans. Elle s’est sentie privilégiée d’apprendre le Falun Dafa. « Peu à peu, j’ai appris comment m’élever et comment regarder vers l’intérieur et faire mieux. Ce genre de paix et de bonheur est au-delà des mots, car cela rend le monde autour de vous merveilleux. »

Un espoir pour l’avenir

Une résidente locale Karla Heggie a dit qu’elle avait beaucoup apprécié la marche. « J’ai vu toutes sortes de marches et de défilés à Sydney, mais cette marche-ci est tout à fait unique. » Elle a dit que ce défilé expliquait la répression en Chine aux spectateurs tout en transmettant un message de beauté et « un espoir pour l’avenir. »

2016-5-9-sydney-falun-dafa-day-9
Une banderole dans la marche

2016-5-9-sydney-falun-dafa-day-10
Cara Agttra a dit qu’elle espérait que tout le monde puisse connaître le Falun Dafa.

Cara a dit qu’il est bouleversant d’entendre parler des graves violations des droits de l’homme en Chine. Les prélèvements d’organes, en particulier, n’auraient jamais dû avoir lieu.

« J’espère que chaque individu dans le monde pourra connaître cette pratique, car elle leur apportera un avenir brillant », a-t-elle ajouté.

Traduit de l’anglais au Canada

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2016/5/10/156713.html
Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2016/5/9/328095.html