Le Falun Dafa atteint le cercle arctique

Écrit par un pratiquant de Falun Gong en Finlande

(Minghui.org) À l’occasion du festival annuel RORI, organisé le 10 septembre à Rovaniemi, en Finlande, de nombreux participants des pays nordiques ont eu l’occasion de s’informer davantage à propos du Falun Dafa, une paisible méditation originaire de Chine.

Connue comme la ville natale « officielle » du Père Noël et pour ses aurores boréales, Rovaniemi est la capitale administrative et le centre commercial de la province la plus au nord de la Finlande, la Laponie. Deux pratiquants ont installé un stand lors du festival dans le centre-ville afin de sensibiliser les esprits à la question du Falun Dafa et de la persécution en Chine.

Parmi les passants, certains avaient par le passé signé des pétitions pour secourir la pratiquante présente, alors emprisonnée en Chine pour sa pratique du Falun Gong, et ils sont venus l’embrasser et poser des questions sur la situation en Chine.

2016-9-11-falun-dafa-finland-1

2016-9-11-falun-dafa-finland-2
Les passants signent des pétitions appelant à l’arrêt de la persécution en Chine.

Beaucoup de gens ont pris des documents et signé des pétitions appelant à la fin de la persécution en Chine. Même lorsque les deux pratiquants faisaient les exercices et n’étaient pas disponibles au stand, un bon nombre de passants se sont arrêtés pour signer la pétition.

2016-9-11-falun-dafa-finland-3
Les gens s’arrêtent pour s’informer davantage pendant la démonstration des exercices.

Traduit de l’anglais en Europe

Version anglaise :
http://en.minghui.org/html/articles/2016/9/17/159186.html

Version chinoise :
http://www.minghui.org/mh/articles/2016/9/12/334447.html

Finlande : Clarifier les faits à propos du Falun Gong dans le contexte de l’édition 2016 de Village du Monde

Écrit par un pratiquant de Falun Gong en Finlande

(Minghui.org) Les 28 et 29 mai, le Falun Gong a été invité à participer au Festival annuel de Village du Monde à Helsinki, en Finlande. Le thème de cette année était la « Justice ». Plus de 80 000 personnes y ont participé. Le groupe du Falun Gong a présenté la pratique et attiré l’attention sur la persécution toujours en cours en Chine. Ils ont organisé une projection du documentaire primé Human Harvest, qui détaille les atrocités de pillage d’organes organisé par l’État chinois sur des prisonniers d’opinion du Falun Gong.

2016-6-10-finnland-1
Les pratiquants de Falun Gong au Festival 2016 de Village du Monde en Finlande

2016-6-10-finnland-2
Démonstration des exercices de Falun Gong à Helsinki, Finlande, au Festival de Village du Monde

La démonstration des exercices a beaucoup attiré l’attention. Alors que les gens observaient l’harmonie des exercices ils ont été surpris d’apprendre la persécution brutale en Chine, en particulier les atrocités des prélèvements d’organes. Les gens ont fait la queue pour signer une pétition appelant à la fin de la persécution.

Une dame accompagnée de son amie a demandé : « Je ne comprends pas pourquoi le Parti s’acharne contre le Falun Gong. » Une pratiquante lui a répondu en finnois et la dame a dit : « Mon amie ici ne parle qu’anglais. Pouvez-nous nous le redire en anglais afin qu’elle aussi puisse être au courant ? » La femme a également appelé son mari pour qu’il vienne écouter.

Jane, une collégienne, a déclaré : « La persécution est terrible ! Tellement perverse ! Nous devons y mettre fin ensemble. » Elle a signé son nom sur la pétition et dit qu’elle voulait apprendre le Falun Gong.

Yan, qui se trouvait passer par là, a dit aux pratiquants que le gouvernement finlandais devrait s’impliquer davantage, et ne pas oublier les droits de l’homme fondamentaux juste en raison des liens économiques avec la Chine. Il a signé la pétition et a pris quelques documents. Il a dit : « Je connais bien le Falun Gong. Je sais aussi que le Parti communiste a détruit la culture chinoise et persécuté le peuple chinois. Nous voulons une Chine sans le Parti communiste. Je vais passer l’information à un de mes amis qui est Membre du Parlement. »

Une dame appelée Riitta a dit : « Je soutiens entièrement votre cause importante ! Ma fille milite pour les droits de l’homme au sein de l’Union européenne. Elle a aidé de nombreuses personnes. » Elle a noté les coordonnées de sa fille tout en parlant. « Je dirai à ma fille que sa mère a rencontré le Falun Gong ici. Je suis sûre qu’elle sera heureuse de vous aider. »

Projection d’un documentaire primé

Le documentaire primé Human Harvest a été projeté le soir du 28 mai suivi d’une discussion sur le thème « Un mal absolu – Pourquoi cela continue-t-il et que pouvons-nous faire ? »

M. Thomas Elfgren, un expert des enquêtes internationales, M.Olli Törmä, Président du chapitre finlandais de Soutenir les Droits de l’homme en Chine, Mme Anu Tuukkanen, membre d’Amnesty International, et des pratiquants de Falun Gong ayant une expérience personnelle de la persécution en Chine, ont pris la parole durant la discussion. Le public leur a réservé un accueil chaleureux, a signé une pétition et a appelé le Parlement finlandais à aider à mettre fin à la persécution.

Davantage de gens ont signé la pétition via les médias sociaux le lendemain.

Elias Outakiven, un étudiant, a réalisé un documentaire de huit minutes sur le Falun Gong dans le cadre d’un projet de cours et l’a passé sur un autre stand durant le Festival Village du Monde.

Traduit de l’anglais en Europe

Version anglaise :
http://en.minghui.org/html/articles/2016/6/6/157308.html
Version chinoise :
http://www.minghui.org/mh/articles/2016/6/3/329592.html

Finlande : Soutien aux actions en justice contre l’ancien dictateur chinois, Jiang Zemin

Écrit par un pratiquant de Falun Gong

(Minghui.org) « Formidable ! La loi soutient la justice ! » s’est exclamée Anna, une italienne visitant Helsinki le 26 octobre 2015. Pendant deux jours, les pratiquants de Falun Gong ont collecté dans le centre ville des signatures de soutien aux poursuites contre l’ancien dictateur chinois, Jiang Zemin. De nombreux passants se sont arrêtés pour s’informer à propos de la persécution et pour signer la pétition.

2015-11-4-finlande-1
Les pratiquants de Falun Gong éveillent les consciences dans le centre ville d’Helsinki, Finlande.

2015-11-4-finlande-3
Les passants signent la pétition contre Jiang Zemin après avoir été informés sur la persécution.

Le 26 octobre, les pratiquants de Falun Gong avaient déployé de grandes banderoles en plein centre ville, avec les messages « Stop aux prélèvements d’organes à vif » et « Traduire Jiang Zemin en justice ». Après avoir été informé de la persécution brutale, de nombreux passants ont exprimé leur soutien aux actions en justice contre Jiang.

Anna et Banre d’Italie ont signé une pétition de soutien aux actions en justice.

Pauli de Finlande a déclaré avec force qu’il était difficile d’imaginer que les atrocités de prélèvements d’organes se poursuivent en Chine depuis plus de dix ans. Jiang doit être traduit en justice.

Historique

En 1999, Jiang Zemin, à la tête du Parti communiste chinois, lançait la répression violente du Falun Gong sans tenir compte des autres membres du comité permanent du Politburo.

La persécution a conduit à la mort de nombreux pratiquants de Falun Gong au cours des 16 dernières années. Beaucoup plus auraient été torturés en raison de leur croyance et même tués pour leurs organes. Jiang Zemin est directement responsable de la mise en place et du maintien de la persécution brutale.

Sous sa direction personnelle, le Parti communiste chinois a créé un organe de sécurité illégal, le « Bureau 610 », le 10 juin 1999. L’organisation supplante les forces de police et le système judiciaire dans l’exécution de la directive de Jiang concernant le Falun Gong : ruiner leur réputation, couper leurs ressources financières et les détruire physiquement.

La loi chinoise permet aux citoyens d’être plaignants dans les affaires pénales, et de nombreux pratiquants exercent maintenant ce droit de déposer des plaintes pénales contre l’ancien dictateur.

Traduit de l’anglais en Europe

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2015/11/1/153474.html
Version chinoise : 芬兰民众签名支持起诉江泽民(图)

Finlande : Dénoncer la persécution du Falun Gong par le PCC en Chine

(Minghui.org) Le 27 septembre 2013, les pratiquants de Falun Gong de Finlande ont organisé une collecte de signatures en Laponie, afin de clarifier la vérité et condamner la pratique de prélèvements d’organes à vif – sanctionnée par le Parti communiste chinois – sur des pratiquants de Falun Gong emprisonnés pour leurs convictions. Plusieurs bénévoles locaux d’Amnesty International ont également pris part à l’activité.

2013-9-29-minghui-falun-gong-finland-01
Les pratiquants finnois collectent des signatures

2013-9-29-minghui-falun-gong-finland-02

2013-9-29-minghui-falun-gong-finland-03
Des passants signent la pétition appelant à l’arrêt de la persécution

2013-9-29-minghui-falun-gong-finland-04
Une pratiquante discute avec un passant à propos du Falun Gong et de la persécution en Chine

Les gens passaient rapidement bien emmitouflés dans des vestes d’hiver alors que les pratiquants installaient une table d’information. Mais sitôt accrochées, leurs grandes banderoles ont attiré tous les regards. Les gens se sont arrêtés afin d’en lire le contenu, y compris ceux qui passaient en voiture.

« Je ne savais pas que quelque chose d’aussi mauvais et ignoble tel que le prélèvement d’organes à vif pouvait même exister, » s’est exclamée une habitante. « Je ne peux même pas imaginer ce que les pratiquants de Falun Gong ont pu endurer dans ces camps de travaux forcés chinois! »

Elle a signé la pétition, puis a dit: « Je suis très fière des personnes qui ont initié cette collecte de signatures. Je parlerais à ma famille et mes amis de cette persécution insensée. »

Une mère et son fils se sont approchés et ont demandé où se trouvait le point de pratique de Dafa le plus proche. Le fils avait connu le Falun Gong par Internet. « Je sens que le Falun Gong est très bon, et j’aimerais le pratiquer, » a-t-il dit. Après avoir signé la pétition, il a dit qu’il souhaitait se joindre à un groupe d’exercices de Dafa. En partant, il a levé ses deux pouces à l’intention des pratiquants.

Trois étudiants de l’Université de Laponie se sont arrêtés pour lire les banderoles. Quand ils ont appris les crimes de prélèvements d’organes à vif du régime chinois, ils ont immédiatement signé leurs noms sur le formulaire de pétition. « Nous allons dire à nos amis de venir aussi signer, » a dit l’un des étudiants avant de partir.

Une dame à la retraite qui connaissait déjà la persécution a dit: « La vérité est la chose la plus importante. » En signant la pétition, elle a ajouté: « Je soutiens ce que vous faites! »

Traduit de l’anglais en Europe

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2013/10/7/142571.html

Version chinoise : 芬兰学员市中心揭露中共迫害罪行(图)

Les pratiquants de Finlande dénoncent les crimes contre l’humanité du PCC durant la Fête de la mi-automne (Photos)

(Minghui.org) Les pratiquants de Falun Gong de Rovaniemi en Finlande ont passé le 21 septembre 2013, dernier jour de la Fête de la mi-automne, à collecter des signatures pour une pétition condamnant la pratique du Parti communiste chinois (PCC) des prélèvements d’organes sur des pratiquants de Falun Gong vivants.

La Fête de la mi-automne est une célébration moderne d’un rituel de récoltes datant de plusieurs siècles, aujourd’hui associé entre autres aux gâteaux de lune, à l’éclat des lanternes, aux dragons farouches, entre autres choses. C’est un temps de réunions familiales, de gratitude et d’aspiration à la longévité et à la chance.


Les gens signent la pétition condamnant le PCC et ses crimes contre l’humanité


Les gens lisent les panneaux d’informations des pratiquants

Les intempéries à Rovaniemi n’ont pas dissuadé les passants de lire attentivement les panneaux d’information des pratiquants et d’apprendre la vérité au sujet du Falun Gong.

Après avoir vu une grande banderole et une table portant les lettres rouges « SOS », un homme a ralenti et a garé sa voiture de l’autre côté de la rue où se tenaient les pratiquants.

L’homme s’est présenté et a dit qu’il était professeur d’une université locale, qu’il savait certaines choses à propos du Falun Gong mais souhaitait en apprendre davantage. Après avoir signé la pétition, il a demandé où se trouvait le site de pratique local, se disant très intéressé d’apprendre le Falun Gong.

Un pratiquant a tendu un imprimé à une dame qui est passée pressée. « Je n’ai pas le temps de le lire, » a-t-elle déclaré. Une trentaine de minutes plus tard, elle est revenue.

« Alors, l’imprimé concerne le Falun Gong ! » s’est-elle exclamée. « Je connais le Falun Gong, j’en ai entendu parler à la télévision et lu des choses dans les journaux. Le parti communiste est foncièrement mauvais. Il va s’effondrer un de ces jours ! » Puis elle a signé son nom sur le formulaire de pétitions. « Bravo ! » a-t-elle dit en partant. « Je vous souhaite de réussir ! »

« Répugnant ! » a déclaré une retraitée, à propos des crimes des prélèvements forcés d’organes du PCC. « C’est une bonne chose que vous soyez ici, » a-t-elle dit aux pratiquants en signant la pétition. « J’espère que vous allez continuer avec votre campagne de signatures afin que davantage de gens apprennent la vérité. »

Les pratiquants ont partagé les deux histoires suivantes avec les passants qui voulaient savoir comment la persécution affectait les pratiquants chinois vivant en Finlande ou les membres de leurs familles en Chine.

Sous le prétexte des prochains Jeux olympiques en Chine, le 9 juillet 2008, les autorités locales ont illégalement fouillé le domicile de Chen Zhenping. Celle-ci a été arrêtée et secrètement condamnée à huit ans dans la prison pour femmes de la ville de Xinxiang dans la province du Henan.

Le 2 février 2013, quelqu’un de l’intérieur de la prison a réussi à faire filtrer l’information selon laquelle Mme Zhenping souffrait de dépression nerveuse après avoir été brutalement torturée en détention.

Les deux filles de Mme Zhenping, les pratiquantes de Falun Gong Jin Zhaoyu et Jin Zhaohuan, n’ont plus à ce jour de nouvelles de l’état de leur mère. De plus, les autorités carcérales ont plusieurs fois refusé les demandes de son avocat de lui rendre visite.

Mme Zhaoyu, son mari Tommi et sa soeur Mme Zhaohuan, résidant en Finlande, ont appelé la communauté internationale à aider à secourir leur mère, Mme Zhenping. Les média locaux sont également très concernés par ce cas.

Presque chaque jour, des gens dans le monde adressent des lettres et des cartes postales à la prison pour femmes de la ville de Xinxiang, réclamant la libération de Mme Zhenping.

Shi Wenbo, un autre pratiquant de Falun Gong qui a été secouru et accueilli par la Finlande avec l’aide des Nations unies, a été séparé de force de son oncle Shen Quanhui et de sa tante Li Fengyun. Il a dit qu’il n’avait pas vu sa famille depuis plus de cinq ans.

Son oncle et sa tante ont été arrêtés le 8 septembre 2008, pour avoir distribué des informations liées à Dafa dans la ville de Jilin. Mme Fengyun a réussi à s’échapper mais elle a été capturée par la suite. Tous les deux ont écopé de condamnations à huit ans dans la prison provinciale du Jilin. Mme Fengyun a été ultérieurement transférée dans la tristement célèbre prison pour femmes de Heizuizi à Changchun.

Il a été rapporté que M. Quanhui est régulièrement torturé par les gardes et les détenus. Il est physiquement affaibli et souffre à présent de nombreuses maladies.

Mme Fengyun souffre d’hématurie, en raison des maltraitances physiques et mentales à laquelle elle a été soumise dans la prison pour femmes de Heizuizi. Chaque fois que sa famille lui rend visite, les gardes restent à proximité, restreignant ses conversations. Il est difficile d’imaginer combien de douleurs physiques et mentales ces personnes ont enduré pour maintenir leurs croyances.

M. Wenbo a dit qu’il dénoncerait à l’étranger les crimes du PCC chaque jour jusqu’à ce que la persécution prenne fin.

Traduit de l’anglais en Europe

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2013/9/29/142452.html

Version chinoise : 芬兰学员中秋节揭露中共迫害罪行(图)

Finlande : Les pratiquants dénoncent les crimes de prélèvement d’organes du PCC durant la Semaine chirurgicale internationale 2013 à Helsinki

Écrit par une pratiquante en Finlande

(Minghui.org) Les efforts incessants des pratiquants de Falun Gong pour dénoncer la pratique de prélèvement forcé d’organes par le Parti communiste chinois (PCC) a envoyé des ondes de choc à travers le monde. Un nombre toujours croissant de gens tiennent tête au Parti et condamnent ses crimes contre l’humanité.
Depuis des années, les pratiquants de Falun Gong clarifient la vérité en Finlande et initient des pétitions appelant à la fin de 14 ans de persécution par le régime chinois.

Des chirurgiens choqués par le total mépris du PCC pour la vie humaine

Du 25 au 29 août 2013, l’Association Internationale des Chirurgiens endocriniens a tenu sa Semaine chirurgicale internationale ISW 2013 bisannuelle au Centre d’Exposition et de Convention d’Helsinki en Finlande, attirant plus de 2500 chirurgiens du monde entier.

Les pratiquants de Falun Gong se tenaient à l’entrée des lieux et ont dénoncé le crime de prélèvement d’organes du PCC sur des pratiquants de Falun Gong vivants.
De nombreux chirurgiens ont été véritablement choqués par l’abject mépris du régime pour la vie humaine, et ont apprécié de pouvoir signer le formulaire de pétition rédigé par Doctors Against Forced Organ Harvesting.
« C’est inimaginable ! », a dit un chirurgien après avoir lu attentivement les panneaux d’information des pratiquants. Quand il a découvert que certains hôpitaux en Chine attirent les gens en leur promettant d’opérer une greffe de rein en à peine deux semaines, il a secoué la tête incrédule. « Je vais en parler aux autres immédiatement ! », s’est-il exclamé.

Un chirurgien ukrainien a signé la pétition puis a demandé aux pratiquants une pile de dépliants pour les distribuer à ses collègues en Ukraine. Il a dit qu’il les encouragerait à signer la pétition en ligne, condamnant les atrocités inhumaines du Parti.

« Au premier jour de la conférence, de nombreux chirurgiens se sont arrêtés au stand pour prendre des documents d’information », a dit un pratiquant. « Le lendemain, ils sont venus au stand les uns après les autres signer la pétition. Apparemment, ils avaient lu les dépliants que nous leur avions donnés et sont revenus apporter leur soutien au Falun Gong et condamner le PCC. »

« En fait, ces chirurgiens ont non seulement fait quelque chose pour le Falun Gong quand ils ont signé les formulaires de pétition, ils ont également assuré un brillant futur pour eux-mêmes, car le ciel bénira ceux qui sont du côté de la bonté. »

Des résidents du nord de la Finlande condamnent la nature pourrie jusqu’à la moelle du PCC

2013-8-31-minghui-finland-01
Des passants dans le nord de la Finlande lisent attentivement les dépliants des pratiquants.

Le 31 août, les pratiquants de Falun Gong ont organisé une collecte de signatures à Rovaniemi, la plus grande capitale provinciale du nord de la Finlande.

De nombreux touristes et résidents ont signé la pétition après avoir appris la persécution. Parfois, quelques mots ont suffi pour émouvoir leurs cœurs.

Une Finlandaise a trouvé « incompréhensible » que les crimes du PCC contre l’humanité soient toujours autorisés à exister dans la société. « Vous devez être forts et ne jamais abandonner », a-t-elle dit à un pratiquant après avoir signé la pétition. « Les gens ont besoin de connaître ces choses innommables qui se produisent dans le monde ! »

Traduit de l’anglais en Europe

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2013/9/11/141949.html

Version chinoise : 在芬兰揭露中共活摘器官暴行(图)

Finlande : Dénoncer les crimes du régime chinois pendant la Journée de sensibilisation aux droits de l’homme (Photos)

Écrit par un pratiquant de Finlande

(Minghui.org) La Journée annuelle de sensibilisation aux droits de l’homme de la Finlande a eu lieu dans la ville de Rovaniemi, le 7 septembre 2013. Les pratiquants de Falun Gong dans le nord de la Finlande ont saisi cette occasion pour dénoncer les 14 longues années de la persécution du Falun Gong par le régime chinois et de recueillir des signatures condamnant le crime de prélèvement d’organes par le régime, sur des pratiquants de Falun Gong.

La ville de Rovaniemi se trouve au confluent de deux rivières majestueuses, à la frontière nord du cercle polaire arctique. Comportant huit saisons différentes, elle est souvent désignée comme la « ville natale du Père Noël, » qui peut être rencontré à tout moment de l’année au Bureau du Père Noël de la ville.

La persécution insensée se poursuit aujourd’hui

Le régime communiste chinois a lancé une persécution brutale contre le Falun Gong en 1999, visant à éradiquer la pratique. Depuis lors, les pratiquants de Falun Gong à travers le monde ont utilisé des événements communautaires pour sensibiliser aux crimes du régime contre l’humanité et demander un soutien international pour mettre fin à la persécution.

La haine du régime s’explique par le fait que les adeptes du Falun Gong et ses principes d’Authenticité-Bienveillance-Tolérance étaient plus nombreux que les membres du Parti communiste chinois.

La persécution insensée se poursuit à ce jour. Des milliers de pratiquants de Falun Gong emprisonnés ont été torturés, soumis à l’esclavage et tués pour leurs organes pour du profit par le régime communiste.


Les passants signent la pétition pour soutenir le Falun Gong.

Un large soutien en faveur du Falun Gong

« Pourquoi un groupe de personnes en Chine n’est-il pas autorisé à pratiquer Authenticité, Bienveillance et Tolérance ? », a demandé un résident local, incrédule. « Il est étonnant que quelque chose d’aussi pervers que le prélèvement d’organes soit encore permis d’exister ! »

Après avoir signé la pétition, il a demandé plusieurs dépliants afin de partager les informations avec les amis et la famille.

Une enseignante de l’école primaire, qui avait déjà entendu parler de la persécution du Falun Gong en Chine, a également signé la pétition. Elle a également demandé si les pratiquants ont pu visiter son école et parler à ses élèves à propos du Falun Gong et de la persécution.

Un grand groupe d’étudiants ont avec empressement signé la pétition et ont ensuite appelé leurs camarades pour qu’ils ajoutent leurs noms à la pétition aussi.

Un homme âgé a signé la pétition et est revenu une heure plus tard pour dire qu’il soutenait sans réserve le Falun Gong et pensait que le régime chinois « est composé des êtres les plus vils de la planète. »

Une mère et ses deux enfants ont lu attentivement les panneaux d’information des pratiquants. « Rien n’est plus pervers que le prélèvement d’organes ! », s’est-elle exclamée.

Dans un entretien, Zhaoyu Jin et sa soeur Zhaohuan Jin, toutes deux pratiquantes de Falun Gong locales, ont dit à une femme que leur mère, Zhenping Chen, purge actuellement une peine de huit ans à la prison pour femmes de Xinxiang en Chine pour avoir pratiqué le Falun Gong.

« Vous devez continuer de faire appel ! », a dit la femme comme elle serrait les deux sœurs. « Vous devez être fortes ! » Elle a signé la pétition et a pris quelques dépliants en chinois pour donner à ses amis chinois.

Traduit de l’anglais au Canada

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2013/9/16/142016.html

Version chinoise : 芬兰人权周上揭露中共活摘罪行