Taipei, Taïwan : Des pratiquants de Falun Dafa se rassemblent pour un événement de deux jours d’étude et de partage

Écrit par Zheng Yuyan, correspondant de Minghui à Taipei, Taïwan

(Minghui.org) Mille huit cents pratiquants de Falun Dafa de la région de Taipei se sont réunis pour l’événement annuel de 2 jours d’étude du Fa et de partage d’expérience dans un centre d’activité local les 27 et 28 août 2016.

Cette année, les activités comprenaient des séances de courte durée pour la mémorisation des enseignements du Zhuan Falun.

Beaucoup de partages se sont concentrés sur l’importance d’émettre la pensée droite correctement. Les pratiquants ont appris et se sont améliorés grâce aux expériences des autres. [Les partages] les ont inspirés à être plus diligents dans la pratique.

2016-8-29-falun-gong-taiwan-groupstudy-01

2016-8-29-falun-gong-taiwan-groupstudy-02
Des pratiquants de Falun Gong étudient ensemble pendant leur rassemblement annuel au Centre d’activités pour la jeunesse de Chientan.

Retourner à la véritable cultivation et pratique

Les 27 et 28 août, de nombreux pratiquants ont partagé des histoires concernant leurs expériences de cultivation et pratique.

M. Liu est devenu pratiquant en 1998. En moins de trois jours, il a arrêté de fumer, chose qu’il avait à plusieurs reprises essayé et échoué à accomplir pendant plus d’une décennie. Plus particulièrement, son cancer du nez a disparu. Comme il est devenu meilleur dans la pratique, il est devenu arrogant et refusait d’écouter les conseils des autres pratiquants. Il a cessé d’aller aux sessions d’étude de groupe.

Quand il a cessé d’être diligent dans la pratique, ses maladies sont revenues. Il ne savait pas qu’il perdait un temps précieux jusqu’à ce qu’il lise la conférence du Maître « Enseignement du Fa à la Conférence de Fa de New York 2016 ». Il a saisi l’occasion et a repris la pratique authentique, comme quand il était un nouveau pratiquant.

Meilleures relations familiales

2016-8-29-falun-gong-taiwan-groupstudy-03
Mme Yu remercie le Falun Dafa de lui avoir permis de devenir une personne plus mature.

Mme Yu, âgée de 70 ans, est professeur d’anglais à la retraite. Elle a découvert Dafa alors qu’elle assistait à une représentation de Shen Yun Performing Arts et a été désorientée quant à la raison pour laquelle le régime chinois persécute le Falun Dafa. Elle a parlé à un pratiquant et elle a décidé d’étudier la pratique. Cela fait un an, a-t-elle dit : « J’ai fini de lire tous les livres de Falun Dafa. Je ne pouvais pas arrêter de les lire. »

Elle était autrefois agressive et colérique. Tout devait être à sa manière. Rien n’allait plus dans sa famille et elle regrettait même de s’être mariée et d’avoir eu des enfants. Lire sur le principe de la Tolérance l’a amenée à regarder à l’intérieur.

Comme elle a commencé à agir selon le principe du Falun Dafa, Authenticité-Bienveillance-Tolérance, elle est devenue humble et aimable. Sa relation avec sa famille, en particulier avec son fils, est devenue agréable.

« Grâce à Maître Li et au Falun Dafa, je suis devenue une personne plus mature », a déclaré Mme Yu.

Un étudiant en médecine guidé par Dafa depuis l’école maternelle

2016-8-29-falun-gong-taiwan-groupstudy-04
M. Huang, étudiant en médecine, a dit que la pratique lui donne de la concentration et de l’énergie.

M. Huang, étudiant en première année de médecine, fait ses études dans une école de médecine de renom. Il a dit : « Les exercices ont fait de moi une personne énergique. Je suis en mesure de travailler dur et de me concentrer. »

Il pratique le Falun Dafa avec sa mère depuis la maternelle. Il était apprécié à l’école, mais il n’est jamais tombé dans les mauvaises habitudes qui attirent les jeunes d’aujourd’hui.

Redécouvrir la joie de la pratique

2016-8-29-falun-gong-taiwan-groupstudy-05
Grâce à une étude intensive et à l’écoute sur la façon dont d’autres progressent avec diligence dans la pratique, Mme Zeng a retrouvé son enthousiasme.

Mme Zeng est une étudiante de troisième année. Elle n’a pas fait preuve de diligence dans la pratique et était inquiète. Elle est pratiquante depuis l’école primaire. Elle a bien fait pour aider à clarifier les faits sur la persécution du Falun Dafa au public. Peu à peu, elle est devenue fière de ses propres capacités et s’est uniquement concentrée sur ses études. Elle n’arrivait plus à se sentir concernée par la pratique et se sentait désespérée et perdue.

Après avoir écouté les autres et à quel point ils se sont améliorés dans la pratique, elle a redécouvert la joie de la cultivation et pratique.

Elle a dit : « L’énergie est très pure et positive ici. Tout le monde veut apprendre des autres et devenir une meilleure personne. Je suis claire sur la raison pour laquelle nous avons besoin de faire les trois choses. Je suis confiante que je vais faire mieux pour avancer. »

Traduit de l’anglais au Canada

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2016/8/31/158496.html
Version chinoise : 在集体学法中提升

Taipei : Les prélèvements d’organes dénoncés lors du Congrès de l’Académie d’ophtalmologie de l’Asie-Pacifique

Écrit par des pratiquants de Falun Gong à Taïwan

(Minghui.org) Le 31e Congrès de l’Académie d’ophtalmologie de l’Asie-Pacifique (APAO 2016) a eu lieu du 24 au 27 mars à Taipei, Taïwan. De nombreux ophtalmologistes et professionnels de la santé ont été informés lors de cet événement des prélèvements d’organes sur des pratiquants de Falun Gong encore vivants en Chine.

Plus de 4 000 ophtalmologistes et professionnels de la santé de l’Asie et d’autres continents ont participé au congrès. Plusieurs pratiquants de Falun Gong qui ont travaillé en tant que bénévoles lors de l’événement ont informé les participants de l’atrocité en cours en Chine.

Vaste préoccupation par rapport au trafic d’organes

Un médecin européen a dit qu’il avait entendu parler des prélèvements d’organes en Chine, mais qu’il ne connaissait pas les détails. Après avoir regardé un documentaire vidéo sur le sujet, il a été choqué et a demandé un exemplaire de State Organs: Transplant abuse in China, un livre sur la participation des institutions de l’État chinois dans cette grave violation des droits de l’homme.

Le médecin est revenu au stand le lendemain avec d’autres ophtalmologistes. Ils ont discuté un peu plus loin et quelques médecins ont laissé leur carte professionnelle pour des mises à jour afin de pouvoir donner suite à cette question.

2016-3-30-taipei
Des ophtalmologistes sont informés des prélèvements d’organes à vif en Chine.

Le Comité des Affaires étrangères des États-Unis (HFAC) a amendé la résolution 343 le 16 mars. La résolution demande au gouvernement chinois de cesser la pratique des prélèvements d’organes soutenus par l’État sur des pratiquants de Falun Gong et de coopérer avec les enquêtes sur ces crimes.

Des preuves supplémentaires en Chine

Beaucoup de médecins ont partagé ce qu’ils avaient entendu parler au sujet du commerce d’organes en Chine.

Un ophtalmologiste de Taïwan a déclaré que, si son patient fait un don à une certaine fondation en Chine, il pourrait être assuré qu’un organe serait disponible dans un court laps de temps.

Un médecin de transplantation oculaire dans le sud de la Chine a déclaré que les transplantations d’organes étaient répandues en Chine il y a quelques années. Il a ajouté : « Même l’hôpital d’un bourg pouvait exécuter des centaines de greffes chaque année. »

Un autre médecin de transplantation oculaire de Chine qui passait par là a regardé les documents affichés. Il a dit qu’il savait que la source des organes en Chine était discutable. « Nous avons l’habitude de faire beaucoup de transplantations d’organes dans ma province. Maintenant, c’est devenu un sujet sensible. Les médecins ne parlent pas beaucoup de ce sujet et le nombre de ces chirurgies a beaucoup diminué ces dernières années. » Il a convenu que les prélèvements d’organes se poursuivent en Chine, sauf qu’ils se font maintenant dans la clandestinité.

Le médecin est revenu le lendemain et a pris un exemplaire de Bloody Harvest: Organ Harvesting of Falun Gong Practitioners in China en chinois. Après avoir entendu parler de la persécution systématique des citoyens en Chine par le Parti communiste chinois (PCC), il a décidé de renoncer à son adhésion au régime.

Des centaines de médecins chinois ont assisté à cet événement de quatre jours et beaucoup d’entre eux ont accepté des documents des pratiquants de Falun Gong. Ils ont remercié les pratiquants pour leurs efforts de sensibilisation sur cette question.

Traduit de l’anglais au Canada

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2016/4/1/156120.html
Version chinoise : 亚太眼科年会 各国医师关注中共活摘

Taipei : Les pratiquants de Falun Dafa se rassemblent pour souhaiter au vénérable Maître une bonne fête du Nouvel An chinois (Photos)

Écrit par Cheng Yuyan

(Minghui.org) Le Nouvel An chinois approche à grands pas. À la veille des fêtes de cette année, le 11 janvier 2014, plusieurs centaines de pratiquants de Falun Dafa se sont rassemblés sur la Place Xinyi en face de l’Immeuble 101 de Taipei. Ils ont souhaité au vénérable Maître Li une bonne fête du Nouvel An chinois et ont entonné des chants joyeux pour exprimer leur appréciation envers Maître Li. Les pratiquants ont aussi fait un groupe de pratique des exercices du Falun Gong et ont aussi présenté des documents d’information sur la pratique pour partager la beauté de la cultivation de Dafa avec les passants sur la place.

C’était une belle journée ensoleillée. Des photos montrant l’étendue du Falun Dafa dans le monde entier étaient alignées sur la place Xinyi. De nombreux passants se sont arrêtés pour regarder les images et lire les informations qui les accompagnaient.

2014-1-14-minghui-taiwan-bainian-01
Les pratiquants du Falun Dafa de Taipei souhaitent au vénérable Maître Li une bonne fête du Nouvel An chinois

2014-1-14-minghui-taiwan-bainian-02
Les pratiquants chantent ensemble pour exprimer leur reconnaissance envers Maître Li

2014-1-14-minghui-taiwan-bainian-03
Pratique des exercices en groupe

2014-1-14-minghui-taiwan-bainian-04
Photos montrant l’expansion mondiale du Falun Dafa

Les pratiquants du Falun Dafa de Taipei viennent de tous les milieux sociaux et comptent des professeurs d’université, des médecins, des avocats, des membres du gouvernement, des agents de police, des étudiants et des femmes au foyer. Ils sont d’âge différents et ont des environnements sociaux et économiques différents. Ils partagent tous la cultivation et pratique de Dafa et étaient très heureux de se rassembler pour participer à cet événement du Nouvel An.

Une pratiquante âgée de 80 ans : Je me sens bien à la fois dans mon esprit et mon corps

2014-1-14-minghui-taiwan-bainian-05
Âgée de 80 ans, Wang Cai a pu lire le livre Zhuan Falun après avoir pratiqué le Falun Dafa. Auparavant, elle ne savait pas lire

Wang Cai, âgée de 80 ans, est venue à Taipei pour travailler il y a environ 40 ans. Elle était illettrée et ne pouvait pas lire un mot. Mais après avoir pratiqué le Falun Dafa, elle a pu lire le livre Zhuan Falun sans aucune difficulté. Elle a dit que Dafa est merveilleux. Elle se sent merveilleusement bien à la fois dans son cœur et son esprit. Ses sœurs sont également des pratiquantes de Falun Dafa. Mme wang a dit : « Je suis si heureuse d’être ici pour souhaiter au Maître Li une bonne fête du Nouvel An chinois. La grâce du Maître ne peut être exprimée en mots. C’est pour exprimer ma reconnaissance que je participer à ces vœux du Nouvel An. »

Un diplomate taïwanais : Dafa m’a permis d’avoir une nouvelle vie !

2014-1-14-minghui-taiwan-bainian-06
Wanling et son mari diplomate sont des pratiquants de Falun Dafa

Chiaming est un diplomate qui a travaillé pour le Ministère des Affaires étrangères pendant plus de 20 ans. Il a été envoyé aux États-Unis, dans les Caraïbes et en Corée du Sud. Il est rentré à Taiwan l’an dernier. En avril 2000, Chiaming était dans un pays des Caraïbes et naviguait sur Internet. Il a lu un article de partage d’expériences écrit par un pratiquant de Falun Dafa. Il a compris que le Falun Gong encourage les gens à élever leur moralité et à être de bonnes personnes. Inspiré, Chiaming a commencé à pratiquer le Falun Dafa. Il a dit qu’au cours de ses plus de dix ans de pratique de Dafa, ses relations avec son épouse ont été harmonieuses. Il considère les autres en premier dans son travail et agit toujours avec les autres avec une attitude aimable et sincère.

Chiaming a dit : « Tous ces changements positifs sont dus à Dafa. Aujourd’hui, mon épouse et moi sommes ici pour exprimer notre reconnaissance envers Maître Li d’avoir présenté cette grande pratique. J’apprécie Dafa de m’avoir laissé avoir une nouvelle vie. »

Trouver le vrai sens de la vie

M. Chiang Ke-ming, âgé de 69 ans, a pratiqué le qigong des écoles de Bouddha et du Tao depuis l’âge de dix ans, atteignant un niveau élevé dans le grand circuit céleste. Il a rencontré le Falun Gong il y a 19 ans et a été étonné : « C’est une pratique magnifique ! » Depuis, il a seulement pratiqué le Falun Dafa. M. Chian a dit : « Après avoir pratiqué le Falun Gong, je suis devenu plus ferme dans la recherche de la vérité. J’ai trouvé le vrai sens de la vie et c’est ce que j’ai recherché toute ma vie. Je suis reconnaissant envers Maître Li pour son salut bienveillant. Je lui souhaite une heureuse fête du Nouvel An. »

2014-1-14-minghui-taiwan-bainian-07
Hsi Guan-yuan, docteur du département d’astronomie et de physique de l’Université de Tokyo, a amené sa fille pour souhaiter au Maître une bonne fête de Nouvel An

2014-1-14-minghui-taiwan-bainian-08
Tsi Ling, une étudiante de premier cycle, pratique le Falun Dafa depuis les cours élémentaires. Elle souhaite à Maître Li une bonne fête de Nouvel An.

Historique

Le Falun Gong, également appelé Falun Dafa, a été rendu public en mai 1992 par Maître Li Hongzhi. C’est une cultivation et pratique de au niveau de l’école de Bouddha, basée sur les principes universels Authenticité-Bienveillance-Tolérance. Plus de 100 millions de personnes dans le monde ont fait l’expérience des bienfaits du Falun Dafa au travers des améliorations de la santé et dans l’élévation de leurs niveaux spirituel et moral.

Traduit de l’anglais en Belgique

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2014/1/26/144592.html

Version chinoise : http://greetings.minghui.org/mh/articles/2014/1/25/285743.html

Taipei , Taiwan : Des gens de tous les horizons condamnent les atrocités des prélèvements d’organes (Photos)

4 septembre 2013

(Minghui.org) Les 24 et 25 août, des pratiquants de Falun Gong de Taiwan ont organisé des manifestations pour demander au public d’aider à arrêter les atrocités des prélèvements d’organes en Chine. Pour faire prendre conscience de la gravité de la question, les pratiquants ont organisé une reconstitution des prélèvements d’organes sur des pratiquants de Falun Gong emprisonnés en Chine et ont recueillis les signatures des passants.

L’événement a eu lieu le 24 août devant l’entrée du parc forestier Da’an. Beaucoup de gens ont été choqués par la brutalité de la persécution du Falun Gong en Chine. Des passagers en autobus ont pris des photos et des vidéos, et des conducteurs se sont arrêtés pour signer la pétition.

M. Cai Shouren, un pratiquant qui a coordonné l’événement, a déclaré que lorsqu’il a demandé l’autorisation d’organiser l’activité, les représentants du gouvernement de la ville étaient très favorables et ont souhaité bonne chance aux pratiquants.

De nombreux touristes en provenance de Chine ont été surpris de voir un groupe de pratiquants de Falun Gong tenir un événement public. Beaucoup d’entre eux se sont arrêtés pour parler avec les pratiquants et lire des documents d’information.

2013-8-25-minghui-taiwan-signature-drive01
Reconstitution des atrocités des prélèvements d’organes devant le parc forestier Da’an.

2013-8-25-minghui-taiwan-signature-drive02

2013-8-25-minghui-taiwan-signature-drive03

2013-8-25-minghui-taiwan-signature-drive04

2013-8-25-minghui-taiwan-signature-drive05
Les gens lisent des documents d’information et signent la pétition.

Au cours des 10 dernières années, de nombreux Taiwanais se sont rendus en Chine pour des greffes d’organes. Ils ont été stupéfaits par la « haute efficacité » en Chine. Certains médecins chinois effectuent plus de 200 interventions chirurgicales par année et certains patients ont pu avoir plus d’une greffe de rein dans un délai très court. Beaucoup de médecins taïwanais soupçonnaient l’existence d’une grande banque d’organes vivants sur le marché.

Une citoyenne de 50 ans a dit aux pratiquants que l’un de ses parents a eu une greffe du foie en Chine. Dans un premier temps, l’hôpital lui a dit qu’il n’y avait pas de foie disponible. Cependant, après avoir payé deux millions de yuans, l’hôpital l’a informé que le foie qui correspondait à son groupe sanguin était prêt.

Beaucoup de gens ont exprimé leur indignation face aux atrocités des prélèvements d’organes et ont encouragé les pratiquants à tenir plus d’événements publics. Certaines personnes ont suggéré que le gouvernement de Taiwan devrait adopter des lois pour empêcher la transplantation illégale d’organes et les médias taiwanais devraient faire un rapport en profondeur sur cette question.

Campagne de signatures dans le quartier d’affaires de la route Chungshsiao Tunglu

2013-8-25-minghui-taiwan-signature-drive06

2013-8-25-minghui-taiwan-signature-drive07

2013-8-25-minghui-taiwan-signature-drive08

2013-8-25-minghui-taiwan-signature-drive09

2013-8-25-minghui-taiwan-signature-drive10

2013-8-25-minghui-taiwan-signature-drive11

2013-8-25-minghui-taiwan-signature-drive12

Recueillir des signatures sur la route Chunghsiao Tunglu

Au cours de l’activité route Chunghsiao Tunglu le 25 août, un touriste chinois âgé de 91 ans a dit aux pratiquants qu’il avait été persécuté par le Parti communiste chinois pendant la Révolution culturelle et il sait que le Falun Dafa est injustement persécuté. Il a sorti son passeport et a demandé aux pratiquants de mettre son vrai nom sur la pétition, montrant qu’il n’avait pas peur de parler ouvertement contre le régime communiste. Les pratiquants l’ont encouragé à signer lui-même. Bien que sa main tremblait, il a écrit son nom lentement et avec précaution sur la pétition.

Un enfant de l’école élémentaire de Chine a été bouleversé par la brutalité des images. Il a demandé aux pratiquants si c’était vrai. Après avoir parlé aux pratiquants, il a décidé de quitter la Ligue de la jeunesse communiste. Il a dit : « Nous n’aimons pas le parti communiste. Je veux quitter l’organisation communiste, car je ne veux pas être considéré comme l’un d’eux. »

Pendant l’événement, de nombreux touristes venus du monde entier ont appris la persécution et ont signé la pétition. Beaucoup d’entre eux ont pris des documents, et ont dit qu’ils allaient partager ce qu’ils avaient appris avec leurs amis et leurs familles.

Traduit de l’anglais au Canada

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2013/9/4/141817.html
Version chinoise : 台北民众签名呼吁制止中共暴行

Taipei, Taïwan : Sincères vœux de Bonne Année à Maître Li (photos)

Écrit par Yuyan Zheng et Wenxin Liu de Taipei, Taïwan

(Minghui.org) Chaque matin, ceux qui visitent la résidence Shilin, résidence officielle du premier président de Taïwan, Chiang Kai-shek, sont accueillis par les banderoles, la belle musique d’exercice et les salutations chaleureuses des pratiquants de Dafa. Toutefois, un changement de décor étonnant a eu lieu le 26 janvier 2013.

Sur le côté gauche du chemin menant au jardin et à l’amphithéâtre, il y avait tous les quelques mètres des drapeaux avec les mots Falun Dafa est bon ». Sur le côté droit, une exposition de photos : « Le parcours du Falun Dafa » Parmi le flot constant de touristes chinois entrant et sortant de la résidence, beaucoup ont ralenti pour prendre des photos de l’exposition retraçant la propagation du Falun Dafa dans plus de cent pays et régions dans le monde.


Des touristes de Chine continentale regardent les photos de l’exposition : « Le parcours de Falun Dafa » à la résidence Shilin.

Les plus sincères souhaits de Bonne Année

Dans l’après-midi, près d’un millier de pratiquants de Falun Dafa se sont réunis à l’amphithéâtre et ont souhaité une Bonne Année à Maître Li. Ils avaient préparé une série de spectacles en son honneur, dont de la musique, des danses, une récitation de poèmes et un spectacle de tambours de ceinture. Un chœur a chanté : « Maître, Merci ! », « Bonne année Maître ! », « Falun Dafa est bon » et « Venus pour vous ».


Un spectacle de Nouvel An par les pratiquants de Falun Dafa dans l’amphithéâtre de la résidence Shilin à Taipei, Taïwan, en l’honneur de Maître Li Hongzhi.


Les spectacles se sont terminés avec tous les participants qui se sont rassemblés pour dire « Bonne année » au Maître et chanter avec le chœur.

Les touristes chinois : Surpris de voir autant de pratiquants de Falun Gong

Beaucoup de touristes chinois ont été attirés à l’amphithéâtre et ont utilisé leur téléphone ou caméscope pour prendre des séquences vidéo du spectacle des pratiquants de Dafa. Plusieurs personnes de la province du Jilin ont dit qu’ils n’avaient jamais vu autant de pratiquants de Falun Gong en Chine continentale. Un touriste chinois a fait l’éloge de la danse des enfants et a dit que c’était très beau. Une femme de Chine a exprimé sa surprise de voir autant de pratiquants de Falun Dafa.

Une guide a parlé à son groupe de touristes du Falun Gong et du spectacle. « À chaque date importante, le Falun Gong organise des activités de ce genre. » Elle a ajouté : « C’est la même chose partout dans le monde. Il s’agit d’une activité normale et très populaire. » Alors qu’un groupe d’environ cinq ou six touristes chinois assistaient au spectacle, un homme d’âge moyen a dit : « C’est une bonne chose. Le Falun Gong peut aider les gens à vivre plus longtemps. » Un jeune homme de Chine a dit : « N’en parlez pas. Là où nous vivons, les pratiquants de Falun Gong seraient arrêtés et battus. » Quelques autres ont soupiré : « Pourquoi les communistes sont-ils si différents des autres ? »

Un événement significatif


Tsinghua Zheng, pratiquant de Falun Dafa de Sanchong, Taïwan

Tsinghua Zheng était un des pratiquants prenant part à l’événement. Un jour où il déplaçait une lourde boîte, il s’est cassé la colonne vertébrale. La chirurgie a réparé les fractures, mais il a eu de nombreuses séquelles. Un jour d’avril 1997, il a lu une annonce à propos d’un cours de Falun Gong dans le journal. Il a assisté à une série de conférences de neuf jours et pratique le Falun Gong depuis. Après qu’il ait commencé la cultivation et pratique, sa douleur de dos a disparu sans besoin de médicaments.

M. Zheng a dit qu’il avait deux buts en venant à la résidence Shilin tôt le matin. Un était de souhaiter une heureuse Nouvelle Année à Maître Li et de lui témoigner son respect ; l’autre de clarifier les faits aux Chinois, en espérant que davantage de gens puissent voir la beauté du Falun Gong et apprendre la vérité à propos de la persécution en Chine.


Des touristes chinois prennent en photos une pratiquante en costume de fée céleste.

Wenting Li est une jeune femme mince et séduisante, mais ça n’était pas le cas il y a quelques années. Elle a d’abord développé une scoliose, ensuite sa santé s’est détériorée et elle a fait une dépression. Elle a développé un mauvais caractère et un comportement malsain. En 2004, une camarade de classe lui a donné une série de livres du Falun Gong, et elle s’est mise à pratiquer depuis. En parcourant son chemin de cultivation et pratique, son attitude envers le monde a changé et est devenue de plus en plus positive. Sa maladie a disparu sans même qu’elle le réalise et son apparence s’est adoucie et elle est devenue plus belle. Aujourd’hui, Mme Li s’habille souvent en « fée céleste » lors de différents événements afin de présenter Dafa.

Mme Li pense que l’exposition de photos, l’enseignement gratuit des exercices et les prestations sont très importantes aux yeux des Chinois du continent. « Il y a tellement de touristes de Chine continentale visitant ce site touristique. Qu’ils prennent un marque-page avec une fleur de lotus ou d’autres documents de clarification des faits, c’est sûr qu’ils ont vu les photos et les panneaux d’information. », a-t-elle commenté. « Ils vont réaliser qu’il y a beaucoup de gens qui pratiquent le Falun Gong à Taïwan, et ils vont comprendre qu’il y en a encore davantage dans le monde. Et de cette façon, les mensonges du Parti communiste à propos du Falun Gong s’effondrent. »

Celui qui entend la vérité a de la chance


Minzhou Wu (à gauche) et Weifan Liao de Hualien, Taïwan

Un soir, alors que Liu Wenzhou était en sixième, son père est rentré à la maison avec une boîte de cassettes vidéo. La famille a regardé les neuf conférences de Falun Dafa ensemble et immédiatement, les parents et les trois garçons sont devenus des pratiquants de Falun Dafa. Après avoir pratiqué le Falun Dafa, le père a abandonné son « éducation de style militaire » et a arrêté les punitions physiques. Les parents sont devenus de plus en plus aimants et la famille de plus en plus harmonieuse.

« Je suis très heureux et plein de reconnaissance et de respect pour le vénérable Maître », a dit Wu Minzhou. « Étant un pratiquant de Falun Dafa, j’ai conscience d’être la personne la plus heureuse dans l’univers. » Travaillant et vivant à présent à Taipei, c’est la troisième année que Wu prend part à l’événement de vœux du Nouvel An à Taipei. Il sent que l’environnement à la résidence Shilin a beaucoup changé comparé avec il y a deux ans. Il y a davantage de touristes chinois et ils n’ont plus peur d’écouter la vérité à propos du Falun Gong. Beaucoup d’entre eux prennent des documents de clarification des faits de leur propre initiative. « J’ai vu beaucoup de touristes chinois venir regarder nos performances et les vœux du Nouvel An », a déclaré Minzhou, « en particulier lorsque nous chantons ‘Venus pour vous’ et les mots cruciaux ‘Précieux peuple chinois’, je les vois qui écoutent attentivement. Beaucoup se retournent pour nous regarder en partant, et davantage viennent pour regarder. »

Mme Jianping Hou clarifie les faits aux touristes chinois depuis plus de cinq ans. Elle a dit que les pratiquants de Falun Dafa traitent les gens avec bonté et sincérité. Et les gens repartent avec des réponses positives. Elle a rencontré de nombreux guides qui ont offert leur soutien silencieux en disant aux touristes « Entrez [dans la résidence Shilin] et prenez des photos, nous nous retrouverons à côté des panneaux du Falun Gong. »

Mme Hou a dit que de nombreuses personnes chinoises savent que le Parti communiste est foncièrement mauvais et sans espoir, mais ils n’osent rien dire à son encontre. Lorsqu’ils entendent la vérité et qu’on les persuade de quitter le parti et ses organisations affiliées (la Ligue de la Jeunesse communiste et les Jeunes Pionniers), ils expriment leur reconnaissance aux pratiquants de Falun Gong.

Ma quête de toute une vie


Le professeur Chengyu Cai de Corée du Sud étudie le chinois à Taïwan afin de pouvoir lire le Zhuan Falun en chinois.

M. Chengyu Cai a été professeur à l’Université nationale de Corée du Sud. En février 2011, il est passé devant l’ambassade chinoise en allant travailler. Un pratiquant de Dafa y faisait la méditation, ce qui a attiré son attention. Il a pris un imprimé et est reparti. Une fois rentré à la maison, il a suivi le lien indiqué sur l’imprimé et a téléchargé le Zhuan Falun et d’autres livres en ligne. Après avoir fini sans délai de lire les livres, il a déclaré : « J’ai trouvé ce que j’avais cherché toute ma vie. » M. Cai a partagé : « J’étais très ému. »

Le lendemain, il est allé trouver le pratiquant de Falun Dafa et lui a demandé de lui montrer les exercices. Il a senti que la signification du Falun Dafa était profonde et a aspiré à lire le Zhuan Falun en chinois, afin d’en mieux comprendre le sens profond. Comme il est difficile d’apprendre le chinois en Corée, il a décidé de déménager avec sa famille à Taïwan pour étudier le chinois. Ses six premiers mois à Taïwan, il a étudié le chinois à l’Université normale de Taïwan. En septembre dernier, il est entré à l’Institut de recherche du droit à l’Université de Taïwan. Ses études ont aussi inclus la culture chinoise traditionnelle.

L’épouse de Cai le soutient pleinement et l’a suivi à Taïwan. En voyant les changements chez son mari après qu’il ait commencé à pratiquer le Falun Dafa, elle aussi a décidé de cultiver dans Dafa.
Chaque pratiquant a une histoire sur la façon dont il a bénéficié de la pratique du Falun Dafa. Pour cette Nouvelle Année, ils ont présenté leurs vœux les plus sincères à Maître Li et espèrent que davantage de gens seront informés sur le profond principe de Dafa, Authenticité-Bienveillance-Tolérance.

Traduit de l’anglais en Europe

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2013/2/3/137336.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2013/1/30/268408.html

Taiwan: Devant une bibliothèque très fréquentée de Taipei

Par Zheng Yuyan du Nouveau Taipei, Taiwan

(Minghui.org) Les pratiquants de Falun Gong de Taipei se sont rassemblés devant la Bibliothèque nationale de Taïwan l’après-midi du 13 octobre 2012; Ils ont fait les cinq exercices au son de la jolie musique chinoise, attirant l’attention des passants. Certains ont regardé et imité les mouvements des exercices. Les pratiquants ont distribué une information, que les gens se mettaient à lire sur le champ.


Les pratiquants font les exercices devant la Bibliothèque nationale de Taïwan.


Un homme heureux d’apprendre les faits exprime son intérêt pour le Falun Dafa.


Les passants lisent attentivement les imprimés aussitôt après les avoir reçus.

Un homme dans les 70 ans a dit avoir cherché une façon d’améliorer sa santé depuis des années. Lorsqu’il a vu le pratiquant M. Wang qui a 85 ans et est en pleine forme, il s’est plaint  » Comment se fait-il qu’il ait fallu si longtemps pour que vous veniez nous en parler (du Falun Gong) ?  » Plus tard, cet homme s’est joint à un séminaire de neuf jours de conférences de Falun Dafa et il est devenu un pratiquant.

Un homme dans la soixantaine a lu pendant longtemps les histoires de pratiquants de Falun Gong de Taïwan et concernant la persécution. Curieux à propos du Falun Gong , il a aussi posé de nombreuses questions sur la persécution.

Un habitant du quartier s’est arrêté et a regardé les pratiquants pendant un bon moment avant de demander  » Comment se fait-il que les pratiquants de Falun Gong aient tous aussi bonne mine ? plusieurs d’entre eux parmi les plus âgés sont restés debout depuis un bon moment mais ils n’ont pas l’air fatigués. C’est incroyable !  » Il avait entendu parler du Falun Gong et était également curieux de la raison pour laquelle le régime chinois persécutait une aussi bonne pratique et de bonnes personnes.

Une des pratiquantes, Mme Lu Lijuan leur a raconté comment cent millions de chinois avaient commencé la pratique en l’espace de quelques années, et comment le régime chinois l’avait interdite en 1999 ; le régime ne pouvant tolérer l’idéologie du Falun Gong. Elle les a aussi informés de la complicité du gouvernement dans l’extraction d’organes de pratiquants de leur vivant et leur vente pour de lucratifs profits. L’homme a déclaré : Pas étonnant qu’il y ait une source d’organes en abondance en Chine. À présent je comprends. » Il s’est informé sur les sites de pratique et les séminaires de neuf jours de conférence avant de partir.

D’après Mme Lu, ce genre d’activité peut aider davantage de gens à découvrir et comprendre la grandeur du Falun Dafa. « Certaines personnes voulaient apprendre, mais comme nous n’avons ni bureau, ni organisation officielle, ils ont eu du mal à nous trouver. Un jour quelqu’un nous a vus faire les exercices et a couru vers nous et a dit  » Je vous ai finalement trouvé ! Certains ont assisté aux séminaires de neuf jours et sont devenus pratiquants. La moitié des nouveaux pratiquants dans notre classe nous ont rejoint après nous avoir vus pratiquer les exercices en public. »

Traduit de l’anglais en Europe

Version anglaise :http://en.minghui.org/html/articles/2012/10/17/135914.html
Version chinoise :http://www.minghui.org/mh/articles/2012/10/16/264107.html

Les pratiquants clarifient la vérité à propos du Falun Gong en face du gratte-ciel Taipei 101 de Taiwan

Par Fang Hui, correspondant de Taipei

(Minghui.org) “Pourquoi êtes-vous ici? Vous n’avez pas de travail?” a demandé un touriste de Chine continentale avec curiosité. “J’ai du travail, mais aujourd’hui c’est férié. C’est le destin qui fait que nous soyons ensemble ici aujourd’hui. J’espère saisir cette opportunité pour partager avec vous des faits importants concernant le Falun Gong” a répondu M. Chun-Hung Lin, tenant un panneau avec des photos de pratiquants de Falun Gong à travers le monde. M. Lin a ajouté : “Il y a également ici de nombreuses affiches qui exposent les faits au sujet de la persécution du Falun Gong par le Parti communiste chinois. N’hésitez pas à les regarder.”


Des touristes chinois regardent une vidéo qui analyse le court-métrage de l’incident d’auto immolation sur la Place Tienanmen, suspecté être une mise en scène de propagande afin d’ inciter à la haine contre le Falun Gong.


Un pratiquant de Falun Gong entouré de touristes chinois qui l’écoutent clarifier les faits au sujet du Falun Gong.

M. Chun-Hung Lin, 32 ans et diplômé de l’Université Shu-Te travaille dans une entreprise d’architecture comme responsable du design. Il fait le voyage de Yi-Lan à Tapei pour aller clarifier la vérité à propos du Falun Gong au “Taipei 101” (un bâtiment historique situé dans le quartier de Xinyi) tous les deuxièmes et quatrièmes dimanches. Le touriste chinois qui lui a demandé s’il avait du travail a commencé à écouter en silence M. Lin lui raconter comment le Falun Gong s’est propagé à travers le monde. Lin lui a expliqué que les pratiquants de Falun Gong étaient de tous les milieux et de tous les âges.


Un guide touristique explique à un groupe de touristes japonais la teneur d’un panneau avec les faits au sujet de la persécution du Falun Gong en Chine.


Des touristes rassemblés devant les posters lisent l’information sur persécution du Falun Gong et comment la pratique s’est propagée à travers le monde.

Alors qu’un groupe de touristes du Japon s’arrêtait devant les panneaux pour regarder les photos, un guide touristique leur a expliqué les textes sous les posters : “Le régime communiste chinois prélève des organes sur des pratiquants de Falun Gong qui vivent et respirent encore, pour le profit, et torture ceux qui refusent de renoncer au Falun Gong.” Les touristes fronçaient les sourcils écoutant le guide traduire le contenu des posters.

À Taiwan la cultivation est en général perçue comme quelque chose que ne pratiquent que les personnes âgées ou les retraités. Pourquoi un jeune homme qui travaille dans l’architecture s’intéresse-t-il à la cultivation pratique du Falun Gong ?

M. Chun-Hung Lin a un bon ami qu’il connaît depuis l’enfance et qu’il a fréquenté jusqu’au lycée. Un jour Lin s’est rendu à son domicile et a vu le livre Zhuan Falun sur son bureau. Il a été étonné par le titre inhabituel du livre et a demandé à son ami de lui en parler. “C’est le Fa (Loi) de Bouddha” a répondu son ami. Lin a dit qu’il n’avait jamais compris aucune des écritures bouddhistes qu’il avait lues auparavant. “Mais celui-là est diffèrent” a répondu son ami. “C’est écrit en chinois moderne. Il est facile à comprendre. Même moi je le comprends. Tu pourras le comprendre toi aussi.

M. Lin s’est rappelé: “Quand j’ai vu la photo du Maître dans Zhuan Falun, j’ai eu l’impression que son visage était familier. J’ai d’abord lu Lunyu et pensé que c’était merveilleux. J’ai lu le contenu au hasard et j’ai effectivement trouvé que c’était écrit en chinois moderne. Le livre parle des problèmes fondamentaux de la vie et a répondu à mes questions. Il est très facile à comprendre” a déclaré M. Lin avec un sourire. Il est retourné au domicile de son ami à plusieurs reprises afin de lire Zhuan Falun.

Lin avait toujours été intéressé par la divination. Il s’était fait dire la bonne aventure plusieurs fois mais ce qu’il voulait vraiment trouver était un moyen de changer son destin. Il était allé plusieurs fois dans des librairies pour chercher une méthode. Quand il a finalement trouvé les livres du Falun Gong il a vraiment voulu commencé à pratiquer le Falun Gong. Il avait peur que ses parents ne s’y opposent, alors il a décidé d’attendre d’avoir son diplôme pour commencer.

Dès qu’il a eu son diplôme universitaire en 2003, Lin a immédiatement commencé à pratiquer le Falun Gong.
Pourquoi dans son adolescence était-il intéressé à la divination? Lin s’est rappelé d’une histoire survenue quand il avait sept ans.

“Ma famille vivait près d’un barrage fluvial quand j’étais petit. J’aimais peindre, observer la vie sauvage et regarder des photos et des documentaires sur ce sujet. Un jour j’ai vu l’image d’un dragon et d’un phœnix sur une table à la maison. Je n’avais jamais vu un vrai dragon ou phœnix dans un film documentaire. Existent-ils vraiment ? Si les gens peuvent décrire leurs yeux, griffes, plumes et couleurs ils doivent avoir existé. C’était l’été. Quelques jours plus tard j’étais allongé sur mon lit bien au chaud quand tout d’un coup j’ai eu froid. J’avais l’impression d’être monté au ciel. Je devais être à 10 mètres dans les airs. J’ai regardé en bas et j’ai vu ma maison. J’ai vu les lumières de la nuit. J’ai vu que le vent faisiat virveloter les feuilles. Je pouvais même voir les branches sur les arbres. Ensuite j’ai vu une rangée de dragons et de phœnix alignés en une belle formation sur le barrage. Chacun faisait ce qu’il avait à faire. Chacun était très grand, environ aussi grand que trois étages. Ils émettaient chacun une lumière très douce dans une couleur qui n’appartenait pas à ce monde. J’en ai vu un dans un vert ombré avec du jaune dans la couche externe. À première vue il semblait translucide. Quand je l’ai regardé de plus près, il est devenu opaque. À la fin je n’avais qu’une vision limitée. Je ne pouvais regarder qu’une petite zone ou une petite tache à la fois, mais je pouvais voir un large éventail de couleurs. Les verts et les jaunes sont restés ombrés. Je suis resté encore un peu avant de redescendre dans ma chambre.

“Quand je me suis réveillé le lendemain matin je me suis demandé si ce n’était qu’un rêve. Mais j’avais même entendu le chant des phœnix. Si je l’ai entendu cela doit être réel. Je croyais ce que j’avais vu. Je crois en l’existence des êtres divins. Je peux sentir l’existence d’autres dimensions.”

Lin a entendu le chant d’un phœnix quand il a commencé à apprendre la méditation assise du Falun Gong. C’est alors qu’il s’est souvenu qu’il avait déjà entendu le phœnix quand il était au lycée. Quand il a écouté les conférences du Maître à Dalian pour la première fois, Lin a également entendu le chant du phœnix.


Chun-Hung Lin clarifie la vérité au sujet du Falun Gong en tenant le poster.

Quand on lui demande quel est le plus grand changement constaté depuis qu’il a commencé à pratiquer le Falun Gong, Lin réfléchit et répond : “Je suis devenu plus optimiste et ouvert d’esprit. Il est plus facile pour moi maintenant d’identifier les problèmes.”

“La cultivation du Falun Gong m’aide beaucoup dans mon travail ? Je sais comment hiérarchiser les choses. Je ne vais pas laisser les problèmes s’envenimer. Je m’occupe de tout ce qui doit être résolu et je peux le faire avec un esprit paisible. Je ne suis plus anxieux quand je rencontre des problèmes. Je peux faire face aux obstacles avec un esprit positif. Je ne me sens pas déprimé ou vaincu quand j’échoue. Je tire des leçons de l’expérience et je sais que je ne dois pas répéter mon erreur. J’essaie de faire mieux la prochaine fois, ce qui aide ma carrière à aller de l’avant. ”


M. Kuang-Hui Lee un enseignant à la retraite d’Ylan clarifie la vérité au sujet du Falun Gong aux touristes chinois. ( Il est en T-shirt jaune avec un poster dans les mains).

Parmi d’autres pratiquants de Falun Gong venus à Taipei 101, M. Huang-Hui Lee est un enseignant à la retraite d’Ylan, Mme Hsiang-Lan Lee, aborigène taiwanaise de Wulai, Hsintian, et de nombreux employés gouvernementaux et de femmes au foyer. Ils passent leurs weekends et leurs jours libres à clarifier la vérité au sujet du Falun Gong aux touristes chinois qui n’ont pas accès à l’information sur le continent.

Mme Hsiang-Lan Lee a de grands yeux, une peau couleur de miel et une voix forte, les traits typiques d’un aborigène taiwanais. Elle a dit qu’il y a huit ans elle n’avait pas un teint si lumineux. On lui avait diagnostiqué une cirrhose du foie avec une seule semaine à vivre. Elle a décidé de faire des courses pour la dernière fois. Elle est allée au marché Bitan et a dit au vendeur de légumes : “Je suis incapable de manger quoi que ce soit. Tous mes organes sont défaillants. Je n’ai pas eu de selles depuis plusieurs jours.” Il y avait une pratiquante de Falun Gong, Mme Tsao, derrière elle qui a tout entendu. Mme Tsao lui a fait signe : “Venez là. Cessez de ressasser cela. Je souffrais d’hypertension et de diabète mais le Falun Gong m’a guérie.”


Mme Hsiang-Lan Lee (la dame en rose au premier plan à gauche) donne une copie des Neuf commentaires sur le Parti communiste à un touriste chinois et une brochure contenant une brève présentation du Falun Gong.

Elle a pensé : “Il ne me reste que quelques jours. Pourquoi ne pas essayer ?” Elle a commencé à pratiquer le Falun Gong et a étudié les enseignements le 17 juillet. Deux mois plus tard elle était toujours en vie. Elle a décidé de mettre en place un nouveau site de pratique du Falun Gong et s’est joint à un groupe d’étude de Fa.
Au début elle n’avait pas une bonne compréhension des enseignements. C’était durant les élections pour le maire du village et il était habituel que les candidats achètent le vote des gens. Un candidat lui a donné $2,000 NTD pour son vote et un autre $3,000 NTD. Elle n’a pas pensé que c’était mal parce que tout le monde acceptait les pots-de-vin. Elle a fini par accepter près de $10,000 NTD.

“Une nuit je me suis réveillée pour découvrir un serpent juste à côté de moi. Il allait entrer dans mon corps quand j’ai réalisé que je ne devais pas rechercher quelque chose ne m’appartenant pas.”
Le Maître dit :

“ Ce qui est à vous, vous ne le perdrez pas et ce qui n’est pas à vous, vous ne l’aurez pas, même si vous luttez pour l’avoir.” (“ La Jalousie“, Septième leçon de Zhuan Falun)

“Je n’aurais pas dû accepter le pot-de-vin. J’ai immédiatement retourné tout l’argent” a dit Mme Lee.
Me Lee est également très attachée à son époux. Elle a dit que son époux a eu sept femmes dont elle. Elle était constamment inquiète qu’il ait une liaison. Elle le suivait partout et s’assurait qu’il ne regarde pas une autre femme. Un jour en 2010 elle était sur un scooter et suivait son époux quand elle a eu un accident. Elle a dû avoir trois points de suture sur un côté du visage. La blessure a suppuré pendant très longtemps. Son visage était enflé et elle n’arrivait pas à marcher à cause de sa blessure à la jambe.

Finalement après cet accident elle a fait face à son attachement. Elle a commencé à pratiquer les exercices du Falun Gong et à étudier plus diligemment le Fa. Elle a également regardé en elle pour trouver ses attachements. Elle a dit que c’était un processus douloureux. Elle a commencé à pratiquer l’exercice de méditation seulement cinq minutes. Elle avait du mal à marcher à cause de sa blessure à la jambe. Mais elle a persisté à faire à manger à son époux et à son fils ainsi qu’à faire le ménage. En 34 jours elle était complètement guérie. Il n’y avait pas de cicatrice sur le visage. Elle n’a pris aucun antibiotique. Son fils a été émerveillé par sa guérison.

Aujourd’hui Mme Lee a une peau lisse et fine. On ne penserait jamais qu’elle a 53 ans. Elle se rend à Taipei 101 presque tous les jours pour clarifier la vérité aux touristes chinois. Si elle est occupée par son entreprise familiale, elle y va au moins quatre jours dans la semaine. Elle a dit que le Falun Gong lui a donné une nouvelle vie et qu’elle partagera son expérience personnelle avec le peuple chinois. Elle les exhorte à ne pas croire à la propagande haineuse du régime communiste chinois pour ne pas perdre leur chance d’un bel avenir.

Traduit de l’anglais en Europe

Version anglaise :http://en.minghui.org/html/articles/2012/9/7/135323.html

Version chinoise :http://www.minghui.org/mh/articles/2012/9/4/262383.html