Un directeur d’école change après avoir appris les faits

Écrit par un correspondant de Minghui dans la province du Yunnan en Chine

(Minghui.org) Une pratiquante de Falun Gong dans la province du Yunnan a écrit une lettre au directeur d’école de son fils, ce qui a fait arrêter la diffusion d’information qui diffame le Falun Gong aux élèves.

Cher directeur,

Mon fils a apporté à la maison une annonce qui prévient les enfants sur les sectes et qui mentionne le Falun Gong.

J’étais assise à côté de lui ce soir-là pendant qu’il faisait ses devoirs et j’ai réfléchi à comment vous aider à comprendre les faits sur le Falun Gong.

Mon fils a tout à coup levé la tête et m’a dit que son directeur est un homme bon et je lui ai dit que j’étais au courant.

« Je pense que le Falun Gong est bon aussi », m’a-t-il dit. « Grand-maman, grand-papa et toi êtes devenus en bonne santé en pratiquant le Falun Gong. Pourquoi les gens ne comprennent-ils pas que le Falun Gong est bon ? »

« Les gens ont été trompés », lui ai-je répondu, « par le gouvernement qui contrôle la propagande des médias. Il y a encore beaucoup d’autres personnes qui ne connaissent pas les faits sur le Falun Gong. »

Je ne sais pas à quel point vous en savez sur le Falun Gong. C’est une pratique avancée de cultivation de soi de l’école de Bouddha. Les pratiquants suivent le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance. Depuis sa présentation au grand public, des gens d’une centaine de pays pratiquent le Falun Gong.

Des changements spectaculaires dans le bon sens

À l’âge de 24 ans, j’ai fait une fausse couche, j’avais entre autres des fibromes utérins, des kystes ovariens, des trompes obstruées et une infection de l’utérus. On m’a administré de gros dosages d’antibiotiques ce qui a affecté mon système immunitaire. Mon estomac a arrêté de fonctionner, et on m’a identifié une anémie et une malnutrition. Je m’évanouissais souvent sans aucun avertissement et je ne pouvais plus travailler.

À l’époque, mon mari gagnait 700 yuans par mois et il était joueur compulsif. Nous avions du mal à nous nourrir. Mon médecin était aimable, mais nous avons manqué d’argent pour davantage de soins.

Mon destin a changé quand j’étais dans le plus grand désespoir. Je me suis évanouie dans un supermarché. Une femme m’a aidée à me mettre debout et m’a demandé ce qui n’allait pas. Je ne pouvais m’arrêter de pleurer. Elle était très inquiète et me demandais pourquoi je n’allais pas à l’hôpital. Je lui ai dit que tous les organes de mon corps avaient arrêté de fonctionner adéquatement et que nous étions à court d’argent pour les traitements supplémentaires.

Elle m’a dit que je pouvais essayer de pratiquer le Falun Gong, surtout que c’était gratuit. Tant que je suivais les principes de cette cultivation et pratique, ma vie serait transformée.

J’avais très envie de l’essayer et j’ai commencé à lire le Zhuan Falun, le livre principal de cette cultivation et pratique. Après dix jours à lire le Zhuan Falun et à faire les exercices, ma santé s’est améliorée très vite et j’étais de nouveau en bonne santé.

D’immenses bienfaits

Mon mari a été étonné de voir mes énormes changements. Ainsi, il m’a soutenue dans la pratique et il en a bénéficié lui-même. Il a abandonné la cigarette et les jeux, il a lancé une entreprise et il a très bien réussi.

Au fil des années, j’ai su abandonner de nombreuses mauvaises habitudes et j’ai fait l’expérience du fait que faire du bien est récompensé et que faire du mal est puni.

Depuis le commencement de la persécution en 1999, de nombreux pratiquants ont été arrêtés, leurs domiciles ont été pillés et leurs biens confisqués. Ces personnes ont été emmenées dans des centres de détention, des camps de travail, des prisons, ainsi que des centres de lavage de cerveau et des hôpitaux psychiatriques.

D’innombrables pratiquants ont été persécutés à mort et un nombre non recensé d’entre eux ont été tués pour leurs organes.

En risquant leur vie, les pratiquants persévèrent et racontent au peuple chinois et au monde les faits sur la persécution. Ceci n’est pas fait avec haine ni ressentiment. Ils veulent simplement empêcher les gens de participer à la persécution de pratiquants innocents.

Bien à vous, le parent d’un élève

Traduit de l’anglais en Belgique

Version anglaise :
http://en.minghui.org/html/articles/2016/10/20/159610.html
Version chinoise :
http://www.minghui.org/mh/articles/2016/9/29/335664.html

Publicités