Présenter le Falun Dafa au King College de Londres

(Minghui.org) Les 23 et 24 septembre 2016, le Club du Falun Dafa au King College de Londres (KCL) a présenté le Falun Dafa aux nouveaux étudiants dans le contexte de la KCL Welcome Fair, à laquelle participaient plus de 300 organisations étudiantes. Des milliers d’étudiants de différentes régions du monde, y compris de la Chine, ont eu une chance d’en apprendre plus sur la pratique.

2016-9-27-london-1
Les pratiquants de Falun Dafa font la démonstration des exercices sur la scène centrale à la KCL Welcome Fair.

2016-9-27-london-2

2016-9-27-london-3

2016-9-27-london-4
Les pratiquants présentent le Falun Dafa aux étudiants.

Des étudiants fascinés par la méditation orientale

Les pratiquants de Falun Dafa ont distribué des dépliants et informé sur leur organisation étudiante. Ils ont également fait la démonstration des exercices du Falun Dafa sur la scène centrale. Dès que la musique des exercices s’est fait entendre, le hall d’exposition tout entier est devenu silencieux. Les étudiants ont semblé fascinés par les exercices. Des dizaines d’entre eux se sont inscrits pour rejoindre le prochain cours gratuit d’exercices sur le campus.

Clarifier une idée fausse

Peu après la démonstration des exercices dans l’après-midi du 24 septembre, une étudiante diplômée chinoise a approché un pratiquant de Falun Dafa sur le stand. Elle se demandait ce qu’il y avait derrière l’incident des « auto-immolation sur la place Tiananmen » en 2001.

Le pratiquant lui a expliqué comment il été prouvé par des journalistes occidentaux que c’était un coup monté, et comment le régime de Jiang a utilisé ce mensonge pour diffamer le Falun Dafa.

L’étudiante a dit que l’un des membres de sa famille pratiquait le Falun Dafa avant la persécution, mais y avait renoncé par peur. Elle pensait que c’était dommage. L’étudiante a dit qu’elle était aujourd’hui intéressée à apprendre elle-même la pratique.

Des étudiants adhèrent au Club du Falun Dafa

2016-9-27-london-5
Alessandro (à gauche) et son ami Samy adhèrent au Club du Falun Dafa en espérant que cela apportera détente et paix dans leur vie trépidante.

2016-9-27-london-6
Connie (au milieu) et Jasmine (à droite) étaient intéressées à rejoindre le Club du Falun Dafa après avoir entendu mentionner les avantages de la pratique.

Traduit de l’anglais en Europe

Version anglaise :
http://en.minghui.org/html/articles/2016/10/3/159391.html
Version chinoise :
http://www.minghui.org/mh/articles/2016/9/28/335618.html

Londres : des élèves organisent une présentation du Falun Gong dans leur lycée

Écrit par Tang Xiuming, correspondant pour Minghui à Londres

(Minghui.org) Deux élèves du secondaire qui ont croisé le Falun Gong lors d’une manifestation publique à Londres ont été inspirés pour transmettre le message à leur école.

Le 26 mai 2016, Felix Walker et Martin Quick ont organisé une série d’activités d’information dans leur lycée, le lycée français Charles de Gaulle, une prestigieuse école de langue française à South Kensington.

Ils ont organisé une présentation sur le Falun Gong et une projection d’un documentaire, et ils ont invité une conférenciè dont les parents ont été persécutés en Chine en raison de leur pratique du Falun Gong.

2016-6-8-london
Felix Walker (à droite), Martin Quick (à gauche) et leur ami Oliver lors de la présentation du Falun Gong dans leur école

Rencontrer des pratiquants lors d’événements du Falun Gong

Felix et Martin ont 17 ans et sont à moitié français. Martin a rencontré les pratiquants de Falun Gong pour la première fois il y a trois ans, devant l’ambassade de Chine, lors d’une manifestation contre la persécution du Falun Gong en Chine. Martin et son père ont reçu un dépliant sur la persécution.

Pendant la visite du président chinois Xi à Londres en octobre dernier, Martin et Felix ont vu les pratiquants de Falun Gong avec de grandes banderoles près du Palais de Westminster. Les jeunes hommes ont parlé en profondeur avec un pratiquant de Falun Gong. Ils ont eu le souhait de transmettre cette information à leur école.

Après des mois d’efforts, ils y sont arrivés. Leur professeur d’économie a accepté d’utiliser son temps de classe pour tenir l’événement de deux heures. Près de 100 enseignants et étudiants y ont assisté. Certains élèves ont même modifié leur emploi du temps afin d’y assister.

Enseignants et étudiants alarmés par la brutalité de la persécution

Tour à tour, Felix et Martin ont présenté le Falun Gong, donné un aperçu de la persécution, parlé des crimes de prélèvements d’organes perpétrés par le Parti communiste chinois sur des pratiquants de Falun Gong encore vivants et parlé des résultats de l’enquête.

Après leur présentation, il y a eu une projection du documentaire primé Free China : le courage de croire. Les enseignants et les élèves ont eu l’air captivé par le film de 50 minutes.

Après le film, une pratiquante de Falun Gong, Amy, a parlé de son expérience personnelle au sujet de la persécution de ses parents en Chine. Ils ont été emprisonnés pendant quinze ans et onze ans. Son père a été cruellement torturé en prison. Beaucoup d’élèves avaient les larmes aux yeux en l’écoutant. Ils ont posé beaucoup de questions sur la façon d’arrêter la persécution et ce qu’ils pouvaient faire pour aider.

Les enseignants ont remercié sincèrement les pratiquants de Falun Gong pour leurs efforts. Chaque élève a pris un dépliant de Felix ou de Martin afin qu’ils puissent aider à diffuser le message.

« Tout le monde est concerné »

En parlant de la raison d’organiser cet événement, Felix a dit : « Nous voulions que nos camarades de classe entendent parler du Falun Gong. » Pour lui, la persécution et les prélèvements d’organes étaient des crimes très graves. « Tout le monde est concerné. »

Martin a dit que la persécution était une violation extrême des droits de l’homme dans le monde et que cela doit être connu dans le monde. Il a dit : « Vous entendez rarement des informations sur la persécution du Falun Gong, en fait jamais. Nous voulons simplement montrer ce qui se passe en Chine, parce que, comme il est dit dans le film, les faits sont dissimulés et ne sont pas largement connus… Nous nous sentons obligés de faire quelque chose pour arrêter la persécution. Voilà la première raison pour laquelle nous avons décidé d’organiser cette activité. »

Felix a ajouté : « J’ai remarqué que beaucoup de gens ont été touchés par l’histoire d’Amy. Ils avaient l’air triste et choqué, parce qu’ils n’en avaient jamais entendu parler. Je crois que la plupart des gens vont en parler à leurs familles et à leurs amis. »

Un effort durement gagné

Le processus d’obtention d’approbation des activités a été plus difficile que ce qu’ils pensaient. Même si les administrateurs scolaires avaient initialement donné leur accord, la décision a été modifiée par la suite parce que l’un des enseignants s’y était opposé. Felix et Martin ont réalisé que ce professeur avait des incompréhensions à propos du Falun Gong. Ils ont étudié et analysé plus d’informations sur le Falun Gong avant d’approcher à nouveau les enseignants.

Martin a expliqué : « Certaines personnes ne voulaient pas que nous organisions cette activité, parce que ce qu’ils avaient entendu venait du Parti communiste chinois. Nous avons dû travailler fort pour les convaincre. Mais nous avons appris que si vous voulez faire quelque chose ou dire aux gens la véritable histoire, vous devez persister et vous devez travailler fort. »

Les garçons ont cherché beaucoup d’information, y compris celle en provenance des Nations Unies, le rapport d’enquête de David Matas et David Kilgour, deux experts canadiens qui ont enquêté sur les allégations des prélèvements forcés d’organes sur des pratiquants de Falun Dafa en Chine, et le travail par les médecins contre les prélèvements forcés d’organes (DAFOH : Doctors Against Forced Organ Harvesting).

« Les données étaient très convaincantes », a déclaré Felix. « Le Parti communiste chinois affirme que les organes proviennent principalement de membres de la famille, mais ce n’est pas vrai. En un an, il y a eu 300 greffes de foie, mais cela a soudainement grimpé à 1700 l’année suivante. Il y a évidemment une histoire à l’interne. »

Felix et Martin espèrent organiser une autre activité dans leur école dans quelques mois pour montrer un documentaire axé sur la question des prélèvements d’organes sur des pratiquants de Falun Gong encore vivants.

Traduit de l’anglais au Canada

Version anglaise :
http://en.minghui.org/html/articles/2016/6/8/157333.html

Version chinoise :
伦敦名校学生课堂上介绍法轮功

Un large soutien pour le Falun Gong à Londres

(Minghui.org) Des pratiquants de Falun Gong de Londres se sont rassemblés sur la place Saint-Martin, le 21 mai, pour un événement de sensibilisation de la population aux dix-sept années de persécution en Chine.

2016-5-24-london-1

2016-5-24-london-2
Une activité du Falun Gong sur la place Saint-Martin à Londres pour sensibiliser la population à la persécution en Chine.

L’activité a été largement soutenue par des gens de tous les milieux. Beaucoup de touristes et des résidents locaux ont signé la pétition pour soutenir la résistance pacifique du Falun Gong.

2016-5-24-london-3
Philip et sa fille signent la pétition appelant à la fin de la persécution.

Philip, un ingénieur à la retraite, avait entendu parler du Falun Gong auparavant, mais il n’était pas au courant de la persécution brutale qui dure depuis si longtemps.

« Cela doit être arrêté immédiatement », a déclaré Philip. Lui et sa fille ont parlé aux pratiquants pendant une longue période. Ils ne pouvaient pas comprendre pourquoi un gouvernement supprimerait un tel groupe de cultivation et pratique pacifique. Un pratiquant a expliqué que les enseignements du Falun Gong, centrés sur Authenticité-Bienveillance-Tolérance, sont opposés à l’idéologie du Parti communiste et que le Parti a peur de cette croyance traditionnelle et a également peur de perdre le contrôle de la pensée des gens.

Philip croit qu’il voit la raison de la persécution maintenant. « Cela est dû à la paranoïa des tyrans. Ils craignent de perdre leur pouvoir, ils harcèlent et suppriment leur propre peuple. C’est ce que Staline a fait en Russie et maintenant le Parti communiste chinois a la même inquiétude. »

2016-5-24-london-4
McCoy espère que sa signature aidera à arrêter la persécution.

McCoy, un bibliothécaire à la retraite, ne pouvait tout simplement faire de lien entre la persécution et la méditation pacifique devant lui. Il avait entendu parler de la persécution il y a quelques mois, et aujourd’hui il a signé la pétition. Il a dit : « La persécution dure depuis trop longtemps. Il est temps de mettre fin au Parti communiste. »

2016-5-24-london-5
Dan aimerait en apprendre plus au sujet du Falun Gong.

Dan a vu des manifestations pacifiques des pratiquants devant l’ambassade de Chine à plusieurs reprises et a toujours voulu en apprendre plus au sujet du Falun Gong. Aujourd’hui, il a posé de nombreuses questions aux pratiquants et a signé la pétition. Il a dit : « J’aurais dû venir plus tôt pour m’informer et en faire plus pour aider à arrêter la persécution. »

2016-5-24-london-6
Mme Pitt condamne les prélèvements d’organes soutenus par l’État en Chine.

Mme Pitt, un médecin à la retraite, a été choquée quand elle a entendu parler des prélèvements d’organes soutenus par l’État sur des pratiquants de Falun Gong encore vivants en Chine. Elle a dit : « Je ressens de la honte pour mes collègues chinois [qui participent aux prélèvements illicites d’organes]. » Elle a signé la pétition appelant les législateurs britanniques à aider à arrêter les prélèvements d’organes.

2016-5-24-london-7
Mike, un producteur de film américain, est préoccupé par les violations des droits de l’homme en Chine. Il a dit : « Tout le monde doit se serrer les coudes et arrêter la persécution des droits de l’homme en Chine. »

2016-5-24-london-8
Deux enseignants d’écoles de la région ont loué les efforts des pratiquants. « Bien joué. Vous devez permettre à plus de gens de connaître la persécution », a dit l’un deux en signant la pétition. « Nous vous souhaitons beaucoup de succès ! »

2016-5-24-london-9
Après avoir parlé aux pratiquants pendant une heure, un touriste italien qui n’avait jamais entendu parler du Falun Gong a signé la pétition.

Traduit de l’anglais au Canada

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2016/5/26/157166.html
Version chinoise : 伦敦人:我早就该了解这些真相了

Des élus britanniques très attentifs à la persécution du Falun Gong

Écrit par Tang Xiuming

(Minghui.org) Une pratiquante de Falun Gong à Londres, Mme Gao, a récemment reçu une lettre de Kate Osamor, membre du Parlement, à propos d’une réunion du 16 octobre au cours de laquelle elles avaient discuté de la persécution du Falun Gong en Chine. Suite à cette réunion, la députée Osamor avait contacté Hugo Swire, député et ministre des Affaires étrangères et du Commonwealth, et a reçu une réponse le 18 novembre.

2015-11-29-Kate Osamor
Kate Osamor, membre du Parlement pour Edmonton

« Je suis très attentif à la situation des droits de l’homme en Chine et nous demeurons préoccupés par toutes les restrictions imposées à la liberté d’expression, de religion et de conviction », a écrit Hugo Swire dans sa réponse. « Cela comprend l’interdiction de certains groupes ainsi que les restrictions juridiques et le harcèlement visant d’autres personnes – sans compter les rapports de torture et de mauvais traitements des détenus, tels que les pratiquants de Falun Gong. »

Dr Alex Chen, représentant pour le Royaume-Uni de Médecins contre les prélèvements forcés d’organes (DAFOH), était également aux côtés de Mme Gao lors de sa rencontre avec la députée Osamor en octobre dernier. Parmi les abus que les pratiquants de Falun Gong ont subis en Chine pour leur croyance, celui des prélèvements d’organes sur des pratiquants vivants est le plus atroce. Le Dr Chen a fourni des preuves de ce commerce illicite d’organes, encourageant Kate Osamor à aider à mettre fin à cette brutalité.

Après que Mme Osamor ait contacté M. Swire afin d’exprimer ses préoccupations concernant ces atrocités, M. Swire a confirmé l’engagement pris par les ministres de soulever ces questions avec leurs homologues chinois.

« De fait, le secrétaire des Affaires étrangères l’a fait avec le conseiller d’État, Yang Jiechi, lors du Dialogue stratégique Chine-Royaume-Uni à Pékin en août dernier. Nous avons abordé des préoccupations spécifiques concernant les rapports de prélèvements d’organes à de nombreuses reprises, y compris dans ma réponse à une question écrite en juillet 2015. Plus largement, nous avons continué à aborder dans le détail l’étendue de nos préoccupations lors du Dialogue annuel Chine-Royaume-Uni concernant les droits de l’homme, qui a eu lieu à Pékin en avril », a écrit le ministre d’État dans sa lettre.

« Alors que le gouvernement chinois continue de réfuter les allégations selon lesquelles des organes sont prélevés de force sur les pratiquants de Falun Gong détenus, nous sommes au courant que les organes prélevés sur des prisonniers condamnés à mort sont utilisés à des fins de transplantations humaines en Chine. »

2015-11-29-Hugo-Swire-1
2015-11-29-Hugo-Swire-2
La réponse de Hugo Swire, ministre d’État pour les Affaires étrangères et le Commonwealth, concernant la situation des droits de l’homme en Chine.

Traduit de l’anglais en Europe

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2015/11/25/153817.html
Version chinoise : 英外交国务大臣关注中共活摘器官真相(图)

Trouver la sérénité sur un site de pratique des exercices du Falun Gong

Écrit par Tang Xiuming, correspondant à Londres

(Minghui.org) Mike âgé de vingt-deux ans, originaire de Rome, était heureux d’avoir trouvé un site de pratique des exercices du Falun Gong sous un arbre à ‘Regent’s Park’ à Londres le 22 août 2015. Pour sa première visite, il a passé trois heures à apprendre les cinq séries d’exercices du Falun Gong, et à lire le livre Zhuan Falun avec le groupe.

Par la suite, il a dit au groupe de pratiquants que les exercices étaient super, et que le livre était exactement ce qu’il cherchait depuis longtemps.

2015-09-20-london-1

2015-09-20-london-2
Mike apprend les exercices de Falun Gong pour la première fois et reçoit un exemplaire du Zhuan Falun en italien, sa langue maternelle.

Mike est arrivé à Londres en janvier 2015 pour étudier la musique. Il avait constaté de grands changements en lui-même au mois de mai : il avait perdu la capacité de rêver de méditation, ce dont il était coutumier depuis l’âge de 14 ans. Il a dit qu’il était habitué à voler dans ses rêves et de voir de belles choses.

Le 19 août, Mike s’est décidé à trouver une méthode de méditation à Londres, espérant que ses rêves de méditation reviendraient. Le lendemain, on lui a donné un dépliant du Falun Gong dans une station de métro.

C’était la première fois que Mike entendait parler du Falun Gong. Il est allé sur Internet et a trouvé le site de pratique des exercices le plus proche et a attendu avec impatience pour s’y rendre le samedi suivant.

Quand il est arrivé, un volontaire du groupe a montré à Mike les mouvements et il a appris si rapidement qu’il a été capable de suivre avec les autres. Il a dit que cela lui semblait naturel et que les exercices étaient très relaxants.

Quand Mike a mentionné qu’il était originaire d’Italie, un des pratiquants, Tim, lui a offert un Zhuan Falun en italien. Le livre avait appartenu à un pratiquant italien qui avait quitté Londres. Il s’est trouvé que Tim avait pensé à ce livre avant de sortir de chez lui. Il pensait l’apporter à ceux qui montraient les exercices sur le point de pratique au cas où il y aurait des étudiants parlant italien. C’était la synchronicité parfaite pour Mike, qui n’a eu aucun doute quant au fait qu’il était destiné à lire ce livre.

2015-09-20-london-3
Lecture du Zhuan Falun sur le site de pratique en groupe du Falun Gong.

Mike est resté pour lire une leçon du livre avec le groupe. Les pratiquants lui ont expliqué que le Zhuan Falun était le livre principal enseignant à cultiver les principes universels Authenticité, Bienveillance et Tolérance. Après l’étude, un pratiquant a demandé à Mike ce qu’il en avait pensé. Mike a répondu avec un grand sourire : « C’est vraiment comme ça ! »

Les pratiquants de Falun Gong ont établi une dizaine de sites de pratique des exercices dans et à proximité de Londres. Des nouveaux arrivent continuellement sur les sites de pratique pour apprendre les exercices et commencent à cultiver selon les principes au cœur du Falun Gong.

On peut trouver des informations sur les sites des exercices à http://fr.falundafa.org/falun-dafa-global-contacts.html

Traduit de l’anglais en Europe

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2015/9/12/152493.html
Version chinoise : 罗马青年:炼功让我感到平和安宁(图)

Londres, Royaume-Uni : Apprendre le Falun Gong lors de la Journée internationale du Yoga

Écrit par un pratiquant en Angleterre

(Minghui.org) Les pratiquants de Falun Gong de Londres ont participé à la Journée internationale du Yoga qui s’est déroulée à l’Académie de l’Archevêque Lanfranc, le 21 juin 2015. De nombreuses personnes ont appris les exercices de Falun Gong et se sont renseignés sur les sites de pratique.


Le stand du Falun Gong


Apprendre les exercices.
Desai (l’homme en veste grise) a ressenti un fort champ d’énergie

Bhavin Desai, 40 ans, a pratiqué le yoga pendant plus de dix ans. En tant que grand amateur de méditation, il a participé à trois ateliers de Falun Gong lors de la Journée du Yoga. Il a expliqué qu’il avait ressenti une grande chaleur dans ses paumes et un puissant flux d’énergie traverser ses mains, les faisant vibrer, alors qu’il méditait.

« Après la méditation je me sens très paisible », a déclaré Bhavin, « je vais commencer à pratiquer le Falun Gong. »


Une autre dame, (première à gauche sur la photo), qui a pratiqué le qigong durant de nombreuses années, a elle aussi ressenti un champ d’énergie puissant.

Une autre dame, (première à gauche sur la photo), qui a pratiqué le qigong durant de nombreuses années, a elle aussi ressenti un champ d’énergie puissant lors des exercices de Falun Gong. Elle et ses amis souhaitent assister à davantage d’ateliers de Falun Gong dans le futur.

Un homme d’âge mur a parlé longtemps avec les pratiquants. Il a dit qu’il pensait que le Falun Gong devait être respecté et bienvenu, il ne pouvait pas comprendre la persécution du Parti communiste chinois.

Après avoir signé la pétition condamnant la persécution, il a donné ses coordonnées aux pratiquants. Il a dit qu’il aimerait présenter la cultivation et pratique du Falun Gong aux responsables de sa communauté et a invité les pratiquants à y enseigner les exercices.

« Il y a aura un événement similaire dans ma communauté dans quelques mois », a-t-il déclaré aux pratiquants, « je vous offrirai des chambres gratuites. S’il vous plaît, rejoignez-nous. »

Traduit de l’anglais en Europe

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2015/6/25/151252.html
Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2015/6/24/311389.html

Le tribunal de première instance de l’ouest de Londres tranche à l’encontre de l’agresseur du site de clarification des faits du Falun Gong

Ecrit par Tang Xiuming au Royaume-Uni

(Minghui.org) Le 11 novembre 2013, le tribunal de première instance de l’ouest de Londres a ordonné qu’Ali Alex Ortiz, un résident britannique philippin au chômage ayant agressé les pratiquants de Falun Gong dans le Chinatown de Londres, fasse deux ans au service de la communauté et compense la victime de £200 pour ses agressions.


Ali Alex Ortiz (en noir au milieu) emmené en garde à vue

Le juge Henderson a déclaré que les infractions étaient sérieuses et pouvaient être passibles de prison : « Ce sont des infractions sérieuses parce qu’elles ne répondaient à aucune provocation. C’était prémédité. Et cela a causé blessures et dommages. Si ça n’avait été le fait que vous avez des problèmes mentaux, vous auriez couru un risque réel d’être envoyé en prison aujourd’hui. »

M. Henderson a menacé Ortiz de prison en cas de futures attaques : « Si vous ne vous soumettez pas à ce jugement, ou que vous commettiez une autre infraction quelle qu’elle soit, à plus forte raison similaire, vous seriez alors passible d’être condamné de nouveau, pour la nouvelle infraction et celle-ci – c’est une infraction sérieuse, spécialement parce qu’elle était dirigée contre des personnes en train de faire leur manifestation. Vous pouvez alors vous attendre à une peine de prison. »

L’agression et l’audience du tribunal en Octobre

Le 19 octobre 2013, une dizaine de pratiquants de Falun Gong ont tenu une activité dans le Chinatown de Londres. Ils dénonçaient les crimes de prélèvement d’organes à vif sur des pratiquants de Falun Gong en Chine. Les passants dans la rue avaient la possibilité de signer une pétition pour exprimer aux Nations Unies leur préoccupation de tels crimes contre l’humanité.


Les pratiquants de Falun Gong dans le Chinatown de Londres, dénoncent les crimes de prélèvement d’organes à vif, et rassemblent des signatures pour mettre fin à la persécution.

Vers 14h 40, Ortiz et un autre agresseur sont soudain passés à l’action sur le site de l’activité. Ils ont jeté des œufs sur la banderole qui dénonçait la persécution et sur les pratiquants de Falun Gong présents.

Un pratiquant a tenté de les arrêter et d’empêcher Ortiz de s’échapper. Ortiz lui a cassé ses lunettes, l’a frappé au visage, et a envoyé son parapluie par terre. Le visage du pratiquant de Falun Gong saignait en conséquence.

La police est arrivée sur les lieux peu après. La police a arrêté Ortiz et l’a menotté tandis que l’autre assaillant réussissait à s’enfuir. Ortiz est passé en jugement le 21 octobre 2013.

Ortiz, un agresseur de 19 ans originaire des Philippines, avait des antécédents d’abus de drogue et d’activité criminelle. Il a plaidé coupable au tribunal le 21 octobre 2013. Comme son avocat a déclaré qu’il avait des problèmes mentaux causés par l’abus de drogue, le juge n’a pas immédiatement rendu sa décision.

L’attaque fait partie d’un complot de plus grande envergure

L’année dernière, les pratiquants de Falun Gong sur le site de clarification des faits dans le Chinatown de Londres ont subi huit attaques. Pour eux cette agression n’est assurément pas un cas isolé.


Le 29 septembre 2013, un site de clarification de la vérité dans le Chinatown de Londres a été saboté par des voyous

Le Parti communiste chinois (PCC) a étendu sa persécution du Falun Gong à l’étranger en incitant à la haine pour transformer les Chinois de l’étranger, ignorants et empoisonnés par la propagande, en complices.

Le PCC a même embauché des voyous pour attaquer les pratiquants de Falun Gong. Cela ne s’est pas produit seulement à Londres mais aussi dans les Chinatown de New York et de San Francisco et dans des régions comme Hong Kong et Taiwan.


Le 10 juin 2012alors que les pratiquants de Falun Gong Wang Dafang et Derek Wang étaient en train de clarifier les faits dans le Chinatown de San Francisco, ils ont été attaqués par un groupe de voyous du PCC. Derek Wang a été agressé par un voyou nommé Wu Yongyao.

Le 13 août 2012, le procureur local a présenté à la Cour du Chinatown de San Francisco un cas concernant des agressions à l’encontre de pratiquants de Falun Gong par des partisans du PCC lors de deux incidents en juin. Suite au jugement de la cour, les assaillants Wu Yongyao et Chin Jingjun ont eu l’interdiction de s’approcher de plus de 3 mètres des pratiquants et ont dû présenter leurs excuses par écrit aux pratiquants qu’ils avaient agressés.

Le 17 mai 2008 à Flushing, dans le quartier chinois des faubourgs extérieurs de la ville de New York, des agents manipulés par le PCC et leurs complices ont agressé des bénévoles du Centre du service mondial pour quitter le PCC. Peng Keyu, le consul général du consulat chinois de New York a reconnu dans une conversation téléphonique que le consulat avait instigué, soutenu et encouragé les agressions.

Dans l’enregistrement de la conversation d’enquête téléphonique de la WOIPFG (organisation mondiale pour enquêter sur la persécution du Falun Gong), on entend Peng déclarer clairement que lui-même et d’autres fonctionnaires du consulat chinois étaient allés à Flushing et avaient rendu visite à des organisations chinoises pro-PCC pour les remercier pour leur « soutien ».

Traduit de l’anglais en Europe

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2013/11/23/143354.html

Version chinoise : 西倫敦裁判法院宣判攻擊法輪功真相點暴徒(圖)