Récents événements du Falun Dafa : « Notre cœur est avec vous ! »

(Minghui.org) Les pratiquants de Falun Dafa (aussi connu comme Falun Gong) du monde entier organisent des événements publics depuis plus d’une décennie pour sensibiliser le public à la brutale persécution en Chine, demandant de l’aide pour que cela cesse et parlant aux gens de l’ancienne cultivation et pratique chinoise.

Ce bulletin d’information couvre douze événements qui ont eu lieu aux États-Unis, en Europe et en Nouvelle-Zélande, au cours de ces dernières semaines.

États-Unis

Au début du semestre d’automne, les campus universitaires ont organisé des événements d’intégration, une occasion idéale pour les pratiquants de Falun Gong de la ville de New York de présenter la pratique aux étudiants et au corps enseignant.

À l’Université de Columbia, 300 organisations étudiantes ont installé des stands de Low Plaza jusqu’à la bibliothèque Butler le 9 septembre. Les pratiquants ont donné de l’information à leurs ateliers gratuits, ce qui a intéressé plusieurs étudiants. De nombreux étudiants chinois étaient contents de croiser le Falun Gong sur le campus et d’apprendre ce qu’est vraiment le Falun Gong.

2016-9-falun-dafa-01

2016-9-falun-dafa-02

2016-9-falun-dafa-03

2016-9-falun-dafa-04

2016-9-falun-dafa-05
Les étudiants et les membres du corps enseignant s’inscrivent à un atelier gratuit de Falun Gong.

2016-9-falun-dafa-06
Les étudiants chinois ont été consternés d’apprendre la vraie histoire derrière la persécution du Falun Gong en Chine.

Un événement similaire a eu lieu au Queens Community College le 31 août. « Les amis de Falun Gong » étaient une des cinquante organisations à l’intégration. Plus de 30 étudiants se sont enregistrés pour un atelier gratuit. Encore plus de gens ont signé la pétition pour condamner la persécution du Falun Gong en Chine.

2016-9-falun-dafa-07
Le stand du Falun Gong lors de l’intégration sur le campus du Queens Community College.

2016-9-falun-dafa-08
Les pratiquants parlent à leur camarades de classe du Falun Gong.

2016-9-falun-dafa-09
Les pratiquants à leur stand

Les activités des pratiquants à New York ne sont pas limitées aux campus universitaires. Le 11 septembre, ils ont participé à la foire de rues s’étalant sur 20 pâtés de maisons sur Third Avenue à Manhattan. Vingt-cinq personnes se sont inscrites à l’atelier gratuit.

2016-9-falun-dafa-10

2016-9-falun-dafa-11
Le stand du Falun Gong à la foire de rue de Manhattan

2016-9-falun-dafa-12
Apprendre les exercices

Les pratiquants de St-Paul au Minnesota ont participé à une beaucoup plus grande foire – la 153e Foire d’État – du 25 août au 5 septembre. C’est une des plus grandes foires d’État de la nation d’après son taux de fréquentation journalière.

Le but premier des pratiquants du Minnesota était de sensibiliser le public au sujet de la persécution du Falun Gong, particulièrement les prélèvements forcés d’organes approuvés par l’État en Chine et de demander de l’aide pour que cela cesse.

Leurs efforts ont été couronnés de succès. Au cours des douze jours de la foire, ils ont recueillis près de 16 000 signatures sur une pétition qui condamne la persécution.

2016-9-falun-dafa-13

2016-9-falun-dafa-14
Les gens signent la pétition pour soutenir la résistance pacifique du Falun Gong.

Après avoir signé la pétition, plusieurs personnes sont revenues avec des membres de leur famille le lendemain pour les faire signer eux aussi. De nombreux professeurs d’école ont dit qu’ils allaient parler à leurs élèves de la violation des droits de l’homme en Chine et d’autres ont demandé plus de documents pour leurs élèves.

Un certain nombre de Chinois ont aussi bravement signé la pétition malgré la répression dans leur pays natal.

Les pratiquants ont aussi fait la démonstration des exercices plusieurs fois sur la scène. Quelques gens du public ont dit aux pratiquants qu’ils avaient déjà commencé à lire les livres du Falun Gong et étaient contents d’avoir la chance d’apprendre les exercices en personne.

2016-9-falun-dafa-15
Démonstration des exercices à la Foire d’État du Minnesota

Roumanie

L’activité de résistance pacifique des pratiquants à Resita en Roumanie le 11 septembre a été grandement soutenue par les habitants de la région. Plusieurs personnes ont signé la pétition pour condamner les prélèvements forcés d’organes. L’événement a aussi attiré l’attention des médias locaux. Plusieurs journalistes ont interviewé les pratiquants et leur ont dit qu’ils allaient couvrir cette histoire.

2016-9-falun-dafa-16
Les gens signent la pétition.

2016-9-falun-dafa-17
Matei, un journaliste pour Ziar online de Caras-Severin newspaper, veut écrire un article en profondeur sur la persécution.

Christina et Cosmin, des journalistes de Radio Romania Resita, ont été horrifiés en entendant parler de la brutale persécution. Ils ont interviewé des pratiquants et ont pris des photos devant leurs panneaux d’information pour montrer leur soutien.

2016-9-falun-dafa-18

2016-9-falun-dafa-19
Cristina et Cosmin soutiennent le Falun Gong.

Royaume-Uni

Des milliers de visiteurs du British Museum, une des destinations touristiques les plus connues dans le monde, ont vu les événements du Falun Gong, qui ont eu lieu à cet endroit tous les samedi depuis les deux dernières années. Et des milliers d’entre eux ont signé la pétition demandant que la persécution cesse.

2016-9-falun-dafa-20
Les mots sur le parapluie jaune au stand des pratiquants disent : « Falun Dafa » et « Authenticité-Bienveillance-Tolérance »

2016-9-falun-dafa-21

2016-9-falun-dafa-22

2016-9-falun-dafa-23

2016-9-falun-dafa-24
Des touristes étudient les panneaux d’information des pratiquants et en apprennent plus sur le Falun Gong.

2016-9-falun-dafa-25
Signer la pétition pour condamner la persécution

Un des souhaits sincères des pratiquants est de parler de la persécution à leur concitoyens chinois et de les persuader de retirer leur adhésion en tant que membre du Parti et de se positionner contre ses crimes.

Les pratiquants sont contents de voir que de plus en plus de Chinois veulent parler avec eux et en apprendre plus au sujet de la pratique laquelle est bannie en Chine. Les touristes chinois ont été très heureux d’avoir la chance d’apprendre les faits qui sont censurés en Chine depuis trop longtemps. Plusieurs d’entre eux ont décidé de démissionner du Parti communiste avec l’aide des pratiquants.

2016-9-falun-dafa-26

2016-9-falun-dafa-27

2016-9-falun-dafa-28
Un groupe de touristes chinois parlent à des pratiquants et apprennent la vraie histoire du Falun Gong.

France

La Tour Eiffel est un autre célèbre site touristique où les pratiquants présentent le Falun Gong et dénoncent la persécution.

2016-9-falun-dafa-29

2016-9-falun-dafa-30
La démonstration des exercices du Falun Gong devant la Tour Eiffel le 11 septembre.

2016-9-falun-dafa-31

2016-9-falun-dafa-32
Le 11 septembre, les touristes étudient les documents du Falun Gong et signent la pétition.

De nombreux touristes ont été horrifiés en apprenant l’existence des prélèvements forcés d’organes.

Bien que Balleinger ait dit être familière avec la magnifique culture chinoise, elle n’avait aucune idée qu’une chose aussi horrible se produisait là-bas. « Même Hitler n’a pas prélevé les organes sur des gens pour le profit », a-t-elle dit.

Giovani Stissi a aussi comparé les prélèvements d’organes au génocide des Nazis lors de la Seconde guerre mondiale. « J’ai lu plusieurs choses au sujet des Nazis et j’ai même visité le camp de concentration de Dachau, mais je n’ai pas été aussi choqué que je le suis maintenant. Je suis sans voix. C’est tellement triste. Les meurtriers devront payer tôt ou tard.

« Nous devons les aider. C’est une tâche importante pour l’Europe », a-t-il dit. « Quiconque a une conscience sentira cette douleur. Notre cœur est avec vous. Je vous souhaite le courage de continuer votre combat. »

Russie

Le 10 et le 11 septembre, les pratiquants de Moscou ont participé à la célébration du 869e anniversaire de la capitale de la Russie et ont recueilli des signatures pour protester contre les prélèvements forcés d’organes en Chine.

2016-9-falun-dafa-33

2016-9-falun-dafa-34

2016-9-falun-dafa-35

2016-9-falun-dafa-36
Les gens signent la pétition.

2016-9-falun-dafa-37
Un jeune garçon tient une fleur de lotus en origami fabriquée par des pratiquantes et [sa mère a dans ses mains] des documents de Falun Gong.

2016-9-falun-dafa-38
Démonstration des exercices

Allemagne

Les pratiquants de Saxe en Allemagne ont été invités à un des plus grands événements de la communauté – Le Jour de Saxe – qui a eu lieu à Limbach Oberfrohna le premier week-end de septembre.

Les pratiquants ont fait la démonstration des exercices. Parmi les 170 groupes, la Fanfare Tian Guo Marching Band, formée de pratiquants de plusieurs pays d’Europe, a joué dans la parade, lors de la cérémonie d’ouverture. C’était la troisième fois que la fanfare jouait à ce festival, qui attire plus de 300 000 personnes des pays avoisinants.

2016-9-falun-dafa-39

2016-9-falun-dafa-40

2016-9-falun-dafa-41

2016-9-falun-dafa-42
La fanfare du Falun Gong dans le défilé

Les prestations des pratiquants, y compris la danse des « fées célestes », la démonstration des exercices sur le char allégorique, merveilleusement décoré, et la prestation de la fanfare, sont accueillis chaleureusement par les spectateurs chaque année. L’an passé, le gouverneur de Saxe, Stanislaw Tillich, avait grandement louangé la fanfare, en commentant plusieurs fois combien les musiciens étaient excellents.

Suède

Deux événements ont eu lieu en Suède la semaine passée.

Le premier a eu lieu devant l’hôtel de ville de Stockholm. Plusieurs résidents locaux et des touristes ont vu la démonstration des exercices des pratiquants et ont lu leurs documents. Plusieurs d’entre eux ont aussi commencé à apprendre les exercices.

2016-9-falun-dafa-43

2016-9-falun-dafa-44

2016-9-falun-dafa-45
Une activité devant l’hôtel de ville à Stockholm

2016-9-falun-dafa-46
Une dame devant la rangée [de pratiquants] voulait apprendre les exercices. Après avoir fait le troisième exercice, ses yeux étaient remplis de larmes. Elle a serré fort dans ses bras la pratiquante qui lui enseignait, en disant : « C’est tellement magnifique. Je dois apprendre cela. »

De nombreux touristes chinois ont été surpris de voir le Falun Gong. Quelques-uns se sont arrêtés et ont encouragé les pratiquants à continuer à faire leur bon travail.

Un gentilhomme chinois a dit aux pratiquants : « Vous êtes l’espoir de la Chine. La persécution est totalement erronée. J’admire votre esprit ! »

En Gavle, à 160,93 km au Nord-Ouest de Stockholm, des pratiquants ont fait la démonstration des exercices et ont recueilli des signatures pour condamner la persécution. Plusieurs personnes, y compris des Chinois, ont signé la pétition pour soutenir le Falun Gong.

2016-9-falun-dafa-47

2016-9-falun-dafa-48

2016-9-falun-dafa-49

2016-9-falun-dafa-50
L’événement du Falun Gong dans le centre-ville de Gavle, Suède, le 9 septembre

Nouvelle-Zélande

De l’autre côté du monde, les pratiquantes vêtues comme des fées célestes traditionnelles chinoises ont remporté le « Prix du choix du public pour les mieux vêtues » et 500 dollars néo-zélandais au défilé du festival annuel des récoltes de Hastings, Nouvelle-Zélande, le 10 septembre.

2016-9-falun-dafa-51
La Fanfare Tian Guo Marching Band du Falun Gong dans le défilé

2016-9-falun-dafa-52
Les pratiquantes vêtues comme des fées célestes

Voir aussi en chinois :

大陆游客-我最佩服的就是法轮功 图

罗马尼亚媒体记者支持法轮功图

新西兰黑斯廷斯游行 法轮功团体获奖 图

大英博物馆门前的新景观 图

曼哈顿周末街市 法轮功展位吸引民众 图

莫斯科法轮功学员参加世界的花瓣活动 图

在瑞典海港城市传播法轮功真相 图

明尼苏达州大集市 一万五千余人签名反活摘 图

德国萨克森日 法轮功团体受欢迎 图

纽约社区学院社团展 学生加入法轮功之友 图

哥伦比亚大学学生加入法轮大法社团 图

Traduit de l’anglais au Canada

Version anglaise :
http://en.minghui.org/html/articles/2016/9/17/159197.html

Version chinoise :
http://www.minghui.org/mh/articles/2016/9/14/334708.html

Des activités extérieures à travers l’Europe donnent la chance à des milliers de gens de connaître le Falun Gong

(Minghui.org) Lors du premier week-end de juin, les pratiquants de Falun Gong ont participé à des activités qui ont eu lieu dans plusieurs villes à travers l’Europe, en présentant cette ancienne méthode de cultivation et pratique chinoise au public et en révélant la persécution brutale à laquelle elle fait face en Chine.

Enseignement des exercices au Festival de musique d’Édimbourg

Les pratiquants ont été invités à enseigner les exercices à un festival de musique qui a eu lieu à Édimbourg en Écosse les 4 et 5 juin.

Les organisateurs du festival ont alloué une heure à l’atelier gratuit du Falun Gong. Un pratiquant a donné des explications détaillées pendant que deux autres pratiquants faisaient la démonstration des mouvements. De nombreuses personnes ont rejoint les exercices et ont demandé des renseignements sur les sites locaux de pratique.

2016-6-7-falun-dafa-eu-01

2016-6-7-falun-dafa-eu-02
Apprendre les exercices de Falun Gong

2016-6-7-falun-dafa-eu-03
Un Italien (premier à gauche) a appris le Falun Gong il y a plusieurs années, mais avait arrêté pour diverses raisons. Il était content de rencontrer des pratiquants ce jour-là, pour pouvoir reprendre la pratique.

En plus d’enseigner les exercices, les pratiquants ont aussi parlé aux participants de la persécution. De nombreuses personnes ont été choquées par la brutalité et ont signé une pétition la condamnant. En deux jours, 1 059 signatures ont été recueillies par les pratiquants.

2016-6-7-falun-dafa-eu-04
Un couple du Venezuela a bavardé un long moment avec les pratiquants. « Nous devons arrêter les brutalités », ont-ils dit pendant qu’ils signaient la pétition.

2016-6-7-falun-dafa-eu-05
Un jeune Chinois né aux États-Unis a été choqué par la persécution. Ses parents et lui n’avaient jamais entendu parler de la persécution du Falun Gong en Chine. Il a dit qu’il aimerait en apprendre davantage et en parler à ses parents.

« Je dois me réveiller et défendre cela »

Le 4 juin à Augburg en Allemagne, les pratiquant ont tenu une journée d’information sur le Falun Gong. Le motif était de recueillir des signatures pour une pétition demandant la fin de la persécution.

2016-6-7-falun-dafa-eu-06

2016-6-7-falun-dafa-eu-07
Les gens signent une pétition pour soutenir le Falun Gong.

M. Spanlen a dit avoir lu au sujet de la persécution du Falun Gong dans un journal. « Pourquoi ai-je signé la pétition ? Je l’ai fait parce que je crois que la persécution est mal. Je dois me réveiller et défendre cela. »

2016-6-7-falun-dafa-eu-08
Une famille roumaine a été choquée par la persécution. Le mari et la femme ont signé la pétition.

2016-6-7-falun-dafa-eu-09
Weiss et sa mère ont signé la pétition et ont remercié les pratiquants pour leurs efforts d’informer les gens sur ce qui se passe en Chine.

2016-6-7-falun-dafa-eu-10
M. Naumman a dit que la persécution est une immense faute et que la communauté mondiale devrait se concentrer sur les droits de l’Homme aussi bien que sur le développement

« Mes élèves ont besoin de ceci »

Le 4 juin, à Bielefeld, Allemagne, les pratiquants locaux ont rejoint le 20e Festival multi-culturel qui a eu lieu au parc Ravensberger.

2016-6-7-falun-dafa-eu-11
Les gens sont informés sur ce qu’est le Falun Gong au Festival multi-culturel à Bielefeld, Allemagne.

De nombreux participants ont été attirés par les paisibles exercices. Une professeur d’école primaire a dit vouloir apprendre, car elle croyait que c’était justement ce qu’elle cherchait.

« Mes élèves ont besoin de ceci. Ils ne peuvent pas se calmer. Puis-je vous inviter dans ma classe pour faire une démonstration des exercices pour eux ? » a-t-elle demandé.

Un homme a senti un fort champ d’énergie autour des pratiquants. Il était choqué par la persécution et a signé la pétition. Il a dit : « Je suis chanceux et honoré d’être le premier de la journée à signer la pétition », a-t-il dit.

La même journée, dans le centre-ville, les pratiquants ont aussi recueilli des signatures pour la pétition. Plusieurs personnes ont dit avoir vu le documentaire à la télévision qui révèle les prélèvements forcés d’organes approuvés par l’État sur des pratiquants de Falun Gong en Chine. Ils étaient contents d’avoir la chance d’exprimer leur soutien au Falun Gong ce jour-là.

Un Chinois qui vit en Allemagne depuis plus de dix ans a remercié les pratiquants pour leurs efforts. « De nombreux Chinois ont eu le cerveau lavé par le Parti. Vous accomplissez un travail grandiose, en parlant aux gens de la vérité. Continuez ! » a-t-il dit en signant la pétition.

Présenter le Falun Gong est un événement hebdomadaire au parc Humlegården de Stockholm

Depuis vingt ans, tous les dimanches matins, les pratiquants de Stockholm en Suède font les exercices en groupe dans le parc local de Humlegården. Les jours ensoleillés, plusieurs personnes les rejoignent et apprennent les mouvements.

2016-6-7-falun-dafa-eu-13
Le groupe d’exercices dans le parc Humlegården à Stockholm

Les pratiquants offrent des dépliants de Falun Gong dans plusieurs langues, notamment en suédois, en anglais, en allemand et en espagnol. Plusieurs personnes s’arrêtent pour en apprendre davantage.

Un jeune couple avec un bébé a regardé les exercices pendant longtemps. Quand les pratiquants ont pris une pause, la mère s’est approchée et a dit : « C’est tellement paisible et harmonieux ! »

À voir aussi (en chinois) :

瑞典首都近二十年的法轮功炼功点

我要让自己觉醒

德国游客-法轮功学员做得太好了

Traduit de l’anglais au Canada

Version anglaise :
http://en.minghui.org/html/articles/2016/6/11/157377.html

Version chinoise :
http://www.minghui.org/mh/articles/2016/6/8/329799.html

Une productrice de télévision : trouver d’où je viens

Écrit par un pratiquant de Falun Dafa en Europe

(Minghui.org) Olga, une productrice de télévision, cherchait un sens à la vie depuis de nombreuses années. « Je me sentais toujours perdue comme une enfant. Je ne savais pas d’où je venais quand j’étais jeune. Mes parents me traitaient étrangement. J’avais l’impression de ne pas être à ma place ici. J’aimais voyager et rencontrer de nouvelles personnes. Lors de mes voyages, j’essayais de trouver où était véritablement ma place. »

Olga est née à Paris, en France et elle a vécu à Londres pendant plus de trente ans. Elle a vécu en Espagne au cours des deux dernières années. Avant cela, elle a parcouru le monde pendant des années à la recherche d’un sens à la vie. Elle est rentrée chez elle quand elle a compris qu’elle n’avait plus besoin de chercher plus loin.

2015-11-23-europe-tv-editor
Olga

Chercher un sens à la vie

Olga a rencontré un vieil ami dans une épicerie fin 1998. Quand son ami a entendu dire qu’Olga traitait les maladies des autres avec des méthodes qu’elle avait apprises en Inde, il lui a donné une adresse et l’heure d’une rencontre avec un groupe de gens qui traitaient eux aussi des maladies. Olga s’est réjouie de rencontrer des gens qui partageaient les mêmes idées qu’elle.

Mais quand elle est arrivée à l’endroit dont son ami lui avait parlé, Olga a vu un groupe de personnes en train de faire des exercices avec de lents mouvements des mains. Elle s’est dit : « Ils ne traitent pas les maladies des autres. Je suis au mauvais endroit. Mais essayons donc, puisque je suis là. » Alors elle est restée et elle a appris les exercices du Falun Dafa. Elle n’était pas sûre de ce qu’elle devait en penser mais elle a senti l’énergie puissante des exercices.

Remplie de curiosité, elle est revenue pratiquer une semaine plus tard. La douleur qu’elle avait dans les pieds était partie. Elle s’est procurée un livre intitulé Falun Gong. En le lisant, elle a eu des réponses aux questions qui l’avaient longtemps laissée perplexe.

« J’ai fait des expériences spéciales. Par exemple, mon troisième œil était ouvert. Je pouvais voir dans les autres dimensions. Mais je ne pouvais pas comprendre ce que je voyais. Et il n’y avait personne avec qui je pouvais partager ces expériences. Je savais que ce phénomène existait mais peu de gens en parlaient.

« Dans le livre Falun Gong, j’ai trouvé des explications dans quelques simples phrases. C’était très rationnel et raisonnable. J’ai décidé de continuer de pratiquer le Falun Gong. »

Mais le livre mentionnait clairement que les pratiquants ne pouvaient pas traiter les maladies des autres. Olga aimait bien aider les autres en guérissant leurs maladies. Elle a trouvé ce principe difficile à accepter, mais elle souhaitait en apprendre plus. Elle est allée à Manchester avec d’autres pratiquants de Falun Dafa et a regardé les séries d’enseignements sur vidéo de Maître Li. Ils ont aussi lu le livre Zhuan Falun et ils ont pratiqué les exercices ensemble.

« J’ai vu des rayons dorés sortir de la vidéo », se rappelle Olga, « les rayons entouraient tout mon corps. Je me sentais bien, comme si j’étais en train de me baigner dans les rayons. J’étais stupéfaite. » Elle a continué de regarder les vidéos et a trouvé que ce que Maître Li disait était tout à fait raisonnable. Elle a eu confiance dans le Maître et a décidé de continuer de pratiquer le Falun Gong. C’est à cette époque qu’elle a abandonné son attachement à traiter les maladies des autres.

Olga a eu la sensation d’avoir enfin trouvé d’où elle venait : « J’ai vraiment senti que j’avais trouvé ma destinée après avoir commencé la pratique du Falun Gong. J’avais l’impression d’être un arbre qui avait pris racine, un arbre enraciné dans le cosmos. »

Devenir une meilleure personne

Pour Olga, avoir une bonne relation avec ses parents a toujours été un grand défi : « Ma mère a une forte personnalité. Elle pense qu’elle a toujours raison et essaie de contrôler les autres. Par exemple, elle me critiquait et me disait de ne pas faire ceci ou de ne pas faire cela. J’étais profondément blessée à l’intérieur. Je ne savais pas comment gérer cela avec elle. J’avais la sensation de vivre dans une prison quand je vivais à la maison. J’étais contrôlée au-delà de ma tolérance. J’ai recherché des occasions de partir. »

Il y a une trentaine d’années, quand elle est devenue adulte, elle est partie vivre à Londres. Mais il y a deux ans, quand elle est revenue vivre chez ses parents, elle sentait que ses parents la traitaient encore comme quand elle avait dix ans. Elle trouvait que c’était difficile de vivre avec eux.

Mais elle a appris du Falun Dafa : « Je dois regarder à l’intérieur. C’est la première chose que j’ai apprise. La solution de tous les problèmes est à l’intérieur de moi. Ne pas chercher des raisons à l’extérieur, ni montrer les autres du doigt quand on fait face à des conflits. Mais se calmer et regarder à l’intérieur inconditionnellement. » Elle a arrêté de se disputer avec sa mère.

Au bout d’un certain temps, elle a remarqué que sa mère ne semblait plus se comporter avec autant de force qu’auparavant. Elle a dit qu’elle traitait sa mère comme elle aurait traité une enfant et lui offrait l’amour dont toute personne avait besoin. Elle a pris soin de sa mère sans se plaindre. Elle a pu sentir alors que sa mère l’acceptait et que leurs malentendus avaient fondu.

Tout le monde devrait s’inquiéter de la persécution du Falun Gong

La persécution du Falun Gong a commencé en Chine six mois après qu’Olga ait décidé de pratiquer le Falun Gong. Au début, elle ne pouvait pas comprendre qu’autant de rapports dans les médias soient déformés à ce point. Plus tard, elle a appris, grâce aux enseignements de Maître Li, que la persécution n’était pas limitée à la Chine. Tout le monde est concerné et doit prendre une décision

« Chaque pensée peut jouer un rôle dans la promotion ou l’arrêt de la persécution. En tant que pratiquante, toutes mes décisions ont un rôle relié aux pratiquants en Chine. J’ai pris ma responsabilité. » Elle a pleuré quand elle a été informée de la torture brutale que les compagnons de cultivation endurent en Chine.

Pour réveiller les consciences et aider à arrêter la persécution, elle a fait beaucoup de choses, incluant distribuer des dépliants du Falun Gong à Leicester Square à Londres. Elle se rappelle : « Au début, je me rappelle que je restais là avec deux dépliants à la main, comme une statue. J’aurais voulu que les autres marchent vers moi et prennent les dépliants dans mes mains. Je me sentais mal à l’aise en pensant que les autres me prenaient peut-être pour une personne dérangée. Mais je savais que je devais faire cela pour aider les pratiquants qui sont persécutés en Chine. » Maintenant elle est heureuse de distribuer des dépliants pour sensibiliser les gens au sujet de la persécution.

En tant que productrice de télévision, elle veut faire un film pour exposer la persécution du Falun Gong et les atrocités des prélèvements d’organes en Chine.

« Je souhaite faire un enregistrement de la persécution pour les générations futures », a dit Olga, « et pour ceux qui souhaitent avoir une transplantation d’organe en Chine, leur permettre de connaître les faits et de savoir ce qui se passe en Chine. J’espère qu’ils auront la chance d’être informés sur les atrocités qui ont lieu. Ils doivent savoir que leur transplantation d’organe en Chine pourrait se faire au détriment de la vie d’un autre. C’est important pour eux de prendre une décision en connaissance de cause. »

Traduit de l’anglais au Canada

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2015/11/22/153777.html
Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2015/11/21/319398.html

Nations pro-communistes à une époque – maintenant soutenant le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance

(Minghui.org) Trouver le sens de sa vie peut prendre un certain temps. Par exemple, Maria, de Pologne, n’a entendu parler de la méditation qui lui a apporté la paix intérieure que lorsqu’elle était étudiante à Harvard en 2000. Ce qui l’a intriguée était non seulement la puissante énergie du Falun Dafa, mais aussi, la grave persécution qui sévit en Chine.

Venant d’un pays qui était pro-communiste autrefois, Maria sait ce que cela signifie que de se lever pour sa croyance. Néanmoins, elle est allée en Chine en 2002, où elle a été détenue pour avoir parlé aux gens des faits au sujet du Falun Dafa. Face à la police chinoise qui force, sans relâche, les pratiquants à abandonner leur croyance – avec des tortures physiques, des mauvais traitements mentaux et des lavages de cerveau, Maria a dit que leurs efforts étaient stériles : « Authenticité-Bienveillance-Tolérance ne fera jamais de compromis avec la perversité. »

Malgré les seize années de répression brutale, plus de 210 millions de Chinois ont annoncé qu’ils se séparaient du régime communiste. En novembre 2004, le nombre a augmenté rapidement après que les Neuf Commentaires sur le Parti communiste aient été publiés.

En dehors de la Chine, après que les pays satellites de l’Europe de l’Est se soient libérés de l’Union soviétique et aient renversé leurs régimes communistes en 1989, les 12 autres républiques ont émergé de la dissolution en 1991, en tant qu’États post-soviétiques.

Ici, nous examinons brièvement comment les pratiquants de Falun Dafa pratiquent leur croyance dans les huit anciens États communistes du Pacte de Varsovie, une coalition formée en 1955 qui comprenait la Bulgarie, la Tchécoslovaquie (dissoute en République tchèque et en Slovaquie en 1992), l’Allemagne de l’Est, la Hongrie, la Pologne, la Roumanie, l’Union soviétique et l’Albanie (qui s’est retirée de l’alliance en 1968).

2015-10-11-europe-01
Le 4 octobre au Herăstrău Park, à Bucarest, la capitale de la Roumanie, les pratiquants parlent avec les piétons au sujet du Falun Dafa. De nombreuses personnes ont signé les pétitions pour soutenir leurs efforts

Bulgarie

2015-10-11-europe-02
Les 16 et 17 mai, pour célébrer la Journée mondiale du Falun Dafa (le 13 mai de chaque année), les pratiquants de Varna, la troisième plus grande ville de la Bulgarie, ont présenté les exercices

Le 15 novembre 2014, au cours de la campagne de signatures qui a eu lieu dans six villes de Bulgarie, plus d’un millier de gens ont signé la pétition condamnant les prélèvements forcés d’organes approuvés par le régime chinois sur des pratiquants de Falun Dafa vivants.

République tchèque et Slovaquie

Au 9e Festival international annuel de Mene Tekel contre le totalitarisme à Prague, du 23 février au 1er mars 2015, plusieurs citoyens tchèques ont été informés au sujet du Falun Dafa et de la persécution en Chine à travers l’exposition internationale l’Art de Zhen, Shan, Ren.

2015-10-11-europe-03
David Kilgour, ancien secrétaire d’État canadien pour l’Asie-Pacifique, a été interviewé par la télévision tchèque, le principal canal de télévision en République tchèque, à propos des prélèvements forcés d’organes perpétrés en Chine sur des pratiquants de Falun Dafa vivants.

2015-10-11-europe-04
Du 24 au 31 juillet 2015, les pratiquants de Falun Dafa ont mené des campagnes de collectes de signatures, à Trencin et dans cinq autres villes slovaques pour sensibiliser sur la persécution violente en Chine.

Allemagne

Des pratiquants allemands organisent régulièrement des manifestations pour parler avec le public de la grave persécution en Chine. Par exemple, en plus de la journée d’information tenue devant la cathédrale de Cologne le 13 août 2011, les événements ont eu lieu dans plusieurs villes allemandes, pour éveiller les consciences à Hambourg, Wuerzburg, Titise, Leipzig et Heilbronn.

2015-10-11-europe-05
Le 13 août 2011, les pratiquants ont organisé une journée d’information à Leipzig, la deuxième plus grande ville Est-Allemande de l’État de Sachsen. Le thème de l’événement était : « Soutenir les 100 millions de Chinois qui ont démissionné du Parti communiste chinois (PCC) et de ses organisations affiliées et marquer les douze années de protestation contre la persécution. »

2015-10-11-europe-06
En juillet, trois pratiquantes de Falun Dafa de Munich montrent leurs plaintes criminelles contre Jiang Zemin pour sa persécution du Falun Dafa. En voyant la banderole : « Traduire Jiang Zemin en justice » en chinois et en allemand, une femme s’est arrêtée et a demandé ce qui se passait. En apprenant qu’elles avaient été maltraitées pour leur croyance dans Authenticité-Bienveillance-Tolérance, elle a dit : « Notre société a besoin de gens comme vous [les pratiquants]. Continuez s’il vous plaît ! »

Hongrie

2015-10-11-europe-07
Le 20 août 2014, la Fanfare céleste s’est jointe au défilé de la fête nationale de la Hongrie

Lors d’une réunion en novembre dernier sur les prélèvements forcés d’organes perpétrés en Chine sur les pratiquants de Falun Dafa vivants, le chef de la faction parlementaire hongroise, András Schiffer, a exprimé son inquiétude sur cette question : « Il y a aussi une question morale concernant la stabilité morale, dont l’Europe jouit grâce à un consensus de la majorité. La question est : est-il viable de tolérer que des Européens se rendent en Chine pour obtenir des organes de prisonniers de conscience ? Davantage de pays européens interdisent à leurs citoyens d’aller en Chine pour des transplantations d’organes. Les pratiques de la dictature en Chine vont naturellement à l’encontre de tout ce à quoi tient une démocratie chrétienne et libérale. »

Pologne

2015-10-11-europe-08
Le 16 juillet 2015, les gens de la vieille ville de Varsovie s’informent sur la persécution

le 16 juillet 2015, les pratiquants sont allés dans la vieille ville de Varsovie pour parler de la persécution en Chine avec les passants. De nombreux touristes se sont arrêtés pour lire les affiches, parler avec les pratiquants et signer une pétition faisant appel pour que soit mis fin à la persécution et pour traduire Jiang Zemin en justice.

Plusieurs Chinois se sont arrêtés pour en apprendre plus et ont posé des questions. L’un d’eux a dit : « La première chose que je vais faire en rentrant à mon hôtel est d’en apprendre plus sur le Falun Gong sur Internet et de démissionner du PCC et de ses organisations affiliées. »

Roumanie

2015-10-11-europe-09
Le 10 mai 2015, les pratiquants présentent les exercices du Falun Gong devant l’ambassade de Chine. Une petite fille s’est arrêtée pour apprendre.

Quand un pratiquant roumain a expliqué à un touriste chinois pourquoi les pratiquants n’abandonnaient pas leur croyance malgré la grave torture, le jeune touriste a été touché : « Je te crois. Une fois qu’une personne a Authenticité-Bienveillance-Tolérance dans son cœur, il restera là, à jamais et rien ne peut changer cela. »

Albanie

2015-10-11-europe-10
Les pratiquants font les exercices à Tirana, la capitale de l’Albanie

Russie et Ukraine

2015-10-11-europe-11
Le 15 juillet 2015, un atelier consacré à dévoiler les prélèvements forcés d’organes approuvés par l’État de la Chine a été organisé par le Conseil suprême de l’Ukraine. Un avocat canadien des droits de l’homme, Me David Matas, a participé à l’atelier et a exposé les développements récents de son enquête sur les atrocités

Le 11 juin, à un forum organisé par le Centre Tuidang (des démissions du PCC), à Kiev, l’ancien maire de Kiev, Mosiyuk Oleksandr, a commenté : « Le communisme est une maladie. » Le forum a porté sur le nombre croissant de Chinois qui ont démissionné du PCC et de ses organisations affiliées, lequel a atteint les 200 millions en avril 2015.

« Plus de 10 millions d’Ukrainiens sont morts à cause du communisme. En Chine ce nombre a atteint les 80 millions », a dit Oleksandr. « Nous devons mettre fin au communisme et mettre fin à tout ce qui y est relié. » Oleksandr, qui travaille actuellement comme conseiller auprès des membres du parlement, a dit que cette tendance est inévitable mais que beaucoup de pays ont besoin de la soutenir.

Lech Walesa, ancien président polonais et lauréat du Prix noble de la Paix, a envoyé une lettre au forum pour soutenir le mouvement Tuidang (des démissions du PCC). Il a écrit, en partie : « Je crois profondément que rien ne sera capable d’arrêter [ce mouvement]. Personne ne peut arrêter l’esprit de liberté et d’authenticité. »

La Pologne a adopté une loi en mars 2007 demandant aux gens de déclarer s’ils avaient déjà travaillés comme informateurs au service de la sécurité communiste

2015-10-11-europe-12
La 16e conférence d’expériences de cultivation du Falun Dafa russe a eu lieu à Saint-Pétersbourg du 18 au 20 septembre 2015. Les pratiquants de Russie et plusieurs pays d’Europe de l’Est ont participé à la conférence et ont fait les exercices en groupe dans les parcs à proximité.

Traduit de l’anglais au Canada

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2015/10/10/153173.html
Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2015/10/8/317274.html

Les touristes chinois sont en faveur de la poursuite en justice de l’ancien dictateur Jiang Zemin

Écrit par un pratiquant de Falun Gong en Europe

(Minghui.org) « Nous devrions faire exploser des pétards pour fêter cela ! » a dit un visiteur chinois sur un site touristique en Europe en réponse aux nouvelles que des centaines de milliers de pratiquants de Falun Gong ont déposé des plaintes pénales contre l’ancien dictateur Jiang Zemin aux plus hautes instances juridiques de la Chine.

Un autre touriste chinois a dit : « De quoi avons-nous peur, maintenant que Jiang Zemin est confronté à sa chute ? Je renonce à mon adhésion aux organisations communistes maintenant ! »

Un vieil homme a appris les nouvelles des poursuites en justice contre Jiang et a dit : « Engager des poursuites contre Jiang est bien ! Tous les Chinois ont souffert sous sa politique. Nous devons le traduire en justice. Quel est le problème avec Authenticité-Bienveillance-Tolérance (les principes du Falun Gong) ? Voilà exactement ce dont la Chine a besoin. »

« Ce que Jiang a fait est contraire aux principes du ciel », a-t-il ajouté. « Il doit être tenu responsable par la loi ! »


Lucerne, Suisse

Depuis le temps que la persécution a commencé, les touristes chinois en Europe sont progressivement devenus plus ouverts à entendre l’histoire du côté des pratiquants de Falun Gong.

À Lucerne, en Suisse, un homme a appelé les membres de son groupe lorsqu’il a repéré une activité du Falun Gong. « Dépêchez-vous. Écoutons ce qu’ils ont à dire. Écoutons une autre voix plutôt qu’écouter tout le temps seulement la même voix ! » Ses compagnons de voyage se sont rassemblés et ont écouté un pratiquant de Falun Gong, qui leur a expliqué l’historique du Falun Gong et la persécution.

Plus de 20 membres du groupe ont fait la queue pour que le pratiquant enregistre leurs déclarations de démission des organisations communistes chinoises. Le pratiquant leur a souhaité bonne chance alors qu’ils partaient, à quoi les touristes ont répondu : « Nous sommes tellement heureux de vous avoir rencontré ! » et « Merci ! »

Comme les touristes chinois en apprennent davantage sur la tendance actuelle des pratiquants de poursuivre Jiang Zemin en justice, un nombre croissant de Chinois ont ouvertement manifesté leur soutien au Falun Gong et beaucoup sont en train de réexaminer leur compréhension de la persécution.

Un touriste de Pékin a déclaré : « L’auto-immolation a été diffusée chaque demi-heure à l’époque. Nous devrions demander à Jiang Zemin pourquoi cela a disparu des médias. Parce que ce n’est que de la calomnie et du mensonge. Je n’y croyais pas, même alors [en 2001]. »

Il faisait allusion à l’auto-immolation sur la place Tiananmen pendant le Nouvel An chinois de 2001. Le 23 janvier 2001, cinq personnes se sont prétendument immolés sur la place Tiananmen à Pékin. Toute la scène a été filmée sous plusieurs angles. Commençant à peine quelques heures après l’événement, les médias contrôlés par l’État ont été inondés avec des reportages affirmant que les immolés étaient des pratiquants de Falun Gong. Ces reportages comprenaient des images macabres des victimes et des déclarations que les enseignements du Falun Gong étaient directement responsables de la tragédie. Peu de temps après la tragédie, l’auto-immolation a été dénoncée comme étant une tromperie, conçue par le régime communiste pour calomnier le Falun Gong et retourner l’opinion publique contre la pratique pacifique. (La fausse histoire de l’auto-immolation sur la place Tiananmen)

Avant qu’il ne monte à bord de son autobus, le touriste a approché à nouveau un pratiquant. Il a dit : « Soyez persistant dans vos efforts ! C’est remarquable. Nous vous soutenons tous dans votre poursuite judiciaire contre Jiang Zemin. Nous espérons que vous allez bientôt le traduire en justice ! »

Un autre homme a pris un dépliant d’un pratiquant de Falun Gong et a dit : « J’ai toujours une réserve au sujet du Falun Gong. »

« Avez-vous réfléchi d’où provient votre réserve ? » a demandé le pratiquant. « Savez-vous que l’auto-immolation sur la place Tiananmen a été une mise en scène et une tromperie ? »

Il a répondu : « Oui »

« Alors, pourquoi avez-vous encore des réserves à propos du Falun Gong ? » a répondu le pratiquant. « Il semble que, sans le savoir, vous ayez été influencé par la propagande du Parti. »

Le pratiquant a poursuivi en expliquant que Jiang Zemin en voulait au Falun Gong, une croyance spirituelle basée sur la culture traditionnelle chinoise du bouddhisme et du taoïsme. La croyance traditionnelle chinoise considère que la persécution des pratiquants de pratiques spirituelles droites constitue un péché énorme qui doit être puni par le ciel. La persécution que Jiang a lancée a entraîné toute la population chinoise dans une « lutte » communiste, brutale et pécheresse qui a causé des milliers de morts confirmées et des millions de familles déchirées.

Lorsque le pratiquant a suggéré que tous les Chinois, y compris lui, devraient poursuivre Jiang Zemin en justice, l’homme a hoché la tête et a dit : « Je suis d’accord. »


Munich, Allemagne

Sur les sites touristiques à Munich, en Allemagne, les pratiquants de Falun Gong passent des enregistrements audio pour le grand nombre de visiteurs chinois. Beaucoup de touristes sourient ou lèvent le pouce quand ils entendent l’annonce : « Cher camarade chinois, les jours du Parti sont comptés ! »

Beaucoup ont partagé avec les pratiquants : « Tout le monde insulte le Parti en Chine. » Un autre touriste a dit : « Nous avons hâte de ce jour [la fin du Parti]. Nous sommes heureux d’entendre cela ! »

Traduit de l’anglais au Canada

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2015/8/10/152002.html
Version chinoise : 诉江潮鼓舞中国游客退党

Les touristes chinois en Europe : Leur liste de choses « à faire » comprend d’abord la démission du PCC

Écrit par un pratiquant de Falun Gong en Europe

(Minghui.org) « Êtes-vous en mesure de m’aider à démissionner du Parti communiste chinois (PCC) ? » « S’il vous plaît, aidez toute ma famille à démissionner. » « Les amis, venez par ici ! Nous pouvons démissionner du Parti ici ! » Les pratiquants de Falun Gong clarifiant la vérité dans les principaux sites d’attraction d’Europe occidentale entendent de plus en plus fréquemment de tels propos des touristes en provenance de Chine.

Certains ont exprimé leur soulagement en démissionnant du PCC et de ses organisations affiliées : « Ouf, c’était la première tâche sur ma liste « à faire ». Maintenant, je peux me détendre et faire du tourisme ! »

Le trafic de touristes chinois vers l’Europe occidentale a augmenté depuis la fin de 2010. Comme de plus en plus d’entre eux comprennent les faits sur le Falun Gong, ils sont plus susceptibles de s’engager dans des discussions avec les pratiquants. Plus [de touristes] recherchent activement l’aide des pratiquants pour démissionner du PCC.

Des étudiants de Pékin : Je sais maintenant la vérité sur l’auto-immolation

L’université de Cambridge, en particulier le King’s College, attire de nombreux touristes, dont un grand nombre d’étudiants. Un jour, Mme Feng, une pratiquante bénévole, a rencontré un groupe d’étudiants de Pékin.

Après leur avoir raconté l’histoire brutale du PCC, Mme Feng leur a demandé s’ils aimeraient démissionner du PCC et de ses organisations affiliées. Les étudiants ont précisé : « Il est vrai que nous détestons le PCC, mais pourquoi ces pratiquants de Falun Gong se sont-ils immolés sur la place Tiananmen ? »

Mme Feng a reconnu que c’était une très bonne question et a répondu : « Si vous examinez l’histoire du PCC, vous allez découvrir comment le Parti supprime les individus ou les groupes qu’il n’aime pas : par une propagande diffamatoire écrasante. L’ancien dirigeant du PCC Liu Shaoqi a été ainsi renversé pendant la Révolution culturelle. » De même, lorsque le PCC a décidé de réprimer le Falun Gong, il a créé des tas de mensonges pour justifier la persécution. L’imposture de l’auto-immolation sur la place Tiananmen en est un. Ces gens-là n’étaient pas des pratiquants. Vous pouvez visionner le film False Fire [Faux feu]pour voir les nombreuses contradictions. »

Les élèves étaient très reconnaissants : « Nous sommes très heureux de vous avoir rencontrés ici aujourd’hui. Maintenant, nous savons que l’auto-immolation était un mensonge. » Ils ont enregistré leurs noms pour démissionner du PCC.

Impressionnés par les pratiquants occidentaux

Francfort, en Allemagne, a l’un des aéroports les plus fréquentés en Europe et accueille de nombreuses foires commerciales et événements chaque année. Les pratiquants y ont installé une table à côté de l’église Saint-Paul pour rencontrer les touristes chinois en train de faire du shopping et de manger.

Un certain nombre de pratiquants allemands ont aidé sur le site. Ils accueillent généralement les touristes chinois en chinois : « L’Allemagne vous souhaite la bienvenue » ou « S’il vous plaît prenez ce journal chinois. Il est gratuit ! »

Les touristes chinois sont agréablement surpris et enthousiastes d’en entendre plus. Les pratiquants allemands demandent généralement : « Avez-vous démissionné du Parti ? » S’ils répondent « non », les pratiquants leur demanderont ensuite en chinois : « Pourquoi pas ? »

Du moment qu’un pratiquant chinois continue et donne d’autres faits, les touristes chinois sont beaucoup plus ouverts à démissionner du PCC.

Un touriste, un homme âgé, a d’abord été réticent à accepter des documents d’information. Après avoir observé les pratiquants pendant un moment, il s’est approché pour parler à un pratiquant chinois : « J’ai vu comment les pratiquants allemands étaient vraiment sincères [alors qu’ils distribuaient des documents et parlaient aux gens]. Ils doivent croire sincèrement que le Falun Gong est bon. Cela m’aide à comprendre pourquoi il est important de démissionner du PCC. » Il a ensuite demandé l’aide du pratiquant pour démissionner du PCC.

Cind étudiants d’université têtus changent

Un jour, il y avait cinq touristes chinois étudiants universitaires. Se considérant pleins de connaissances, ils n’ont pas écouté les bénévoles, ni accepté de documents, ni démissionné du PCC.

Un pratiquant leur a demandé : « Savez-vous qu’un million et demi de kilomètres carrés de terre chinoise ont été donnés ? » Les élèves sont restés surpris : « Vraiment ? Cela s’est produit quand ? » L’un d’eux a dit : « J’ai déjà lu quelque chose comme ça, mais je ne me souviens pas des détails. »

Le pratiquant leur a alors expliqué comment Jiang Zimin, l’ancien dirigeant chinois, avait distribué la terre à d’autres pays par le biais de nombreux traités. Les élèves étaient très en colère. L’un d’eux a dit : « Pas étonnant que beaucoup de gens n’aiment pas Jiang – il a fait tellement de mauvaises actions. »

De la persécution du Falun Gong aux prélèvements d’organes sur des pratiquants vivants, le pratiquant leur a dit encore plus de choses qu’ils ne connaissaient pas. Il a dit : « Je sais que vous êtes tous des penseurs éclairés, alors considérez ceci, si quelqu’un fait de l’argent en prélevant les organes sur d’innocentes personnes de leur vivant, le ciel va-t-il le permettre ? »

Les étudiants étaient convaincus. Ils ont remercié le pratiquant et ont démissionné du PCC et de ses organisations affiliées.

Les touristes partagent les faits les uns avec les autres

Un jour à Lucerne, en Suisse, alors que les pratiquants distribuaient des brochures aux touristes chinois, l’un des touristes les a écartés. Il a dit : « Non, je ne crois pas ce que racontent ces brochures. » Un autre touriste lui a dit : « Si tu ne le fais pas, tu es sans espoir. Je viens souvent à l’étranger et je n’y ai jamais trouvé aucune information incorrecte. Ce sont les nouvelles médiatiques à l’intérieur de la Chine qui induisent en erreur et trompent les gens. » Il a ensuite remercié les pratiquants pour leur travail acharné.

Le premier touriste a ensuite accepté une brochure et a commencé à la lire.

« Merci de nous l’avoir dit ! »

Un jour, la pratiquante Mme Chen a parlé à propos de la démission du PCC à deux touristes. Le plus jeune a dit qu’il avait depuis longtemps cessé de payer les cotisations à la Ligue de la Jeunesse. Le plus âgé a dit qu’il n’avait pas payé sa cotisation au PCC pendant un bon moment. Conformément à la politique, ils ont dit, qu’ils ne faisaient plus partie du PCC.

La pratiquante leur a expliqué que tout le monde avait juré de consacrer sa vie au PCC quand il ou elle rejoignait la Ligue de la jeunesse ou le Parti. Cela signifiait que le simple fait de ne pas payer ses cotisations, n’annulait pas vraiment son association avec lui. En revanche, il vallait mieux déclarer formellement son désir de démissionner des organisations du PCC.

Les deux touristes ont apprécié son explication et ont dit : « Merci de nous l’avoir dit. » Ils ont déclaré qu’ils savaient que le PCC était mauvais, mais estimaient qu’il n’avait rien à faire avec eux. Ils savaient maintenant ce qu’il fallait faire.

Traduit de l’anglais au Canada

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2014/4/15/205.html

Version chinoise : 欧洲大陆游客 出来先办退党

Europe : Les touristes démissionnent du Parti communiste chinois durant le Nouvel An chinois

Écrit par un pratiquant de Falun Gong en Europe

(Minghui.org) Un nombre croissant de touristes chinois démissionnent du Parti communiste chinois (PCC) et de ses organisations affiliées sur les sites touristiques à travers l’Europe. Des pays nordiques aux pays d’Europe centrale, les taux de démissions aux adhésions au PCC ont augmenté ces dernières années. Dans certains endroits, le nombre de personnes qui choisissent de démissionner du Parti dépasse 100 en seulement deux heures.

Démissionner du PCC permet aux Chinois de se dissocier des crimes commis par le régime communiste, qui est responsable de la mort de plus de 80 millions de Chinois depuis son arrivée au pouvoir en 1949.

Le mouvement, lancé en 2004 avec la publication des Neuf commentaires sur le Parti communiste, a rapidement pris de l’ampleur. Plus de 155 millions de Chinois ont renoncé à ce jour à leur affiliation avec le Parti et ses ligues de jeunes associés.

En outre des pratiquants de Falun Gong de langue chinoise, de nombreux pratiquants occidentaux ont rejoint l’effort pour aider les touristes chinois avec les démissions.

Plus réceptifs à la vérité

Beaucoup de touristes chinois ont été fortement influencés par la propagande ignoble du régime chinois qui calomnie le Falun Gong et déforme la vérité. Discuter de l’actualité avec des pratiquants de Falun Gong aide à voir les incohérences entre les diatribes du régime, et les faits de la situation, ce qui leur permet de repenser objectivement leurs positions.

Dans une affaire de quelques heures seulement, un touriste chinois qui refusait une copie des Neuf commentaires a changé au point de démissionner du PCC. Voir comment les principaux responsables du PCC ont récemment été mis en examen ou même reconnus coupables de corruption au tribunal a également aidé de nombreux touristes à accepter la vérité sur le Falun Gong et ne plus croire aux mensonges du régime.

Les jeunes touristes se portent souvent volontaires pour convaincre leurs amis de démissionner du PCC et offrent même de distribuer des documents clarifiant la vérité avec de l’information à propos du Falun Gong à d’autres personnes.

« Démissionner du PCC » devient un certificat plus précieux que de l’or

En raison du manque de sécurité financière en Chine, de nombreux touristes cherchent à investir dans l’or ou des montres suisses de luxe pour préserver leurs économies de toute une vie.

Quand ils ont fini les courses, les pratiquants leur font savoir que démissionner du PCC et s’assurer un avenir sûr sont plus importants que d’investir dans l’or et les montres. Beaucoup de ces touristes sont d’accord pour démissionner du PCC, ne voulant pas être associés avec le Parti qu’ils pensent être voué à l’échec.

Un touriste chinois : « Maître Li est tellement magnifique ! »

Un jour, deux touristes de la ville de Qingdao ont croisé un pratiquant. Le vieil homme a demandé : « Qu’est-ce que tu veux me vendre ? » Le pratiquant a répondu calmement : « Je ne vends rien. Je suis ici pour vous informer au sujet de la vérité afin que vous puissiez rester en sécurité. »

Le pratiquant a poursuivi : « Bien que j’aie payé pour ces documents clarifiant la vérité, je vous les offre gratuitement, de sorte que vous puissiez apprendre les faits, faire un choix entre le bien et le mal et vous assurer un bon avenir. Vous pouvez prendre les documents ou pas. C’est à vous de choisir. C’est la fête du Nouvel An chinois, mais nous sommes ici dans le froid. Nous le faisons pour vous ! »

Comme les expressions du visage des hommes se sont détendues, le pratiquant a ajouté : « Vous devez savoir qu’il y a beaucoup de facteurs dangereux en Chine. Par exemple, la forte pollution et la grippe aviaire existent en Chine seulement. Pourquoi ? C’est parce que le PCC persécute de bonnes personnes comme les pratiquants de Falun Gong et ne permet pas aux gens d’être bons et bienveillants. Le Parti rencontrera la rétribution. Si vous finissez par être punis par le ciel avec lui, ne serait-ce pas une pitié ? Par conséquent, je fais la promotion de la vérité, afin que vous puissiez choisir d’être en sécurité. »

Les deux hommes ont acquiescé d’un signe de la tête pour exprimer leur compréhension et accepté de démissionner du PCC et de ses organisations de jeunesse affiliées, les Jeunes Pionniers et la Ligue de la Jeunesse.

Le même pratiquant plus tard a revu les deux hommes. Le vieil homme a dit aux autres touristes chinois : « Ce sont des élèves de Maître Li Hongzhi ! Maître Li est tellement magnifique ! »

Un élève du primaire : « Le PCC est mauvais et le Falun Gong est bon ! »

En démissionnant du PCC, certains adultes ne pensent pas qu’il soit nécessaire pour leurs enfants de démissionner des Jeunes Pionniers ou de la Ligue de la Jeunesse. Un parent a dit : « Nous n’avons pas à le faire pour le garçon. Il ne sait rien. »

Le garçon a immédiatement répondu : « Comment je ne sais pas ? Bien sûr, je sais ! Je sais que Mao Zedong est mauvais, et que le PCC est mauvais. Je sais que le Falun Gong est bon ! » Il a choisi de démissionner des Jeunes Pionniers et a dit qu’il n’allait pas se joindre à la Ligue de la Jeunesse.

Les commentaires du garçon ont amusé ses parents et ses grands-parents. Tous les cinq ont démissionné du PCC et de ses organisations affiliées.

Traduit de l’anglais au Canada

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2014/2/11/145334.html

Version chinoise : 欧洲景点:甲午新年大陆游客三退忙