Le rapport annuel de la Commission exécutive du Congrès des États-Unis sur la Chine (CECC) soulève de nombreuses inquiétudes à propos de la persécution par le PCC à l’encontre du Falun Gong

(Minghui.org) La loi sur les relations sino-américaines a créé la Commission exécutive du Congrès des États-Unis sur la Chine (CECC) en 2000 pour surveiller les droits de l’homme et le développement de l’autorité de la loi en Chine, et pour soumettre un rapport annuel au Président et au Congrès.

Le rapport annuel de la CECC pour l’année 2016 a été publié le 6 octobre et il déclare entre autres que Le Parti communiste chinois a « restreint davantage l’espace limité pour les expressions, activités religieuses et rassemblements pacifiques avec de graves conséquences pour les défenseurs des droits, les avocats et la société civile, et ils ont continué à mettre en œuvre le système de contrôle d’Internet et de censure de la presse, le plus sophistiqué au monde, affectant les journalistes nationaux et étrangers. »

Selon ce rapport le Parti chinois a « continué à appliquer l’autorité de la loi – qui est d’utiliser la loi comme un moyen d’étendre le contrôle sur la société chinoise, tout en ignorant la loi quand celle-ci ne s’accommode pas avec les impératifs du Parti communiste ou ne fait pas avancer les objectifs du Parti communiste.

Au cours de l’année écoulée, les autorités du PCC « ont continué d’utiliser des  »prisons noires » et d’autres formes de détention illégales et extrajudiciaires pour éradiquer des individus tels que ceux qui font appel au gouvernement pour des griefs, les pratiquants de Falun Gong et défenseurs des droits. »

En parlant de la publication du rapport, le président de la CECC, Chris Smith, a noté : « Les pratiquants de Falun Gong détenus et d’autres prisonniers auraient été victimes de l’horrible crime des prélèvements d’organes. »

Le Parti communiste chinois (PCC) continue sa persécution du Falun Gong

Le rapport indique : « La Commission a noté des rapports de harcèlements continus et de mauvais traitements des pratiquants de Falun Gong dans le cadre d’une campagne lancée en 1999 ; cela inclut une propagande officielle et une censure ciblant le groupe, le harcèlement, la détention arbitraire, les sévices et les poursuites en justice individuelles des pratiquants. La campagne a été dirigée par des politiques émises par le haut niveau du gouvernement et les fonctionnaires du Parti communiste et est supervisée par le « Bureau 610 », un appareil de sécurité extrajudiciaire, mené par le Parti communiste avec des branches aux niveaux provinciaux et locaux.

« Comme par les années passées, les autorités [du PCC] ont continué à exercé des pressions sur les pratiquants de Falun Gong pour qu’ils renoncent à leur croyance dans un processus appelé  »transformation par la rééducation ». À cette fin, les fonctionnaires auraient soumis les pratiquants à des contraintes physiques et psychologiques extrêmes dans les prisons et dans les centres administratifs de détention tels que les  »centres d’éducation sur les lois » et les centres de désintoxication obligatoires. Les organisations des droits de l’homme et les pratiquants ont documenté des pratiques coercitives et violentes contre les pratiquants de Falun Gong, lors de détention en garde à vue, y compris les chocs électriques, la privation de sommeil, la privation de nourriture, le gavage forcé, l’administration forcée de drogues, les coups, les sévices sexuels et l’internement forcé dans des établissements psychiatriques. »

Dans ses « Notes de la section II – Liberté de religion », le rapport mentionne : « Sur la base des données recueillies sur le site Internet Clearwisdom des pratiquants de Falun Gong, il y a eu au moins 19 095 incidents d’harcèlement, de garde à vue ou détentions pour leur croyance en le Falun Gong. Selon les données recueillies par les documents de Clearwisdom, 158 pratiquants de Falun Gong ont été condamnés à la prison en Chine entre novembre 2015 et avril 2016. Parmi les violations alléguées des procédures judiciaires, plus de 90 % auraient été jugés sans la tenue d’un procès public. Les tribunaux ont imposé des peines allant de trois mois jusqu’à dix ans ainsi que de lourdes amendes. »

Les « prisons noires » utilisées pour détenir les pratiquants de Falun Gong

Le rapport indique : « Les  »prisons noires » sont des lieux de détention qui opèrent en dehors des systèmes de détention administratifs et judiciaires de Chine. » « Le gouvernement au niveau local et les fonctionnaires du Parti communiste auraient utilisé des  »centres d’éducation sur les lois » – un type de  »prison noire » – pour détenir des individus, tels que les pratiquants de Falun Gong, pour les forcer à renoncer à leur croyance et pour les pétitionnaires, afin de les empêcher de faire des plaintes au gouvernement central.

« Dans un exemple en octobre 2015, les autorités de Jiansanjiang de la ville de Fujin, municipalité de Jiamusi, province du Heilongjiang, ont détenu un ouvrier agricole dans un centre légal d’éducation qui aurait été fermé en avril 2014. En plus, Shi Mengwen a continué à purger trois ans d’emprisonnement à Jiansanjiang, en lien avec sa revendication – avec trois autres pratiquants de Falun Gong – pour la libération des pratiquants de Falun Gong qui avaient été détenus arbitrairement dans le  »centre légal d’éducation » de Jiansanjiang. »

Le rapport a noté l’utilisation généralisée des « prisons noires » et a fait référence à un rapport intitulé China: ‘Changing the Soup but Not the Medicine?’: Abolishing Re-Education Through Labour in China, par Amnesty International en date du 13 décembre 2015.

Les prélèvements d’organes perpétrés par l’État communiste sur des pratiquants vivants de Falun Gong

Le rapport indique : « Les observateurs internationaux, y compris la Chambre des représentants des États-Unis et le Parlement européen, sont préoccupés par certains rapports selon lesquels de nombreuses transplantations d’organes en Chine ont utilisé les organes des prisonniers détenus, y compris ceux des pratiquants de Falun Gong. »

Selon le rapport : « En juin 2016, la Chambre des représentants des États-Unis a adopté une résolution exprimant ses préoccupations au sujet des prélèvements d’organes en Chine. »

Dans ses « Notes de la Section II – Liberté de religion », le rapport décrit : « La Chambre des représentants des États-Unis ‘exprime son inquiétude concernant les rapports persistants et crédibles des prélèvements systématiques d’organes perpétrés par l’État communiste sur des prisonniers d’opinion non consentants en … Chine [communiste], y compris sur un grand nombre de pratiquants de Falun Gong et des membres d’autres groupes minoritaires religieux et ethniques’, résolution 343, le 13 juin 2016. »

Le rapport a également fait référence à un article de T. Trey et al. intitulé : Transplant Medicine in China: Need for Transparency and International Scrutiny Remains, dans American Journal of Transplantation (accepté pour publication le 13 août 2016).

Le rapport note : « Les auteurs de l’article du 13 août 2016 font écho à la préoccupation soulevée par la résolution 343 de la Chambre et en outre indiquent que des preuves vérifiables à ce jour n’ont pas démontré que  »des pratiques éthiques ont remplacé celles qui étaient contraires à l’éthique ». »

Le rapport indique : « Avant une conférence mondiale sur les transplantations, en août 2016, son organisateur, la Société de transplantation, a rejeté 10 des 28 articles cliniques de Chine soumis pour la présentation à la conférence, en raison de préoccupations sur les sources des organes transplantés mentionnés dans ces articles. »

Le rapport exprime ses préoccupations sur les restrictions de voyage à l’international d’un pratiquant de Falun Gong connu

Le rapport indique : « Le 6 août 2016, les douaniers chinois de Guangdong auraient empêché le pratiquant de Falun Gong Wang Zhiwen d’aller aux États-Unis en annulant son passeport sur les ordres des autorités de la sécurité publique.

« Les autorités [du PCC] ont détenu Wang Zhiwen en 1999, en lien avec une manifestation du Falun Gong dans la ville de Pékin. Il a purgé une peine d’emprisonnement de quinze ans sur une condamnation de seize ans. » Il a reçu une « libération anticipée au mois d’octobre en 2014, après quoi les autorités auraient gardé Wang Zhiwen sous surveillance constante ».

Le Parti communiste harcèle les avocats qui défendent les pratiquants de Falun Gong

Le rapport ajoute : « Les fonctionnaires ont continué de soumettre Gao Zhisheng, qui a été un des premiers avocats à représenter les pratiquants de Falun Gong, au harcèlement, à la restriction de ses déplacements et au refus de traitement médical nécessaire. En 2006, les autorités ont condamné Gao Zhisheng à trois ans d’emprisonnement avec cinq ans de sursis pour  »incitation à la subversion du pouvoir de l’État ».

« Les autorités [du PCC] l’auraient harcelé et torturé au cours de sa condamnation avec sursis, que la Cour de Pékin a révoqué en décembre 2011, en ordonnant à Gao Zhisheng de purger sa peine initiale de trois ans. Au cours de sa détention et de son emprisonnement, Gao Zhisheng a été gardé en cellule d’isolement, on lui donnait peu de nourriture et il a été battu, y compris avec une matraque électrique. »

Le rapport note : « Les tribunaux et les fonctionnaires de la sécurité publique [du PCC] ont également commis de nombreuses violations des procédures judiciaires dans les affaires impliquant des pratiquants de Falun Gong au cours de cette année écoulée. Les avocats de la défense ont été souvent incapables de fournir une défense adéquate aux pratiquants de Falun Gong : les autorités, dans certaines causes, ont refusé le droit de rencontrer les clients, de recevoir un avis de procès adéquat, et d’une période et occasion suffisantes pour présenter une défense lors des procès. Les autorités [du PCC] ont aussi exercé des pressions sur les familles pour qu’elles renvoient les avocats embauchés indépendamment. »

Le rapport déclare : « Les avocats qui défendent les pratiquants de Falun Gong ont continué à le faire à leurs grands risques personnels : le ministère de la Sécurité publique [du PCC] aurait harcelé et menacé un professeur de droit, Zhang Zanning, pour avoir représenté un pratiquant de Falun Gong, Wu Hongwei, en novembre 2015.

« Le ministère de la Justice [du PCC] a aussi enquêté sur Zhang Zanning, apparemment en raison de sa représentation de plusieurs pratiquants de Falun Gong en justice. »

Pour le texte complet du reportage, visitez le site de la CECC http://www.cecc.gov/

Traduit de l’anglais au Canada

Version anglaise :
http://en.minghui.org/html/articles/2016/10/9/159467.html

Version chinoise :
http://www.minghui.org/mh/articles/2016/10/8/336037.html

Publicités

Récentes activités du Falun Gong – « Mon cœur s’est fondu dans les œuvres »

(Minghui.org) Les pratiquants de Falun Dafa (aussi connu sous le nom de Falun Gong) du monde entier organisent des activités publiques depuis plus d’une décennie pour sensibiliser les gens et appeler à aider à stopper la persécution de la pratique en Chine.

Ce bulletin d’informations couvre quatre activités qui ont eu lieu en Angleterre, aux États-Unis, au Canada et en Croatie au cours des deux dernières semaines.

Rassemblement et marche demandent à mettre fin à la persécution

Les pratiquants de Londres ont organisé une marche et un rassemblement dans le centre-ville, le 1er octobre 2016, pour révéler les faits de la persécution, plus particulièrement les prélèvements d’organes réalisés en Chine sur des pratiquants vivants et cautionnés par l’État communiste. Ils ont aussi fait appel au gouvernement chinois pour qu’il enquête sur l’ancien responsable communiste, Jiang Zemin, pour ses crimes dans la persécution. Beaucoup de personnes ont signé la pétition au cours de la manifestation pour encourager la résistance pacifique du Falun Gong.

2016-10-rally-01
Rassemblement devant l’ambassade de Chine

2016-10-rally-02

2016-10-rally-03

2016-10-rally-04
Marche au centre-ville et dans le quartier chinois

Le rassemblement a été organisé devant l’ambassade de Chine dans la matinée. Plusieurs pratiquants ont partagé avec le public leurs propres expériences d’avoir été torturés en Chine.

La marche a été lancée à midi, après la manifestation, et s’est poursuivie le long de Regent Street, Piccadilly Circus et du quartier chinois, et s’est terminée à Trafalgar Square, où les pratiquants ont organisé une démonstration des exercices et une activité de récolte de signatures de cinq heures.

2016-10-rally-05

2016-10-rally-06

2016-10-rally-07

2016-10-rally-08

2016-10-rally-09

2016-10-rally-10

2016-10-rally-11
Démonstration des exercices et récolte de signatures à Trafalgar Square

Campagne de signatures dans le centre-ville de San Fransisco

Les pratiquants de San Fransisco, États-Unis, ont organisé une manifestation similaire le 1er octobre 2016. Ils se sont aussi concentrés sur la révélation des prélèvements forcés d’organes en Chine.

Après la démonstration des exercices en groupe à Union Square le matin, plusieurs centaines de pratiquants sont allés dans de nombreux endroits touristiques où ils ont parlé aux gens, distribué des documents et récolté des signatures.

2016-10-rally-12

2016-10-rally-13

2016-10-rally-14

2016-10-rally-15
Marche à petite échelle et récolte de signatures à Golden Gate Park

Thomas Recuiter et sa femme ont été terrifiés en entendant parler de la brutale atrocité des prélèvements forcés d’organes. Ils ne pouvaient pas croire que de tels crimes puissent se passer au 21e siècle. Tom a filmé leur conversation avec les pratiquants et l’a diffusé en direct sur son compte Facebook.

2016-10-rally-16
Thomas Recuiter et sa femme ont remercié les pratiquants d’avoir parlé au public de la persécution.

Tom a dit : « C’est anti-humanité. C’est comme un film d’horreur. » Il a dit qu’il espérait que ses amis, mille d’entre eux, regarderont la vidéo sur Facebook.

2016-10-rally-17
Pete (second depuis la droite) et ses amis originaires d’Europe ont fermement condamné les prélèvements d’organes.

Exposition L’Art de Zhen Shan Ren sur le campus d’une université canadienne

L’exposition internationale L’Art de Zhen Shan Ren s’est tenue, du 25 septembre au 1er octobre, sur le campus de l’université de Fraser Valley en Colombie-Britannique, une des plus grandes universités publiques du Canada avec quinze mille étudiants. L’ensemble des œuvres ont été réalisées par des pratiquants de Falun Gong.

2016-10-rally-18

2016-10-rally-19

2016-10-rally-20
Salle d’exposition

Les œuvres ont profondément touché les étudiants et le corps professoral et ont été très appréciées par les artistes locaux. Quelques professeurs d’art ont emmené leurs classes entières à l’exposition.

Ce qui a le plus touché un grand nombre de visiteurs était l’esprit pacifique mais puissant des pratiquants de Falun Gong se manifestant dans les œuvres et le contraste entre la bienveillance, la tolérance par rapport à la violence de la persécution.

Pouis Cloute a dit qu’elle se sentait triste qu’une telle laideur puisse encore exister dans le monde, mais heureuse en même temps parce qu’elle a aussi vu l’élévation de l’humanité.

Un des visiteurs a dit qu’il avait beaucoup appris des œuvres et qu’il espérait que plus de gens puissent les voir. « Mon cœur s’est tout simplement fondu dans les œuvres », a-t-il dit.

Campagne de signatures en Croatie

Les pratiquants de Croatie ont organisé une campagne de signatures dans le centre de Rijeka, la troisième plus grande ville du pays, le 29 septembre 2016, demandant à aider à mettre fin aux prélèvements forcés d’organes en Chine. Les résidents locaux ont fortement soutenu la résistance pacifique. Les gens ont dit qu’ils avaient été touchés par les efforts des pratiquants. Quelques visiteurs, après avoir signé la pétition, ont aidé les pratiquants à distribuer les dépliants et parler aux passants.

2016-10-rally-21
Signer la pétition condamnant la persécution

Un homme a dit aux pratiquants : « Je peux sentir la forte énergie positive autour de vous. Je me sens bien et je veux rester avec vous. » Il est resté pendant un long moment, en apprenant davantage sur le Falun Gong et la persécution.

Autres articles en chinois :

“身心融化在这纯洁的艺术中”(图)

旧金山民众签名谴责中共活摘罪恶(图)

克罗地亚民众签名声援法轮功(图)

Traduit de l’anglais en France

Version anglaise :
http://en.minghui.org/html/articles/2016/10/8/159462.html

Version chinoise :
http://www.minghui.org/mh/articles/2016/10/5/335937.html

Des législateurs des États-Unis écrivent au président chinois, pour demander la libération des pratiquants de Falun Gong emprisonnés

(Minghui.org) Six membres du Congrès américain de l’État de Washington ont écrit au président chinois Xi Jinping, le 20 juin, demandant que soient libérés les pratiquants de Falun Gong emprisonnés dont des membres de leur famille sont des résidents de l’État de Washington.

2016-7-7-washington-congressional-members-01
Les six législateurs américains qui ont demandé au président chinois de libérer les pratiquants de Falun Gong, emprisonnés (1re rangée, en haut à gauche : Dave Reichert (républicain), Adam Smith (démocrate), Cathy McMorris Rodgers (républicaine) ; 2e rangée à gauche : Dan Newhouse (républicain), Suzan Delbene (démocrate), Jim McDermott (démocrate)

La lettre bipartite a été rédigée par le républicain, membre du Congrès, Dave Reichert et cosignée par deux représentants républicains et trois démocrates.

Les représentants sont préoccupés par la situation de six pratiquants de Falun Gong emprisonnés à cause de leur croyance.

La lettre met l’accent sur le cas de Chen Yinghua, qui a été arrêtée en 2014 et qui purge une peine de quatre ans. Mme Chen a été arrêtée pour avoir pris en photo une amie qui tenait une banderole où l’on pouvait lire : « Je veux voir mon père. »

Selon les représentants, Mme Chen a été maltraitée pendant son emprisonnement. Son fils de onze ans n’a eu aucun contact avec elle ni avec son père depuis plus de deux ans.

Le cas de Chen Yinghua a été évoqué par l’ancien Premier ministre canadien Stephen Harper pendant son voyage en Chine en 2014. Le cas a aussi été mentionné dans le Congressional Report de 2015 portant sur la question de la liberté de religion en Chine.

Les représentants ont indiqué dans leur lettre que « dans tout le pays, des cas similaires concernant les droits de l’Homme ont accablé de chagrin des familles et des victimes, incluant les cas de la persécution incessante du Falun Gong. »

Les législateurs ont demandé au président Xi Jinping de « tenir compte des préoccupations que nous partageons au nom de ces familles et d’arrêter la persécution de ceux-ci et de tous les prisonniers d’opinion. »

2016-7-7-washington-congressional-members-02
2016-7-7-washington-congressional-members-03
Lettre des six représentants de l’État de Washington à Xi Jinping demandant la libération des électeurs canadiens dont les membres des familles sont emprisonnés en Chine.

Traduit de l’anglais au Canada

Version anglaise :
http://en.minghui.org/html/articles/2016/7/9/157746.html
Version chinoise :
http://www.minghui.org/mh/articles/2016/7/8/331091.html

La Chambre des représentants des États-Unis adopte une résolution condamnant les crimes de prélèvement d’organes du régime chinois à l’encontre du Falun Gong

Écrit par Wang Ying, correspondant pour Minghui

(Minghui.org) La chambre des représentants des États-Unis a adopté à l’unanimité la résolution 343 le soir du 13 juin 2016. La résolution demande au régime communiste de Chine de cesser immédiatement les prélèvements forcés d’organes sur des pratiquants de Falun Gong et d’autres prisonniers d’opinion.

La résolution demande aussi la fin immédiate de la persécution du Falun Gong, qui se perpétue depuis dix-sept ans. Elle demande aussi la libération de tous les pratiquants de Falun Gong et autres prisonniers d’opinion emprisonnés, et l’ouverture d’une enquête crédible, transparente et indépendante sur le système de transplantation d’organes en Chine.

La résolution de la Chambre 343 a été amorcée par les représentants Ileana Ros-Lehtinen (R-FL), présidente du sous-comité sur le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord et Gerald Connolly (D-VA), et a obtenu un important soutien des deux Partis avec 185 coparrains.

Les membres du Congrès condamnent la persécution du Falun Gong en Chine

La membre du Congrès Ileana Ros-Lehtinen : « Nous condamnons cette pratique continue de la persécution des pratiquants de Falun Gong »

2016-6-15-ileana-ros-lehtinen
Initiatrice de la résolution : Ileana Ros-Lehtinen

Ileana Ros-Lehtinen, initiatrice de la résolution de la Chambre 343, a dit dans son discours : « En adoptant cette résolution, nous pouvons envoyer un message au régime chinois que nous condamnons cette pratique continue de la persécution des pratiquants de Falun Gong et cette pratique répugnante doit cesser, en particulier les prélèvements d’organes sur des individus non-consentants. »

Le membre du Congrès Eliot Engel : Les prélèvements forcés d’organes sont « horribles et choquants »

2016-6-15-congres-eliot-engel
Le membre du Congrès Eliot Engel de New York

« Ce qui est particulièrement troublant est que cette pratique ciblerait des prisonniers d’opinion, y compris des pratiquants de Falun Gong et d’autres minorités religieuses et ethniques », a dit le membre du Congrès Eliot Engel de New York concernant la pratique du trafic d’organes en Chine. Il a dit dans son discours que la résolution de la Chambre 343 est une mesure législative très importante.

« Le prélèvement d’organe sans consentement en toute circonstance représente une violation flagrante des droits de l’homme. Mais ces allégations sont particulièrement extrêmes : les autorités dans les prisons chinoises ciblent des prisonniers en raison de leur croyance religieuse et font ensuite du profit en trafiquant les organes des victimes. Je crois qu’il n’existe pratiquement rien de plus dégoûtant que cela. »

M. Eliot Engel a appelé les comptes rendus de prélèvement d’organes « dégoûtants et choquants », et a demandé des enquêtes plus approfondies.

Le membre du Congrès Chris Smith : La persécution du Falun Gong « est une grande horreur »

2016-6-15-congres-chris-smith
Le membre du Congrès Chris Smith du New Jersey

Le membre du Congrès Chris Smith du New Jersey a dit dans son discours : « Cette législation est une étape importante pour assurer une plus grande responsabilité et transparence possiblement au plus grand crime du 21e siècle. »

« Les preuves s’accumulent rapidement sur les crimes horribles commis contre les pratiquants de Falun Gong, dont cette terrible pratique des prélèvements d’organes », a-t-il dit.

Il a continué : « Affreusement, les chercheurs David Kilgour, David Matas et Ethan Gutmann ont mené des enquêtes et ont estimé qu’entre 45 000 à 65 000 pratiquants de Falun Gong ont été tués pour leurs organes, qui ont ensuite été vendus à profit. »

M. Smith a dit croire fermement que la campagne du régime communiste pour éradiquer le Falun Gong en Chine au cours des dix-sept dernières années sera perçu comme « une des grandes horreurs ».

Voici le texte complet de la résolution :

RÉSOLUTION

Exprimer son inquiétude concernant les rapports persistants et crédibles des prélèvements systématiques d’organes soutenus par l’État sur des prisonniers d’opinion non-consentants en République populaire de Chine, y compris sur un grand nombre de pratiquants de Falun Gong et des membres d’autres groupes minoritaires religieux et ethniques.

Attendu que lorsqu’elle est effectuée conformément aux normes éthiques, la discipline médicale de la transplantation d’organes est l’une des grandes réussites de la médecine moderne ;

Attendu que les autorités chinoises ont rapporté en 2011 que la majorité des organes utilisés pour la transplantation en Chine proviennent de prisonniers exécutés ;

Attendu que le consentement volontaire et éclairé est un préalable pour le don d’organe éthique et les organisations médicales internationales déclarent que les prisonniers, privés de leur liberté, ne sont pas en état de donner un consentement libre et que la pratique de prélever les organes sur des prisonniers est une violation des principes éthiques de médecine ;

Attendu que le gouvernement de la République populaire de Chine et le Parti communiste de Chine continuent de nier les rapports selon lesquels de nombreux organes ont été prélevés sans le consentement des prisonniers, pourtant ils empêchent en même temps les vérifications indépendantes du système de transplantation ;

Attendu que le système de transplantation d’organes en Chine ne se conforme pas aux critères de transparence et de traçabilité de l’Organisation mondiale de la santé dans les réseaux d’approvisionnement en organes ;

Attendu que le rapport sur les droits de l’homme des pays pour la Chine du Département d’État des États-Unis de 2013 déclare : « Les groupes de défense continuent de rapporter des cas de prélèvements d’organes sur des prisonniers » ;

Attendu que Huang Jiefu, directeur du Comité des dons d’organes de Chine, a annoncé en décembre 2014 que la Chine mettrait fin à la pratique de prélèvement d’organes sur des prisonniers exécutés avant le 1er janvier 2015, mais a omis de se pencher sur les prélèvements d’organes sur des prisonniers d’opinion ;

Attendu que le taux de dons d’organes volontaires en Chine demeure gravement bas et est insuffisant pour expliquer le volume des procédures de transplantation effectuées ;

Attendu que le Falun Gong, une pratique spirituelle impliquant des exercices de « qigong » et centrée sur les valeurs de Authenticité, Bienveillance et Tolérance est devenue immensément populaire dans les années 1990 ;

Attendu que en juillet 1999, le Parti communiste chinois a lancé une persécution nationale et intensive visant à éradiquer la pratique spirituelle du Falun Gong, reflétant l’intolérance de longue date du Parti pour les grands groupes civils indépendants de la société.

Attendu que depuis 1999, des centaines de milliers de pratiquants de Falun Gong ont été détenus de façon extra-légale dans des camps de rééducation par le travail, des centres de détention et des prisons, où la torture et les mauvais traitements sont courants ;

Attendu que dans de nombreux établissements de détention et camps de travail, les prisonniers d’opinion du Falun Gong comprennent la majorité de la population et il est dit qu’ils reçoivent les peines les plus longues et le pire traitement.

Attendu que les anciens prisonniers d’opinion du Falun Gong ont rapporté avoir reçu des examens médicaux ciblés en détention visant à évaluer la santé de leurs organes, ce à quoi les autres groupes de prisonniers ne sont généralement pas soumis.

Attendu que Freedom House a rapporté en 2015 que les pratiquants de Falun Gong comprennent la plus grande portion de prisonniers d’opinion en Chine et font face à des risques élevés de mourir ou d’être tués en détention ;

Attendu que, en 2006, David Matas, un avocat des droits de l’homme, et David Kilgour, ancien secrétaire d’État canadien pour l’Asie-Pacifique, ont mené une enquête indépendante sur les allégations des prélèvements d’organes sur des prisonniers du Falun Gong en Chine, et ont conclu que les prisonniers du Falun Gong étaient la seule source plausible des 41 500 transplantations d’organes effectuées entre 2000 et 2005 ;

Attendu que leur rapport a découvert que les agents de l’État chinois ont mené des « prélèvements d’organes à grande échelle sur des pratiquants de Falun Gong réticents », dont les organes vitaux « ont été saisis de façon involontaire pour être vendus à des prix élevés, parfois à des étrangers qui font normalement face à de longs délais d’attente pour des dons volontaires de tels organes dans leur pays d’origine » ;

Attendu que M. Matas et M. Kilgour ont mis en cause des entités de l’État et du Parti dans le prélèvement illicite d’organes, dont des services de la sécurité intérieure et des hôpitaux militaires ;

Attendu que le chercheur et journaliste Ethan Gutmann estime qu’environ 65 000 pratiquants de Falun Gong ont possiblement été tués pour leurs organes entre 2000 et 2008 et qu’un certain nombre d’autres minorités religieuses et ethniques ont probablement aussi été ciblés ;

Attendu que Gutmann a publié les découvertes que les agences de sécurité chinoises ont commencé à prélever les organes sur des membres du groupe ethnique ouïghour à prédominance musulmane dans les années 1990, dont des prisonniers politiques ouïghours.

Attendu que le Comité des Nations unies contre la torture et le Rapporteur spécial sur la torture ont exprimé leurs préoccupations vis à vis des allégations de prélèvement d’organes sur des prisonniers du Falun Gong, et ont demandé au gouvernement de la République populaire de Chine d’accroître la responsabilité et la transparence du système de transplantation d’organes et de punir les personnes responsables des violations ; et

Attendu que le meurtre de prisonniers religieux ou politiques dans le but de vendre leurs organes pour la transplantation est une violation flagrante et intolérable du droit fondamental à la vie : En conséquence,

Il est résolu que la Chambre des Représentants :

(1) Condamne la pratique des prélèvements forcés d’organes soutenus par l’État en République populaire de Chine ;

(2) Demande au gouvernement de la République populaire de Chine et au Parti communiste chinois de mettre fin immédiatement à la pratique des prélèvements d’organes sur tous les prisonniers d’opinion ;

(3) Exige la fin immédiate des seize années de persécution de la pratique spirituelle du Falun Gong par le gouvernement de la République populaire de Chine et le Parti communiste chinois et exige la libération immédiate de tous les pratiquants de Falun Gong et les autres prisonniers d’opinion ;

(4) Encourage le corps médical des États-Unis à aider à éveiller les consciences sur les pratiques de transplantation d’organes contraires à l’éthique en Chine ;

(5) Demande à la République populaire de Chine d’autoriser une enquête crédible, transparente et indépendante sur les violations de transplantation d’organes ; et

(6) Demande au Département d’État des États-Unis de procéder à une analyse plus détaillée sur les prélèvements d’organes soutenus par l’État sur des prisonniers d’opinion non-consentants dans le rapport annuel sur les droits de l’homme et de rapporter annuellement au Congrès la mise en application de l’article 1182f du titre 8 du Code des États-Unis, interdisant la délivrance de visas aux Chinois et autres ressortissants nationaux engagés dans les prélèvements forcés ou dans la transplantation de tissus corporels.

Traduit de l’anglais au Canada

Version anglaise :
http://en.minghui.org/html/articles/2016/6/14/157416.html

Version chinoise :
http://www.minghui.org/mh/articles/2016/6/14/330038.html

Des représentants américains envoient leurs félicitations pour la Journée mondiale du Falun Dafa

Écrit par un correspondant de Minghui au Texas

(Minghui.org) Cinq représentants des États-Unis au Texas ont émis des proclamations et ont exprimé leur soutien pour les célébrations de la 17e Journée mondiale du Falun Dafa, le 13 mai 2016, au Texas. Leurs lettres de félicitations ont été envoyées à l’Association du Falun Dafa du sud des États-unis.

2016-5-8-us-gov-falun-dafa-day-1
Les représentants Peter Olson, Eddie Bernice Johnson, John Culberson, Marc Veasey et Ted Poe (de gauche à droite)

2016-5-8-us-gov-falun-dafa-day-2
Proclamation émise par le membre du Congrès Ted Poe

« Proclamations

Considérant que le Falun Dafa est une pratique d’élévation de soi paisible enracinée dans l’ancienne culture chinoise centrée sur le principe universel Authenticité-Bienveillance-Tolérance qui consiste en cinq exercices doux, dont la méditation ; et,

Considérant que grâce à la pratique du Falun Dafa, le fondateur Maître Li Hongzhi a aidé des millions de personnes à travers le monde à améliorer leur santé et leur critère moral, ainsi qu’à approfondir leur compréhension de la vie, de l’humanité et de l’univers ; et,

Considérant que, transcendant les frontières culturelles et raciales, le Falun Dafa touche la vie de plus de 100 millions de personnes dans plus de 80 pays, dont de nombreux hommes et femmes aux États-Unis qui apprennent à purifier leur cœur, à régénérer leur corps et à s’efforcer de créer des communautés vertueuses grâce à la pratique du Falun Dafa ; et,

Considérant que le Falun Dafa a été présenté au public pour la première fois en Chine en 1992 et depuis sa présentation à Houston, Texas, en 1996, de nombreux ateliers gratuits ont été organisés dans des lieux publics, comme des bibliothèques municipales et des parcs publics, et les pratiquants participent à de nombreux événements communautaires ; et,

Considérant que la détermination et le courage des pratiquants de Falun Dafa à défendre Authenticité-Bienveillance-Tolérance tout en faisant face à une grave persécution par le Parti communiste chinois montre au monde la valeur de la vie et le caractère précieux de la dignité humaine ; et,

Considérant que tous les pratiquants de Falun Dafa de la grande région de Houston célèbreront la Journée mondiale du Falun Dafa.

En conséquence, je, Ted Poe, membre du Congrès représentant le 2e district congressionnel du Texas, proclame par la présente le 13 mai 2016 Journée mondiale du Falun Dafa.

Dieu et Texas,

Ted Poe,

Membre du Congrès

Texas »

Le représentant du Congrès américain Ted Poe est l’un des co-parrains de la résolution 343 de la Chambre, laquelle demande au Parti communiste chinois de mettre fin à ses prélèvements d’organes à vif. M. Ted Poe reconnaît le principe universel Authenticité-Bienveillance-Tolérance du Falun Dafa et il a écrit : « La détermination et le courage des pratiquants de Falun Dafa à défendre Authenticité-Bienveillance-Tolérance alors qu’ils font face à une grave persécution de la part du Parti communiste chinois montre au monde la valeur de la vie et le caractère précieux de la dignité humaine. »

2016-5-8-us-gov-falun-dafa-day-3
Éloge du membre du Congrès John Culberson

« Chambre des représentants des États-Unis

Éloge pour commémorer la Journée mondiale du Falun Dafa

Organisée par l’Association du Falun Dafa de Houston

Le 13 mai 2016

Le membre du Congrès des États-Unis John Culberson du 7e district du Texas émet cet éloge de la part des représentants de la Chambre des États-Unis.

John Culberson

Membre du Congrès

John Culberson

7e district, Texas »

2016-5-8-us-gov-falun-dafa-day-4
Lettre de félicitations du membre du Congrès John Culberson

« 13 mai 2016

Chers amis,

J’aimerais exprimer mes félicitations sincères aux membres de l’Association du Falun Dafa de Houston pour la Journée mondiale du Falun Dafa. La pratique du Falun Dafa provient de l’ancienne culture chinoise et est guidée par les vertus de l’Authenticité, la bienveillance et la tolérance.

Je félicite Maître Li Hongzhi, le fondateur du Falun Dafa, pour son dévouement à enseigner mondialement cette cultivation et pratique qui a bénéficié à plus de 100 millions de gens dans 80 pays.

Je loue le travail acharné de l’Association du Falun Dafa de Houston qui continue à transmettre la vision de M. Hongzhi en organisant des ateliers pour éduquer le public sur la pratique du Falun Dafa.

Félicitations pour la Journée mondiale du Falun Dafa et veuillez accepter mes meilleurs vœux pour l’année à venir.

Cordialement,

John Culberson,

Membre du Congrès »

Le représentant du Congrès américain, John Culberson, a émis un éloge pour la Journée du Falun Dafa et il a écrit une lettre de félicitations. Il a dit dans sa lettre : « Je félicite Maître Li Hongzhi, le fondateur du Falun Dafa, pour son dévouement à enseigner mondialement cette cultivation et pratique qui a bénéficié à plus de 100 millions de gens dans 80 pays. »

2016-5-8-us-gov-falun-dafa-day-5
Lettre de félicitations de la représentante du Congrès Eddie Bernice Johnson

« 7 mai 2016

Membres de l’Association du Falun Dafa du sud des États-Unis – DFW

1151 West Parker Road

Suite 203

Plano, Texas 75023

Bonjour,

Veuillez accepter mes meilleurs vœux et félicitations alors que vous célébrez la Journée mondiale du Falun Dafa. C’est un événement très important dans la vie de notre État, notre nation et notre monde. Vos efforts pour apporter la paix dans l’âme des individus et dans la vie du monde sont légendaires et sont grandement admirés et appréciés par les habitants du nord du Texas.

Votre soucis pour le bien-être des autres et pour la paix dans le monde est digne d’éloges et devrait être imité par les hommes, les femmes et les enfants du monde entier. Le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance qui est au centre de votre vie de tous les jours devrait être partagé par tous ceux qui aspirent à vivre dans un monde où la paix et la compréhension sont omniprésents.

Je forme le vœu et la prière que les célébrations de cette année compteront parmi les meilleures et que la qualité de vie dont vous faites la promotion capte l’âme et l’esprit des gens de notre communauté. Que chacun fasse l’expérience de la paix, de l’amour et de la joie qui sont au centre du Falun Dafa.

Cordialement,

Eddie Bernice Johnson

Membre du Congrès »

La représentante du Congrès des États-Unis Eddie Bernice Johnson a écrit dans sa lettre : « Vos efforts pour apporter la paix dans l’âme des individus et dans la vie du monde sont légendaires et sont grandement admirés et appréciés par les habitants du nord du Texas. Votre soucis pour le bien-être des autres et pour la paix dans le monde est digne d’éloges et devrait être imité par les hommes, les femmes et les enfants du monde entier. »

2016-5-8-us-gov-falun-dafa-day-6
Lettre de félicitations du membre du Congrès Marc Veasey

« 7 mai 2016

À l’attention de l’Association du Falun Dafa du sud des États-Unis – DFW

Félicitations à vous alors que vous célébrez la Journée mondiale du Falun Dafa aujourd’hui et pour le 20e anniversaire de l’organisation. Depuis des siècles, les pratiquants de Falun Dafa du monde entier jouissent des bienfaits pour la santé physique et mentale tout en soutenant son principe fondamental Authenticité-Bienveillance-Tolérance. Tout au long du mois de mai, les pratiquants du monde entier se rassembleront et célèbreront la pratique qui leur a permis d’obtenir un esprit et un corps plus sains ainsi qu’une compréhension plus profonde de la vie, de l’humanité et de l’univers.

En tant que membre du Congrès des États-Unis pour le 33e district congressionnel du Texas, je vous offre mes félicitations en ce jour important.

Cordialement,

Marc Veasey

Membre du Congrès

33e district congressionnel du Texas »

2016-5-8-us-gov-falun-dafa-day-7
Reconnaissance du Congrès émise par le membre du Congrès Peter Olson.

« 13 mai 2016

Reconnaissance du Congrès

La Journée mondiale du Falun Dafa est par la présente reconnue par M. Pete Olson, membre du Congrès, en ce 13e jour de mai 2016. Le Falun Dafa est une pratique d’élévation personnelle enracinée dans l’ancienne culture chinoise qui comprend le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance. La Journée du Falun Dafa a été présentée au public comme journée au cours de laquelle les pratiquants montrent leur respect et gratitude au Maître du Falun Dafa pour les bienfaits et les améliorations qu’ils ont reçus de la cultivation et pratique. J’applaudis les efforts de ceux qui perpétuent cette tradition et je leur souhaite un succès à long terme pour l’année à venir.

Très respectueusement,

Pete Olson

Membre du Congrès »

Traduit de l’anglais au Canada

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2016/5/7/156569.html
Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2016/5/6/327674.html

États-Unis : Shen Yun « respire la grâce et la noblesse » dans huit États

Écrit par Xia Yanchu, correspondant pour Minghui

(Minghui.org) Deux des quatre compagnies de Shen Yun Performing Arts ont réalisé 40 spectacles dans 11 villes américaines à travers 8 États du 19 mars au 10 avril ici 2016.

Les présentateurs locaux à Long Beach, CA, et Seattle, WA, ont ajouté des représentations un mois avant afin de répondre à la demande. Les billets pour les représentations à San Diego, CA, Claremont, CA, Thousand Oaks, CA, Austin, TX, Kansas City, MO, et Phoenix, AZ, ont également été tous vendus.

2016-4-13-shenyun-us-1
Shen Yun Performing Arts de New York lors du rappel au Théâtre Terrace à Long Beach, CA, le 20 mars 2016

2016-4-13-shenyun-us-2
La tournée de Shen Yun au Marion Oliver McCaw Hall à Seattle, WA, le 9 avril

2016-4-13-shenyun-us-3
Shen Yun présente 31 spectacles du 19 mars au 30 avril dans sept villes en Californie du Sud. Jusqu’au 17 mars, 93 élus de Californie ont fait parvenir des lettres de voeux pour accueillir la compagnie des arts du spectacle.

2016-4-13-shenyun-us-4
Lettre de félicitations de Earl Ray Tomblin, gouverneur de la Virginie de l’Ouest

Un compositeur nominé aux Grammy : « Grâce et noblesse »

2016-4-13-shenyun-us-5
Freddie Ravel, compositeur nominé aux Grammy, au Théâtre Terrace à Long Beach, CA, le 20 mars

« Il y a quelque chose de très sincère et d’authentique à propos de l’expérience », a déclaré Freddie Ravel, compositeur nominé aux Grammy Awards. « Tout le monde respire la grâce et la noblesse, les choses dont notre monde a le plus besoin. »

Il a dit : « Il y avait beaucoup de choses touchant le cœur. Il y a une immense miséricorde présente dans l’ensemble du spectacle. »

« Le mélange de l’Orient et de l’Occident est magique », il a été surpris de trouver des similitudes entre la musique de Shen Yun et la musique occidentale. « J’ai été frappé par le lien entre la musique asiatique, la musique chinoise et certaines musiques occidentales que nous avons écrites aux États-Unis. »

Un présentateur de télévision : « L’expérience la plus divine »

2016-4-13-shenyun-us-6
Présentateur de télévision et de radio « Dr Sky » Steve Kates, lors de la représentation à Phoenix, AZ

« C’est une expérience spirituelle, paisible et prenante », a déclaré le présentateur de la télévision et de la radio « Dr. Sky » Steven Kates. Il a décrit le spectacle comme « l’expérience la plus divine que j’aie vue depuis très longtemps ».

« La chorégraphie est belle. Les costumes sont absolument fantastiques… Je pense que c’est absolument spectaculaire », a déclaré M. Kates.

« J’ai l’impression que mes ennuis se sont éloignés et viennent d’être éliminés », a-t-il ajouté. « Je suis reconnaissant d’être ici. »

« Incroyable » et « tout simplement impressionnant »

2016-4-13-shenyun-us-7
Dr Gayla Kalp Jackson, Miss Californie Senior au théâtre Fred Kavli à Thousand Oaks, CA, le 23 mars

« C’est une expérience que vous ne trouverez nulle part ailleurs », a déclaré le Dr Gayla Kalp Jackson, Miss California Semior 2014. « C’est tout simplement impressionnant. »

Elle a exprimé son étonnement : « Les gens flottent. Je veux dire, la chorégraphie est incroyable, et le scénario – magnifique, magnifique. »

« Je suis comme un bébé en train de naître. J’ai été impressionnée par les costumes et la danse, cela m’a appris tant de choses sur la culture chinoise », a ajouté le Dr Jackson.

La co-fondatrice d’une orchestre : « Émouvant » et « comme un rêve »

2016-4-13-shenyun-us-8
Laura Vahi-Gillepsie, experte-comptable et également co-fondatrice de l’orchestre philharmonique de Californie lors de le représentation à Thousand Oaks, CA, le 22 mars

« La musique et la danse sont si bien coordonnées ensemble que c’est tout simplement incroyable », a déclaré Laura Vahl-Gillespie, co-fondatrice de l’Orchestre philharmonique de Californie. « J’apprécie profondément. »

« Je pense que leur discipline est incroyable », a déclaré Mme Vahl-Gillespie. « Leur niveau de compétence est excellent… Ils sont tous tellement talentueux et compétents et disciplinés. »

Elle a dit : « Mais tout… c’est juste que l’état d’esprit de l’ensemble est spirituel. Cela ressemble à un rêve. C’est vraiment très émouvant. »

Shen Yun poursuivra sa tournée aux États-Unis avec des représentations à Costa Mesa, CA, du 12 au 17 avril ; Portland, OR, du 12 au 14 avril ; Davenport, IA, le 17 avril ; Northridge, CA, les 19 et 20 avril ; et Los Angeles, CA, les 23 et 24 avril. Pour plus d’informations sur les billets et les dates, veuillez visiter: http://shenyun.com.

Traduit de l’anglais au Canada

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2016/4/15/156292.html
Version chinoise : 神韵受欢迎 美国各地纷纷加场均爆满

La Commission des Affaires étrangères de la Chambre des représentants des États-Unis amende une résolution condamnant les prélèvements d’organes en Chine

Le 13 mars, la Commission des Affaires étrangères de la Chambre des représentants des États-Unis a amendé la résolution 343. La résolution demande au gouvernement chinois de cesser sa pratique des prélèvements d’organes autorisée par l’État sur des pratiquants de Falun Gong vivants et de coopérer avec les enquêtes sur ces crimes. Actuellement, la résolution a le soutien de 166 représentants des deux partis.

Lors de l’audience de mercredi, le membre du Congrès Chris Smith (représentant du New-Jersey) a dit : « Je crois fortement que cette résolution est une étape importante pour apporter une mesure de responsabilité et de transparence à ce qui est possiblement un des plus grands crimes de ce 21e siècle : les 17 années d’efforts pour éradiquer le Falun Gong de la Chine. »

De nouvelles preuves qui ont émergé cette année, tirées directement de données de bases de données médicales, indiquent sans l’ombre d’un doute que l’ampleur de l’industrie des transplantations d’organes en République populaire de Chine est loin de ce qui était compris à ce jour. Avec un nombre limité de prisonniers condamnés à morts et un taux extrêmement bas de dons d’organes volontaires, le nombre des pratiquants de Falun Gong et autres prisonniers d’opinion étant tués pour leurs organes pourrait être beaucoup plus élevé que ce qui était précédemment estimé.

Le membre du Congrès Dana Rohrabacher (représentant de la Californie) a indiqué à l’audience que les chercheurs David Kilgour, David Matas et Ethan Gutmann ont mené des enquêtes détaillées et ils ont estimé entre 45 000 et 65 000 le nombre de pratiquants de Falun Gong qui ont été tués pour leurs organes, lesquels étaient ensuite vendus à profit. « J’ai lu ces comptes rendus et ils sont effrayants », a dit Dana Rohrabacher. « Ces estimations sont maintenant possiblement beaucoup plus élevées selon le prochain rapport de ces trois chercheurs. »

Le membre du Congrès Eliot Engel (district de New York) a décrit le commerce d’organes en Chine comme « quelque chose sorti d’une histoire d’horreur ». Il a poursuivi en disant que « le prélèvement non-consensuel représente une violation flagrante des droits de l’Homme. Et comme si cet horrible abus n’était pas suffisant, nous entendons parler de victimes étant ciblées pour leur croyance religieuse et de camps de prisonniers chinois qui récoltent des profits de ces prélèvements d’organes. »

« Nous ne pouvons pas permettre à ces crimes de se perpétuer », a déclaré la membre du Congrès Ileana Ros-Lehtinen (représentante de la Floride), qui a pris l’initiative de présenter la résolution 343 avec le membre du Congrès Gerry Connolly (district de Virginie).

Ileana Ros-Lehtinin a dit : « En adoptant cette résolution, nous pouvons envoyer un message au régime chinois, à la communauté médicale des États-Unis et à notre Département d’État que nous condamnons les prélèvements d’organes de la Chine. Nous savons que cela a toujours lieu et nous devons faire plus pour mettre fin à cette pratique immédiatement. »

Traduit de l’anglais au Canada

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2016/3/19/155969.html
Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2016/3/18/325502.html
http://fr.minghui.org/articles/2016/3/20/57126.html