Le Falun Gong au Royal Floria Putrajaya 2016 en Malaisie

Écrit par un pratiquant de Falun Gong en Malaisie

(Minghui.org) le Falun Gong (aussi appelé Falun Dafa) en Malaisie a participé au Royal Floria Putrajaya 2016, un festival de fleurs et jardin très populaire, du 27 mai au 4 juin. La Fanfare du pays céleste du Falun Gong a joué le 29 mai et a reçu des commentaires chaleureux. Beaucoup de gens ont pris des photos avec le groupe.

2016-5-27-falun-dafa-malaysia-01

2016-5-27-falun-dafa-malaysia-02

2016-5-27-falun-dafa-malaysia-03

2016-5-27-falun-dafa-malaysia-04
La Fanfare du pays céleste joue lors du Royal Floria Putrajaya 2016 le 29 mai 2016.

Parrainé par Perbadanan Putrajaya (l’autorité gouvernementale locale) et co-parrainé par le ministère fédéral des Territoires et le ministère du Tourisme et de la Culture de la Malaisie, il y avait plus de 300 activités et spectacles au Royal Floria Putrajava cette année. La musique puissante de la Fanfare du pays céleste a impressionné le public.

2016-5-27-falun-dafa-malaysia-05
Zamsari de Kuala Lumpur a louangé la fanfare.

Zamsari de Kuala Lumpur était heureux de voir la fanfare et a commenté : « Bien ! Super ! » Wan Zaidi de Johor a dit que la musique du groupe lors de l’événement lui a donné un sentiment de grandeur.

2016-5-27-falun-dafa-malaysia-06
Aini de Penang a dit : « La musique du Falun Dafa est bonne ! Falun Dafa est bon ! »

Aini de Penang est membre de la fanfare de son école. En entendant la musique de la Fanfare du pays céleste, elle a dit : « La musique du Falun Dafa est bonne ! Le Falun Dafa est bon ! »

Traduit de l’anglais au Canada

Version anglaise :
http://en.minghui.org/html/articles/2016/6/9/157342.html

Version chinoise :
马来西亚花卉盛会 法轮功团体受欢迎(图)

Malaisie : Les défilés des fêtes montrent la beauté du Falun Dafa

Écrit par un pratiquant de Falun Dafa en Malaisie

(Minghui.org) Avec les descendants chinois représentant près d’un quart de sa population, la Malaisie est étroitement liée avec la Chine, tant culturellement qu’économiquement. Entre le Nouvel An chinois du 8 février et la Fête des lanternes (15e jour du premier mois selon le calendrier lunaire), les pratiquants de Falun Dafa ont organisé trois défilés en Malaisie. Beaucoup de gens ont été informés de la pratique de méditation paisible et de la grave répression du Falun Dafa en Chine.

Deux des défilés ont eu lieu à Selangor, l’État le plus développé et peuplé de la Malaisie : un défilé a eu lieu à Mahkota Cheras le 14 février et l’autre à Semenyih le 21 février. Un troisième défilé a eu lieu le 20 février à Setia Indah, une banlieue de Johor Bahru, la deuxième plus grande ville du pays.

2016-2-21-malaysia-1
Le défilé du Falun Dafa à Semenyih le 21 février 2016. Il est écrit sur la banderole en malais : « Falun Dafa est bon »

2016-2-21-malaysia-2
Les trois signes montrent « Authenticité », « Bienveillance » et « Tolérance ».

Impressionné par l’équipe de danse de dragon, les fées célestes et les tambourins de ceinture, Chandra, une ingénieur système a dit qu’il était très content de voir le défilé : « J’amenais mon fils à un match de football et je ne m’attendais pas à rencontrer un si grand défilé ici », a-t-il dit, ajoutant que l’énergie positive et les costumes traditionnels des artistes étaient très purs.

Des réponses aux questions

M. Gong, âgé d’environ soixante ans, a regardé le défilé avec ses amis. Il a demandé à un pratiquant : « Nous avons entendu parler du Falun Dafa et savons que quelque chose se passe en Chine, mais pouvez-vous me dire exactement ce qui se passe là ? »

Le pratiquant a expliqué comment ce système de méditation paisible a attiré des pratiquants dans plus de 100 pays. « Mais dans son lieu de naissance en Chine, le Parti communiste persécute le Falun Dafa et ses pratiquants depuis 1999. Les atrocités comprennent l’arrestation, la détention, l’emprisonnement et la torture.

Après avoir appris que des milliers de pratiquants ont perdu la vie sous la torture en garde à vue, M. Gong a dit qu’il était désolé d’entendre parler de la répression. « Le défilé de votre groupe est très bien fait en effet », a-t-il ajouté.

2016-2-21-malaysia-3
Les joueurs de tambourins de ceinture dans le défilé de Setia Indah le 20 février 2015

Malentendu clarifié

Lorsque Jessica a remis un dépliant à un homme à barbe grise dans un café, il a demandé : « Pourquoi êtes-vous contre la Chine ?! »

Surprise, mais calme, Jessica a expliqué que les pratiquants de Falun Dafa sont également fiers de l’histoire et de la culture de la Chine et souhaitent que les gens aient une vie heureuse. « Avec la violence et les mensonges, le Parti communiste chinois (PCC) a nui au peuple chinois au cours des dernières décennies. Des millions de personnes sont mortes au cours de ses diverses campagnes politiques. »

L’attitude de l’homme était encore froide, mais quand Jessica lui a parlé des prélèvements d’organes du régime sur des pratiquants de Falun Dafa vivants détenus ou emprisonnés pour leur foi, il s’est tu. Plus tard, il a pris quelques documents, ainsi qu’un exemplaire du livre Neuf commentaires sur le Parti communiste.

La puissance de la vérité

Mme Chen, une autre pratiquante qui a assisté à l’événement, a dit avoir constaté que de nombreux résidents étaient trompés par la propagande du PCC. « Je sais que je dois leur dire ce que le Falun Dafa est, comment il est bon, pourquoi le PCC persécute les pratiquants et les conséquences de la répression », a-t-elle dit.

Plus de 200 000 personnes ont déposé des plaintes criminelles en Chine contre l’ancien dirigeant Jiang Zemin pour avoir ordonné la violente persécution du Falun Dafa. Certains résidents ont également signé des pétitions lors des défilés pour soutenir cette initiative.

Un homme, âgé d’environ cinquante ans, a dit qu’il connaissait très bien le Parti communiste. « Je sais que les pratiquants de Falun Dafa sont maltraités en Chine pour leur croyance, cette répression ne durera pas longtemps. Je vous remercie d’être venu ici. Ce que vous faites est très important pour les Malais. »

2016-2-21-malaysia-4
Les spectateurs signent des pétitions demandant la poursuite de l’ancien dirigeant chinois Jiang Zemin qui a initié la campagne sanglante du régime communiste contre le Falun Dafa en Chine.

Traduit de l’anglais au Canada

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2016/3/2/155768.html
Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2016/2/29/324794.html

Malaisie : Les pratiquants de Falun Gong participent au défilé culturel du Nouvel An à Kuantan, Pahang

Écrit par un pratiquants de Falun Gong en Malaisie

(Minghui.org) Le 16 février, les pratiquants de Falun Gong ont pris part au défilé culturel du Nouvel An chinois à Kuantan, la capitale de l’État de Pahang, le troisième plus grand État en Malaisie. Il s’agissait de leur premier défilé dans la ville.


Le 16 février, les pratiquants de Falun Gong ont participé à la parade du Nouvel An chinois à Kuantan.


M. et Mme Feng ont apprécié les costumes traditionnels chinois du groupe du Falun Gong.


Mme Wen et sa fille étaient contentes de voir la culture chinoise représentée au défilé.


Le résident chinois local, Chen Zhiqiang, a apprécié la performance des tambours de ceinture des pratiquants de Dafa.


Mme Deng a apprécié la performance des tambours de ceinture.


La Malaisienne locale, Niram, a apprécié regarder le défilé avec ses enfants. C’était la première fois qu’ils ont vu une danse du dragon et ils ont adoré.


Dr Widowati est une instructrice à l’Université islamique internationale de Malaisie. Elle a aimé la danse du dragon présentée par les pratiquants.


M. Trevor Bowen, un ingénieur écossais en gaz et pétrole, a été impressionné par les couleurs et l’esprit optimiste de la partie du Falun Gong.

Traduit de l’anglais au Canada

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2014/2/21/145547.html

Version chinoise : 马国法轮功学员首到关丹游行-民众赞美(图)

Malaisie : Les pratiquants de Falun Gong organisent trois défilés du Nouvel An chinois en une seule journée

Écrit par un pratiquant de Malaisie

(Minghui.org) Le 3 février 2014, les pratiquants de Falun Gong de Malaisie ont organisé des défilés du Nouvel An chinois dans les villes de Bahau, Segamat et Jementah. Ils ont célébré l’année lunaire du cheval avec les habitants et diffusé la beauté du Falun Gong à travers le pays.

Le défilé du Nouvel An chinois à Bahau


Le défilé du Falun Gong à Bahau


Lin Yuzhen, infirmière en dentisterie à la retraite, a dit qu’elle était contente d’apprendre ce qu’est le Falun Gong pendant le défilé.


Le résident Li Jinfu a aimé voir les pratiquants de Falun Gong pendant le défilé.

Les pratiquants de Falun Gong sont venus à Negeri Sembilan, Bahau, à 10h et ont organisé un grand défilé. C’était la première fois que les pratiquants célébraient l’année lunaire avec un défilé dans cette localité.

La procession était dirigée par la fanfare Terre divine et une danse du lion traditionnelle, une équipe de lanternes, un groupe de tambours de ceinture et des pratiquantes habillées en fées célestes. Beaucoup de spectateurs ont regardé le défilé et ont exprimé combien ils étaient heureux de voir cet événement dans leur ville.

Une résidente, Qiu Guanying, a dit : « Le défilé nous permet de ressentir l’atmosphère de la Nouvelle Année avec la culture traditionnelle. J’avais vu une danse du lion et une danse du dragon avant, mais j’ai regardé un défilé pour la première fois. La musique donne à tout le monde un sentiment joyeux. Les participants du défilé sont magnifiques. C’est génial ! »

Lin Yuzhen, infirmière en dentisterie à la retraite, a dit que c’était la première fois qu’elle voyait un tel défilé. Elle a dit qu’elle était chanceuse d’en savoir plus sur le Falun Gong, car elle était intéressée par le qigong. Elle a souhaité que les pratiquants puissent organiser un cours pour enseigner les exercices dans la ville.

Un autre spectateur, Li Jifu, a dit : « C’est l’atmosphère du Nouvel An que je n’ai jamais connu. Je suis reconnaissant envers les pratiquants de Falun Gong qui apportent le défilé aux résidents de Bahau. Nous sommes vraiment ravis. Merci ! »

Le deuxième défilé à Segamat


Les pratiquants de Falun Gong ont organisé un défilé à Segamat, Johor, le 3 février 2014.


Un résident, Su Zhaoyuan, a remercié les pratiquants de Falun Gong pour leur travail acharné afin de présenter le défilé du Nouvel An dans la région.


M. Hamidi et son épouse, Azizah Elias, ont confié qu’ils étaient ravis

de voir le défilé.

Ensuite, les pratiquants de Falun Gong sont allés à Segamat, Johor, pour leur deuxième défilé de la journée. C’était la deuxième fois que les pratiquants venaient dans cette ville ; ils ont organisé un défilé à la fête de mi-automne en 2012.

De nombreux résidents locaux se sont réjouis de la présentation d’un grand défilé du Nouvel An. Parmi eux, Mme Yao, a dit qu’elle était très contente de revoir les pratiquants de Falun Gong.

L’homme d’affaires Su Zhoyuan a dit que c’était la première fois qu’il regardait un tel défilé. Il était reconnaissant envers les pratiquants qui ont organisé le défilé sous une telle chaleur. En apprenant la pratique des prélèvements d’organes forcés par le régime communiste chinois sur des pratiquants vivants de Falun Gong détenus en Chine, il était indigné. « C’est trop cruel. Ça doit cesser », a-t-il dit.

M. Hamidi et son épouse, Azizah Elias, qui sont d’origine malaise, ont dit qu’ils étaient contents de voir le défilé, qui leur a permis de voir la culture traditionnelle d’un autre groupe ethnique. Mme Elias a condamné la pratique des prélèvements d’organes par le régime chinois sur des pratiquants de Falun Gong emprisonnés en Chine.

Le troisième défilé à Jementah


Les pratiquants de Falun Gong sont accueillis par les habitants de Jementah.


M. Lin (à gauche) et M. Xu (à droite) ont aimé le défilé des pratiquants de Falun Gong.


M. Yang Changxin a été choqué d’apprendre le crime du régime chinois qui prélève des organes à vif sur des pratiquants de Falun Gong.

Les pratiquants de Falun Gong se sont précipités à Jementah, une commune de Segamat, Johor, pour leur troisième défilé de la journée. C’était leur premier défilé du Nouvel An chinois dans cette région. Beaucoup d’habitants les ont accueillis à leur arrivée.

Après avoir vu le défilé, un habitant, M. Lin, a dit : « C’est la culture traditionnelle chinoise. Très bien. Radieux ! Les costumes sont magnifiques ! »

M. Xu, assis à côté de M. Lin, a dit qu’il était ravi de voir le défilé et a souhaité qu’il puisse avoir lieu chaque année.

M. Yang Changxin, un photographe, se sentait paisible et calme après avoir vu le défilé. Il a dit : « Seulement vous [les pratiquants de Falun Gong] pouvez maintenir notre culture. » Il a dit qu’il était au courant de la persécution du Falun Gong en Chine à travers les articles des médias, mais il a été choqué d’apprendre la pratique des prélèvements d’organes forcés. Il a dit qu’il apprendrait plus sur ce sujet en ligne.

Traduit de l’anglais au Canada

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2014/2/11/145321.html

Version chinoise : 马国法轮功学员游行与当地民众欢度新年

L’ensemble Tian Guo Marching Band joue dans un autobus à impériale à Malacca, en Malaisie

(Minghui.org) Le jour de Noël, l’Ensemble Tian Guo Marching Band a fait la joie des habitants et des touristes dans la ville malaise de Malacca.

Les membres de l’orchestre, tous pratiquants de Falun Gong, ont joué dans un bus à impériale parcourant les rues principales et les sites touristiques de la ville, communiquant la joie des fêtes et la beauté du Falun Gong d’une façon pour le moins inédite.


Le bus passant par Le Stadthuys, ou Bâtiment rouge, emblématique de la ville de Malacca.


L’Orchestre Tian Guo Marching Band joue au Terminal Central de Malacca.

Pendant deux heures et demie, l’orchestre a joué un morceau après l’autre sans faire de pause. Les gens s’arrêtaient dans ce qu’ils étaient en train de faire pour écouter la musique. Même les consommateurs et les détaillants sortaient des magasins pour regarder et écouter. Les gens dans la rue faisaient signe de la main à l’orchestre ou les saluaient en faisant le signe du pouce levé.

Le bus à impériale avec de chaque côté des banderoles « Falun Dafa » (un autre nom pour Falun Gong) est parti du Terminal Central de Malacca et passé entre autres par Hang Tuah Mall, la plus ancienne mosquée de la ville, Jonker street (« Rue de la culture »), Le Musée Royal Malaisien, le Stadthuys ou Bâtiment rouge. Le bus a marqué un court arrêt au Stadthuys, bâtiment emblématique de la ville.

Traduit de l’anglais en Europe

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2014/1/3/144175.html

Version chinoise : 天国乐团在马六甲景点演奏受欢迎(图)

Penang, Malaisie : Les pratiquants partagent la beauté du Falun Dafa et éveillent les consciences sur les atrocités des prélèvements forcés d’organes (Photos)

Écrit par un pratiquant de Malaisie

(Minghui.org) La Conférence de partage d’expérience de cultivation de Falun Dafa de Malaisie a eu lieu à Penang, sur la côte nord-ouest de la péninsule malaise. Avant la conférence, les pratiquants de Falun Dafa locaux ont organisé une série d’activités, dont un défilé, une pratique collective des exercices du Falun Gong et une collecte de signatures condamnant les prélèvements forcés d’organes commis par le Parti communiste chinois (PCC) en Chine. De nombreuses personnes ont signé la pétition, appelant à la fin de ces atrocités.

La Fanfare Terre Divine joue à Butterworth, Penang

Dans l’après-midi du 2 novembre, la Fanfare Terre divine a pris la tête d’un défilé à Butterworth, Penang. La fanfare a traversé de nombreuses artères importantes, dont le quartier le plus animé de Jalan Raja Uda fréquenté par de nombreux Chinois.

La police et le corps des RELA [Volontaires du peuple malais] en tête, l’orchestre a marché et joué pendant près d’une heure et demi. Les spectateurs placés le long du parcours de la fanfare étaient impressionnés par la superbe performance et ont accepté les dépliants d’information sur le Falun Dafa des mains des pratiquants.


La Fanfare Terre Divine des pratiquants de Falun Dafa a organisé un défilé à Butterworth, Penang, la police et la RELA en tête.


Les pratiquants font les exercices dans les Jardins Botaniques, une destination touristique populaire à Penang.


Hong Wei (à droite) et Jing Yi (à gauche) espèrent que davantage de gens en apprendront davantage au sujet des prélèvements forcés d’organes et œuvreront ensemble pour mettre fin à ces crimes.


La Fanfare Terre Divine joue dans les Jardins Botaniques de Penang


L’ensemble Tian Guo joue à l’extérieur d’un supermarché Giant

Recueillir des signatures dans les Jardins Botaniques

Un autre groupe de pratiquants a commencé à pratiquer les exercices à 15h dans les Jardins Botaniques, alors que d’autres pratiquants recueillaient des signatures auprès des habitants et des touristes, appelant à la fin des prélèvements forcés d’organes commis par le régime communiste chinois en Chine.

Une bannière suspendue à l’entrée avant du parc, annonçait « Veuillez soutenir la campagne mondiale de signatures appelant les Nations Unies à empêcher le régime chinois de prélever des organes sur des personnes en vie. »

Le message a largement attiré l’attention. Beaucoup de gens se sont arrêtés pour parler avec les pratiquants et s’informer sur la situation et beaucoup ont signé la pétition appelant à la fin des atrocités des prélèvements forcés d’organes.

Les gens appellent à la fin des atrocités des prélèvements forcés d’organes

« Ils ne peuvent pas faire cela, cela fait mourir les gens. N’ont-ils (le PCC) plus aucune conscience ? » a déclaré Prela, un employé de la sécurité locale, avec colère. « De telles atrocités doivent être arrêtées ! Comment peuvent-ils faire une telle chose ? »

M. Hong Wei, un résident local, étudiant universitaire, a été choqué par les prélèvements forcés d’organes. « Cela va à l’encontre des principes célestes ! » a-t-il déclaré. « J’espère que davantage de gens pourront en apprendre plus sur ces atrocités. Plus de gens apprendront cela, plus la puissance pour y mettre fin sera grande. »

Jing Yi, amie de M. Hong, elle aussi étudiante, a acquiescé au fait que davantage de gens devraient être informées sur ces crimes afin qu’ils soient sur leurs gardes et ne se rendent pas en Chine pour recevoir des greffes d’organes. « C’est trop cruel ! » a-t’elle déclaré. « Il faut y mettre fin. »

Alexandra de Serbie, en vacances pendant un mois à Penang, était très triste après avoir été informée des prélèvements d’organes à vif sur des pratiquants de Falun Gong par le PCC. « Le PCC est inhumain et il faut absolument y mettre un terme ! » a-t-il déclaré.

Présenter le Falun Dafa dans un supermarché

Le 2 novembre, les pratiquants ont installé un stand dans un supermarché Giant, à Bayan Buru, un magasin où de nombreux Chinois font leurs courses. Ils ont diffusé des films sur le Falun Gong et la persécution, présenté les exercices du Falun Gong, les livres du Falun Gong et des documents d’information.

La Compagnie des tambours de taille et la Fanfare Terre Divine ont joué à 17 h et ont été chaleureusement accueillis par la population locale.

Traduit de l’anglais en Europe

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2013/11/10/143118.html
Version chinoise : 马来西亚法轮功学员槟城传真相

Malaisie : Les pratiquants recueillent des signatures dénonçant le crime de prélèvement d’organes du PCC

Écrit par un pratiquant en Malaisie

(Minghui.org) Les pratiquants de Falun Gong à Johor, un état du sud de la Malaisie, ont organisé plusieurs activités de clarification de la vérité sur les marchés du dimanche matin des villes de Bahr et de Muar. Ils ont installé des panneaux d’information décrivant les crimes contre l’humanité du Parti communiste chinois (PCC) et collecté des signatures afin de soutenir la pétition mondiale lancée par DAFOH (Doctors Against Forced Organ Harvesting).


Les pratiquants recueillent des signatures sur les deux marchés des villes de Bahr et de Muar.

« Il est dur de penser que le régime chinois continue à prélever les organes de personnes innocentes. C’est extrêmement cruel ! » a dit un homme.

Certaines personnes ont dit qu’ils avaient signé la pétition des pratiquants il y a quelques années. Plusieurs femmes avaient les larmes aux yeux après avoir écouté les pratiquants leur parler de la persécution du Falun Gong par le Parti.

Récemment, la propriétaire d’un étal à Muar a signé la pétition et a dit : « Tout le monde doit aider à faire cesser cette persécution ! » Elle a alors appelé d’autres propriétaires d’étals et les a encouragés à apposer également leurs signatures sur le formulaire de pétition.

En plus des marchés, les pratiquants collectent des signatures dans les villes alentours, et des gens de tous les milieux ont offert leur soutien.

Traduit de l’anglais

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2013/11/6/143045.html

Version chinoise : 马来西亚学员早市上征集反活摘器官签名(图)