Autriche : Conférence annuelle de partage d’expériences du Falun Dafa organisée à Vienne

Écrit par Zheng Qing, correspondant pour Minghui à Vienne, Autriche

(Minghui.org) Le 9 octobre 2016, les pratiquants de Falun Dafa d’Autriche ont organisé leur conférence annuelle de partage d’expériences de cultivation à Vienne, capitale d’Autriche.

Plus d’une dizaine de pratiquants ont partagé leurs expériences. Cela allait de regarder à l’intérieur et trouver ses propres insuffisances, à l’urgence de devoir informer les gens des faits concernant le Falun Dafa et la persécution, et du fait de faire les choses devant être faites afin d’accomplir sa mission historique. Certains qui avaient abandonné la pratique et recommencé ont parlé de leur détermination à être diligents.

2016-10-10-200215-0

2016-10-10-200215-1
La conférence de Fa d’Autriche 2016 tenue à Vienne

Bien équilibrer sa vie de famille et la cultivation

Kalina, âgée de plus de trente ans, pratique le Falun Dafa depuis dix ans. Elle a parlé de comment elle a surmonté le karma de maladie et équilibré la relation entre sa vie de famille et la cultivation.

Elle avait un emploi confortable et un bon revenu après avoir obtenu son diplôme universitaire. Puis elle a commencé à pratiquer le Falun Dafa et à mettre beaucoup d’efforts dans des projets clarifiant la vérité.

Sa vie a changé quand son fils est né et qu’elle a dû prendre soin de son bébé et assurer les tâches ménagères, car elle devait aussi faire les trois choses en tant que pratiquante.

Elle a constaté n’avoir pas assez de temps pour tout faire et qu’il était difficile d’équilibrer ses relations.

Sa relation avec son mari est devenue tendue et elle a été perturbée pendant longtemps par le karma de maladie. Elle est devenue insatisfaite d’elle-même et de sa famille et a blâmé son mari et son fils pour son mauvais état, plutôt que de chercher vraiment à l’intérieur pour en trouver la cause.

Elle a raconté comment dans cette situation elle avait cherché en elle-même et découvert son attachement fondamental : au tout début de sa cultivation, elle était diligente parce qu’elle voulait devenir plus sage et plus intelligente grâce à la pratique de Dafa plutôt que de cultiver son cœur. Elle paraissait diligente, mais en fait ne se cultivait pas.

Kalina a finalement passé l’épreuve du karma de maladie qui la tourmentait depuis des années en regardant continuellement à l’intérieur, en étudiant les enseignements du Falun Dafa et en émettant la pensée droite.

Abandonner l’attachement à perdre la face

Katjia a parlé de la façon dont elle a abandonné son attachement à perdre la face et a réussi à parler des prélèvements forcés d’organes sur des pratiquants de Falun Dafa vivants en Chine à des membres du Parlement européen (MPE).

Elle pensait que les pratiquants dérangeaient les gens en les sollicitant continuellement après que trois personnes lui ont dit qu’elles étaient depuis longtemps au courant des atrocités des prélèvements d’organes.

Elle a discuté avec le coordinateur local et a pris conscience qu’elle devait abandonner ses conceptions et offrir aux gens l’occasion de prendre une bonne décision pour eux-mêmes. Elle a rassemblé tout son courage et a réussi à rencontrer avec succès trois députés européens à trois reprises différentes.

Katjia a également partagé qu’un jour elle a surmonté sa peur en s’adressant à des centaines de participants dans le cadre d’une conférence tenue par une organisation internationale contre le trafic humain. Elle a senti l’encouragement du Maître qui lui a permis de terminer calmement son discours.

De bonnes opportunités de cultivation

Sofie, une golfeuse professionnelle, a commencé à pratiquer le Falun Dafa il y a un an et demi. Guidée par Dafa, elle prend le renom et le gain personnel avec légèreté dans sa carrière compétitive. Elle traite tous les facteurs négatifs dans sa carrière et dans sa vie quotidienne comme de bonnes expériences pour se cultiver.

Retourner à la cultivation

Sahra, 18 ans, récemment diplômée du secondaire, pratique le Falun Dafa avec ses parents depuis son plus jeune âge, mais elle a abandonné la pratique et cédé à la vie quotidienne après avoir commencé l’école secondaire.

Elle a décidé de reprendre sa cultivation cette année après avoir regardé la représentation de Shen Yun. Elle a fait des progrès dans ses études à l’école et a obtenu des résultats remarquables. Elle réalise aujourd’hui l’importance d’une cultivation solide et ferme, et d’être diligent.

Traduit de l’anglais en Europe

Version anglaise :
http://en.minghui.org/html/articles/2016/10/12/159515.html

Version chinoise :
http://www.minghui.org/mh/articles/2016/10/11/336154.html

« Authenticité-Bienveillance-Tolérance signifie tout pour moi »

Écrit par Tang Xiuming, un correspondant de Minghui

(Minghui.org) Des pratiquants de plus de 30 pays ont assisté à la Conférence de partage d’expériences de Falun Dafa européenne 2015 en Autriche le 20 septembre. Parmi eux se trouvait Raymond, un serveur letton qui a commencé à pratiquer le Falun Dafa seulement en octobre dernier.

Ce jeune homme de 22 ans est heureux de partager comment le Falun Gong l’a changé.

2015-9-19-Autriche-1
Raymond distribue de l’information au sujet du Falun Gong à Stephansplatz, Autriche, le 19 septembre 2015.

Un dépliant et un livre

« C’était il y a un an environ quand je passais devant un restaurant de restauration rapide dans ma ville natale. Certains pratiquants [de Falun Gong] méditaient et l’un d’eux m’a donné un dépliant », s’est rappelé Raymond. Il y a jeté un regard et l’a mis dans son sac.

Raymond était intéressé par la lecture de livres spirituels à cette époque. Peu de temps après avoir rencontré les pratiquants, il s’est rendu dans une librairie et a regardé autour. En constatant un livre avec une couverture d’or, il l’a acheté, ce qui s’est avéré être le Zhuan Falun. Après avoir lu plusieurs pages, il a retrouvé le dépliant qu’il avait reçu plusieurs jours auparavant – effectivement, ils parlaient de la même chose.

Raymond a visité le site falundafa.org et a commencé à apprendre les exercices. Il a ensuite trouvé un site de pratique local et a rejoint les autres pratiquants, pour participer aux exercices en groupe.

Élever la nature de l’esprit

En plus de faire les exercices, Raymond passe beaucoup de temps à lire des livres de Falun Gong. « Je suis aussi en train de mémoriser le Zhuan Falun et maintenant je suis capable de réciter la section intitulée « Pourquoi le gong ne s’accroit-il pas malgré la pratique des exercices ? » Il a dit ce livre expliquait tout.

Raymond dit que la pratique du Falun Gong et le principe du Falun Gong de Authenticité-Bienveillance-Tolérance ont élevé la nature de son esprit, en particulier en ce qui à trait à sa relation avec les membres de sa famille et son environnement de travail.

« J’avais l’habitude d’avoir un mauvais caractère et parfois je courais après les conflits avec les autres », a-t-il expliqué. Il avait même cessé de parler avec sa mère et avait déménagé hors de la maison. Il a dit : « Ce sont les principes du Falun Gong qui me rappellent de regarder les choses sous un angle différent. »

Peu à peu, Raymond a appris à traiter les autres avec respect et bienveillance, et sans sentiment négatif. Il est devenu plus attentif et a essayé d’être une meilleure personne pour s’aligner avec les principes du Falun Gong.

« Travailler comme serveur est aussi un défi pour moi », a déclaré Raymond. « À mon lieu de travail, j’oubliais avant que je suis un pratiquant. Mémoriser le Zhuan Falun ne cesse de me rappeler d’agir en conformité avec les principes du Falun Gong. »

Il a dit : « En ce moment, Authenticité-Bienveillance-Tolérance signifie tout pour moi. »

Parler aux autres du Falun Gong

Peu de temps après avoir commencé à faire les exercices avec les autres pratiquants, Raymond a appris au sujet de la répression en Chine. Après avoir lu Minghui et d’autres sites, il a décidé de parler aux gens du Falun Gong et de la persécution pour que cette atrocité puisse être arrêtée.

« Je dis souvent aux gens ce qu’est le Falun Gong et pourquoi nous aimons tant cela », a dit Raymond. « Je peux expliquer pourquoi et comment le Parti communiste chinois a interdit le Falun Gong, ainsi que les mauvais traitements dont souffrent les pratiquants innocents. » Après avoir parlé avec Raymond, de nombreuses personnes signent la pétition appelant à la fin de la brutalité.

Raymond dit que la récente Conférence de partage d’expériences européenne à Vienne a été une grande expérience. « Je suis vraiment excité de rencontrer tant de pratiquants ici et de faire les exercices avec eux. » Il pouvait sentir le puissant champ d’énergie ce qui le rendait calme avec un esprit plus pur.

« La chose la plus importante est que je suis tellement reconnaissant envers le Maître pour avoir présenté le Falun Gong afin que les gens à travers le monde puissent en bénéficier », a déclaré Raymond.

2015-9-19-Autriche-2
Raymond parle avec un passant au sujet de la persécution du Falun Gong en Chine.

Traduit de l’anglais au Canada

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2015/10/2/153050.html
Version chinoise : 拉托维亚青年咖啡师的修炼故事

Vienne, Autriche : Marcher pour la justice et soutenir les poursuites judiciaires contre l’ancien dictateur chinois

Écrit par De Xiang et Shu Hui, correspondants pour Minghui

(Minghui.org) « La marche est magnifique… très paisible, très bien organisée », a déclaré un policier, félicitant la grande marche du groupe du Falun Gong à Vienne, en Autriche, le 19 septembre 2015.

Les pratiquants de plus de 30 pays ont organisé la marche pour sensibiliser sur la persécution du Falun Gong en Chine et la récente vague de poursuite judiciaires contre Jiang Zemin, l’ancien chef du Parti communiste chinois (PCC).

Plus de 180 000 personnes ont déposé des plaintes pénales contre Jiang auprès du Parquet populaire suprême et de la Cour populaire suprême de Pékin pour son abus de pouvoir dans l’orchestration de la persécution du Falun Gong.

La Fanfare du Pays céleste européenne a dirigé la marche de trois heures à travers le cœur de Vienne, depuis Stephansplatz. Le groupe de la danse du dragon a diverti et des « fées célestes » ont salué les spectateurs, alors qu’une démonstration des exercices sur un char coloré montrait le calme du Falun Gong.

La partie de la marche soulignant la persécution incluait des banderoles en plusieurs langues sur les actions en justice contre Jiang Zemin et une reconstitution du crime brutal des prélèvements d’organes sur des pratiquants de Falun Gong perpétré par le PCC. Un groupe de pratiquants vêtus de blanc portait des portraits de pratiquants qui sont décédés des suites de la persécution.

« Des événements comme celui-ci devraient être organisés plus souvent », a dit un homme bien habillé à un policier. « Ils sont si paisibles, mais la persécution dont ils souffrent [en Chine] est horrible. J’ai vu leur événement sur Stephansplatz ce matin et je trouve que c’était très bien, très positif. »

2015-09-21-Vienne-1

2015-09-21-Vienne-2
La méditation précédant la marche

2015-09-21-Vienne-3
La grande marche dirigée par la Fanfare du Pays céleste

2015-09-21-Vienne-4

2015-09-21-Vienne-5

2015-09-21-Vienne-6
Une marche pour éveiller les consciences à Vienne, en Autriche, le 19 septembre 2015


Le groupe de la danse du dragon

2015-09-21-Vienne-8
Les passants s’arrêtent pour poser des questions sur la persécution du Falun Gong.

Soutenir les poursuites judiciaires contre Jiang

2015-09-21-Vienne-9
Georg Merenyi, un spécialiste de l’histoire de l’art et de l’architecture antique, aime les mots Authenticité-Bienveillance-Tolérance.

Georg Merenyi, un spécialiste de l’histoire de l’art et de l’architecture ancienne, a pris de nombreuses photos de la marche. Il a dit être intéressé par la culture orientale, en particulier la culture traditionnelle. Il a condamné la persécution du Falun Gong, disant que pas assez de gens étaient au courant.

2015-09-21-Vienne-10
Mme Susanne Vetter et son mari en provenance d’Afrique du Sud estiment que Jiang devrait être poursuivi en justice.

« Je pouvais sentir l’énergie forte venant du défilé », a déclaré l’ancienne instructrice des arts de la scène, Susanne Vetter, qui était en visite d’Afrique du Sud. Apprenant que les enseignements du Falun Gong sont basés sur Authenticité-Bienveillance-Tolérance, elle a dit : « Voilà pourquoi le PCC n’aime pas le Falun Gong. Comme ce principe a une puissance intérieure, le PCC le craint. »

Elle a dit que tout le monde devrait suivre Authenticité-Bienveillance-Tolérance. Elle était impressionnée par les poursuites en justice contre Jiang et a dit qu’il devrait être poursuivi.

2015-09-21-Vienne-11
Johann Smidel, ingénieur civil retraité : « Jiang doit être poursuivi sans aucun doute. »

L’ingénieur civil retraité, Johann Smidel, et son épouse ont regardé la marche pendant un bon moment. Voyant le camion avec une reconstitution de la torture infligée par le PCC, il a demandé à sa femme de prendre quelques photos. Il a précisé : « Jiang doit être poursuivi sans aucun doute. »

Smidel a félicité les pratiquants d’avoir entamé une action en justice pour stopper la persécution et il a demandé comment il pouvait venir en aide.

Il a déclaré : « Cette persécution est inacceptable. Nous devons soutenir activement Authenticité-Bienveillance-Tolérance. »

Traduit de l’anglais au Canada

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2015/9/22/152644.html
Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2015/9/20/316028.html

Vienne, Autriche : Des gens de toute l’Europe se joignent à l’appel pour traduire en justice l’ancien dictateur chinois

(Minghui.org) Des pratiquants de Falun Gong de plus de 30 pays européens ont tenu un événement le 18 septembre sur la Michaelerplatz à Vienne en Autriche, appelant à soutenir les poursuites en justice contre l’ancien responsable chinois Jiang Zemin.

Depuis le mois de mai, plus de 160 000 personnes, à l’intérieur et à l’extérieur de la Chine, ont déposé des plaintes pénales contre Jiang pour avoir lancé et dirigé la persécution du Falun Gong. Les pratiquants ont fait passer des documents d’information et ont collecté les signatures des touristes et autres passants devant le Michaelerkuppel, le palais impérial.

2015-09-21-Vienna-1

2015-09-21-Vienna-2
Signer la pétition pour soutenir les poursuites au pénal contre Jiang.

2015-09-21-Vienna-3

2015-09-21-Vienna-4

2015-09-21-Vienna-5
Démonstration des exercices de Falun Gong

Karl Schilke, un professeur d’université en Allemagne, a signé la pétition avec son épouse. Bien qu’il se soit préoccupé des violations des droits de l’homme en Chine, il n’était point au courant de l’envergure de la persécution du Falun Gong. Le couple a été choqué quand ils ont appris l’existence des prélèvements forcés d’organes approuvés par l’État chez les pratiquants emprisonnés.

2015-09-21-Vienna-6
M. Karl Schilke a encouragé les pratiquants à poursuivre cette bonne action et leur a souhaité de réussir dans leurs efforts pour que cesse la persécution.

« Authenticité, bienveillance et tolérance sont grandioses », a dit M. Schilke, ensuite il a demandé à sa femme de noter ces trois mots, qu’il venait juste d’entendre de la bouche d’un pratiquant de Falun Gong. « Les exercices semblent tellement paisibles et confortables », a-t-il ajouté.

Hanneke Cuypers et Harrie Schumans des Pays-Bas ont été contents d’apprendre des choses sur les poursuites en justice. Hanneke pense que les poursuites en justice seront bonnes pour l’humanité, parce que chacun à droit à la liberté.

« Je veux dire à la Chine que la persécution est horrible », a dit Harrie après avoir signé la pétition. « Ce que je viens de faire est quelque chose que chacun devrait faire. »

2015-09-21-Vienna-7
Hanneke Cüypers et Harrie Schumans des Pays-Bas ont compris l’importance de signer la pétition.

Patrick Arthofer de Vienne a commencé la pratique du Falun Gong il y a un an. Il était heureux de prendre part à l’événement. « Je veux parler à davantage de gens de la persécution en Chine. Je veux également qu’ils sachent que Jiang sera bientôt traduit en justice », a-t-il déclaré.

2015-09-21-Vienna-8
Patrick Arthofer de Vienne veut parler à davantage de gens de la persécution du Falun Gong.

Annette Dicarlo de Suisse s’est sentie très bien pendant la pratique en grand groupe avec autant de pratiquants de différents pays. « Je me suis sentie très à l’aise dans le puissant champ d’énergie sur le site d’exercices », a-t-elle confié.

En tant qu’Occidentale, elle se sent concernée par la persécution en Chine et les actions en justice contre Jiang. « Je suis venue aujourd’hui pour dire aux gens que ce qui se passe en Chine concerne tout le monde, parce que [la persécution] est contre l’humanité. »

2015-09-21-Vienna-9
Annette Dicarlo de Suisse espère que la persécution finira bientôt.

Mme Dicarlo a commencé à pratiquer il y a quatre ans. Elle a dit : « J’avais cherché le sens de la vie. J’ai trouvé mon chemin quand j’ai lu le livre Zhuan Falun. Authenticité-Bienveillance-Tolérance est le principe fondamental que tout le monde devrait suivre. »

Traduit de l’anglais

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2015/9/21/152624.html
Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2015/9/20/-316006.html

Vienne, Autriche : Un rassemblement et une veillée aux chandelles soutiennent les poursuites en justice intentées contre l’ancien dictateur chinois Jiang Zemin

Écrit par Zheng Qing et Lan Ling, correspondants pour Minghui

(Minghui.org) Le 18 septembre 2015, les pratiquants de Falun Gong de plus de 30 pays d’Europe se sont rassemblés et ont fait une veillée aux chandelles sur la place Stephansplatz à Vienne en Autriche.

Ils ont éveillé la conscience des gens sur la persécution du Falun Gong et soutenu les poursuites judiciaires intentées contre Jiang Zemin, l’ancien chef du Parti communiste chinois, qui a instauré la persécution du Falun Gong en 1999.

Plus de 180 000 personnes ont déposé des plaintes pénales contre Jiang depuis la fin mai 2015. Elles exhortent le Parquet populaire suprême et la Cour populaire suprême à traduire Jiang en justice pour ses abus de pouvoirs dans l’orchestration de la persécution du Falun Gong en Chine.

Les pratiquants se sont rassemblés à Vienne pour assister au Fahui du Falun Dafa 2015 qui a eu lieu le 20 septembre. Différentes manifestations ont eu lieu pour informer le public au sujet du Falun Gong et éveiller les consciences sur la persécution.

À 18 h 30 le 18 septembre, ils ont fait les exercices ensemble et ont fait une veillée aux chandelles sur la Stephansplatz, un site bien connu des touristes et un point de repère à Vienne. Ils ont distribué de l’information et installé des affiches documentant la persécution du PCC contre le Falun Gong, y compris les prélèvements d’organes à vif.

Les touristes apprennent les faits au sujet de la persécution

2015-09-21-Vienne-1
Hindelang a dit que les poursuites judiciaires intentées contre Jiang sont importantes et nécessaires.

Hindelang d’Allemagne n’était jamais venue à Vienne auparavant, mais elle avait entendu parler de la persécution du Falun Gong. Elle a dit être allée en Chine : « En Chine, l’économie se développe rapidement et la Chine est conviviale avec les visiteurs étrangers. Mais le Parti cache ses violations des droits de l’homme. Le peuple chinois a besoin de la liberté d’expression. Le Parti n’a aucun respect pour la vie humaine, comme l’atteste sa pratique des prélèvements d’organes à vif.

« Le fait que les pratiquants de Falun Gong intentent des poursuites judiciaires contre Jiang est important et nécessaire. Je vais chercher sur Internet pour lire davantage au sujet des poursuites judiciaires. Bonne chance ! »

2015-09-21-Vienne-2
Stephen de New York a lu les affiches au sujet du Falun Gong et a dit qu’il allait en apprendre plus au sujet de la persécution.

Stephen, un ingénieur de New York, passait par là et a lu les affiches au sujet du Falun Gong. Il a dit : « J’ai entendu dire que le Parti a des problèmes et qu’il est responsable pour de nombreuses mauvaises choses. Les prélèvements d’organes à vif est horrible. Je vais accorder plus d’attention au Falun Gong lors de mon retour en Amérique. » Il a pris un dépliant.

Les banderoles des pratiquants de Falun Gong soutenant les poursuites judiciaires contre Jiang étaient déployées tant en chinois qu’en langue allemande. Des pratiquants ont utilisé un microphone pour parler aux passants de la persécution du PCC et des poursuites judiciaires intentées contre Jiang. Les dépliants d’information étaient disponibles dans plus de 20 langues.

La présentation paisible des exercices a capté l’attention des nombreux passants qui s’arrêtaient pour regarder et prendre des photos. D’autres allaient à la table d’information et signaient la pétition contre les prélèvements d’organes à vif du PCC. D’autres encore ont pris un dépliant dans leur propre langue.

Une résidente chinoise de Vienne : « Intenter un procès est un excellente idée ! »

Mme Zhou, de Chine, vit à Vienne. Elle a accepté un dépliant d’un pratiquant et lui a dit qu’elle était surprise de voir autant d’Occidentaux pratiquer le Falun Gong. Elle a demandé à un pratiquant pourquoi il en était ainsi.

Quand elle a appris qu’il y avait des poursuites en justice intentées contre Jiang, elle a dit : « Intenter des poursuites en justice contre Jiang est une excellente idée ! Il doit être poursuivi en justice. » Elle a dit que les nouvelles en Chine sont en général fabriquées. « J’ai cherché sur Internet et j’ai appris les faits au sujet de la persécution du Falun Gong en Chine. L’acceptation généralisée du Falun Gong, dans les années 1990, a effrayé le paranoïaque PCC.

« Les croyances spirituelles sont puissantes. Le PCC a peur des gens avec des croyances spirituelles. C’est pourquoi il persécute le Falun Gong. » Elle est restée un bon moment à regarder le groupe faire les exercices.

Voix de soutien en Europe pour les poursuites judiciaires contre Jiang

Trois membres du Parlement européen, le Dr Cornelia Ernst, le Professeur Dr Klaus Buchner et Mme Merja Kyllönen, ont récemment écrit au directeur, Cao Jianming, du Parquet populaire suprême de Chine, l’exhortant à intenter un procès public à Jiang et à le traduire en justice.

Dix politiciens suisses ont récemment écrit au président chinois Xi Jinping, l’exhortant à juger Jiang Zemin pour son rôle dans la persécution du Falun Gong, qui dure depuis 16 ans. Ces élus sont notamment quatre députés fédéraux suisses, cinq membres du Grand Conseil du canton de Genève et un ancien représentant permanent de la Confédération suisse.

On peut lire dans une partie de leur lettre : « Il a créé le Bureau 610 extra-judiciaire, qui est responsable de cette terrible et cruelle persécution. Cette entité utilise de terribles formes de méthodes de torture. La pire est celle des prélèvements d’organes sur des pratiquants de Falun Gong vivants, qui sont tués pour des profits lucratifs. »

L’avocat français de renom des droits de l’homme, Me William Bourdon, a donné une interview au sujet des procès intentés contre Jiang. Il a parlé d’un nouveau développement très spécial. Il a dit que son équipe et lui étaient prêts à s’engager dans une collaboration mondiale et à travailler ensemble avec des avocats d’Ottawa, de Montréal, de Londres et d’ailleurs pour traduire Jiang en justice.

Historique

En 1999, Jiang Zemin, à la tête du Parti communiste chinois, a fait fi des autres membres du Comité permanent du Politburo et a instauré une violente répression du Falun Gong.

Au cours des 16 dernières années, plus de 3 800 pratiquants de Falun Gong ont été confirmés avoir été torturés à mort. Le bilan réel est probablement plus élevé, parce qu’une telle information est étroitement censurée en Chine. Davantage ont été torturés pour leur croyance et même tués pour leurs organes. Jiang Zemin est directement responsable de la création et de la continuité de cette persécution brutale.

Sous sa direction personnelle, le Parti communiste chinois a établi une organisation de sécurité extrajudiciaire, le Bureau 610, le 10 juin 1999. L’organisation supplante les forces policières et le système judiciaire dans l’exécution de la politique de Jiang Zemin concernant le Falun Gong : ruiner leur réputation, couper leurs ressources financières et les éliminer physiquement.

La loi chinoise permet aux citoyens d’être plaignants dans les causes pénales et de nombreux pratiquants exercent maintenant leur droit de déposer des plaintes pénales contre l’ancien dictateur.

Article lié en chinois : 欧洲法会在即 各国学员相聚维也纳

Traduit de l’anglais au Canada

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2015/9/20/152617.html
Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2015/9/19/315955.html

Présenter le Falun Gong au Festival des Nations en Autriche

Écrit par un pratiquant de Falun Gong en Autriche

(Minghui.org) Le 14 juin 2015, les pratiquants de Falun Dafa (ou Falun Gong) ont été invités à participer au Festival des Nations au Musée de l’Histoire Militaire à Vienne, Autriche.

Leur démonstration des cinq séries d’exercices du Falun Gong ont largement attiré l’attention. Ils ont aussi distribué des dépliants avec des renseignements pratiques sur comment et où apprendre les exercices, mais aussi des informations détaillées sur la persécution lancée voici seize ans par le Parti communiste chinois.

Apprenant le prélèvement forcé d’organes sur des pratiquants de Falun Gong de leur vivant, de nombreux visiteurs ont signé une pétition de condamnation et appelant à la fin immédiate de ces atrocités.

2015-07-04-Autriche-0
Les pratiquants font la démonstration des exercices.

2015-07-04-Autriche-1
Les visiteurs s’informent sur le Falun Gong.

2015-07-04-Autriche-2
La députée, Nurten Yilmaz, s’est arrêtée au stand du Falun Gong pour s’informer davantage et signer la pétition.

La députée Nurten Yilmaz est venue s’informer davantage sur la persécution et signer la pétition. Elle a félicité les pratiquants pour leur participation à l’événement et affirmé que chacun devrait soutenir le Falun Gong en signant.

Traduit de l’anglais en Europe

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2015/6/28/151293.html
Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2015/6/27/311526.html

Autriche : Dénoncer les crimes du PCC au 16e Congrès de la Société européenne de transplantation à Vienne

Écrit par un pratiquant en Autriche

(Minghui.org) Du 8 au 11 septembre 2013, le 16e Congrès de la Société européenne de transplantation d’organes a eu lieu à Vienne, capitale de l’Autriche.

Pour les deux derniers jours de l’événement, les pratiquants de Falun Gong se tenaient à l’extérieur du Centre de Vienne – devant les lieux de l’événement – et ont dénoncé la pratique de prélèvements d’organes à vif par le PCC sur des pratiquants de Falun Gong.

De nombreux experts et professionnels médicaux du monde entier assistant au Congrès ont signé une pétition appelant à l’arrêt des crimes contre l’humanité du Parti communiste chinois.


Les pratiquants dénoncent le prélèvement d’organes à vif par le PCC à l’extérieur du Centre de conférences.


Des participants au congrès signent la pétition condamnant les prélèvements d’organes à vif du PCC.

Les pratiquants locaux ont suspendu des banderoles en anglais et en allemand, dont une disait : « Stop au pire crime de notre temps – le prélèvement d’organes sur les pratiquants de Falun Gong. » Les pratiquants ont également distribué des documents informatifs à de nombreux participants à l’événement.

Les professionnels médicaux assistant au Congrès ont été véritablement choqués en apprenant les crimes de prélèvements d’organes à vif du PCC. Presque tous se sont empressés de signer la pétition.

« Pourquoi un crime aussi odieux est-il encore autorisé en Chine ? », était une question revenant dans la bouche de nombreuses personnes.

Certains médecins ne pouvaient au début pas comprendre le terme de « prélèvements d’organes à vif ». Quand les pratiquants leur ont expliqué que le régime chinois extrayait de force les organes de pratiquants de Falun Gong de leur vivant, ils étaient incrédules.

Les participants à l’événement étaient tout à fait conscients qu’il existe une énorme demande d’organes humains dans le monde, mais ils pensaient qu’il est diabolique de retirer les organes de personnes vivantes pour le seul profit.

Une infirmière à domicile a demandé à un pratiquant si elle aussi pouvait signer la pétition, étant donné qu’elle n’était pas médecin. Quand elle a su que la pétition était ouverte à tout le monde, elle l’a immédiatement signée et y a inclus son adresse.

« Votre campagne de signatures est très importante », a dit un homme en signant la pétition. « Tout le monde peut jouer un rôle significatif. » Il a dit qu’il avait une fois vu des pratiquants distribuer des dépliants, mais que c’était la première fois qu’il entendait parler des prélèvements d’organes à vif du PCC sur des pratiquants de Falun Gong.

Des Chinois de Chine continentale participaient également à la rencontre du Congrès. Quand ils entraient et sortaient du bâtiment, ils ne pouvaient pas faire autrement que de voir les banderoles des pratiquants.

Traduit de l’anglais en Europe

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2013/9/18/142075.html

Version chinoise : 欧洲器官移植会议期间揭露中共活摘