Delhi, Inde : The Times of India couvre la pratique du Falun Dafa

Écrit par un pratiquant de Falun Gong

(Minghui.org) The Times of India (le troisième plus grand journal en Inde) a publié un article intitulé « Falun Dafa : Une tentative de cultiver le bien et d’éliminer le mal. »

« Si vous observez attentivement », commence l’article, « vous pourrez les trouver dans des parcs publics, des écoles ou des maisons, faisant des mouvements d’exercices lents et en rythme avec la musique, ou pratiquant la méditation. »

« Le Falun Dafa ou Falun Gong, une philosophie spirituelle qui a vu le jour dans les années 90 en Chine, est largement présent en Inde, avec plus de 25 lieux de pratique dans la seule ville de Nagpur, en plus de sa présence dans plus de 114 autres pays. »

2016-7-18-india-01
De jeunes élèves indiens font les exercices de Falun Gong en groupe.

L’article parlait d’une conférence de Falun Dafa de trois jours dans la ville, à Ambedkar Hall, Chhatrapati Nagar, réunissant plus d’une centaine de pratiquants de Falun Dafa de 15 villes. Les participants ont partagé des expériences de la pratique et des compréhensions acquises à la lecture des livres de Falun Dafa. Le groupe a organisé un défilé de Ambedkar Hall à Samvidhan Chowk. Une veillée aux chandelles a également eu lieu pour rendre hommage aux pratiquants de Falun Dafa qui souffrent sous la persécution du Parti communiste chinois (PCC).

« Les États-Unis, l’Union européenne et plusieurs autres pays ont condamné l’ordre des autorités chinoises [de persécuter le Falun Dafa] », notait l’article, après avoir expliqué comment la pratique a été attaquée par le régime communiste en 1999, alors que le nombre de pratiquants atteignait les 70 millions.

« Authenticité, Bienveillance et Tolérance sont les trois principes de cette philosophie », précisait l’auteur, et aussi que la pratique a été introduite en 1992 par Li Hongzhi en Chine. « Li Hongzhi a été nominé pour le prix Nobel de la paix à trois reprises. Le [Falun Dafa] a été introduit en Inde en 2000, depuis New Delhi. »

Marc Luburic, originaire d’Australie, dirige une agence en management de talent à Mumbai et pratique le Falun Dafa depuis quatre ans. « La pratique ne porte pas tant sur les exercices, mais est davantage un moyen de cultiver son esprit et son cœur », a-t-il dit. Luburic se souvient qu’avant de rencontrer cette philosophie, il prenait des pilules, se faisait faire des injections et buvait dans les moments de stress. Il raconte qu’une semaine après avoir commencé les exercices, son corps a rejeté l’alcool ou les autres substances. « Une bonne santé et la guérison des maladies sont un effet secondaire de la pratique », a-t-il dit.

L’article cite également le président de l’Association de Falun Dafa en Inde, Suren Rao, un écrivain indépendant basé à Calcutta : « Regarder à l’intérieur de soi est le point essentiel de la pratique. Au lieu de pointer du doigt, nous devons comprendre que le problème a son origine en nous et peut être résolu par nous. »

Traduit de l’anglais en Europe

Version anglaise :
http://en.minghui.org/html/articles/2016/7/22/157926.html

Version chinoise :
http://www.minghui.org/mh/articles/2016/7/19/331561.html

Une étudiante du premier cycle universitaire de l’Inde : Le cadeau le plus précieux de ma vie

Écrit par Ruosi

(Minghui.org) « Le Falun Dafa est le cadeau le plus précieux de ma vie », a dit Aishwarya Sai, une étudiante du premier cycle universitaire âgée de dix-neuf ans native de Hyderabad en Inde. Elle pratique le Falun Gong depuis 13 ans.

2016-3-aishwarya-sai-india
Aishwarya Sai

Aishwarya est fille unique. Quand elle était jeune, elle a commencé à pratiquer le Falun Gong avec son père. Elle a dit : « En 2001, quand j’étais en première année, mon père est allé à mon école présenter le Falun Gong. Tous les gens de mon école ont appris les exercices. »

Elle a dit que son père lui a toujours dit comment suivre le principe Authenticité -Bienveillance-Tolérance dans sa vie de tous les jours. Le Falun Gong l’a aidée à être aimable et tolérante et à rendre sa vie simple et heureuse.

« En lisant le Zhuan Falun, je trouve les réponses à toutes les questions que j’ai dans la vie. Quelles que soient les questions et les situations auxquelles nous faisons face, j’ai appris que nous pouvons bien les gérer, tant et aussi longtemps que nous suivons Authenticité-Bienveillance-Tolérance. »

Plus tard, Aishwarya a été transférée dans une autre école où son père et elle ont présenté le Falun Gong aux professeurs et aussi aux étudiants. Aishwarya a dit : « Toutes les personnes de mon école ont appris le Falun Gong. Elles le respectent. La Fanfare du pays céleste s’est produite à mon école quand elle a visité Hyderabad.

L’été passé, Aishwarya a participé à Ride to Freedom, une initiative des droits de l’homme dont la mission était de secourir des orphelins chinois dont les parents ont été torturés à mort pour leur croyance en le Falun Gong. Près de trente jeunes cyclistes de plus de dix pays ont fait 4 828 km à bicyclette à travers les États-Unis, de Los Angeles à Washington, D.C.

Au cours des quarante jours de leur périple, ils ont mangé et dormi à l’extérieur et ils ont surpassé de nombreuses difficultés, « mais ce que nous avons enduré au cours de notre voyage, ne peut pas se comparer avec la persécution endurée par les pratiquants de Falun Gong en Chine. » Elle a ajouté que ceux qui ont participé à Ride to freedom « ont travaillé ensemble comme une équipe et se sont entraidés les uns les autres. Tous suivaient Authenticité-Bienveillance-Tolérance. »

Aishwarya a dit qu’elle était chanceuse de vivre dans un pays libre. « J’ai la liberté de croyance et si je le choisis, je suis libre de pratiquer le Falun Gong. Mais le Parti communiste chinois ne permet pas le libre choix. Le Parti emprisonne les pratiquants de Falun Gong qui suivent Authenticité-Bienveillance-Tolérance et il les torture. Cette persécution qui dure depuis seize années doit prendre fin ! »

Traduit de l’anglais au Canada

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2016/3/6/155808.html
Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2016/3/5/324912.html

Inde : Le Falun Dafa attire les foules au Festival de Dussehra

(Minghui.org) L’Inde est une terre de fêtes, célébrant les saisons et les éléments de la nature, les couleurs qui illuminent la vie des gens, et bien sûr la bataille entre le bien et le mal.

Au cours du récent Festival de Dussehra à Mysore, un groupe de Bangalore a fait la démonstration des exercices de Falun Dafa dans un pavillon près d’un temple. Les festivaliers ont remarqué le calme des pratiquants, et beaucoup ont souhaité apprendre la pratique méditative. À cette occasion, ils ont également appris la persécution des pratiquants de Falun Dafa en Chine par le gouvernement communiste.

2015-11-6-india-1

2015-11-6-india-3
Le char de Falun Dafa remonte une rue animée au Festival de Dussehra à Mysore en Inde.

Un homme politique local a appris les exercices et acheté les livres de Falun Dafa, disant qu’il allait faire connaître la pratique à son bureau.

Le char tout en couleurs attire l’attention à Nagpur

À Nagpur, les pratiquants ont montré les exercices, distribué des dépliants et proposé des livres à la vente sur un grand stand. Là-bas, les habitants ont encore de bons souvenirs de deux performances données au cours des années précédentes par la Fanfare du pays céleste, constitué de pratiquants de Falun Dafa.

Pour la première fois en Inde, les pratiquants ont fabriqué des chars et fait la démonstration des exercices sur des véhicules roulants, attirant ainsi de grandes foules et de larges applaudissements.

Suite à la couverture médiatique de l’événement par les réseaux câblés et la presse locale, les appels téléphoniques ont afflué d’habitants qui voulaient apprendre les exercices.

2015-11-6-india-4

2015-11-6-india-2
Les pratiquants présentent les exercices alors que le char se déplace à travers Nagpur en Inde.

Traduit de l’anglais en Europe

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2015/11/6/153546.html

Inde : Les gens au Sikkim accueillent le Falun Dafa avec enthousiasme

(Minghui.org) Le Sikkim est un petit état dans la région Himalayenne du nord-est de l’Inde, bordé par le Bouthan, le Tibet et le Népal. Salué comme une des dernières utopies du monde, le Sikkim est sans doute parmi les plus charmantes destinations en Inde.

Une pratiquante de Falun Dafa de Dehli avait l’impression persistante que les habitants du Sikkim attendaient d’entendre parler de la pratique de méditation. Donc, sans guide ni contacts, elle s’est mise en route pour faire connaître le Falun Dafa à cette région éloignée.

Un long périple

Après un long voyage en train suivi d’une ascension de routes sinueuses à bord d’un bus, elle est arrivée au Sikkim. Toutes les tribulations du voyage se sont dissipées lorsqu’elle a été accueillie par des visages chaleureux et souriants.

Le Sikkim a une riche culture et tradition, il est probablement l’état de l’Inde le plus charmant et chaleureux. Soucieux de l’environnement, il prospère grâce au tourisme indien et international. Des immigrants des états voisins de l’Assam, du Bengale, du Tibet et du Myanmar, ont mêlé leurs cultures, traditions et religions en une démonstration vivante de coexistence pacifique.

Les gens ont adopté le Falun Dafa comme s’ils l’avaient attendu, malgré qu’aucun ne semblait en avoir entendu parler auparavant. Une fois qu’ils ont compris que la pratiquante souhaitait faire connaître le Falun Dafa, ils ont été d’une grande aide en lui présentant différents contacts.

Enseigner le Falun Dafa

2015-10-21-indien-01

2015-10-21-indien-02
Les professeurs ont appris les exercices avec leurs élèves

Le Falun Dafa a été présenté dans trois écoles, où élèves et professeurs ont appris les cinq exercices et le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance. Ils se sont montrés inquiets à propos des violations des droits de l’homme en Chine après avoir vu une vidéo sur la persécution violente infligée aux pratiquants par le régime communiste.

2015-10-21-indien-03
Les gens ont adopté Dafa comme s’ils l’avaient attendu

Une interview télévisée avec la pratiquante de Dehli a été diffusée sur la chaîne locale. Plusieurs journalistes et reporters ont été intéressés à en apprendre davantage à propos du Falun Dafa et ont publié des articles dans différents journaux de langue anglaise. L’une d’eux a promis d’écrire un article dans son magazine.

La visiteuse a pu distribuer des dépliants d’information à des avocats, des fonctionnaires et des activistes des droits de l’homme. Des exemplaires des livres du Falun Dafa ainsi que des magazines ont été laissés aux bibliothèques. Elle a également rencontré des personnes dans le bureau du Gouverneur et du Premier ministre et les a informées à propos du Falun Dafa et de la persécution en cours en Chine.

Elle est ensuite allée visiter Kalimpong dans l’état voisin de l’Ouest du Bengale, où les gens, la culture et la religion ressemblent beaucoup à ceux du Sikkim.

2015-10-21-indien-04
De nombreux élèves et professeurs ont été informés et ont appris les exercices du Falun Dafa.

Traduit de l’anglais en Europe

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2015/10/16/153260.html

Inde : Le Falun Dafa reçoit un bon accueil à la Foire du Livre de Meghalaya

(Minghui.org) Shillong, la capitale de l’État de Meghalaya au nord-est de l’Inde, a organisé sa toute première Foire du Livre du 8 au 16 juin 2015 à la bibliothèque de la ville.

Parmi les 6 000 participants, il y avait quatre pratiquants de Falun Dafa venant de quatre États différents.

Meghalaya signifie littéralement « au-dessus des nuages » et a été nommée ainsi à cause des nuages qui ne semblent jamais s’élever. Ceux qui vivent là-bas ont impressionné les pratiquants en visite par leur douceur et leur politesse. Un peu réservés et presque timides, ils ont accepté, à la foire du livre et partout ailleurs, les dépliants du Falun Dafa que les pratiquants leur offraient avec un plaisir manifeste.

De nombreuses personnes du Département gouvernemental des Arts et de la Culture ont visité la Foire du Livre. Certains ont appris les exercices du Falun Dafa et pris des photos avec les pratiquants.

2015-08-03-inde-1

2015-08-03-inde-2
Un groupe d’étudiants a été informé sur les enseignements du Falun Dafa et les exercices. Comme la plupart des gens là-bas parlent anglais couramment, de nombreux livres de Dafa ont été vendus.

Un prêtre d’une école a été touché par les vidéos sur la persécution en Chine. « Pourquoi font-ils cela à des personnes innocentes ? On dirait que Dieu vous a envoyé me parler du Falun Dafa », a-t-il dit.

Alors qu’ils étaient dans la région, les pratiquants en ont profité pour rencontrer des directeurs d’écoles, des responsables du gouvernement et d’autres personnes pour leur parler du Falun Dafa et de la persécution. Ils ont visité le Département des Arts et de la Culture, rencontré le gouverneur, le bibliothécaire, des avocats, des responsables de haut-niveau et des autorités de Shillong.

Lorsqu’ils ont informé le gouverneur de Shillong sur la violente persécution en Chine, ce dernier, très choqué, leur a dit : « Vous êtes formidables et faites un merveilleux travail. »

Les pratiquants ont fait une présentation dans une école primaire. Les enfants et de nombreux professeurs ont appris les cinq exercices et appris la persécution en Chine.

Une journaliste du Shillong Times a visité le stand des pratiquants à la Foire du Livre. Elle a écrit un article traitant des bienfaits des exercices sur la santé et mentionnant la persécution et les prélèvements d’organes sur des pratiquants vivants, emprisonnés pour leur croyance en Chine. Elle a conclu son article en disant : « Parce que nous sommes des êtres humains et que l’humanité est notre religion. »

Traduit de l’anglais en Europe

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2015/7/26/151748.html

Nord de l’Inde : « Tout le monde au Ladakh sait que le Falun Dafa est bon »

Écrit par un pratiquant de Dafa en Inde

(Minghui.org) Lors d’une visite annuelle récente au Ladakh, une région montagneuse dans le nord de l’Inde, une pratiquante a été chaleureusement accueillie par les habitants et agréablement surprise de voir que tous ses efforts au cours des années de sensibilisation au sujet du Falun Dafa avaient porté leurs fruits.

Plusieurs panneaux d’information mis dans la rue principale (Bazaar) dans la ville de Leh ont permis aux gens de se renseigner sur le Falun Dafa et sur la persécution en Chine. Non seulement les gens de Leh, mais aussi des villages proches et lointains, ainsi que les touristes en provenance d’autres parties de l’Inde et de l’étranger, ont appris sur Dafa. Beaucoup de gens ont exprimé leur profonde préoccupation au sujet des atrocités qui se déroulent en Chine.

Soutien répandu

La plupart des gens s’empressent de prendre les documents d’information afin de les partager avec leurs familles, voisins, collègues et amis à la maison. De cette façon, comme les touristes et les habitants vont et viennent, le Falun Dafa a atteint d’innombrables personnes à des milliers de miles au-delà du Ladakh.

Beaucoup d’enfants qui sont passés devant les panneaux d’affiches les ont consulté attentivement et ont demandé à la pratiquante de visiter leurs écoles. Les autocollants et les affiches du Falun Dafa que la pratiquante leur avait donnés au cours des années précédentes pouvaient encore être vus dans de nombreux endroits, et d’autres ont été mis cette année.

Enseignants et élèves sont impatients d’apprendre sur le Falun Dafa

La pratiquante a visité 15 écoles cette année, dont une à Leh et d’autres dans les villages voisins. Elle avait déjà introduit le Falun Dafa dans 5 de ces écoles. Maintenant, elle a été accueillie avec des joyeuses salutations de « Falun Dafa est bon » ou « Falun Dafa Hao » (en chinois).

Les enfants de 3 à 17 ans ont eu la chance d’apprendre le Falun Dafa lors de ces visites. La plupart des enfants étaient très enthousiastes au sujet de la pratique, et de nombreux enseignants ont également participé pour apprendre les exercices.

La plupart des enfants et des enseignants de la région sont des Ladakhis et des Tibétains. Beaucoup viennent de familles nomades. Ils sont de différentes confessions qui comprennent des bouddhistes, des musulmans, des hindous, des chrétiens et des sikhs.

La pratiquante a présenté le Falun Dafa dans plusieurs assemblées du matin et des réunions d’enseignants. Elle a également parlé de la persécution actuellement en cours en Chine. Après cela, les enfants, ainsi que leurs professeurs, ont eu l’occasion d’apprendre les cinq exercices du Falun Dafa.

Les enfants, les enseignants et les directeurs ont tous demandé à la pratiquante de revenir l’année prochaine.

ladakh1
À la réunion du matin, les enfants apprennent au sujet du Falun Dafa.

ladakh2
Les enfants font le premier exercice.

ladakh3
Les enfants font le deuxième exercice.

ladakh6
Une écolière de Ladakhi fait la méditation assise.

Bien que le temps ait été exceptionnellement chaud au Ladakh cette année, les enfants ont réussi à faire les cinq exercices. Tous leurs malaises ont souvent mystérieusement disparu après avoir fait la méditation. Il était encourageant de voir les enfants assis dans un état méditatif calme.

Les enfants dans de nombreuses écoles ont adoré chanter « Falun Dafa Hao », et certains ont écrit les mots de la chanson pour la chanter à leurs parents et amis.

Le directeur de l’école de Leh, qui a des succursales dans les zones les plus reculées du Ladakh, a pris l’initiative de distribuer des documents d’information du Falun Dafa à ces écoles lointaines, de sorte que plus de gens puissent en apprendre davantage sur Dafa.

Dans une autre école, la bibliothécaire a donné des documents à des enfants pendant des années. Elle rappelle toujours aux enfants de se rappeler que Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon et que le Falun Dafa est bon.

ladakh4
Les enfants regardent l’affiche avec les mots : « Authenticité-Bienveillance-Tolérance. »

Des belles fleurs de lotus en papier et des autocollants colorés ont été mis dans des classes afin que tous les enfants puissent les voir. Beaucoup d’enseignants ont déclaré qu’ils rappellent continuellement aux enfants de l’importance de pratiquer l’authenticité, la bienveillance et la tolérance à l’école et à la maison.

Les enfants regardaient avec un grand intérêt la courte vidéo et des photos mettant en vedette la fanfare Terre divine (composée de pratiquants de Falun Dafa), ainsi que des clips montrant les pratiquants faisant les exercices en groupe.

ladakh5
Les enfants regardent une vidéo et des photos de pratiquants de Dafa sur un iPad.

La pratiquante a également montré des affiches comportant l’illustration de pratiquants dans le monde entier, qui dépeignent les conditions difficiles des pratiquants en Chine qui ont à faire face à la persécution. Les enfants ont été visiblement touchés par cette exposition et en sont venus à comprendre que, en dépit de circonstances difficiles, il y a toujours de l’espoir et du courage et que l’on peut supporter la douleur sans colère ni haine, comme exprimé dans les peintures.

Le Falun Dafa est bienvenu partout

Non seulement dans les écoles, mais aussi dans de nombreux bureaux, centres hospitaliers et de santé et institutions gouvernementales, les dirigeants politiques et les citoyens concernés étaient heureux de recevoir des documents d’information à jour au sujet du Falun Dafa. Beaucoup ont pris des copies supplémentaires pour les distribuer parmi leurs collègues, familles et amis.

Partout, les gens ont continué à exprimer le choc et l’inquiétude au sujet de la persécution en Chine, et le crime atroce du prélèvement d’organes sur des pratiquants de Falun Dafa encore vivants par le régime chinois.

Chaque année, la pratiquante est émue par les réactions simples et sincères de ces gens simples avec des cœurs purs.

Trois filles dans une école ont remercié la pratiquante du fond de leur cœur pour leur avoir présenté le Falun Dafa. Par reconnaissance, elles ont voulu contribuer au Falun Dafa en offrant 10 roupies chacune. Bien sûr, la pratiquante n’a pas accepté leur argent, mais leur geste sincère l’a émue.

Deux écoliers ont passé devant les panneaux d’information sur la rue principale et ont dit qu’ils se souviendraient toujours du Falun Dafa et qu’ils essaieraient de mettre en pratique le principe d’Authenticité-Bienveillance-Tolérance dans leur vie.

Un Tibétain travaillant dans une autre école a dit qu’il avait pratiqué le Falun Dafa au Tibet avant le début de la persécution. Il a fait l’éloge de la pratique.

Lorsque la pratiquante est entrée dans un poste de police, où elle se rend chaque année pour distribuer des documents d’information, elle a été saluée haut et fort avec : « Falun Dafa est bon ! » Bientôt, quelqu’un est intervenu : « Tout le monde au Ladakh sait que le Falun Dafa est bon ! »

Traduit de l’anglais au Canada

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2013/11/25/143383.html

Diffuser le Fa dans l’ouest de l’Inde

(Minghui.org) Du 4 au 7 octobre, la fanfare Terre divine, composée de plus de 140 pratiquants de Falun Gong de Taïwan et du Japon, s’est produit lors de la Conférence internationale du Festival culturel Cum organisé à Ahmedabad en Inde. Les pratiquants ont fait la démonstration des exercices. Les organisateurs ont offert une médaille à chaque membre de l’orchestre en signe de reconnaissance.

2013-10-13-minghui-falun-gong-india-01
Jouer à la cérémonie d’ouverture.

2013-10-13-minghui-falun-gong-india-02
Jouer dans un parc pour les visiteurs du festival.

2013-10-13-minghui-falun-gong-india-03
Jouer pendant le défilé.

2013-10-13-minghui-falun-gong-india-04
Collecter des signatures contre le prélèvement forcé d’organes

2013-10-13-minghui-falun-gong-india-05

2013-10-13-minghui-falun-gong-india-06
Les organisateurs remettent une médaille à chaque membre de l’orchestre.

L’orchestre s’était produit lors d’un événement similaire à Hyderabad en Inde en décembre 2012. Les organisateurs avaient été si impressionnés que cette année, ils les ont de nouveau invités avec l’aide d’un groupe de pratiquants de Falun Gong locaux.

Ahmedabad est la septième plus grande ville en Inde. Plusieurs milliers de médecins, de chercheurs et d’hommes d’affaire de l’Inde et d’autres pays étaient venus à l’événement. Des professeurs et enseignants des écoles locales étaient aussi présents. Lors de la cérémonie d’ouverture, l’orchestre a interprété plusieurs morceaux composés par des pratiquants de Falun Gong. Ils ont aussi présenté le Falun Gong au public et éveillé les consciences sur la persécution en Chine.

Le deuxième jour de l’événement, des pratiquants ont fait la démonstration des cinq séries d’exercices du Falun Gong sur le podium. Beaucoup de gens ont demandé où ils pouvaient se procurer les livres du Falun Gong et comment apprendre.

2013-10-13-minghui-falun-gong-india-07
Faire la démonstration des exercices

2013-10-13-minghui-falun-gong-india-08
Un participant apprend les exercices.

Les pratiquants ont également joué à la cérémonie de clôture. L’organisateur a exprimé ses remerciements à la fanfare et a déclaré : « Falun Dafa est bon » en anglais. Il a dit : « Personne ne doit persécuter les autres. Ce mal ne durera plus longtemps. »

Traduit de l’anglais en Europe

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2013/10/24/142879.html

Version chinoise : 法轮功团体在西印度传播真相