Sydney, Australie : Les habitants expriment leur soutien envers le Falun Gong

Écrit par Hua Qing, correspondant pour Minghui à Sydney, Australie

(Minghui.org) Le 11 juin, les pratiquants de Falun Gong locaux s’alignaient dans les rues de la communauté asiatique d’Eastwood, une banlieue de Sydney, en Australie, pour éveiller les consciences sur leur pratique spirituelle pacifique et la persécution qu’elle endure en Chine. Beaucoup de gens ont été choqués d’apprendre les atrocités de prélèvements d’organes visant les pratiquants de Falun Gong et d’autres prisonniers d’opinion.

2016-6-13-sydney-1

2016-6-13-sydney-2

2016-6-13-sydney-3

2016-6-13-sydney-4
Les pratiquants de Falun Gong de Sydney ont organisé des activités dans la communauté asiatique d’Eastwood.

« Les Chinois de l’étranger devraient s’avancer et dire ‘Non !’ »

M. Heng, un Malaisien de souche chinoise, propriétaire d’une entreprise en Australie, a déclaré : « Ce que vous faites est super ! J’espère que plus de gens vont être informés des crimes du PCC contre les pratiquants de Falun Gong. Vous n’avez jamais créé de problèmes pour qui que ce soit. Je vous ai observés en train de faire les exercices du matin et vos manifestations pacifiques. Aucun Australien ne s’est jamais plaint. Pourquoi le PCC persécute-t-il le Falun Gong ? Le gouvernement chinois devrait leur permettre de pratiquer ouvertement. »

M. Heng a affirmé catégoriquement que l’ancien dirigeant chinois Jiang Zemin, initiateur de la persécution, devrait être traduit en justice : « C’est très important ! »

2016-6-13-sydney-5
M. Heng, un Malaisien d’origine chinoise

M. Heng a dit : « Nous, Chinois à l’étranger, faisons de notre mieux pour faire honneur au peuple chinois. Mais le PCC nous fait honte et nous humilie avec ses crimes de persécution et de prélèvements d’organes. Les Chinois de l’étranger devraient s’avancer et dire « Non ! C’est crucial ! »

« Les gouvernements sont censés protéger les gens, mais le PCC ne le fait pas »

2016-6-13-sydney-6
Bernadette (milieu) et Nicole (à droite) signent une pétition demandant la fin des prélèvements d’organes.

Bernadette et Nicole ont toutes deux signé la pétition demandant la fin des prélèvements forcés d’organes en Chine. Bernadette a dit : « Les gouvernements sont censés protéger les gens, mais le PCC ne le fait pas. Comment peut-il persécuter des gens qui suivent le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance ? Ce que le gouvernement chinois est en train de faire est ridicule. »

Elle a dit qu’elle voyait les activités des pratiquants et des manifestations pacifiques dans de nombreux endroits, et elle les soutient toujours. Elle en a même parlé à d’autres et leur a demandé de signer la pétition.

Nicole a ajouté : « Nous devons dénoncer ce que le Parti est en train de faire pour le stopper. J’espère que vous ferez davantage pour renseigner les gens sur le Falun Gong. Je pense que le PCC va bientôt s’effondrer. »

La pratiquante Mme Gao a aidé plus de vingt Chinois à démissionner des organisations communistes ce jour-là. Elle a dit : « Beaucoup de jeunes gens de Chine n’en savent pas beaucoup sur la persécution du PCC contre le Falun Gong. Ils pensent que cela n’a rien à voir avec eux, mais après qu’ils ont lu le dépliant et appris davantage à ce sujet, ils ont accepté de démissionner des organisations communistes. Ceux qui ont déjà démissionné sont heureux de nous voir et nous traitent comme si nous étions de vieux amis. »

Les pratiquants de Falun Gong sont en train de dénoncer la persécution et d’aider les gens à se retirer des organisations communistes à Eastwood chaque week-end. De plus en plus de Chinois sont informés de la persécution. Des Chinois nouvellement immigrés acceptent avec grand enthousiasme les documents d’information pour connaître la vérité sur ce qui se passe en Chine.

Traduit de l’anglais au Canada

Version anglaise :
http://en.minghui.org/html/articles/2016/6/18/157465.html

Version chinoise :
http://www.minghui.org/mh/articles/2016/6/14/330036.html

Publicités

Sydney, Australie : Les pratiquants célèbrent la prochaine Journée mondiale du Falun Dafa

Écrit par Hua Qing, un correspondant de Minghui

(Minghui.org) Les pratiquants de Sydney, en Australie, se sont réunis le 7 mai 2016 à Hyde Park, dans le centre de Sydney, à l’approche de la Journée mondiale du Falun Dafa du 13 mai dont on fêtera le 17e anniversaire [cette année]. Ils ont également souhaité à M. Li Hongzhi, le fondateur du Falun Dafa, un joyeux anniversaire.

L’événement a commencé le matin par une pratique de groupe dans le parc, suivie d’une marche dans l’après-midi, menée par la Fanfare du pays céleste. Des membres du Parlement (députés), des conseillers municipaux et des défenseurs des droits de l’homme se sont joints aux activités, et ils ont remercié les pratiquants pour leur participation à la vie de la communauté.

2016-5-9-sydney-falun-dafa-day-1
Les pratiquants de Falun Dafa se sont rassemblés à Hyde Park.

2016-5-9-sydney-falun-dafa-day-2
De jeunes pratiquants à l’événement

2016-5-9-sydney-falun-dafa-day-3
La Fanfare du pays céleste a mené la marche.

Bénéfique pour la société

Craig Kelly, membre de la Chambre des représentants d’Australie, a déclaré que le Falun Dafa est un groupe de méditation paisible qui fait du bien à la société à bien des égards. Il a dit qu’au lieu de réprimer le Falun Dafa, le régime chinois devrait accepter le groupe et apporter encouragement et soutien. Selon lui, si la Chine faisait ainsi, elle deviendrait un pays meilleur et plus fort.

2016-5-9-sydney-falun-dafa-day-4
Le député australien Craig Kelly a dit qu’il est très heureux de voir tant de gens à l’événement.

M. James Shaw, conseiller municipal de Parramatta, a rejoint les pratiquants pour la marche : « Je viens ici pour soutenir le groupe du Falun Dafa, car c’est un important membre de la communauté. » Il a dit que les pratiquants suivent le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance, quelque chose qui non seulement leur apporte des bénéfices mais contribue aussi à bâtir une société meilleure.

2016-5-9-sydney-falun-dafa-day-5
Une banderole dans la marche

Andrew Wilson, un autre conseiller de la ville de Parramatta, a félicité les pratiquants à l’occasion de la 17e Journée mondiale du Falun Dafa. Il a dit que beaucoup d’Australiens avaient été informés de la persécution en Chine, dont les prélèvements d’organes sur des pratiquants de Falun Dafa vivants. Un exemple en est le documentaire Human Harvest: China’s Illegal Organ Trade (Prélèvements humains : le commerce illégal d’organes de la Chine), qui a reçu le prix Peabody et a été diffusé sur la chaîne nationale SBS en Australie le 7 avril 2015. Il a souligné que lorsque des gens innocents sont persécutés, il est particulièrement important pour les responsables gouvernementaux de s’avancer pour soutenir ces personnes.

Le défenseur des droits de l’homme Bob Vinnicombe a également assisté à l’événement. Il a expliqué que, sur la question des violations des droits de l’homme en Chine, le régime chinois réduisait de nombreuses personnes au silence en les menaçant. D’autre part, les travaux forcés et les prélèvements forcés d’organes sur des pratiquants de Falun Dafa vivants continuent en Chine. Il espère que davantage se joindront aux efforts pour dénoncer la brutalité du Parti communiste chinois (PCC), afin que ces atrocités prennent vite fin.

2016-5-9-sydney-falun-dafa-day-6

2016-5-9-sydney-falun-dafa-day-7
Exercices en groupe

Amélioration de qualité de vie

Nicholas Eaik, pratiquant de Falun Dafa depuis deux ans, a déclaré que la pratique lui a apporté une vie meilleure. « Je me suis débarrassé de l’anxiété et cela a considérablement amélioré ma vie, mon travail et ma famille. De plus, j’avais beaucoup de questions sur la vie et sur la société, mais personne ne pouvait y répondre. » Il a dit que, heureusement, les livres du Falun Dafa étaient très profonds et ils expliquaient tout. Un autre exemple est qu’il fumait avant et qu’il avait essayé d’arrêter de nombreuses fois, mais en vain. Miraculeusement, il a été en mesure de renoncer au tabac après avoir commencé la pratique du Falun Dafa.

2016-5-9-sydney-falun-dafa-day-8
Nicholas Eaik a dit qu’il était reconnaissant envers le Falun Dafa pour les changements positifs dans sa vie.

« Quand j’étais enfant, je me plaisais à donner des cadeaux à d’autres, car la joie du destinataire me rendait souvent heureux. » Il a dit qu’après avoir appris le principe du Falun Dafa, Authenticité-Bienveillance-Tolérance, il se sentait de nouveau relié avec le cœur pur qu’il avait dans son enfance. « Pour moi, la pratique du Falun Dafa est le meilleur voyage de ma vie. »

Tian pratique le Falun Dafa depuis trois ans. Elle s’est sentie privilégiée d’apprendre le Falun Dafa. « Peu à peu, j’ai appris comment m’élever et comment regarder vers l’intérieur et faire mieux. Ce genre de paix et de bonheur est au-delà des mots, car cela rend le monde autour de vous merveilleux. »

Un espoir pour l’avenir

Une résidente locale Karla Heggie a dit qu’elle avait beaucoup apprécié la marche. « J’ai vu toutes sortes de marches et de défilés à Sydney, mais cette marche-ci est tout à fait unique. » Elle a dit que ce défilé expliquait la répression en Chine aux spectateurs tout en transmettant un message de beauté et « un espoir pour l’avenir. »

2016-5-9-sydney-falun-dafa-day-9
Une banderole dans la marche

2016-5-9-sydney-falun-dafa-day-10
Cara Agttra a dit qu’elle espérait que tout le monde puisse connaître le Falun Dafa.

Cara a dit qu’il est bouleversant d’entendre parler des graves violations des droits de l’homme en Chine. Les prélèvements d’organes, en particulier, n’auraient jamais dû avoir lieu.

« J’espère que chaque individu dans le monde pourra connaître cette pratique, car elle leur apportera un avenir brillant », a-t-elle ajouté.

Traduit de l’anglais au Canada

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2016/5/10/156713.html
Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2016/5/9/328095.html

La tournée de Shen Yun en Océanie s’est terminée à Sydney en Australie

Écrit par Mu Wenqing, un correspondant de Minghui

(Minghui.org) Après le rappel au Théâtre Lyrique de Sydney le 13 mars 2016, Shen Yun Performing Arts a terminé sa tournée de neuf villes, trente-neuf spectacles à travers l’Australie et la Nouvelle-Zélande.

Shen Yun a commencé sa tournée en Océanie le 30 janvier à Perth en Australie. La compagnie de danse et de musique classiques chinoises a apporté de belles expériences visuelles et des traditions inspirantes au public dans différentes villes et à guichets fermés.

2016-3-shenyun-sydney-au-1
L’affiche « Guichets fermés » au Théâtre lyrique de Sydney pour la représentation de Shen Yun.

« Vrai » et « Pur »

2016-3-shenyun-sydney-au-2
Joliette Rylend, peintre (à gauche) et Manuela Oliveira, danseuse (à droite) à la représentation de Shen Yun le 12 mars.

« C’était comme une vraie, vraie forme de danse. Elle a son propre langage », a déclaré la danseuse Manuela Oliveira, qui a assisté au spectacle avec son amie Joliette Rylend le 12 mars.

Elle a ajouté : « Elle a une longueur d’onde. C’est très pur… On peut être en résonance avec elle. »

2016-3-shenyun-sydney-au-3
Jyoti Dixit, danseuse de Bollywood.

Jyoti Dixit, danseuse de Bollywood, a vu Shen Yun à plusieurs reprises, y compris le 13 mars. Elle a été particulièrement touchée par les morceaux dépeignant la persécution actuelle des pratiquants de Falun Dafa en Chine.

Elle a partagé : « La loi du cosmos n’a pas vraiment besoin d’être corrigée. C’est juste que certaines personnes l’ignorent, comme les gens qui arrêtent les pratiquants de Falun Dafa en raison de leur pratique de la spiritualité et empêchent les gens du Falun Dafa de pratiquer la compassion et la tolérance et l’humanité et l’harmonie. Ce sont eux qui ont besoin de venir sur le chemin de la loi du cosmos. »

« Grand art » et « professionnalisme de haut niveau »

« C’est du très grand art », a déclaré Nikolay Evrov, professeur de piano occasionnel au Conservatoire de musique de Sydney. Il était heureux de faire la connaissance d’une culture différente à travers Shen Yun.

Il a ajouté : « Il est bon que dans des endroits différents dans le monde, il existe différentes cultures, car cela enrichie le monde. »

2016-3-shenyun-sydney-au-4
Jonathan Xue, flûtiste et compositeur au Théâtre Lyrique de Sydney.

« Très grand professionnalisme… Je n’avais jamais vu des toiles de fond comme celles-là. Je n’ai jamais vu quoi que ce soit de mieux que cela », a déclaré le flûtiste et compositeur Jonathan Xue, après avoir vu le spectacle à Sydney.

Il a dit : « Il a quelque chose de spécial. C’est vraiment comme quelque chose d’une autre dimension, ce qui n’est pas ordinaire. Nous pouvions sentir l’énergie et l’atmosphère. »

« Je pense qu’ils ont tous quelque chose au niveau de la spiritualité et de l’humanité… Ce serait très difficile de le reproduire », a ajouté M. Xue.

« Joie » et « Exubérance »

2016-3-shenyun-sydney-au-5
Nicole Rowles, journaliste pour Channel 9 et NBN news et danseuse professionnelle, lors du spectacle à Gold Coast le 4 mars

« Il est parfaitement synchronisé. C’est une expérience incroyable à regarder », a déclaré Nicole Rowles, une journaliste et danseuse professionnelle, après avoir assisté au spectacle d’ouverture à Gold Coast.

Elle a décrit : « Il y a plus que juste la précision… Il y a ce cœur incroyable qui vient avec la précision que ces danseurs ont parfaitement maîtrisée. »

Elle a ajouté : « C’est une telle joie et une telle exubérance de regarder ces belles histoires qui sont ramenées à la vie après tant d’années. C’est une expérience spéciale de regarder cela et d’être en mesure de partager avec les gens du monde entier. »

« Un voyage agréable comme si vous en faisiez partie »

2016-3-shenyun-sydney-au-6
Moyra Major, présentatrice à la radio et son beau-père au Centre des arts à Gold Coast le 5 mars

« C’est certainement une expérience… C’est presque comme un cadeau spécial », a déclaré l’animatrice de radio Moyra Major, après avoir vu la prestation à Gold Coast le 5 mars.

« La toile de fond était incroyable. Le travail numérique était sensationnel… La musique était superbe », a déclaré Mme Major.

Elle a décrit son expérience : « Un voyage agréable dont vous avez l’impression de faire partie. »

« Magnifiquement produit » et « Coordination de haut niveau »

2016-3-shenyun-sydney-au-7
L’ancien journaliste Malcolm Brown à la représentation de Shen Yun à Sydney le 10 mars

« C’est extraordinairement beau… Une pratique et une coordination de haut niveau », a déclaré l’ancien journaliste Malcolm Brown, après avoir vu la représentation le 10 mars.

Il a partagé un message qu’il a appris lors du spectacle : « Peut-être que cela pourrait être la meilleure façon – revenir en arrière, au lieu d’aller de l’avant. »

« Il est magnifiquement produit et fascinant à regarder », a conclu M. Brown.

Shen Yun continuera sa tournée mondiale avec des représentations à Taipei, Taïwan, du 17 au 20 mars ; Bruges, Belgique, les 22 et 23 mars et San Antonio, Texas, États-Unis, du 18 au 20 mars. Pour plus d’informations sur les billets et les dates, veuillez consulter http://shenyun.com.

Traduit de l’anglais au Canada

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2016/3/20/155970.html
Version chinoise : 神韵大洋洲巡演圆满落幕 观众赞神圣美好(图)

Sydney, Australie : Le public soutient les efforts pour traduire l’ancien dictateur chinois en justice

Écrit par Hua Qing, correspondant pour Minghui à Sydney

(Minghui.org) Les pratiquants de Falun Gong ont récemment tenu une exposition de photos et une récolte de signatures à Eastwood, Sydney.

Ils tenaient des banderoles et des affiches illustrant les méthodes de torture brutales qu’utilise le régime communiste chinois pour persécuter les pratiquants de Falun Gong en Chine. Ils ont également collecté des signatures pour soutenir les poursuites déposées contre l’ancien chef du Parti communiste chinois (PCC) Jiang Zemin pour avoir initié et dirigé la persécution de la pratique spirituelle.

Depuis mai 2015, plus de 200 000 pratiquants de Falun Gong et les membres de leurs familles en Chine ont déposé des plaintes pénales contre Jiang à la Cour suprême et au Parquet suprême.

Plusieurs résidents locaux qui passaient par là ont été touchés par les efforts des pratiquants. Un couple chinois local a dit : « Vous êtes dehors par une journée aussi chaude dans le but de sensibiliser. Nous soutenons vos efforts pour mettre fin à la persécution ! » L’événement a eu lieu le 19 décembre 2015.

Jiang Zemin devrait être traduit en justice

M. Kari a pris une brochure et est resté pour être informé de la persécution du PCC contre le Falun Gong et de son prélèvement forcé d’organes soutenu par l’État.

Il a dit que c’était la première fois qu’il entendait parler de la façon dont le PCC persécute brutalement les pratiquants qui vivent selon les principes d’Authentcité Bienveillance Tolérance. « C’est déraisonnable », a été sa réponse.

Quand il a entendu parler du mouvement pour poursuivre Jiang Zemin en justice, M. Kari a déclaré que l’ancien dictateur devait être traduit en justice.

Il était triste d’apprendre que de nombreux prisonniers de conscience en Chine, y compris les pratiquants de Falun Gong, sont toujours incarcérés et risquent à tout moment d’être tués pour leurs organes afin que le régime puisse répondre aux exigences de son industrie de transplantation.

Il a dit qu’il allait télécharger et regarder le documentaire Human Harvest diffusé sur la chaîne de télévision SBS pour en savoir plus sur les atrocités du PCC et amener la fin de la persécution dès que possible.

Un couple chinois : Ce que font les pratiquants de Falun Gong sont toutes de bonnes choses

2016-1-15-sydney-1
Chen et sa femme signent la pétition pour soutenir les pratiquants de Falun Gong dans leurs efforts pour mettre fin à la persécution.

M. Chen et son épouse ont signé la pétition qui appelle Jiang à être traduit en justice et à mettre fin au prélèvement forcé d’organes sur des pratiquants de Falun Gong vivants en Chine.

Le couple a dit qu’il appréciait ce que les pratiquants de Falun Gong faisaient, que ce qu’ils font sont toutes de bonnes choses. Ils voulaient signer la pétition pour montrer leur soutien et aider à arrêter la persécution.

Traduit de l’anglais au Canada

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2016/1/15/154809.html
Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2015/12/22/320815.html


Rapports des droits de l’homme de Minghui pour l’année 2015 : condamnations et emprisonnements illégaux

Australie : Les résidents d’Ashfield s’expriment contre la persécution en Chine

Écrit par Hua Qing à Sydney

(Minghui.org) Des banderoles et une pétition ont attiré l’attention de nombreux habitants d’Ashfield le 29 novembre 2015. Des pratiquants de Falun Gong de Sydney se sont rassemblés dans la ville auprès de nombreux habitants chinois pour présenter leurs derniers efforts pour poursuivre en justice Jiang Zemin, l’ancien dirigeant chinois qui a ordonné la violente répression du Falun Gong au cours de laquelle des milliers de pratiquants ont été torturés à mort et beaucoup d’autres ont vu leurs organes prélevés de force.

2015-12-28-sydney-1
Un Australien signe une pétition en soutien aux poursuites judiciaires contre Jiang Zemin en Chine.

2015-12-28-sydney-2
Nickie Collins dit que Jiang Zemin doit être traduit en justice.

Nickie Collins a dit à une pratiquante qu’elle avait regardé un documentaire sur la chaîne de télévision SBS ainsi que d’autres reportages sur les prélèvements et le trafic d’organes perpétrés par le régime chinois sur des prisonniers de conscience vivants.

Discutant de la vague actuelle d’actions en justice engagées contre Jiang Zemin, elle a dit que Jiang Zemin doit être traduit en justice.

« Mais cela ne suffit pas de punir leurs crimes abominables. Je pense qu’il y a le ciel et l’enfer. Je pense que Jiang Zemin et ses complices seront envoyés en enfer, au plus bas niveau de l’enfer ! » a commenté Mme Collins.

2015-12-28-sydney-3
Lama, un Tibétain établi en Australie, condamne la persécution du Falun Gong perpétrée par le régime chinois.

M. Lama, un Tibétain vivant en Australie, a dit : « Le Parti communiste chinois a détruit la tradition et la culture de 5000 ans de civilisation chinoise. » Il a ajouté : « Les organisations tibétaines et le Falun Gong devraient s’unir pour stopper la persécution et ne plus permettre qu’elle se reproduise. »

Il a aussi parlé d’une femme tibétaine de 22 ans qui a été arrêtée à Lhasa pour avoir pratiqué le Falun Gong et emmenée à Pékin. Personne ne connaît sa situation depuis. Les Tibétains pensaient qu’elle était déjà morte après que le régime ait vendu ses organes pour une transplantation.

2015-12-28-sydney-4
Mme Lachalan avec son fils et sa belle-fille

Les photos de pratiquants de Falun Gong torturés par les autorités chinoises ont ému aux larmes Mme Lachalan. Son grand-père était un noble russe et ses parents étaient des responsables communistes vivant à Pékin. Mais ils ont été torturés et battus pendant la Révolution culturelle en raison de leurs origines familiales.

En regardant les photos horribles, elle a dit que sa propre expérience lui a appris que le régime communiste est pleinement capable de commettre de telles atrocités.

Isaiah Lever, un jeune homme australien, a dit : « Veuillez me donner quelques dépliants en plus. Je voudrais informer mes amis et leur demander de signer la pétition. » Il a ajouté : « Je voudrais en faire plus pour aider à stopper la persécution. »

Traduit de l’anglais en Belgique

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2015/12/22/154184.html
Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2015/12/3/319988.html

Sydney, Australie : La communauté chinoise soutient le mouvement de traduire en justice Jiang Zemin

Écrit par Hua Qing, correspondant pour Minghui à Sydney

(Minghui.org) Les pratiquants de Falun Gong à Sydney ont tenu une exposition d’affiches dans la banlieue d’Eastwood, exposant le prélèvement forcé d’organes approuvé par l’État sur des pratiquants de Falun Gong illégalement emprisonnés en Chine. Ils ont aussi recueilli des signatures pour soutenir le mouvement récent des victimes de la persécution qui poursuivent Jiang Zemin en justice pour avoir lancé la répression contre le Falun Gong, en 1999. Les résidents locaux, y compris des Chinois, ont démontré un grand soutien pour traduire Jiang en justice.

2015-10-23-sydney-1
Un Chinois assis devant une affiche lit le bulletin du Falun Gong.

2015-10-23-sydney-2

2015-10-23-sydney-3
Les passants lisent les affiches sur le Falun Gong.

2015-10-23-sydney-4

2015-10-23-sydney-5
Informer les gens de la persécution en Chine

Un Chinois : « Vous mettez votre coeur dans ce que vous faites. »

Chaque semaine, les pratiquants de Falun Gong de Sydney produisent et impriment un bulletin et ils le distribuent aux gens dans des endroits publics. Des Chinois prennent le bulletin pour eux-mêmes, ainsi que pour leurs amis.

Un Chinois a approché des pratiquants de Falun Gong et il leur a demandé une copie du Zhuan Falun. Il a dit qu’il avait appris la vraie histoire du Falun Gong par un ami pratiquant quand il était en Chine. Cependant, il n’avait pas osé le pratiquer lui-même à cause de la persécution. Il venait juste d’arriver à Sydney et était enthousiasmé par le fait d’avoir trouvé des pratiquants, c’est pourquoi il voulait apprendre à pratiquer le Falun Gong sur le champ.

Un autre supporter chinois a dit à un pratiquant de Falun Gong : « Vous êtes différent des autres groupes. Vous mettez votre coeur dans ce que vous faites. J’ai lu le journal Epoch Times. Je sais comment est le parti communiste. » Il a aussi décidé de renoncer à son adhésion en tant que membre du Parti communiste chinois, de la Ligue de la Jeunesse et des Jeunes Pionniers en utilisant un pseudonyme.

Un musicien compose de la musique pour aider à arrêter la persécution

2015-10-23-sydney-6
M. Jonathan Needham signe pour montrer son soutien aux actions en justice entreprises contre Jiang.

M. Jonathan Needham a signé la pétition pour soutenir les actions en justice contre Jiang. Il a dit qu’il ne pouvait pas imaginer que la persécution puisse encore avoir lieu. Il espère que le gouvernement australien fasse plus pour arrêter la persécution.

Jonathan a dit que sa façon d’aider a été de répandre le message. Il a commencé à recueillir de l’information et à écrire cela dans la musique qu’il compose. Il espère un jour la jouer à la radio. Jonathan a dit : « C’est le mieux que je puisse faire. Je relie cela avec ma vie. »

Une Chinoise de Singapour : « Poursuivre Jiang en justice est grand ! »

Mme Cai de Singapour a fait le commentaire suivant alors qu’elle lisait les panneaux d’affichage : « Jiang est méchant et inhumain ! La Chine n’est pas un pays sous l’autorité de la loi. Je ne peux pas comprendre comment la Chine est devenue un endroit comme ceci et pourquoi les gens de foi sont traités comme cela. Après avoir lu Epoch Times, j’ai compris que c’est parce que le régime communiste chinois ne croit pas dans la rétribution karmique. C’est pourquoi ils osent faire n’importe quoi. Traduire Jiang en justice est grand ! »

Plus de 6 000 signatures pour soutenir les poursuites judiciaires ont été recueillies à Sydney. Les signatures ont été envoyées au Parquet suprême populaire chinois, exhortant le système légal chinois à traduire Jiang en justice.

Traduit de l’anglais au Canada

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2015/10/15/153237.html
Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2015/10/13/317487.html

Sydney Australie : « J’espère que le Falun Gong l’emportera. »

(Minghui.org) Les pratiquants de Falun Gong de Sydney ont mis en place un stand dans le quartier chinois le 3 octobre 2015, pour exposer la persécution brutale en Chine. Les pratiquants ont aussi collecté des signatures sur une pétition soutenant les poursuites judiciaires contre l’ancien dictateur chinois Jiang Zemin, qui a lancé et dirigé la persécution, et ont collecté des signatures condamnant les prélèvements forcés d’organes approuvés par l’État chinois.

2015-10-14-sydney-1

2015-10-14-sydney-2

2015-10-14-sydney-3

2015-10-14-sydney-4

2015-10-14-sydney-5

2015-10-14-sydney-6

2015-10-14-sydney-7

2015-10-14-sydney-8
Les résidents locaux parlent du Falun Gong avec des pratiquants et signent la pétition demandant la fin des prélèvements forcés d’organes approuvés par l’État chinois.

Belinda Alafaci, une habitante de la région, a dit qu’elle avait lu des informations sur les prélèvements d’organes en Chine et qu’elle était horrifiée par la brutalité. Elle a par ailleurs été encouragée par les poursuites judiciaires déposées contre Jiang Zemin.

« C’est génial que plus de 180 000 plaintes pénales aient été déposées contre lui. J’espère que le Falun Gong va gagner », a-t-elle dit. « Je viens de signer deux pétitions. J’espère que le dictateur sera amené en justice. »

Belinda était heureuse d’apprendre que le parlementaire du Parti Vert David Shoebridge avait présenté une pétition de 200 000 signatures au parlement de la Nouvelle-Galles du Sud et avait proposé un amendement législatif pour arrêter les trafics d’organes contraires à l’éthique (projet de loi sur les trafics d’organes humains 2015).

Elle a dit, « Les prélèvements forcés d’organes sont tout à fait mauvais. Personne ne veut être tué de cette façon pour sauver la vie d’une autre personne. » Elle a pris une pile de documents sur le sujet pour ses amis.

2015-10-14-sydney-9
Ann McVie (à gauche) et sa fille Emma signent la pétition qui condamne les prélèvements d’organes.

Ann McVie et sa fille Emma ont dit qu’elles avaient regardé le documentaire « Human Harvest », diffusé sur la chaîne de télévision SBS Dateline en avril. « Je suis horrifiée », a déclaré Ann, « Cela ne devrait pas se produire. Je souhaite que notre gouvernement prenne des mesures pour faire cesser la persécution en Chine. »

Emma a aussi condamné les prélèvements d’organes. Elle a dit qu’elle allait écrire un message sur sa page Facebook et faire connaître cela à plus de gens.

Traduit de l’anglais au Canada

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2015/10/11/153179.html
Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2015/10/7/-317215.html