San Francisco : Passants impressionnés par les exercices de Falun Gong

Écrit par Shu Jing, Rong Fa et Mu Wenqing, correspondants pour Minghui

(Minghui.org) Le lendemain d’un énorme défilé du Falun Gong à San Francisco le 22 octobre qui a fait prendre conscience de la persécution du Falun Gong en Chine, plus de 2000 de ses pratiquants se sont rendus dans une cinquantaine de parcs et de sites touristiques pour familiariser les passants avec une pratique qui offre des bienfaits physiques et spirituels.

2016-10-24-sf-truth-clarify-01

2016-10-24-sf-truth-clarify-02

2016-10-24-sf-truth-clarify-03
Des pratiquants de Falun Gong font les exercices ensemble à San Francisco le 23 octobre 2016.

S’opposer à la persécution en Chine

Impressionnés par les pratiquants pacifiques faisant leurs exercices sur Post Street, l’homme d’affaires Sergio Franco et son épouse se sont arrêtés pour en savoir davantage. M. Franco avait déjà entendu parler du Falun Gong et savait qu’il était sévèrement réprimé en Chine. Sans hésitation, il a signé une pétition de soutien.

2016-10-24-sf-truth-clarify-04
Sergio Franco et son épouse apprécient le Falun Gong.

Erika Judd est une avocate de Boise, Idaho. Elle a pris quelques documents à lire et est revenue vingt minutes plus tard pour parler avec un pratiquant. Elle était farouchement opposée aux prélèvements d’organes à vif sur des pratiquants de Falun Gong en Chine et a vite signé une pétition demandant que cela cesse.

Un touriste chinois a dit qu’il n’était aux États-Unis que pour cette seule journée de son voyage. Néanmoins, il était heureux de rencontrer des pratiquants et a signé une pétition pour soutenir le Falun Gong.

« La situation est pire que je pensais »

Dilma Dorer, une infirmière, connaissait les violations des droits de l’homme en Chine, mais elle était stupéfaite d’entendre parler des prélèvements forcés d’organes. « La situation est pire que je pensais », a-t-elle remarqué. Elle a signé une lettre demandant instamment aux organismes gouvernementaux et aux organisations de défense des droits de l’homme de prêter attention à cette tragédie.

2016-10-24-sf-truth-clarify-05
L’infirmière Dilma Dorer a signé une lettre soutenant le Falun Gong.

À Fisherman’s Wharf, le développeur de logiciels Chad et la consultante en santé Louise ont entendu parler du Falun Gong pour la première fois. « Il est difficile d’imaginer que des innocents pourraient être arrêtés et détenus seulement pour avoir médité », a déclaré Chad. Après qu’un pratiquant a expliqué comment les communistes chinois avaient maltraité leur propre peuple dans des campagnes politiques précédentes, les deux ont dit qu’ils allaient lire davantage sur le sujet.

Détente et éveil

Travis Brokaw a dit qu’en route vers son travail le matin, il voyait des pratiquants faire les exercices. « Tout le monde semble si calme, avec une telle paix intérieure, dans une ville si bondée et bruyante – j’étais tellement touché. » Il sentait une énergie qui l’aidait à concentrer son attention et à se détendre.

2016-10-24-sf-truth-clarify-06
Travis Brokaw a dit qu’il a trouvé la paix intérieure dans les pratiquants de Falun Gong.

Ayant essayé la méditation voici déjà de nombreuses années, Travis a dit qu’il allait certainement vérifier le Falun Gong : « Tout cela semble être rafraîchissant et intéressant. »

Matthew est un conseiller en rémunération et ce jour-là était l’anniversaire de sa petite fille. Il a dit qu’il était au courant du Falun Gong depuis longtemps, mais les exercices des pratiquants lui ont donné une nouvelle perspective et l’ont éclairé. Il était reconnaissant pour l’information et a dit qu’il fera un suivi.

2016-10-24-sf-truth-clarify-07
Le Falun Gong intéresse Matthew.

Traduit de l’anglais au Canada

Version anglaise :
http://en.minghui.org/html/articles/2016/10/29/159730.html
Version chinoise :
http://www.minghui.org/mh/articles/2016/10/24/336724.html

L’attrait de la librairie Tianti à la Conférence de partage d’expériences de Falun Dafa à San Francisco

Écrit par Hua Qing et Zhang Yun, correspondants pour Minghui

(Minghui.org) Plus de 6000 pratiquants de Falun Gong ont assisté à la conférence de partage d’expériences de Falun Dafa à San Francisco, organisée à l’Auditorium Civique Bill Graham le 24 octobre 2016. C’était la plus grande de toute les conférences à San Francisco. Les participants venaient du monde entier, représentant un large éventail de races et d’ethnies.

La librairie Tianti, spécialisée dans la vente de livres, produits audio et vidéo du Falun Dafa, avait un stand dans le centre civique pour répondre aux besoins des pratiquants de Falun Gong.

2016-10-25-sf-tianti-01

2016-10-25-sf-tianti-02
Les participants à la conférence profitent d’une pause pour acheter livres et produits audio et vidéo du Falun Gong à la Conférence de partage d’expériences de Falun Dafa à San Francisco le 24 octobre 2016.

Nous avons demandé à plusieurs pratiquants en train d’acheter des livres ce qui les avait amenés à San Francisco. Bien que leurs histoires soient toutes uniques, tous ont dit avoir énormément bénéficié de la lecture du Zhuan Falun, le principal enseignement du Falun Gong.

Je souhaite présenter le Falun Gong à mes amis

Shawn Ward d’Australie est venu au stand de Tianti pour acheter plusieurs exemplaires du Zhuan Falun. Un ami lui avait donné le livre il y a trois ans et il a commencé à pratiquer le Falun Gong peu de temps après l’avoir lu. Il a dit que ses douleurs de dos chroniques ont disparu et qu’il a arrêté de fumer et de boire après avoir commencé la pratique. Il s’est senti plus lucide et plus calme.

Shawn a mentionné que Dafa lui a appris à prendre une bonne direction dans la vie, à être une bonne personne et à accomplir des choses bénéfiques pour la société. Il a dit qu’il est devenu plus doux, plus attentionné et tolérant. Il estime que la pratique du Falun Gong est une grande chose et souhaite la faire connaître à plus de gens.

Le pratiquant Ronnie Hui de San Francisco a acheté plusieurs exemplaires du Zhuan Falun en anglais. Il a dit que ses amis lui ont souvent demandé où acheter le livre, aussi il en a acheté quelques-uns pour donner à ses amis quand ils le demandent.

Le Zhuan Falun m’aide à comprendre la signification de la vie

Une pratiquante du Vietnam a dit qu’elle a commencé à pratiquer le Falun Gong en 2013, quand son mari lui a demandé de lire le Zhuan Falun. Elle s’est souvenue : « J’ai eu les larmes aux yeux en lisant le Zhuan Falun. J’ai fini le livre en un temps très court. J’ai senti que c’était ce que je cherchais. J’ai compris ce qui est vraiment bon et ce qui est vraiment mauvais. J’ai obtenu des réponses à toutes les questions que je me posais depuis toute jeune. Ce livre, et les autres livres de Dafa, m’aident à comprendre la signification de la vie. »

Le Zhuan Falun m’a apporté le bonheur

2016-10-25-sf-tianti-03
Le pratiquant Zhang Guoliang

Zhang Guoliang est pilote. Il a commencé à pratiquer le Falun Gong en 1996, quand un ami lui a parlé de la pratique. Il avait 20 ans. Il a dit : « J’en ai ressenti l’attrait dès que j’ai commencé à lire le Zhuan Falun. J’ai compris beaucoup de questions après avoir lu ce livre. »

Guoliang était un athlète et s’est blessé aux genoux et aux chevilles quand il était jeune homme. Il a dit : « Mes genoux et mes chevilles ont complètement guéri après avoir commencé à pratiquer le Falun Gong. Ma vision du monde a également changé. Je n’arrivais pas à obtenir de réponses de la science moderne à propos des origines humaines et du sens de la vie. Mais le Zhuan Falun a répondu à mes questions. Je suis si heureux. »

Traduit de l’anglais en Europe

Version anglaise :
http://en.minghui.org/html/articles/2016/10/26/159696.html
Version chinoise :
http://www.minghui.org/mh/articles/2016/10/25/336775.html

San Francisco : Défilé des pratiquants de Falun Gong sur le pont du Golden Gate

Écrit par Li Xinci, Zhang Yun et Tang Xiuming, correspondants pour Minghui

(Minghui.org) Le 23 octobre, un millier de pratiquants de Falun Gong ont défilé sur le pont du Golden Gate, le jour précédant la conférence annuelle de partage d’expériences de Falun Dafa de l’Ouest des États-Unis. Partant de la place du Golden Gate et longeant le pont jusqu’à Vista Point dans le comté de Marin, le défilé de cinq kilomètres visait à appeler le soutien du public pour mettre fin à la répression sévère du Falun Gong en Chine.

2016-10-24-falun-dafa-sf-goldengate-00

2016-10-24-falun-dafa-sf-goldengate-01
Près de 1000 pratiquants de Falun Gong défilent sur le pont du Golden Gate le 23 octobre, éveillant les consciences à propos de la persécution en Chine.

Une journaliste : « Cette persécution est insensée »

Esvim de Santa Monica en Californie du Sud est une journaliste qui couvre les informations politiques. Elle et son assistant, Les, ont rencontré les pratiquants lors du défilé. « J’ai entendu parler de commerce d’organes sur le marché noir en Chine. Mais une opération de prélèvements forcés d’organes à une telle échelle est encore pire, c’est insensé », a-t-elle dit.

Elle a encouragé les pratiquants à poursuivre leurs efforts : « Vous faites une chose juste. Le gouvernement américain doit prendre davantage de mesures pour exercer des pressions sur la Chine sur la question du tourisme de transplantation d’organes et il doit travailler avec d’autres pays pour stopper un tel crime. » Elle a dit qu’elle allait se pencher là-dessus et aider à diffuser l’information.

2016-10-24-falun-dafa-sf-goldengate-02
Esvim, une journaliste de Santa Monica en Californie du Sud, et son assistant Les parlent avec les pratiquants.

Adam, résidant à San Francisco, et sa mère marchaient sur le pont quand ils ont croisé le défilé du Falun Gong. Adam a remercié les pratiquants pour avoir porté à son attention la question des prélèvements d’organes : « Cela m’a soudainement ouvert les yeux. »

Adam travaille pour une entreprise de médias sociaux et a dit qu’il allait permettre à plus de gens d’être informés à ce sujet. Lui et sa mère ont dit que le défilé était « pacifique » et « beau ».

2016-10-24-falun-dafa-sf-goldengate-03
Adam, employé d’une entreprise de médias sociaux, en visite sur le pont du Golden Gate avec sa mère Tamar, a dit que le défilé du Falun Gong lui a ouvert les yeux.

2016-10-24-falun-dafa-sf-goldengate-04
Des touristes lisent des affiches du Falun Gong et signent des pétitions sur le pont du Golden Gate.

Des avocates : Je vous soutiens

Linda, une avocate assistante à la retraite qui travaillait pour un organisme de protection de l’enfance, a dit qu’elle n’avait jamais entendu parler des prélèvements forcés d’organes. « Je vous soutiens », a-t-elle dit à un pratiquant. Désignant un petit drapeau jaune qu’un pratiquant tenait avec les mots « Falun Dafa est bon », elle a ajouté : « Si je pouvais avoir un drapeau comme celui-ci, je défilerais avec vous pour stopper la persécution. »

2016-10-24-falun-dafa-sf-goldengate-05
L’avocate assistante à la retraite Linda dit qu’elle soutient le Falun Gong.

Lin, une avocate australienne à la retraite, visitait le pont du Golden Gate en compagnie de son fils Nicolas, qui étudie aux États-Unis. « Nous savons que le régime communiste veut contrôler l’esprit des gens et je crois que votre message touche beaucoup de gens aujourd’hui », a-t-elle dit.

2016-10-24-falun-dafa-sf-goldengate-06
Lin, avocate australienne à la retraite, et son fils ont dit que cette action est très importante.

Des touristes chinois : C’est très différent de la Chine

M. Xia, un touriste de la province du Hubei en Chine, a été surpris par l’événement à grande échelle des pratiquants de Falun Gong. « Il est impossible de voir un grand groupe faire ces exercices et défiler comme ça en Chine. »

Un autre touriste chinois a défilé avec les pratiquants pendant un moment. Il a décidé de retirer son adhésion aux organisations communistes chinoises afin de prendre position contre les crimes brutaux du régime et a dit qu’il allait s’informer davantage sur le Falun Gong.

2016-10-24-falun-dafa-sf-goldengate-07
Un Chinois regarde le défilé du Falun Gong.

Traduit de l’anglais en Europe

Version anglaise :
http://en.minghui.org/html/articles/2016/10/28/159714.html
Version chinoise :
http://www.minghui.org/mh/articles/2016/10/24/336723.html

San Francisco : Appel à l’aide pour secourir des membres de famille détenus en Chine pour leur croyance

Écrit par Shu Jing et Mu Wenqing, correspondants pour Minghui

(Minghui.org) « La dernière fois que mon frère m’a appelé était le 19 avril 2003. Je n’ai pas été capable de le rejoindre depuis », a raconté Huang Wanqing à un rassemblement devant le consulat de Chine à San Francisco le 25 octobre.

Ce partage faisait partie d’une série d’activités à San Francisco à laquelle ont participé des milliers de pratiquants de Falun Dafa. Plus de 4000 pratiquants ont formé une grande marche le 22 octobre et environ 6000 ont participé à une conférence de partage d’expériences le 24 octobre.

Poursuivre une tâche inachevée

Wanqing et son plus jeune frère Xiong ont tous deux commencé à pratiquer le Falun Dafa en 1996. Wanqing est venu aux États-Unis un an plus tard dans le but de poursuivre son doctorat. Wanqing s’est rappelé : « Quand l’ancien dirigeant chinois Jiang Zemin a ordonné la répression du Falun Dafa en juillet 1999, Xiong étudiait dans un centre de formation en informatique à Pékin. Comme beaucoup d’autres pratiquants, Xiong s’est rendu aux organismes gouvernementaux pour faire appel pour le Falun Dafa. »

2016-10-26-sf-chinese-consulate_03
Huang Wanqing n’a pas entendu un seul mot de son frère, Huang Xiong, depuis treize ans. Xiong a été arrêté et recherché par la police pour sa pratique du Falun Dafa.

En février 2000, Xiong, âgé de 22 ans, a été arrêté à Pékin, puis détenu dans un camp de travail pour une peine de dix-huit mois. Après avoir été libéré d’une prison, il a constaté que sa résidence enregistrée avait été annulée et il a été forcé de s’éloigner de la maison pour éviter davantage de persécution.

Pendant cette période, Xiong réussissait à appeler Wanqing de temps à autre. Il a visité de nombreux endroits et parlé aux gens du Falun Dafa et du traitement brutal des pratiquants perpétré par le régime communiste. Avec les compétences informatiques qu’il avait apprises, Xiong a produit plus de 5000 DVD pour expliquer aux gens la véritable histoire du Falun Dafa. Peu de temps après, il a été arrêté, mais il a réussi à s’échapper.

À Shanghai, Xiong a produit 5000 DVD de plus et a été recherché par la police. Néanmoins, il est allé à Yunan dans le sud de la Chine, poursuivant ses efforts de sensibilisation. En plus de produire des DVD, il a également essayé de transmettre le message à plus grande échelle en interceptant des signaux de télévision. Après son dernier appel téléphonique à Wanqing, on n’a pas entendu un seul mot de lui depuis treize ans.

« Mon frère espérait que davantage de Chinois puissent savoir ce qu’est le Falun Dafa, pas seulement croire aveuglément à la propagande du régime communiste chinois. Je dois poursuivre sa tâche inachevée », a déclaré Wanqing.

Les parents arrêtés, leurs filles demandent de l’aide

Wang Xiao, une pratiquante de San Francisco, a dit que sa famille toute entière pratique le Falun Dafa, dont ses parents et son frère cadet. « En raison de leur croyance, ils ont tous été arrêtés en 2010, incarcérés dans un centre de détention et torturés. » En particulier, son père a été emprisonné pendant quatre ans et soumis aux travaux forcés. Sa licence d’avocat a également été révoquée. Sa mère a été placée en résidence surveillée après sa libération et a souvent été harcelée par la police. Le lieu de travail de son frère a été obligé de le congédier. Leurs demandes pour obtenir un passeport pour lui rendre visite ont été refusées.

2016-10-26-sf-chinese-consulate_02
Wang Xiao a dit que ses parents et son frère cadet ont tous été arrêtés auparavant pour leur croyance.

Liu Danqing est une directrice de marketing dans une entreprise de technologie dans la région de la baie de San Francisco. Son père, Liu Xuemin, un ancien employé de Sinochem dans la province du Shandong, a été arrêté et détenu pendant quinze mois pour sa pratique du Falun Dafa. Après avoir été arrêté de nouveau en juillet 2015, son père a été condamné à la prison en août 2016.

« Je me tiens ici dans l’espoir de secourir mon père. En même temps, je souhaite sincèrement que la communauté internationale prêtera attention à cela et aidera à mettre fin à cette atrocité », a déclaré Liu Danqing.

2016-10-26-sf-chinese-consulate_01
Une pratiquante défend ses parents, qui ont été maltraités en Chine pour avoir pratiqué le Falun Dafa.

Un cas bien connu, Danielle Wang, a raconté l’histoire de sa famille pour mobiliser les participants par téléphone. Son père, Wang Zhiwen, était un coordonnateur de l’ancienne Société de recherche sur le Falun Dafa. Après que la persécution a commencé le 20 juillet 1999, des fonctionnaires l’ont arrêté ce jour-là et l’ont emprisonné pendant quinze ans. Même après sa libération en 2014, Wang Zhiwen a été surveillé et harcelé par la police vingt-quatre heures par jour.

« Mon mari et moi avons réussi à avoir tous les documents prêts en août pour la visite de mon père aux États-Unis. Mais à la douane dans la province du Guangdong, les autorités ont détruit son passeport et l’ont empêché de se rendre à l’extérieur de la Chine. C’était une expérience douloureuse pour nous, et jusqu’à présent, nous avons été incapables de trouver une solution. » Elle espère que davantage de gens puissent aider son père et beaucoup d’autres pratiquants de Falun Dafa maltraités à retrouver leur liberté.

Un passant : La persécution du Falun Dafa est « horrible »

Emil, un touriste de France, a regardé le rassemblement avec sa petite amie. Après avoir entendu dire que des membres de famille de nombreux pratiquants de Falun Dafa ont été détenus pendant une longue période ou sont portés disparus depuis plus de dix ans, il a dit qu’il était difficile d’imaginer quelque chose comme cela dans les temps modernes. « Cela [la persécution] est horrible. Je vais vérifier cela sur Internet et vous soutenir avec une pétition en ligne. »

Omar est un médecin. Il a lu à propos des prélèvements d’organes à vif du régime chinois perpétrés sur des pratiquants de Falun Dafa emprisonnés pour leur croyance. « Les organes de transplantation doivent provenir de donneurs volontaires. Dans le cas contraire, cela devrait être interdit », a dit Omar.

Zara Hayes, une instructrice de ballet, n’avait pas entendu parler de la persécution en Chine. Elle a dit qu’aucune personne ni aucun gouvernement n’a le pouvoir de tuer autrui pour leurs organes. « Que ce soit pour des raisons d’argent, de pouvoir ou de cupidité, cela doit cesser. En tant qu’êtres humains, nous devons prendre soin les uns des autres. »

Traduit de l’anglais au Canada

Version anglaise :
http://en.minghui.org/html/articles/2016/10/28/159719.html
Version chinoise :
http://www.minghui.org/mh/articles/2016/10/27/336842.html

San Francisco : Formation de caractères par les pratiquants de Falun Dafa en face de l’hôtel de ville

Écrit par Hua Qing et De Xiang, correspondants pour Minghui

(Minghui.org) Des centaines de pratiquants de Falun Dafa se sont rassemblés devant l’hôtel de ville de San Francisco le 23 octobre 2016, pour former un emblème du Falun et d’autres formes reliées. C’était l’une d’une série d’activités liées à la prochaine Conférence annuelle de partage d’expériences du Falun Dafa de l’Ouest le 24 octobre.

Présenté par M. Li Hongzhi en mai 1992, le Falun Dafa est maintenant pratiqué dans plus de 100 pays. L’emblème se compose d’un grand symbole 卍 dans le centre, entouré par quatre petits symboles 卍 et quatre symboles taiji. Le principe du Falun Dafa est « Authenticité-Bienveillance-Tolérance ».

2016-10-24-sanfrancisco-paizi-1

2016-10-24-sanfrancisco-paizi-2
Formation de caractères par les pratiquants de Falun Dafa devant l’hôtel de ville de San Francisco le 23 octobre 2016.

« Nous avons besoin de davantage d’activités de ce genre »

Impressionné par l’événement, un groupe de touristes en provenance d’Allemagne est venu et a parlé avec les pratiquants. Un touriste, un ingénieur à la retraite de Nuremberg, a dit qu’il aimait la méditation parce qu’elle est « paisible » et « donne de l’énergie ». Il a pris beaucoup de photos de l’activité et a été choqué d’entendre parler des prélèvements d’organes perpétrés en Chine sur des pratiquants de Falun Dafa vivants.

Il a ajouté : « Nous avons besoin de plus d’activités comme celle-ci car nous avons besoin que les gens sachent ce qui se passe réellement en Chine. »

Quatre étudiants en visite à San Francisco ont également été surpris d’entendre parler de la maltraitance des pratiquants de Falun Dafa en Chine pour leur croyance. L’un d’eux, Mustafa, a dit : « Cela [la persécution] est horrible. Comment une personne peut-elle en tuer d’autres pour leurs organes ? » Un autre étudiant a dit que le respect mutuel était la base de l’humanité.

2016-10-24-sanfrancisco-paizi-3
Un pratiquant parle aux passants sur le Falun Dafa et la répression en Chine.

M. et Mme Bozena, tous deux immigrants en provenance de la République tchèque, ont dit qu’ils pensent tous les deux que l’activité des pratiquants était importante. « J’apprécie car c’est magnifique », a déclaré Mme Bozena, qui travaille dans un opéra près de l’hôtel de ville.

M. Bozena a dit qu’il connaît bien le régime communiste de par sa propre expérience et espère que l’atrocité puisse prendre fin rapidement.

2016-10-24-sanfrancisco-paizi-4
M. et Mme Bozena ont déclaré que les violations des droits de l’homme contre les pratiquants de Falun Dafa en Chine doivent cesser.

Un immigrant chinois : Authenticité-Bienveillance-Tolérance sont des valeurs universelles

Hu Jinwei de Chine a dit qu’il était heureux de voir la formation des caractères à grande échelle. « J’ai entendu parler du Falun Dafa en Chine et je sais que la répression est très mauvaise. C’est terrible que des choses comme les prélèvements forcés d’organes puissent se produire dans la société contemporaine. »

Hu a dit qu’il soutenait les pratiquants et que le régime communiste chinois a été condamné à cause des mauvaises actions qu’il a commises à travers l’histoire et qui ont nui au peuple chinois. « Authenticité-Bienveillance-Tolérance sont des valeurs universelles. Le régime communiste chinois est en train de détruire l’essence de la tradition et de la culture chinoises. »

2016-10-24-sanfrancisco-paizi-5
Hu Jinwei, un immigré de Chine, a déclaré que le régime communiste chinois était en train de détruire la culture chinoise en réprimant le Falun Dafa.

Parlant de la propagande haineuse que le régime communiste a répandu en Chine pour tromper les gens, Hu a encouragé les Chinois à penser de façon indépendante. Il a dit : « Quand j’étais en Chine, je pouvais contourner le blocus Internet avec certains logiciels. J’espère que plus de gens vont faire la même chose, c’est-à-dire, avoir accès à des informations non censurées avant de tirer une conclusion. »

« Après tout, en tant qu’êtres humains, nous devons être clairs sur ce qui est bon et ce qui est mauvais dans ce monde », a-t-il précisé.

Traduit de l’anglais au Canada

Version anglaise :
http://en.minghui.org/html/articles/2016/10/25/159683.html
Version chinoise :
http://www.minghui.org/mh/articles/2016/10/24/336721.html


Le Svastika, un symbole ancien et universel http://wp.me/p9Yv3-26B

Le Falun Gong gagne du soutien lors de la foire de rue de la Mi-automne dans le Chinatown de San Francisco

Écrit par un pratiquant de Falun Gong à San Francisco, Californie

(Minghui.org) L’annuelle foire de rue de la Mi-automne a eu lieu dans le quartier chinois de San Francisco, en Californie, les 10 et 11 septembre 2016. Les pratiquants de Falun Gong ont mis en place un stand comme par les années passées, pour sensibiliser les gens à la persécution par le Parti communiste chinois (PCC) et aux prélèvements d’organes approuvés par l’État du PCC sur des pratiquants de Falun Gong encore vivants. Près de 600 personnes ont signé la pétition contre les prélèvements d’organes du PCC en moins de deux jours.

2016-9-12-sf-street-fair_01

2016-9-12-sf-street-fair_02

2016-9-12-sf-street-fair_03
Des gens signent une pétition contre les prélèvements d’organes à vif par le PCC.

Le Falun Gong est une pratique pacifique enracinée dans la culture traditionnelle chinoise. Elle s’est répandue rapidement et est devenue très populaire quand elle a été rendue publique en 1992 en Chine, en raison de ses bienfaits pour la santé et de sa capacité à aider les gens à élever leur caractère moral. Jiang Zemin, alors à la tête du PCC, a lancé la persécution brutale dans une tentative d’éliminer le Falun Gong par tous les moyens. La campagne approuvée par l’État est toujours en cours.

La faction de Jiang dans le régime du PCC a regroupé tous les rouages de l’appareil de l’État pour persécuter le Falun Gong, y compris répandre des mensonges pour diffamer et calomnier la pratique et dissimuler la persécution. Les ambassades et les consulats chinois répandent des mensonges pour tromper les gens et inciter à la haine envers la pratique à l’extérieur de la Chine.

Beaucoup de Chinois ont été trompés par la propagande et la censure de l’information du PCC. Pour contrer cela, les pratiquants de Falun Gong continuent de sensibiliser les gens à la persécution. De plus en plus de gens ont appris à reconnaître que le Falun Gong est bon et que la persécution du PCC est complètement mauvaise.

M. Lai, un résident de San Francisco, est passé près du stand du Falun Gong et a signé la pétition contre les prélèvements d’organes par le PCC. Il a dit : « Je suis au courant de la persécution, car je regarde NTD TV et je lis The Epoch Times en anglais et en chinois. Je suis au courant des prélèvements d’organes par le PCC pour des bénéfices énormes, et le Congrès américain a adopté une résolution condamnant les prélèvements d’organes. Le PCC a commis de nombreux crimes. C’est un vrai démon et nous devons l’arrêter. »

Beaucoup de Chinois de tous les milieux ont signé la pétition contre les prélèvements d’organes. Un homme plus âgé a dit : « J’ai près de 90 ans. Je n’ai jamais entendu parler d’une telle chose aussi absurde. C’est inhumain ! » Il a signé la pétition et a remercié les pratiquants.

Certaines personnes entendaient parler des prélèvements d’organes pour la première fois. Une famille de trois a écouté une explication sur le sujet. Le mari a dit : « C’est horrible ! Personne ne devrait faire ça. Le PCC est fini ! » Il a signé la pétition immédiatement et a demandé à sa femme et à sa fille de la signer aussi.

Tina, une professionnelle de la santé, a été consternée après avoir écouté les explications portant sur les prélèvements d’organes par le PCC. Elle a indiqué qu’aucun être humain ne devrait participer à des prélèvements d’organes sur des personnes vivantes. Elle a dit après avoir signé la pétition : « J’espère que ma signature pourra aider à arrêter ça. »

Carlos, de Cuba, et son ami se sont rendus dans le Chinatown et ont vu l’effort de collecte de signatures. Il a expliqué ce qui se passait à son ami en espagnol. Il a signé la pétition et a demandé à son ami de signer aussi. Il a dit : « Je suis originaire de Cuba. Je sais que le Parti communiste commet d’innombrables crimes. Les prélèvements d’organes dans un but lucratif est une atrocité. Il faut arrêter ça ! »

Traduit de l’anglais au Canada

Version anglaise :
http://en.minghui.org/html/articles/2016/9/14/158791.html

Version chinoise :
http://www.minghui.org/mh/articles/2016/9/13/334500.html

San Francisco, États-Unis : Le Falun Gong brille lors du défilé de la St-Patrick

(Minghui.org) La Fanfare du pays céleste, entièrement composée de pratiquants de Falun Gong, a participé au 165e défilé annuel de la St-Patrick à San Francisco le 12 mars. Ils ont uni leurs forces au 140 autres groupes pour animer les festivités de la Saint-Patrick en cet événement très populaire. Plus de 100 000 personnes ont regardé le défilé, qui est devenu l’un des plus grands événements dans la région de la baie.

2016-sf-st-patrickday-01

2016-sf-st-patrickday-02

2016-sf-st-patrickday-03

2016-sf-st-patrickday-04

2016-sf-st-patrickday-05

2016-sf-st-patrickday-06

2016-sf-st-patrickday-07

2016-sf-st-patrickday-08

2016-sf-st-patrickday-09

2016-sf-st-patrickday-10
La Fanfare du pays céleste, composée entièrement de pratiquants de Falun Gong a été chaleureusement accueillie lors du 165e défilé annuel de la St-Patrick à San Francisco.

« Le Falun Gong est partout ! » a crié Mme Lu avec enthousiasme. Mme Lu venait d’arriver de Chine, où, malheureusement, le Falun Gong est brutalement persécuté.

« Je viens juste d’arriver ici aujourd’hui. C’est très enthousiasmant de voir le Falun Gong ici », a déclaré Mme Lu. « Ils sont excellents. C’est la première fois que je vois le Falun Gong dans un défilé. Ils sont magnifiques !! »

Comme la fanfare passait devant la scène de l’organisation, l’hôte les a présentés aux spectateurs comme le gagnant de la première place lors du défilé de Columbus Day l’an dernier à San Francisco.

L’hôte a annoncé : « Les pratiquants de Falun Gong suivent le principe authenticité, bienveillance et tolérance. »

2016-sf-st-patrickday-11
Leum Fross, un des organisateurs du défilé, aime beaucoup la fanfare du Falun Gong.

« Ils sont très bien formés et leurs prestations touchent le cœur des gens », a déclaré Leum Fross, un des organisateurs du défilé. « Le principe authenticité, bienveillance et tolérance est bon et je le soutiens complètement. Je suis heureux que les artistes puissent pratiquer librement [le Falun Gong] à San Francisco. »

Un autre organisateur, Valerie Magu, a fait le commentaire que le principe authenticité, bienveillance et tolérance est universel et doit idéalement être suivi par tout le monde. « J’admire ce que les pratiquants de Falun Gong ont fait », dit-elle. « Je vous remercie pour les excellentes prestations. »

Des spectateurs du défilé étaient aussi enthousiastes à propos de la fanfare.

2016-sf-st-patrickday-12
Cisser Damaro (à droite) et son ami ont dit de la fanfare : « Le Falun Gong est le meilleur ! »

Ryan Hoffman a visité la Chine en janvier dernier et a expérimenté personnellement la censure du gouvernement. « Le Parti communiste ne permet pas Facebook. Ils contrôlent d’autres médias aussi. » Ryan a ajouté qu’en tant qu’Américain, il est contre la persécution du Falun Gong. Il a dit : « C’est immoral. »

Jane Okamora a noté que le principe authenticité, bienveillance et tolérance est beau. Elle a dit : « Quand le groupe du Falun Gong a passé près de moi aujourd’hui, lors du défilé, je me suis sentie tellement détendue. Je peux sentir la douleur dont souffrent les pratiquants en Chine. La persécution est vraiment horrible. »

Traduit de l’anglais au Canada

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2016/3/14/155910.html
Version chinoise : 大陆游客:看到法轮大法的队伍很激动