Suède : La présentation du Falun Gong largement populaire au Salon de la santé et du bien-être

Écrit par un pratiquant de Falun Gong en Suède

(Minghui.org) Les pratiquants de Falun Gong de Suède ont une nouvelle fois participé au plus grand salon annuel de la santé et du bien-être du pays, le Salon Harmoni, qui s’est tenu à Solna les 29 et 30 octobre. De très nombreux visiteurs se sont intéressés à cette ancienne pratique chinoise de raffinement de soi, également connue sous le nom de Falun Dafa.

2016-10-31-sweden-health-expo_01

2016-10-31-sweden-health-expo_02

2016-10-31-sweden-health-expo_03
Les pratiquants font la démonstration des exercices sur le podium.

Beaucoup de gens se sont arrêtés au stand du Falun Gong pour acheter des livres et des DVD d’instruction. Comme la salle pour la présentation du Falun Gong était pleine dès le premier jour, l’organisateur a trouvé une salle plus grande pour la deuxième journée de présentation.

De nombreux visiteurs se sont inscrits pour assister à l’atelier de présentation qui se tiendra à Stockholm et d’autres ont obtenu des informations sur les points de pratique dans d’autres villes.

Beaucoup de questions ont été soulevées concernant la persécution d’une pratique aussi pacifique en Chine. Les gens ont été choqués d’apprendre que le régime communiste chinois est allé jusqu’à prélever les organes de pratiquants de Falun Gong encore vivants pour le profit. Ils ont signé une pétition demandant la fin des atrocités.

« Si j’avais pu apprendre cela plus tôt ! »

Grande amatrice de qigong, Ellen a été intriguée par les trois mots : « Authenticité-Bienveillance-Tolérance » alors qu’elle passait devant le stand du Falun Gong. Elle a dit : « Tout mon corps s’est senti détendu quand je me suis approchée. »

Elle a dit qu’elle n’osait pas s’informer davantage à propos du Falun Gong, ayant cru la propagande du régime chinois relayée par les médias suédois. Après avoir appris la véritable histoire derrière la persécution, elle a pris conscience que le Falun Gong était ce qu’elle cherchait depuis longtemps. « Je vais assurément apprendre le Falun Gong », a-t-elle dit. « Si j’avais pu apprendre cela plus tôt ! »

Impatient d’apprendre le Falun Gong

Une Suédoise, Anette, et son petit ami avaient déjà assisté à plusieurs cours de qigong. Elle était enthousiaste à l’idée d’apprendre la pratique après avoir regardé la présentation du Falun Gong et s’est inscrite à un atelier de présentation.

Un jeune Iranien est venu au stand et a posé beaucoup de questions sur le Falun Gong. Il a également amené sa famille regarder la démonstration des exercices sur le podium et s’est inscrit à un atelier. Il a déclaré avec enthousiasme : « Je m’appelle Omid, qui signifie  »espoir » en persan. » Il est resté au stand du Falun Gong jusqu’à la fin du salon.

2016-10-31-sweden-health-expo_04
S’informer sur le Falun Gong et la persécution en écoutant les explications.

Traduit de l’anglais en Europe

Version anglaise :
http://en.minghui.org/html/articles/2016/11/2/159786.html
Version chinoise :
http://www.minghui.org/mh/articles/2016/11/1/337104.html

Suède : Démonstration des exercices de Falun Gong à Uppsala

Écrit par un pratiquant de Falun Gong

(Minghui.org) Uppsala est la capitale du canton d’Uppsala et la quatrième plus grande ville de Suède. L’Université d’Uppsala est le plus ancien centre d’enseignement supérieur d’Europe du Nord. Une grande foire culturelle se tient chaque année dans le centre-ville d’Uppsala le deuxième samedi du mois de septembre, réunissant artistes et amateurs d’art. À la foire cette année, plus de 600 spectacles culturels ont été mis en scène et près de 170 000 visiteurs y ont assisté.

Le temps était beau ce 10 septembre 2016. Sur la pelouse devant la gare ferroviaire d’Uppsala, les pratiquants de Falun Gong ont fait la démonstration des exercices et ont attiré l’attention sur la persécution de la pratique par le Parti communiste chinois (PCC). Ils avaient installé des affiches d’information sur le Falun Gong, une pratique spirituelle traditionnelle basée sur Authenticité-Bienveillance-Tolérance et ont fourni des informations sur les 17 années de persécution.

2016-9-10-falun-dafa-schweden-1
Banderoles et démonstration d’exercices ont attiré l’attention des passants.

2016-9-10-falun-dafa-schweden-2
Un spectateur (en vêtements bleus) apprend les exercices au cours de la démonstration.

La démonstration des exercices de Falun Gong ont attiré l’attention de nombreux habitants. Certains passants se sont dirigés vers la pelouse et ont appris les exercices en regardant les pratiquants. D’autres ont fait un pas en avant pour parler avec les pratiquants du Falun Gong et de la persécution. En apprenant que les pratiquants en Chine étaient persécutés ou même tués pour leurs organes, ils ont signé la pétition contre les atrocités du PCC soutenues par l’État.

Il y avait des étudiants chinois parmi les passants. Nombre d’entre eux se sont arrêtés pour en apprendre plus sur le Falun Gong. Ils avaient entendu parler de la pratique, mais il ne savaient pas grand-chose à ce sujet. Ils ont écouté les explications des pratiquants et ont accepté les documents d’information. Une femme a abandonné son adhésion au Parti après avoir pris connaissance des prélèvements d’organes à vif par le PCC.

Traduit de l’anglais en France

Version anglaise :
http://en.minghui.org/html/articles/2016/9/15/158934.html

Version chinoise :
http://www.minghui.org/mh/articles/2016/9/13/334502.html

Le Falun Gong est populaire au Festival de la culture de Göteborg

Écrit par Li Xiao, correspondant pour Minghui en Suède

(Minghui.org) Pendant six jours en août, les pratiquants de Falun Gong en Suède ont participé au Festival annuel de la culture de Göteborg, l’un des plus importants et les plus populaires festivals de la ville de Suède. Attirant quelques 700 000 visiteurs dans le centre-ville de Göteborg, le festival allie l’atmosphère d’une fête de rue avec l’art traditionnel et contemporain, la danse, des spectacles de théâtre, la musique, l’artisanat et la nourriture du monde entier. Une oasis de calme près de la gare sur la très fréquentée Drottningtorget (Square de la reine), le stand du Falun Gong a attiré de nombreux festivaliers qui ont fait une pause pour en apprendre davantage sur cette pratique spirituelle traditionnelle basée sur le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance.

Pendant les six jours du festival, du 17 au 22 août, les pratiquants ont présenté le Falun Gong au public et dénoncé la persécution de la pratique perpétrée par le Parti communiste chinois (PCC), dont les prélèvements forcés d’organes à grande échelle sur les pratiquants de Falun Gong persécutés. Beaucoup de gens ont signé une pétition demandant de mettre fin aux atrocités des prélèvements d’organes. Un certain nombre de gens se sont intéressés au Falun Gong et ont appris les exercices sur le stand des pratiquants.

2016-8-23-sweden-1
Les pratiquants de Falun Gong font la démonstration des exercices au Festival de la culture de Göteborg.

2016-8-23-sweden-2
Les touristes chinois s’arrêtent pour regarder les activités du Falun Gong.

2016-8-23-sweden-3
Un pratiquant parle aux gens des 17 ans de la persécution en Chine.

2016-8-23-sweden-4
Les touristes chinois lisent un bulletin d’information du Falun Gong.

2016-8-23-sweden-5

2016-8-23-sweden-6

2016-8-23-sweden-7
Les visiteurs au stand du Falun Gong signent une pétition demandant à mettre fin aux crimes des prélèvements forcés d’organes du PCC.

2016-8-23-sweden-8

2016-8-23-sweden-9

2016-8-23-sweden-10
Enseigner les exercices de Falun Gong au Festival de la culture de Göteborg

Dès que les pratiquants ont commencé la mise en place de leur stand lors du premier jour du festival, un groupe de jeunes a fait une pause pour apprendre les exercices. Ils ont attendu une demi-heure jusqu’à ce que les pratiquants aient terminé l’installation. Bien qu’il ait commencé à bruiner, les jeunes sont restés pour terminer l’apprentissage de toutes les cinq séries d’exercices.

Une femme du Chili s’est approchée et a dit aux pratiquants qu’elle souffrait d’insomnie grave. Elle a appris le premier exercice avec un pratiquant, en se concentrant soigneusement sur chaque mouvement. Elle est revenue le lendemain, demandant si elle pouvait acheter le livre du Zhuan Falun. Elle a dit joyeusement au pratiquant : « J’ai commencé à somnoler autour de 21 h hier soir. Je me suis endormie vers 22 h, sans prendre un seul comprimé pour dormir ! Et j’ai dormi toute la nuit. Je n’ai pas eu un si bon sommeil depuis les trente dernières années ! » Elle a appris le reste des exercices et a acheté un exemplaire du Zhuan Falun. Enthousiaste d’avoir le livre, elle s’est exclamée : « Je vais commencer à pratiquer le Falun Gong aujourd’hui ! »

Traduit de l’anglais au Canada

Version anglaise :
http://en.minghui.org/html/articles/2016/8/25/158411.html
Version chinoise :
http://www.minghui.org/mh/articles/2016/8/24/333445.html

Suède : « Je dois faire ma part pour faire cesser la persécution »

Écrit par un pratiquant de Falun Dafa en Suède

(Minghui.org) Dans ce pays nordique qu’est la Suède, il fait souvent très froid. Toutefois, de nombreux habitants ont manifesté un soutien chaleureux au Falun Dafa dans le centre de Stockholm, lors d’activités en plein air exposant les graves violations des droits de l’homme contre la paisible pratique spirituelle en Chine.

Aider grâce aux pétitions

« Comment de telles choses ont-elles pu arriver ?! » a dit Linda en pleurant en voyant une affiche illustrant les méthodes de torture subies par les pratiquants de Falun Dafa en Chine, y compris le prélèvement d’organes sur des pratiquants de leur vivant. « C’est horrible ! »

Après qu’un pratiquant lui ait expliqué la répression qui dure depuis 16 ans, Linda a dit qu’elle devait faire quelque chose pour aider. Elle a signé une pétition en soutien aux plaintes contre Jiang Zemin, l’ancien dirigeant chinois, pour avoir persécuté le Falun Dafa.

Alors qu’elle et sa famille continuaient de lire les affiches et de regarder les pratiquants faire la démonstration de la paisible méditation, Linda a dit à un autre pratiquant qu’elle venait juste de signer une pétition au nom de sa famille.

Le mari de Linda, qui était encore en train de lire l’information, l’a interrompue : « Attends, je dois faire ma part pour aider à arrêter la persécution. » Il a alors signé une autre pétition condamnant la persécution.

2015-11-23-suede
Un couple signe les pétitions appelant à la fin de la persécution en Chine.

Un impact mondial, malgré la persécution dans son pays d’origine

Jiang Zemin a été choisi comme le haut dirigeant du Parti communiste chinois (PCC) en 1989 en raison de sa répression du mouvement pour la démocratie place Tiananmen, au début de cette même année. Dix ans plus tard, il a déclaré l’interdiction du Falun Dafa, une méthode méditative qui avait bénéficié à des dizaines de millions de Chinois.

Werner Kleinert, un Suédois qui pratique le Falun Dafa depuis 1998, a dit que la méditation est très puissante, raffinant le corps et l’esprit. Quand il était jeune, il a même été en Inde à la recherche d’une voie spirituelle. Plus tard, il a appris le yoga et d’autres méthodes. « Mais pour moi, ceci [le Falun Dafa] est le meilleur », a-t-il expliqué.

Sa femme et ses trois filles ont également commencé à pratiquer le Falun Dafa au cours de la même année. La plus jeune, Indra, qui a 10 ans, a dit que le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance l’avait beaucoup aidée. « Je suis tolérante avec les autres à l’école et je fais les choses avec soin. Je sais regarder à l’intérieur de moi face à un conflit. Je suis heureuse d’être une pratiquante. »

M. Vasilios Zoupounidis, qui a reçu le « Business Pioneer de l’Année », récompense décernée par le roi de Suède Carl XVI Gustaf en 2011, a dit : « Je dois mon succès à la paix intérieure et la santé obtenues grâce à la pratique du Falun Dafa. »

Traduit de l’anglais en Europe

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2015/11/18/153725.html
Version chinoise : 瑞典民众 早点把江泽民送上法庭(图)

Une exposition d’art itinérante exerce un grand attrait dans la ville suédoise de Sundsvall

Écrit par un pratiquant de Falun Gong suédois

(Minghui.org) L’exposition internationale L’Art de Zhen Shan Ren (Authenticité, Bienveillance, Tolérance) a été présentée à Sundsvall, en Suède, du 28 septembre au 10 octobre. L’exposition a suscité un grand intérêt de la part des médias et des habitants.

Le 28 septembre, le Sundsvalls Tidning a couvert l’événement avec un article intitulé « L’Art interdit est arrivé à Sundsvall ». Outre mentionner le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance du Falun Gong et ses bienfaits pour l’esprit et le corps, l’article rend compte de la terrible répression en Chine, en particulier les prélèvements forcés d’organes par le régime chinois sur des pratiquants de Falun Gong de leur vivant.

L’article note que l’exposition a déjà été présentée dans plus de 300 villes de 50 pays et souligne les efforts des pratiquants du monde entier pour s’opposer à la persécution en Chine.

2015-11-15-suede-1
Le reportage du Sundsvalls Tidning sur l’exposition internationale L’Art de Zhen Shan Ren

Le gouvernement de Sundsvall a soutenu cette manifestation culturelle et offert une salle gratuite au sein de l’hôtel de ville. La présidente de la commission culturelle a assisté à la cérémonie d’ouverture et a recommandé l’exposition au public.

Beaucoup de gens, y compris des artistes, sont venus à l’exposition. Plusieurs enseignants y ont amené toute leur classe, pour discuter aussi bien d’études sociales que d’art.

Voici quelques commentaires laissés par les visiteurs dans le livre d’or :

« C’est très émouvant parce que ces œuvres ont une énergie extraordinaire. Et elles relaient un message important. Merci beaucoup. »

« Ces peintures ont une haute valeur artistique. L’exposition m’a aussi informée sur la torture brutale en cours en Chine, quelque chose que j’ignorais jusque-là. Nous devrions reprendre cette information importante dans nos médias et l’inclure dans les manuels scolaires. »

« Tout le monde doit venir voir cette exposition. »

2015-11-15-suede-2
Regarder les œuvres à Sundsvall, Suède

Rolf, un Suédois qui a aidé à organiser l’exposition de Sundsvall, est épris d’art depuis tout jeune et a fait un peu de peinture. « Pour moi, ce sont d’excellentes œuvres, parce qu’elles représentent l’art authentique et transmettent des messages importants. »

Rolf a participé à un stage lorsque M. Li Hongzhi, fondateur du Falun Gong, a visité la Suède en 1995. Il était allé en Chine avant que la persécution ne commence en 1999. « Quand je suis resté avec des pratiquants chinois, chacun de nous sentions faire partie d’une grande famille et il n’y avait pas de barrière entre nous », s’est rappelé Rolf.

Depuis que la persécution a commencé en 1999, lui et beaucoup d’autres pratiquants n’ont pas ménagé leurs efforts pour sensibiliser à la brutalité ayant cours en Chine. « Avec l’aide de nombreuses personnes », a dit Rolf, « nous espérons la fin prochaine de cette répression. »

Traduit de l’anglais en Europe

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2015/11/9/153594.html
Version chinoise : 善良瑞典人的心灵共鸣

Suède : L’attrait du Falun Dafa au Festival de la ville de Linkoping

Écrit par un pratiquant en Suède

(Minghui.org) Des milliers de personnes de la région méridionale d’Östergötland, en Suède, se sont rendues au Festival de la ville de Linköping, « Linköping Stadsfest », qui s’est tenu du 17 au 23 août 2015 dans la cinquième plus grande ville de Suède.

Les pratiquants de Falun Dafa ont participé aux événements de rue les 21 et 22 août, aux côtés de danseurs folkloriques, de pratiquants d’arts martiaux, d’un marché alimentaire international, d’une exposition de voitures anciennes et de nombreuses autres attractions.

2015-10-2-linkoping-1

2015-10-2-linkoping-2
Les gens discutent avec les pratiquants locaux dans le cadre du festival de la ville de Linköping en Suède, le 22 août 2015.

De nombreuses personnes ont été attirées par les ateliers de Falun Dafa proposant une initiation à l’origami de la fleur de lotus, une paisible méditation pacifique au son d’une agréable musique chinoise et diffusant un appel aux droits de l’homme pour aider à mettre fin au massacre de pratiquants de Falun Gong en Chine pour leurs organes.

Le journal local Corren a présenté le Falun Dafa sur son site Internet dans un article couvrant les temps forts du festival.

L’atelier de fleurs de lotus

L’atelier de fleurs de lotus était bondé la plupart du temps : les enfants sont venus apprendre, plusieurs fois durant la journée pour certains, et sont restés là des heures. Leurs parents aussi étaient intéressés et ont appris l’histoire de la fleur de lotus et son lien avec le Falun Dafa.

2015-10-2-linkoping-3

2015-10-2-linkoping-4
Les enfants apprennent l’origami de la fleur de lotus au stand du Falun Dafa dans le cadre du festival de la ville de Linköping, le 22 août 2015.

Dans la culture orientale, la fleur de lotus représente la pureté et la résilience de l’esprit humain, qui, comme cette fleur émergeant d’un étang boueux, est capable de surmonter toutes les difficultés. Partout dans le monde, de telles fleurs faites à la main sont offertes, illustrant le pacifisme de l’ancienne pratique de méditation Falun Dafa en dépit de la persécution cruelle à laquelle elle fait face dans son pays d’origine.

Atmosphère harmonieuse et beau temps

2015-10-2-linkoping-5

2015-10-2-linkoping-6
Les pratiquants font la démonstration du second exercice de Falun Dafa lors du festival de Linköping, le 22 août 2015.

Les gens ont demandé où ils pouvaient apprendre les exercices de méditation, et ont été heureux d’apprendre qu’ils étaient pratiqués tous les dimanches à 11 heures dans le parc de la ville de Tradgardsforeningen.

Pétition pour les droits de l’homme

Après avoir appris ce qu’était Falun Dafa, certains ont signé une pétition appelant à la fin de sa répression par le régime communiste en Chine, et à la fin immédiate des prélèvements d’organes sur des pratiquants de Falun Dafa emprisonnés, pour les vendre à de riches patients en attente de greffes.

La pétition fait partie d’une campagne sponsorisée par l’organisation non-gouvernementale DAFOH (Médecins contre les Prélèvements Forcés d’Organes). Jusqu’ici, plus de deux millions de signatures ont été rassemblées dans 54 pays. La pétition sera remise en novembre au Haut Commissaire des Droits de l’Homme des Nations Unies.

Traduit de l’anglais en Europe

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2015/9/25/152676.html

Suède : Présenter le Falun Gong au Festival de Malmö

Écrit par un pratiquant de Falun Gong en Suède

(Minghui.org) « Il est absolument juste de pratiquer Authenticité-Bienveillance-Tolérance. Cela ne devrait pas être persécuté », a déclaré un vieil homme suédois visitant le stand du Falun Dafa au Festival de Malmö le 16 août 2015.

Le groupe du Falun Dafa avait installé un stand pour informer les gens à propos de la pratique, mais aussi de la persécution brutale des pratiquants par le Parti communiste chinois (PCC), allant jusqu’au prélèvement forcé d’organes. De nombreux visiteurs ont signé une pétition condamnant cette atrocité. Cet homme âgé est revenu une deuxième fois et a exprimé son indignation à propos de la brutale persécution du Falun Gong par le PCC.

Malmö, située dans la partie sud du pays, près de Copenhague au Danemark, est la troisième plus grande ville de Suède. Le festival d’une semaine est un événement annuel remontant à 1985. Les visiteurs du festival peuvent apprécier l’art, la musique, la culture et la gastronomie de différents pays. Avec 1,4 millions de visiteurs chaque année, c’est le plus grand festival du genre en Scandinavie.

2015-8-17-sweden-1
Les pratiquants de Falun Gong font la démonstration des exercices sur le podium.

2015-8-17-sweden-2
Les pratiquants de Falun Gong font la démonstration des exercices près de leur stand.

2015-8-17-sweden-3
Les passants s’arrêtent pour en apprendre davantage sur le Falun Gong et la persécution en Chine.

2015-8-17-sweden-4

2015-8-17-sweden-5
Les pratiquants présentent le Falun Gong et les faits de la persécution en Chine.

Beaucoup de visiteurs se sont arrêtés pour en apprendre davantage sur le Falun Gong et ont manifesté leur intérêt en apprenant la pratique lors de l’événement. Une femme de 70 ans a essayé de suivre les mouvements alors que les pratiquants présentaient la méditation assise. N’arrivant pas à s’asseoir dans la position du lotus, elle a douté de pouvoir apprendre la pratique. Un pratiquant lui a assuré que tout le monde pouvait pratiquer les exercices et s’améliorer progressivement. Soulagée, la femme a dit qu’elle allait se joindre au prochain groupe de pratique.

Un certain nombre de touristes chinois qui se sont arrêtés au stand, ont pris position contre la persécution en renonçant à leur adhésion au PCC et à ses organisations affiliées. Un Chinois du nom de Henry vit en Suède depuis plus de 20 ans. En apprenant que plus de 200 millions de Chinois ont quitté le PCC et ses organisations affiliées, il a dit qu’il connaissait la nature du PCC et a officiellement déclaré sa démission de la Ligue de la Jeunesse communiste.

Traduit de l’anglais en Europe

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2015/8/19/152146.html
Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2015/8/18/314330.html